Les Pléiadiens – Nous Attendons avec Intérêt le Premier Contact

Publié le 19 Août 2022

 

Chers frères de la planète Terre ! Je suis KALIGAL ! Commandant du vaisseau Pléiadien

Je pense que vous pouvez percevoir ma joie, vous pouvez percevoir ma vibration. Oui, nous sommes tous habillés pour une fête, nous avons mis nos plus beaux vêtements car nous voulons être très présentables pour vous. Puisque nous allons provoquer un certain étonnement, un certain effroi, une certaine crainte, nous serons au moins sûrs que personne ne dira que nous sommes en haillons ou en vêtements sales ; nous serons très élégants.

Bien sûr, la sagesse et l’évolution nous ont fait abandonner beaucoup de sentiments, mais nous ne pouvons pas nier que nous sommes aussi anxieux, mais ce n’est pas une anxiété qui est mauvaise pour nous, c’est une anxiété qui est bonne à vivre, parce que nous attendons le grand moment, à tout moment.

Nous sommes sur votre surface depuis longtemps. Vous ne pouvez pas nous voir, mais nous avons parcouru de longues distances à pied, afin que nos corps puissent s’habituer à l’énergie dense de la planète. Nous ne pourrons certainement pas y rester longtemps, mais nous avons déjà réussi à y rester quelques heures, sans que cela ne nuise à notre tenue physique, à notre énergie.

Nous nous préparons. Le contact se fera. Bien sûr, nous n’entrerons pas en contact avec tout le monde ; nous connaissons exactement, et nous voyons et ressentons, le cœur de chaque habitant de cette planète. Nous savons donc que ceux qui nous respectent, qui nous aiment, et que nous pourrons, après le premier impact… Oui, je vais parler doucement, car ne pensez pas que cela n’aura pas d’impact pour nous non plus. Nous sommes différents pour vous et vous êtes différents pour nous ; l’impact sera mutuel.

Bien sûr, aujourd’hui, nous avons déjà appris à vous observer et à voir comment vous êtes. Je pense que nous connaissons déjà pratiquement tous les types qui existent sur la planète. Pas vous. À partir de certaines images ou figures (dont certains insistent pour dire qu’elles sont nos images), vous nous imaginez, mais en réalité vous ne savez pas vraiment à quoi nous ressemblons. Peu, très peu nous ont vus et ont pris contact avec nous ; et ceux-là n’ont pas le moindre intérêt à nous exposer, à dire que nous sommes comme ceci ou que nous sommes autrement.

Alors, ne pensez pas que vous serez les seuls à être un peu surpris de nous voir là, si proches, tout près, à portée d’une poignée de main ou d’un geste que vous partagez habituellement sur la planète, qui est l’accolade. Nous sommes habitués à faire l’expérience de l’amour inconditionnel. Ce n’est pas que nous n’avons pas de moments d’affection, bien sûr que nous en avons, mais nous n’avons pas besoin de le montrer tout le temps, parce que celui qui est à côté de nous sait que nous l’aimons inconditionnellement, nous n’avons pas besoin de montrer notre amour.

La démonstration de notre amour se fait avec soin, avec attention, avec l’harmonie de notre famille, avec la joie de nos descendants, avec l’harmonie de nos rencontres. Nous n’avons pas besoin d’avoir ce contact étroit, tout le temps, pour montrer notre amour ; c’est quelque chose que nous n’avons pas l’habitude de faire. Et nous admirons certaines de vos coutumes ; comme les étreintes, les baisers… en une démonstration d’amour, d’amitié, de respect (parfois même faux), mais vous y êtes habitués.

Nous nous sommes donc préparés à vivre ce moment. Et j’avoue que j’ai vraiment envie de vivre l’action d’un câlin. Cet échange d’énergie si profond et si beau que vous faites lorsque vous êtes heureux et que vous rencontrez quelqu’un que vous aimez, ou pour n’importe quelle raison. Ce sera une grande expérience d’apprentissage pour nous.

Donc, je dirais que chacun d’entre nous a fait l’expérience de certaines de vos coutumes. Nous avons essayé votre nourriture, vos boissons. Bien sûr, nous mettons un point d’honneur à ce que tout soit très naturel, les aliments transformés n’entrent pas dans nos régimes. Et je peux vous dire que nous avons planté et récolté de nombreuses choses à l’intérieur de nos vaisseaux, dans des environnements totalement purs, sans les produits chimiques que vous mettez dans votre nourriture. Nous avons apprécié de nombreuses saveurs et nous les emporterons avec nous.

