La vie de Vénus (3/3)

Publié le 3 Octobre 2022

Message de Dorian (fin)

Dorian se tient devant moi.

  • C’est bien, c’est très bien expose-t-il. Je suis très heureux d’avoir pu te montrer ce qui arrive, lorsqu’une planète transite dans le monde suivant. Bien sûr, le cas de chaque planète est différent. La Terre est par ailleurs une planète d’eau, ce qui veut dire que beaucoup d’animaux doivent être ôtés de la surface des océans et soignés. Cela va sans dire.

Il marche dans le superbe vaisseau et arrive à une salle gigantesque de 200 ou 300 mètres de long au moins, dont il ouvre la porte. Tout est d’un beau bleu profond au niveau des mur, le sol est d’un bleu légèrement plus lavande. Là, se trouve un bassin dont on voit le vitrage avec … des baleines ! On a l’impression à dire vrai de se trouver très loin sous l’océan, tant tout ceci est immense.

Chaque baleine est entourée d’êtres de lumière qui peuvent se déplacer très aisément dans l’eau. Tous les animaux ont été soignés, et leurs corps entièrement épurés du plastique et des polluants.

Les baleines forment la même conscience, elles sont reliées parfaitement par l’esprit et je sens le lien permanent qu’elles ont entre-elles et avec chaque être de lumière. La baleine la plus proche émet une pensée incroyablement puissante, mais en même temps d’une grande douceur. Il s’agit d’une baleine bleue, mais il existe aussi bien d’autres espèces de cétacés en cet immense bassin.

  • Nous sommes avec vous, en tout temps, en tout lieu, expose cette baleine, qui se trouve être la mère de beaucoup d’autres. J’ai environ 40 ans dans votre temps. Je vois un peu de timidité en toi, mais il ne faut pas. Nous communions avec toutes les espèces vivantes. Et non, nous ne sommes pas en colère contre l’humanité face aux traitements que nous avons reçu, il fallait que ça soit dit. Le plastique, qui pullule à la surface, au fond des océans, nous préoccupe et vous aussi. Il est bien que les vôtres prennent les mesures nécessaires.
  •  
  • Alors, notre sort et notre disparition aura servi à quelque chose. Les êtres humains ne comprennent pas encore que la vie animale peut passer d’un lieu à un autre. Vos amis de lumière en sont la preuve, dit-elle en riant. Ils n’imaginent pas que les animaux qui vivent au fond des océans d’une planète puissent appeler les leurs, qui se trouvent à des milliers et des milliers d’années-lumière et communiquer. Nous sommes heureux que les savants de la Terre puissent s’intéresser à la cognition des nôtres et à celle des autres animaux. Hélas, pour beaucoup, la télépathie est une impossibilité scientifique, ils ne voient pas plus loin que le bout de leur nez.
  •  
  • Nous avons été créées pour protéger votre Terre, pour réaligner les différentes énergies qui jaillissent du tréfonds des océans. Notre mémoire date de l’époque où nous habitions déjà votre planète. Les animaux portent en eux toute la mémoire de leurs ancêtres. Ils peuvent y accéder s’ils le veulent, et vous aussi bien sûr. Nous sommes pour un monde d’harmonie, de partage, de justice aussi.

Je suis très émue de ces paroles je m’approche de la baleine, et je lui offre tout mon ressenti, toute mon affection et mon admiration, même si cela me semble bien peu. Je lui dit combien il est attristant que la Terre ait pu être à ce point salie et souillée.

  • Oui, bien sûr, répond-elle. Il faut du temps pour que l’humanité grandisse en sagesse. Il faut que son cœur soit pur pour envisager la déstructuration de nombreux polluants, la fin de la civilisation guerrière, dominatrice. Les inventions permettant de convertir la matière en autre chose, sont terribles et magnifiques. Il est autorisé d’accéder à ce savoir, seulement si les êtres humais qui dirigent la Terre aspirent à la paix.
  •  
  • Nous voyons dans le cœur de tous ses habitants combien ils sont las de ces jeux puérils. Et bien sûr que nous regrettons. Il existe cependant une infinité de chemins, de possibles ! Nous savons que cela peut se faire très vite, comme cela a eu lieu déjà sur d’autres planètes. Vous devez savoir que notre peuple a participé à la création de votre monde, avec d’autres êtres, que vous appelez Grands Êtres.
  •  
  • Nous sommes là pour renaître d’une autre manière, plus éthérique, et aller peupler les hautes sphères de vos cieux ou ceux d’autres planètes, en attendant que le milieu marin puisse de nouveau nous abriter. Vous ne devez pas être tristes en pensant à nous, en pensant que des animaux ont disparu. Il vous faut au contraire croire que nous sommes toujours là, mais d’une autre manière. Il vous faut croire, croire en un foisonnement de vie végétale, océanique, minérale et tout cela se fera. N’ayez aucun doute là dessus. L’amour de l’être humain est très puissant, il est plus puissant que tout. Je vous embrasse maintenant et envoie toutes mes pensées d’amour à tous ceux qui liront ce message.

Je salue la baleine, et la vision recule. La transmission s’interrompt et mon esprit est un peu secoué de tout cela. Dorian le comprend très bien. Il ne dit mot et me raccompagne ver le couloir du vaisseau.

Là, l’espace environnant offre un spectacle infiniment apaisant, moucheté de milliers d’étoiles.

Dorian sourit simplement.

  • A très bientôt pour de nouvelles aventures, dit-il en riant. Je me joins aux grands esprits de nos amis, pour remercier à mon tour tous ceux qui ont à cœur de préserver la vie. Continuez ce que vous faites. Vos pensées sont un soutien merveilleux pour les nôtres.

La vision recule et se replie, le beau vaisseau lumière continuant sa course.

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes : 

Rédigé par Chevalier

Publié dans #Vénus, #Vénusiens

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article