Notre correspondant Raso Rivo - La guerre des blocs

Publié le 11 Août 2022

L'ETAT PROFOND EST ENTRAIN DE PERDRE DE SON INFLUENCE DANS LE MONDE...LES TEMPS CHANGENT...

Par notre ami WD



Au fil des jours, nous voyons que l’influence de la France en Afrique ne devient qu’un lointain souvenir. L’Amérique perd son ascendant partout dans le monde et ses vassaux s’effondrent inexorablement par autisme idéologique. En un mot, l’Occident coule comme le Titanic. Il faut dire que les pays alignés à la politique de l’état profond américain ne cessent de faire des bourdes et des erreurs stratégiques. Les incuries de Van der Layette sont inestimables. Ils s’en donnent du mal pour parfaire leur disparition. Ils voudraient se suicider qu’ils ne feraient pas mieux.


De l’autre côté, les pays voulant se dédouaner de l’Imperium américain s’accrochent à la locomotive Russe. Ce sont les pays en bleu et en blanc de l’infographie suivante. Ceux en rouge sont mal barrés en termes de démographie, de ressource naturelle, d’économie et de technologie. Sur ce dernier registre, il n’y a qu’à voir les performances du F-35 pour comprendre le déclin américain à ce niveau.


Le deal entre la Russie et l’Iran semble prometteur. Outre le fait de la collaboration militaire entre ces deux pays (drones, satellite déjà opérationnel, maintenance aéronautique), la mer Caspienne devrait dans les prochains mois devenir un grand carrefour économique.


Sur un point stratégique d’ordre militaire, la Russie qui a déjà quelques socles dans le monde (1) pose une base militaire en Serbie et au Mali. Sœur Anne, ne vois-tu donc rien venir ?


La position globale des Africains est très claire. Elle dit dans des harangues bien précises « Nous n’avons pas de haine pour la France. Nous contestons l’attitude de son élite politique ». « La coopération entre la France et le Cameroun est marquée par l’exploitation abusive de la France ». Ailleurs, elle affirme « La MONUSCO et la MINUSMA sont des excroissances d’une organisation

maffieuse appelée ONU ». « La France n’est pas consciente des mutations qui sont opérées dans le monde d’aujourd’hui ». Des déclarations tonitruantes émanant de tous les pays de ce continent, en veux-tu, en voilà. Ils sont prêts, au moins dans la conscience supérieure de son élite intellectuelle, à rejoindre le grand mouvement Bricsien où le leadership est tenu par la Russie. Son ancrage aux BRICS devraient leur faire obtenir une vraie collaboration économique non spoliatrice et une émancipation politique jamais vécues à ce jour dans ce continent.

L’Arabie Saoudite tout comme l’Algérie (en triangulaire coopératif avec le Nigéria et le Niger) se rapproche de la Russie. Ce qui promet une deuxième bonne claque au Dollar. La coopération Inde-Chine-Russie n’est plus a présenter. Les échanges financiers se font sur MIR et les monnaies nationales misent en avant. Par ailleurs, la Chine est très énervée contre les USA sur le dossier Taïwan et outre ses mouvements militaires aux abords de l’île, des mesures de rétorsion économique sont déjà actives et vont faire très mal.

L’embargo, arme étasunienne par excellence est périmé. Dans la crise Ukrainienne, nous observons son inefficacité et le retour de bâton nous est dommageable. Le maintenir est pure folie doctrinale.

Les prochaines élections de par le monde dès Septembre vont accélérer le processus de scission sociétale. Voici la liste des élections à suivre attentivement. En majuscule, celles qui sont fondamentales pour le processus anti état profond :

En Septembre : CHILI, SUÈDE, TCHÉQUIE, CUBA, ITALIE, Saotomé, Suisse, Nauru

En Octobre : LETTONIE, BRÉSIL, BULGARIE, BOSNIE, Lesotho, AUTRICHE, SLOVÉNIE, LIBAN.

En Novembre : ISRAËL, USA, Somalie, Népal, TAÏWAN, Fidji, Guinée-équatoriale, Barhein.

En Décembre : Tunisie, Guinée-bissau.

1)- Arménie, Kazakhstan, Tadjikistan, Kirghizistan en concomitance avec des bases US, Transnistrie qui veut être rattachée à la fédération Russe, Syrie et des bases fantômes à Cuba, Venezuela et Nicaragua.

