Éclairer le vide !

Publié le 24 Novembre 2022

Éclairer le vide !
Éclairer le vide !
 
Il arrive des fois où nous nous sentions si vide que nous ne pouvions le comprendre. Ce vide, la plupart du temps nous le prenons négativement car il nous fait peur. Puisque nous avons grandis à travers le plein de nous-même, le plein de toutes ces pensées, nous ne savons pas comment réagir face à toute cette absence, face à cette habitude de fonctionner seulement à travers ce trop-plein.
 
Quand le vide arrive dans nos vies, c’est que nous sommes prêts, prêts à vivre différemment, prêts à être plus conscient de ce qui se passe dans notre vie. Le vide ici est le plein de soi-même car c’est seulement à travers cette absence de tout que nous pouvons tout être et donc tout vivre.
 
Le vide nous appelle ! Il nous appelle à nous ouvrir toujours plus à tout ce que l’on vit car c’est seulement ainsi que nous pouvons être totalement présent. Le vide est la sensation de notre présence comme l’expression de qui nous sommes réellement tandis que tout ce plein est sans cesse son antithèse.
 
Quand le vide est là, ouvert en grand, alors tout est prêts pour afin pouvoir éclairer notre vie mais pour cela on doit apprendre à éclairer le vide, à déclencher l’étincelle qui pourra permettre l’embrasion du sens soit l’apparition de la clarté à travers l’aurore de notre haute intelligence qui est le soleil de notre plus haut sens.
 
Éclairer le vide et le monde entiers s’éclairera d’un sens totalement revigorant car il donnera à voir, à comprendre ce que nous faisons là. Allumer le vide, s’est réenclenché le mouvement de sa propre lumière afin qu’elle puisse nous éclairer de toute l’essence de notre vie pour en définitive nous guidait par la voie de notre centre, de notre cœur.
 
Au cœur du cœur de notre être est la lumière, le vide, le silence et traverser ces expressions c’est comme suivre ces panneaux de directions essentiels pour revenir à la source de notre être le plus secret et donc le plus sacré. Le vide sera à jamais la porte d’entrée puis le silence sera le chemin et l’étincelle ensuite est là en soi, à trouver pour éclairer le vide et le silence de notre être. L’on apprend ainsi à s’ouvrir toujours plus afin d’être plus présent, plus conscient, plus soi-même et jusqu’au moment où elle se réveillera en nous, là au creux de notre être puis elle grandira telle une étoile merveilleuse.
 
Alors nous deviendrons soleil, éclairant chacun d’une égale lumière, aidant tous d’un même amour. C’est cela éclairé le vide, voir au-delà des limites tout en sachant que derrière toutes ces limites existent la lumière qui nous éclaire tous puisque nous sommes tous cette lumière immense et infinie.
 
Le vide nous oblige à faire confiance car on sait que quoi qu’il arrive dans nos vies, c’est là pour quelque chose car cela a du sens. Ce sens là est le message du vivant et pouvoir s’y nourrir c’est se donner la possibilité de grandir en conscience à travers le livre de la vie. Chaque page, chaque phrase, chaque mot nous les recevrons à travers notre expérience et c’est à nous à travers notre vide, à travers toute la place que l’on laisse de pouvoir l’éclairer et ainsi de s’ouvrir à son sens réel.
 
Éclairer le vide c’est trouvé toute la saveur de notre vie grâce à la compréhension de ce haut sens que nous avons perdu car nous nous sommes laissés habituer à voir le monde à travers les lunettes déformante de notre mental, de notre ego. Il existe ainsi deux visions possibles qui subsistent et œuvrent ensemble mais comme elles ne sont pas sur le même niveau, elles apportent chacune une vision opposée.
 
Pourtant rien ne s’oppose mais juste elles regardent à partir d’un point de vue diffèrent, l’une ne sait voir que du bas vers le haut et ainsi elle ne voit qu’à travers la forme de toutes ces croyances qui se projettent sans cesse dans son esprit. L’autre voit du haut vers le bas et même si elle voit les mêmes formes de toutes ces croyances qui se projettent sans cesse dans son esprit, elles ne les interprètent plus dans l’optique de sa forme mais plutôt dans la perspective du sans forme qui la nourrie intérieurement.
 
Dans ce mouvement, elle n’est plus happée par les pensées mais au contraire elles s’en libèrent car elle saute à travers chaque forme comme on saute d’un pont en un autre pont symboliquement et ainsi l’association d’idées comme d’images entrainent les ailes de son esprit à prendre son envol tout comme à agrandir tout son cadre de référence et de compréhension. Dans ce haut sens le vide s’éclaire de sa propre lumière et le guide vers l’autonomie de sens.
 
Les sens sont là pour nous amener à prendre conscience de cette force en nous, de cette clarté en nous afin que l’on puisse les utiliser dans ce qu’elles sont réellement et non plus dans toute l’ignorance que nous en avions. Ainsi pour celui qui comprend réellement la différence, il y aura toujours une voie de déperdition et une voie de libération et le choix restera à jamais à celui qui l’expérimente même si pour l’instant il n’en a pas conscience, un jour il comprendra et reprendra la voix de sa propre libération car on ne peut se perdre indéfiniment.
 
 
"
 
Lea

Rédigé par Chevalier

Publié dans #Spirituel

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :