Michael Baxter - Les Forces Delta saisissent une cargaison d'armes de l'IRS !

Publié le 9 Août 2022

Les Forces Delta saisissent une cargaison d'armes de l'IRS !
 
Les Forces Delta saisissent une cargaison d'armes destinées au Agents des Impôts sur le Revenu (IRS) pour un usage trouble ! 

Les Agents de la Delta Force ont intercepté lundi matin un semi-remorque rempli de pistolets et destiné au bâtiment de l'Internal Revenue Service à Washington, D.C., a déclaré une source du bureau du général David H. Berger à Michael Baxter
Quelques heures après le vote décisif de Kabula Harris sur le projet de loi du régime sur le climat, la santé et les impôts, qui permet à l'IRS d'embaucher et d'armer 87.000 nouveaux agents - pour un montant de 80 milliards de dollars - une remorque discrète a quitté un entrepôt loué par le gouvernement à Jessup, dans le Maryland. 
La cabine obsidienne et sa remorque ont traversé la zone industrielle de la ville et s'apprêtaient à s'engager sur l'autoroute Baltimore-Washington lorsqu'elles ont rencontré un obstacle : quatre SUV, aussi noirs que la remorque, leur bloquaient le passage, deux sur la route et un sur chaque accotement. 
Dans des circonstances normales, la remorque aurait pu passer le blocus. 
Mais ce n'était pas le cas. 
Derrière chaque SUV se tenaient quatre hommes en tenue militaire, chacun d'entre eux brandissant des fusils pointés vers le pare-brise de la cabine. 
Lorsque le camion s'est arrêté, quatre des 16 opérateurs de la Delta Force se sont approchés et ont ordonné au conducteur et au passager de lever leurs mains et de sortir du véhicule. 
Ils ont obéi, ont été bâillonnés et attachés avec un zip, puis poussés dans le SUV de tête. 
Sans attirer l'attention, deux agents de la Delta Force sont montés à bord de la cabine maintenant saisie et ont mis le contact. 
En quelques secondes, les véhicules se sont dispersés. 
L'interception et la saisie n'ont duré que quelques minutes. 
Le tracteur semi-remorque avait quitté le Maryland à 2 heures du matin et, dans les conditions de circulation actuelles, devait arriver à D.C. à 4 heures au plus tard. 
Cependant, pendant ce moment-là, les forces spéciales avaient conduit le semi-remorque jusqu'à un entrepôt sécurisé qu'elles avaient préparé à l'avance, et faisaient déjà l'inventaire du chargement par rapport à un manifeste d'expédition trouvé dans la cabine. 
Selon le manifeste, la remorque contenait 23.500 caisses de Sig Saur P229 et 160.000 cartouches de calibre 40, ostensiblement destinées à la force de police renforcée de l'IRS. 
Une semaine avant la saisie, le U.S. Army Cyber Command avait intercepté des communications entre le commissaire de l'IRS Charles Rettig, Chuck Schumer et Joe Manchin. 
Rettig avait déclaré lors d'une conférence téléphonique que "l'achat a été effectué", ce qui a amené un Schumer quelque peu agité à révéler par inadvertance la nature de la cargaison. 
"Pourquoi maintenant ? 
Vous étiez censé attendre que nous adoptions le projet de loi et qu'il devienne loi. 
Vous avez sauté le pas, au sens propre comme au sens figuré, et cela pourrait nous retomber dessus", a déclaré Schumer. 
Manchin s'est retiré de la conversation, en disant "Je n'ai vraiment pas besoin d'entendre tout cela", et s'est déconnecté. 
Mais Schumer et Rettig ont continué à bavarder. 
"Nous savons que le projet de loi sera adopté, Kamala y veillera. 
Ce n'est pas un problème. 
On dira juste plus tard qu'on a acheté les armes après que la loi ait été votée et ratifiée", a blablaté Rettig. 
"Ne prenez pas possession de vos armes avant que Biden n'en fasse une loi", dit Schumer, ce à quoi Rettig répond : "Elles ne peuvent pas rester là où elles sont aussi longtemps, c'est trop risqué. 
Je les déplace ici du stockage du Maryland quand ça passera. 
S'il y a un retour de bâton, il me retombera dessus." 
Le U.S. Army Cyber Command a immédiatement transmis l'enregistrement de l'appel au général David H. Berger du Corps des Marines et à un commandant de la Delta Force dont le nom reste confidentiel. 
Ensemble, ils ont donné le feu vert à une mission visant à confisquer l'arsenal potentiel du fisc. 
Les recherches ont révélé que le Gouvernement Fédéral avait des contrats avec plusieurs installations d'expédition et d'entreposage dans la région du Maryland, et les opérateurs de la Delta Force ont rapidement commencé à surveiller ces sites, tombant assez vite sur le fruit. 
Ils ont découvert que l'entrepôt de Jessup était gardé par une foule d'agents du Trésor dont les blousons bleus portant l'inscription IRS Special Agent dans le dos trahissaient ostensiblement leur identité. 
La Delta Force avait un choix à faire : attaquer l'entrepôt et risquer une fusillade, ou continuer la surveillance jusqu'à ce que le contenu de l'entrepôt ait été chargé sur un semi-remorque, et la saisir en route vers sa destination. 
Selon notre source, la Delta Force a vu des Agents du Trésor remplir la remorque de caisses rectangulaires en bois, dont le contenu était marqué à l'encre blanche sur le bois : des pistolets, en grand nombre, et des munitions. 
"Delta s'attendait à ce que la sécurité accompagne le camion, mais il n'y avait que le conducteur et un agent de l'IRS sur le siège passager. 
Pas de véhicules de filature. 
L'IRS est un ennemi du peuple, et ces pistolets... pourquoi en auraient-ils besoin ? Pensez à ça ? 
C'est une victoire mais une petite victoire car ils ont 80 milliards de dollars pour jouer avec. 
Nous sommes toujours dans la bataille", a dit notre source en conclusion.


Par Michael Baxter le 8 août 2022 : 
https://realrawnews.com/2022/08/delta-force-seizes-irs-weapons-shipment/

Rédigé par Chevalier

Publié dans #Information

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article