METATRON, LE GRAND HYPOGÈNE

Publié le 6 Juillet 2022

METATRON, LE GRAND HYPOGÈNE

Transmis par Sandrine Gaudin

« Dis-leur combien il est important en ce monde humain, de vivre cette humanité pleinement. Pleinement, cela ne veut pas dire déconnecté de la matière, toujours en quête de profondeur, dans l’invisible…

Tout être incarné se doit cette allégeance au visible, à la matière. Même si la quête de compréhension, d’aucuns l’appellent spiritualité alors qu’elle devrait être nommée réalité, mais cela est un autre sujet.

Alors, dis-leur que de n’être que dans une quête spirituelle désordonne le présent, désordonne la réalité humaine. Il est de bon usage de se réveiller, mais il l’est encore plus d’accepter que ce réveil doit être empreint et adapté au réel humain. L’un ne va pas sans l’autre. Apprendre à être des humains, non pas en rejetant la réalité, mais en l’incrémentant de la vérité subtile ultime, voilà le vrai sens de votre incarnation, chers Humains adorés.

Mes enfants, chacun de vous est un peu mon petit. Alors, je me surprends à vouloir faire de vous les meilleures versions humaines que vous ayez choisies en vous incarnant. La réalité complexe de cette vie humaine ne prend pas en compte les opportunités par défaut, alors je demeure vigilant afin que ces opportunités soient entendues. Je suis référence du subtil dans ces affaires- là, en lien avec la Terre.

Parce que vous êtes mes enfants, tous. La Terre est cet endroit où moi j’ai vécu l’incarnation. Où moi aussi j’ai appris, moi aussi j’ai enduré j’ai pleuré et ris de bon cœur. Pourquoi ? Pour m’enrichir. Pour transporter au-delà de la matière mon expérience, bien avant de le savoir. Alors, je vous en conjure, ne rejetez pas, ne rejetez plus celle qui vous nourrit, qui vous fait grandir. Sans cette Terre et ses lois, vous ne seriez pas ici à vagabonder en chair et en os.

Oui, les plaintes et rengaines font partie de ce jeu. Oui, les lourdeurs et les injustices aussi. Mais sachez vous en extirper pour ne prendre que la beauté de l’expérience et sa richesse, pas son contenu, parfois anecdotique, mais bel et bien la valeur de l’événement au plus profond de ce qu’il est.

Alors, dès aujourd’hui, regardez autrement chaque chose, chaque événement de cette vie, avec ces yeux-là. Appelez-les « les yeux de Métatron » si cela vous plaît ainsi. Mais sachez reconnaître cette vie non comme un fardeau injuste, mais comme la Terre des ultimes possibles.

Source: https://www.sandrinegaudin.com/

Rédigé par Chevalier

Publié dans #Métaron

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article