Un Pilote Vaxxé fait une Crise Cardiaque au Décollage ! Pas surprenant !!!!

Publié le 4 Décembre 2022

Un Pilote Vaxxé fait une Crise Cardiaque au Décollage !
 
Un Pilote Vaxxiné meurt d'une Crise Cardiaque au Décollage, mais l'Administration supprime la cause du Vaxxin comme dans tous les autres Rapports !

Le vol Envoy Air 3556, un Embracer E175 exploité pour le compte d'American Eagle, a connu une urgence en vol quelques secondes après avoir quitté l'aéroport international de Chicago-O'Hare pour Columbus, dans l'Ohio. 
Le commandant de bord, Patrick Ford, parlait de manière cohérente et claire à la Tour de Contrôle (ATC) lorsque sa voix s'est brusquement tue. 
 
Quelques minutes plus tard, le copilote Brandon Hendrickson a informé l'ATC qu'il avait le contrôle de l'appareil et que Ford avait perdu connaissance aux commandes, et a annoncé son intention de revenir immédiatement à l'aéroport. 
Le vol a atterri en toute sécurité, mais Ford était mort ; Hendrickson et un pilote d'American Airlines qui n'était pas en service ont tiré Ford de son harnais alors que les ambulanciers montaient à bord et luttaient désespérément pour lui sauver la vie. 

Il a été déterminé plus tard que Ford avait subi une crise cardiaque fatale. 
Le paragraphe ci-dessus résume la version officielle de l'incident. 
Cependant, une enquête de 
Michael Baxter sur la mort prématurée de Ford, aidée par un dénonciateur de la FAA, a révélé sans surprise que Ford, qui avait 54 ans et était en bonne santé avant sa mort soudaine, avait pris une injection de rappel de Covid-19 deux jours avant son dernier vol, un fait non mentionné sur son certificat de décès ou dans sa nécrologie. 


Les enregistrements audio de la situation d'urgence accessibles au public se limitent aux communications entre le vol 3356 et la Tour de Contrôle ; les discussions que le pilote et le copilote auraient pu avoir lorsque Ford s'est rendu compte qu'il était en difficulté sont absentes. 

Pendant le décollage et l'atterrissage, les équipages de conduite maintiennent généralement un cockpit silencieux, ce qui signifie que le badinage est interdit afin que les pilotes puissent se concentrer exclusivement sur leur charge de travail. 

La plupart des accidents d'avion se produisent pendant le décollage et l'atterrissage. 
Dans le cas du vol 3556, cependant, Ford avait dit à Hendrickson qu'il se sentait "étourdi et vertigineux" peu après que Hendrickson ait relevé le train d'atterrissage, selon un initié de la FAA qui affirme qu'Envoy/American Eagle et la FAA ont examiné l'enregistreur de voix du cockpit, qui conserve l'historique récent des sons dans le cockpit, y compris la conversation des pilotes. 


"La séquence des événements s'est déroulée rapidement. 

Le capitaine Ford a informé le capitaine Hendrickson qu'il se sentait désemparé, qu'il avait des vertiges, puis il a semblé changer d'avis, en disant quelque chose comme 'Ça ne fait rien, je vais bien'. 
Hendrickson lui demande alors s'il est malade, notant qu'il a l'air un peu pâle. 
Le capitaine Ford répond qu'il a été vacciné contre le Covid-19 il y a quelques jours et qu'il a probablement une légère réaction. 

On entend alors Ford parler à la Tour de Contrôle, puis il s'affaisse sur son siège et meurt", a expliqué notre source. 
Le gouvernement fédéral, ajoute-t-il, a exercé une pression énorme sur l'industrie aéronautique, y compris sur la FAA et le NTSB, pour éviter de mettre le mot "vaxxin" sur les rapports d'incidents.


"Si un rapport contenant le mot Covid-19 ou vacxxin passe sur nos bureaux, le rapport est modifié pour omettre ces mots", a-t-il dit. 

"Il est évident que le gouvernement ne veut pas que son vaxxin soit dénigré". 
La FAA et le NTSB ont enterré des centaines de rapports dans lesquels la piqûre de coagulation a pu être une cause d'incidents, a-t-il ajouté. 

Le nombre de décès et de maladies chez les pilotes a augmenté de manière exponentielle depuis l'instauration des mandats de vaccination. 
Comme indiqué dans notre dernier article sur ce sujet, 
Michael Baxter ne peut pas prouver la causalité. 

 

Néanmoins, il faudrait être myope pour ne pas voir la corrélation. 
Et si les vaxxins étaient vraiment cliniquement sûrs et efficaces, pourquoi le gouvernement s'engagerait-il dans un subterfuge ?

Par Michael Baxter le 4 décembre 2022 : 
https://realrawnews.com/2022/12/vaxxed-pilot-croaks-during-takeoff/

Rédigé par Chevalier

Publié dans #Avions, #Les pilotes d'avion

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article