Cette planète est riche, très riche, c’est une diversité absurde de comestibles, de minéraux, où rares sont les planètes dans l’univers qui ont autant de variété. Et Dieu Père/Mère nous a permis d’apporter un peu de cela dans nos maisons, sur nos planètes et de montrer à nos gens combien les habitudes que vous avez sont intéressantes.

Bien sûr, nous n’avons plus besoin de nourriture physique comme vous. Nous nous nourrissons d’énergie, mais nous pouvons choisir de manger oui, et nous aurons, on peut le dire, plus d’abondance, plus de variété à expérimenter. Je peux dire que cette planète va faire école dans tout l’univers. Et nous vous apporterons aussi ce que nous avons. Ce sera un échange, car nous avons aussi de la bonne nourriture, de bonnes boissons ; des boissons dont un seul verre (nous l’avons déjà testé), suffirait à satisfaire la faim d’une famille, tant elles sont riches en nutriments. Ce sera très important pour apporter la santé à votre peuple, pour ceux qui acceptent de le boire, bien sûr.

Rien ne sera imposé. Nous ferons l’offre, celui qui voudra le prendra. Mais nous sommes sûrs que tout est fait avec tant d’Amour, que beaucoup verront dans ce petit verre l’occasion de satisfaire leur faim, instantanément, comme s’il s’agissait d’une grosse pilule d’énergie, et pourront même nourrir leurs enfants.

Il s’agit donc d’un échange. Nous ne prenons pas seulement sur votre planète, mais nous y apportons aussi. La technologie, beaucoup de technologie qui mettra fin à la consommation des attributs de la planète. Une technologie propre et avancée qui fera en sorte que vous n’aurez plus à détruire la planète pour obtenir de l’énergie, de l’eau propre, de l’eau pure. Une technologie pour détruire vos déchets, nettoyer vos océans, nettoyer vos animaux ; et beaucoup d’autres choses que nous apporterons en cadeau. Nous ne demanderons rien. Et je parle ici, non seulement au nom des Pléiadiens, je parle au nom de tous les frères galactiques qui sont ici autour de votre planète. Chacun d’entre eux apportera une évolution à cette planète.

Alors, comment ne pas se réjouir de ce moment ? Comment ne pas avoir hâte de regarder vos océans et de ne plus voir de déchets flotter autour d’eux ? Comment ne pas se réjouir de voir tous les humains et de les voir en bonne santé et nourris ? Comment ne pas regarder vos cieux et voir votre air propre, pur, sans aucune forme de pollution ? Nous voulons faire ça vite, vite.

Nous sommes donc impatients, oui, de commencer à travailler avec vous. Nous ne serons pas ceux qui apporteront, imposeront et feront tout seuls ; non, ce sera une coparticipation ; vous serez avec nous en train d’apprendre, d’apprendre à reproduire la technologie, d’apprendre à utiliser la technologie, parce que demain nous partirons et vous resterez ici, à la faire fonctionner.

Nous l’attendons avec impatience, oui, et nous savons qu’elle est très proche, nous avons été prévenus. C’est comme si nous étions toujours, avec nos vêtements suspendus, prêts à être enfilés rapidement et à être tout beaux et soignés, en attendant le grand moment.

Dans le cœur de certains, je vois la même anxiété et je peux dire, sans l’ombre d’un doute, que dans tous ces processus, ce que nous espérons le plus, c’est de pouvoir ouvrir nos bras et recevoir une accolade, de la même manière que vous le faites entre vous. Sans peur, sans aucune sorte de répulsion, en laissant simplement émaner votre amour, qui, nous le savons, n’est pas encore l’Amour inconditionnel, mais nous savons que vous savez comment aimer.

Et si vous êtes capable de nous serrer dans vos bras, nous serons certains, sans l’ombre d’un doute, que vous avez déjà appris l’amour inconditionnel ; que vous avez déjà appris à aimer ce qui est différent ; que vous avez déjà appris à aimer ce qui vous est étranger. Et ce moment se répercutera dans l’univers et vous saurez tous : « Les humains savent. Les humains de la planète Terre savent comment aimer de manière inconditionnelle ».

Canalisé par Vania Rodrigues

Traduit du Portugais par : https://messagescelestes.ca

Rédigé par Chevalier

Publié dans #Pléadiens

Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article