Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La technologie d’antigravité cabale supprimée

Publié le 1 Octobre 2022

La technologie d’antigravité cabale supprimée
Machine volante
Puissantes ondes de propulsion électromagnétiques
Tout ce qui est nécessaire est dans l’espace
L’OVNI anti-gravité secret d’Hitler, a été volé par les États-Unis.

 

L’anti-gravité est uneTechnologie pour vaincre la gravité 

L’anti-gravité, également appelée champ non-gravitationnel, est un phénomène de création d’un lieu ou d’un objet qui est exempt de la force de gravité. Il ne s’agit pas de l’absence de poids sous l’effet de la gravité en chute libre ou en orbite, ni de l’équilibrage de la force de gravité par une autre force, comme l’électromagnétisme ou la portance aérodynamique.

 

L’anti-gravité est un concept récurrent en science, notamment dans le contexte de la propulsion des engins spatiaux. Ce qui est souvent mal interprété, c’est que si l’anti-gravité est l’annulation de la gravité, elle n’est pas une gravité répulsive ou une gravité négative.

 

Le terme “anti-gravité”, appliqué au sens large, couvre toute technologie utilisée pour surmonter la gravité, pour flotter, voler ou échapper à la “source de gravité” de la Terre. Lorsqu’il est utilisé au sens littéral le plus strict du terme, il ne fait en fait référence qu’aux champs de gravité inversés qui sont censés repousser la gravité normale. Pour une meilleure compréhension, on applique l’interprétation libre.

 

Thomas Townsend Brown (1905 -1985) était un inventeur américain dont les recherches sur les effets électriques bizarres l’ont amené à découvrir un lien entre les champs électriques puissants et la gravité. Brown a découvert l’antigravité, une idée populaire auprès de la communauté des objets volants non identifiés (OVNI) et la source de nombreuses théories de conspiration.

 

L’électrogravitation remonte aux travaux de Nikola Tesla sur les décharges à haute tension à la fin du XIXe siècle. Lorsque Thomas Townsend Brown a découvert que les champs électrostatiques et gravitationnels étaient étroitement liés, le monde a changé.

En termes astronomiques, la gravité domine les forces nucléaires et électromagnétiques qui, si elles étaient mises en œuvre dans des technologies terrestres pertinentes, entraîneraient des changements de paradigme économique et scientifique.

Il y a eu des milliers de tentatives pour produire une “antigravité” mesurable et évolutive, une technologie futuriste qui produit théoriquement une énergie illimitée à utiliser dans la propulsion et dans d’autres catégories de technologies.

 

 

Machine volante

D’autres inventions étonnantes ont été inventées par l’un des génies les plus incroyables à avoir vécu sur Terre, Nikola Tesla. Ses inventions n’avaient pas de limites, son imagination non plus, il a été catalogué par beaucoup comme un “savant fou”, mais il était plus que cela. Aujourd’hui, nous pouvons dire que Nikola Tesla est sans aucun doute le père de la technologie moderne.

Parmi ses inventions non conventionnelles, on peut en ajouter deux qui sont super-duper avancées : La technologie anti-gravité et l’OVNI de Tesla, ou plutôt l’OVI.

Tesla s’intéressait beaucoup à l’aviation, à l’espace et plus particulièrement à l’Anti‑gravité. En 1928, Tesla a déposé le brevet numéro 1 655 144 pour une machine volante qui ressemblait à la fois à un hélicoptère et à un avion. Il avait tout prévu dans son esprit et mettait son projet sur papier. Tesla voulait créer la machine volante ultime, alimentée par l’énergie qui se trouve tout autour de nous.

Avant sa mort, Tesla avait développé les plans du système de propulsion de son avion. Il l’a appelé “Space Drive” ou système de propulsion à champ anti-électromagnétique.

 

Tesla avait de grandes idées, et il avançait rapidement avec ses théories. En 1938, il parle de trois découvertes incroyables.

  • La Théorie Dynamique de la Gravité – qui suppose l’existence d’un champ de force expliquant le mouvement des corps dans l’espace ; l’hypothèse de ce champ de force rend inutile le concept de courbure de l’espace (comme chez Einstein) ;
  • L’éther a une fonction indispensable dans les phénomènes de gravité universelle, d’inertie, de momentum et de mouvement des corps célestes, ainsi que de toute la matière atomique et moléculaire ;
  • L’Energie Environnementale – la découverte d’une nouvelle Vérité physique : il n’y a pas d’énergie dans la matière autre que celle reçue de l’environnement. Ce qui contredit la formule d’Einstein E = mc2.

De puissantes Ondes Electromagnétiques de Propulsion

Dans un article intitulé “La plus grande réalisation de l’homme”, Tesla expose sa Théorie Dynamique de la Gravité.