 

 

 
 
 
raso rivo
11:09 (il y a 1 heure)
 
À moi
 
 
 
 
 
 
La guerre des blocs
11 août 2022 | Catégorie: Actualités, Tribune
Vue(s) : 701

Par notre ami WD



Au fil des jours, nous voyons que l’influence de la France en Afrique ne devient qu’un lointain souvenir. L’Amérique perd son ascendant partout dans le monde et ses vassaux s’effondrent inexorablement par autisme idéologique. En un mot, l’Occident coule comme le Titanic. Il faut dire que les pays alignés à la politique de l’état profond américain ne cessent de faire des bourdes et des erreurs stratégiques. Les incuries de Van der Layette sont inestimables. Ils s’en donnent du mal pour parfaire leur disparition. Ils voudraient se suicider qu’ils ne feraient pas mieux.


De l’autre côté, les pays voulant se dédouaner de l’Imperium américain s’accrochent à la locomotive Russe. Ce sont les pays en bleu et en blanc de l’infographie suivante. Ceux en rouge sont mal barrés en termes de démographie, de ressource naturelle, d’économie et de technologie. Sur ce dernier registre, il n’y a qu’à voir les performances du F-35 pour comprendre le déclin américain à ce niveau.


Le deal entre la Russie et l’Iran semble prometteur. Outre le fait de la collaboration militaire entre ces deux pays (drones, satellite déjà opérationnel, maintenance aéronautique), la mer Caspienne devrait dans les prochains mois devenir un grand carrefour économique.


Sur un point stratégique d’ordre militaire, la Russie qui a déjà quelques socles dans le monde (1) pose une base militaire en Serbie et au Mali. Sœur Anne, ne vois-tu donc rien venir ?


La position globale des Africains est très claire. Elle dit dans des harangues bien précises « Nous n’avons pas de haine pour la France. Nous contestons l’attitude de son élite politique ». « La coopération entre la France et le Cameroun est marquée par l’exploitation abusive de la France ». Ailleurs, elle affirme « La MONUSCO et la MINUSMA sont des excroissances d’une organisation

maffieuse appelée ONU ». « La France n’est pas consciente des mutations qui sont opérées dans le monde d’aujourd’hui ». Des déclarations tonitruantes émanant de tous les pays de ce continent, en veux-tu, en voilà. Ils sont prêts, au moins dans la conscience supérieure de son élite intellectuelle, à rejoindre le grand mouvement Bricsien où le leadership est tenu par la Russie. Son ancrage aux BRICS devraient leur faire obtenir une vraie collaboration économique non spoliatrice et une émancipation politique jamais vécues à ce jour dans ce continent.

L’Arabie Saoudite tout comme l’Algérie (en triangulaire coopératif avec le Nigéria et le Niger) se rapproche de la Russie. Ce qui promet une deuxième bonne claque au Dollar. La coopération Inde-Chine-Russie n’est plus a présenter. Les échanges financiers se font sur MIR et les monnaies nationales misent en avant. Par ailleurs, la Chine est très énervée contre les USA sur le dossier Taïwan et outre ses mouvements militaires aux abords de l’île, des mesures de rétorsion économique sont déjà actives et vont faire très mal.

L’embargo, arme étasunienne par excellence est périmé. Dans la crise Ukrainienne, nous observons son inefficacité et le retour de bâton nous est dommageable. Le maintenir est pure folie doctrinale.

Les prochaines élections de par le monde dès Septembre vont accélérer le processus de scission sociétale. Voici la liste des élections à suivre attentivement. En majuscule, celles qui sont fondamentales pour le processus anti état profond :

En Septembre : CHILI, SUÈDE, TCHÉQUIE, CUBA, ITALIE, Saotomé, Suisse, Nauru

En Octobre : LETTONIE, BRÉSIL, BULGARIE, BOSNIE, Lesotho, AUTRICHE, SLOVÉNIE, LIBAN.

En Novembre : ISRAËL, USA, Somalie, Népal, TAÏWAN, Fidji, Guinée-équatoriale, Barhein.

En Décembre : Tunisie, Guinée-bissau.

1)- Arménie, Kazakhstan, Tadjikistan, Kirghizistan en concomitance avec des bases US, Transnistrie qui veut être rattachée à la fédération Russe, Syrie et des bases fantômes à Cuba, Venezuela et Nicaragua.

Rédigé par Chevalier

Publié dans #Raso Rivo

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article