La technologie anti-gravité de Tesla l’aiderait à créer l’ultime soucoupe volante… un vaisseau spatial, en tirant parti des champs électromagnétiques qui permettraient à son invention de se déplacer du sol vers le ciel avec une vitesse extreme et une facilité. Il était très près d’atteindre son objectif : Tesla a effectué de nombreux tests et expériences en appliquant un courant de modification à haute tension et à haute fréquence à un objet.

 

Dans l’un de ses tests, lorsqu’il a appliqué un courant alternatif haute tension et haute fréquence à une paire de plaques métalliques parallèles, il a remarqué que l'”espace” situé entre les plaques s’est transformé en ce qu’il a appelé un “état solide”. Cela signifie que la zone située entre les plaques présentait des attributs de masse, d’inertie et de momentum, transformant la zone en un état où une poussée mécanique pouvait être exercée.

Mieux encore, Tesla a découvert que de puissantes ondes électromagnétiques pouvaient être utilisées pour pousser ou tirer des objets dans ce qui semble être un “espace vide“. Le principe d’entraînement est basé sur l’effet Hall utilisé dans les capteurs magnétiques à semi-conducteurs, et s’appelle l’effet magnétohydrodynamique (“MHD”).

 

Tout ce qui est nécessaire se trouve dans l’espace

Tesla a compris, dans un passé lointain, que nous pouvions faire travailler l’univers pour nous. Tout ce dont nous avons besoin se trouve là, dans l’espace, et même sur notre planète, et le plus beau dans tout cela, c’est que tout est gratuit. Il est devenu clair pour Tesla que la nature de l’univers a des potentiels illimités, c’était à nous de comprendre et de profiter des opportunités illimitées qu’il a à offrir. Par exemple, une énergie Utilisable, propre et illimitée est là, et nous attend, tout ce que nous avons à faire est de tendre la main et d’effacer les frontières mises en place par la plupart des sciences traditionnelles.

Je l’ai élaboré dans tous les détails et j’espère le donner au monde très prochainement. Elle explique les causes de cette force et les mouvements des corps célestes sous son influence de façon si satisfaisante qu’elle mettra fin aux spéculations oiseuses et aux conceptions fausses, comme celle de la courbure de l’espace. Seule l’existence d’une Vague de force peut rendre compte des mouvements des corps observés, et son hypothèse dispense de la courbure de l’espace. Toute littérature sur ce sujet est futile et vouée à l’oubli. Il en est de même de toutes les tentatives d’expliquer le fonctionnement de l’univers sans reconnaître l’existence de l’éther et la fonction indispensable qu’il joue dans les phénomènes.” – Nicola Tesla

Tesla a découvert que la surface d’émission électrostatique d’un conducteur se concentre toujours là où la surface est incurvée, ou là où elle a un bord. Plus la courbe, ou l’angle, est raide, plus la concentration de l’émission d’électrons est élevée. Tesla a également remarqué qu’une charge électrostatique s’écoulera sur la surface d’un conducteur plutôt que de la pénétrer. C’est ce qu’on appelle l’Effet Faraday ou effet de peau, découvert par Michael Faraday.

Cela explique également les principes de la cage de Faraday, qui est aujourd’hui utilisée dans les laboratoires de recherche à haute tension pour protéger les personnes et les équipements électrosensibles contre les dommages.

D’importants responsables gouvernementaux ont déclaré que l’armée utilise la technologie antigravité depuis des années. Alors que les théoriciens de la conspiration adorent le sujet, certains affirment que le discours sur l’antigravité est bon marché et entièrement composé d’un battage publicitaire non testé. Ce qui n’est pas le cas !

Les suppositions et théories novatrices en matière d’Electrogravitation et d’Electrocinétique, les concepts de base de l’antigravité, laissent entrevoir la possibilité d’énormes progrès technologiques. https://www.gaia.com/topic/secret-space-program

En d’autres termes, si l’on confronte ces théories aux évolutions naturelles, les progrès probables des technologies de transport et militaires pourraient non seulement changer la vie humaine telle que nous la connaissons, mais aussi l’améliorer considérablement.

Des laboratoires scientifiques, tant en Europe qu’aux États-Unis, ont confirmé et mesuré une force (l’Effet Brown) sur des condensateurs chargés, même lorsque ces condensateurs fonctionnent dans l’avacuum.

Cela élimine la possibilité de courants d’air ioniques.

            En collaboration avec le Dr P.A. Biefield, Brown a découvert que si les condensateurs hautement chargés étaient correctement suspendus, ils avaient tendance à se déplacer à l’opposé de la force gravitationnelle. Lorsque les pôles d’un condensateur chargé en suspension libre (même dans le vide) sont placés sur un axe horizontal, cela provoque une poussée vers l’avant qui déplace le condensateur dans la direction du pôle positif. Si l’on change la polarité, la direction de la propulsion s’inverse. C’est le phénomène connu sous le nom d’Effet Biefield-Brown.

L’anti-gravité a été démontrée en plaçant le condensateur sur une balance à balancier et en le chargeant. Lorsque le pôle positif était dirigé vers le haut, le condensateur se déplaçait jusqu’à un point d’équilibre, lorsque le pôle positif était dirigé vers le bas, la balance montrait une déviation vers le bas.

L’Electrogravitation est le plus souvent associée aux travaux de 1918 du professeur Nipher, qui ont précédé les expériences de 1921 et les éventuels brevets de Thomas Townsend Brown (1905-1985), l’enquête spéciale de la marine de 1952 sur le “Dispositif d’Electro-Gravité de Townsend Brown” et les rapports de 1956 de l’Aviation Studies Ltd. sur “Electrogravitics Systems” et “The Gravitics Situation”.

Le jeune scientifique en herbe Thomas Townsend Brown, qui a également imaginé le nom “Electrogravitics”, a commencé à expérimenter les tubes à vide à rayons X en 1921.

Pour ses expériences, Brown a utilisé le tube Coolidge, l’un des premiers tubes pratiques utilisés dans l’émission thermionique, l’émission d’électrons à partir de sources chauffées. Un fil enroulé (filament de tungstène) était utilisé comme cathode du tube (une électrode qui émet un courant électrique), ce qui produit de l’incandescence ou de la lumière.

Comme la masse du tube de Coolidge de Brown semblait diminuer lorsque son électrode était tournée vers le haut, et qu’elle avait tendance à augmenter lorsqu’elle était tournée vers le bas, Brown en a conclu qu’il avait influencé la gravité avec l’électrode, et donc la gravité.

Brown a ensuite construit de grands condensateurs qui produisaient des fluctuations similaires sous forme de poussée. Il commença à croire qu’il avait découvert une force mystérieuse capable d’interagir avec la gravité et d’améliorer ainsi sa capacité à auto‑générer de l’énergie et à se propulser.

 

Brown a publié “How I Control Gravitation” dans le magazine Science and Invention, où il a indiqué que l’éventualité de sa technologie créerait une propulsion exponentielle pour les “paquebots du futur”. Alors que certains ont dit que le gouvernement américain a peu de preuves publiquement disponibles qui soutiennent ces revendications. À dessein.

 

Brown n’a pas séparé l’anti-gravité (vaincre la gravité) des techniques de propulsion, qui peuvent également être utilisées pour vaincre la gravité.

Brown a passé sa vie d’adulte à combattre un mur d’incompréhension, au détriment de lui-même et de sa vie familiale. Son objectif était de faire en sorte que la science de la propulsion avancée tombe dans le domaine public et ne soit pas cachée derrière le Secrecy Act de 1951 et un mur de documents secrets. Il est mort avec le sentiment d’avoir perdu la bataille.

 

L’OVNI anti-gravité secret d’Hitler a été volé par les États-Unis

La réputation d’après-guerre des scientifiques nazis est d’être capables de presque toutes les prouesses technologiques. Même si les nazis ont perdu la Seconde Guerre mondiale, ils ont émergé de la guerre avec une réputation presque mythique pour leurs armes de haute technologie.

Les chars nazis étaient souvent techniquement supérieurs aux chars alliés ; la Luftwaffe a fait voler des avions de chasse au combat avant les Alliés ; et la série V (pour Vengeance) d’armes de terreur, y compris le missile de croisière V-1 et le missile balistique V-2, constituaient des armes terrifiantes, bien que stratégiquement discutables.

Les adversaires considéraient les réalisations des scientifiques et des ingénieurs nazis comme si avancées que l’armée américaine a envoyé des équipes de reconnaissance en Allemagne dans les derniers stades de la guerre pour s’emparer des scientifiques et de la technologie militaire avant que d’autres puissances, en particulier l’Union soviétique, ne puissent les capturer. Cet effort, connu sous le nom de projet Paperclip, a permis de mettre la main sur des missiles V-2 et des personnalités importantes comme Werner von Braun, l’ingénieur aérospatial tristement célèbre qui a inventé le V-2 et conçu plus tard la fusée Saturn V pour le programme Apollo de la NASA.

Selon la légende, le “disque volant” Die Glocke serait l’une de ces “wunderwaffe” – “armes miracles” – allemandes.

Alors que les Alliés ont renvoyé chez eux un grand nombre de super-armes allemandes dans le cadre du projet Paperclip, notamment des avions à réaction et des missiles, il n’existe aucune trace de capture d’une version du Die Glocke. Pour en savoir plus, cliquez ici.

 

Vous êtes invité à devenir membre de FWC-Channel, cliquez sur ce LIEN Restez informé et abonnez-vous gratuitement, sans intérêt commercial caché, c’est à nos frais que vous serez tenu informé.

Rédigé par Chevalier

Publié dans #Science, #The Final Wakeup Call - Français

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article