Ashian : Réveillez-Vous, Phénix de ce Monde

Publié le 11 Juin 2022

 

Jennifer : Bonjour ! Eh bien, c’est une première, je peux voir de la lave et du feu quand je me syntonise avec vous.

Ashian : Bonjour et bénédictions à tous les cœurs qui vibrent avec cette transmission.

Le temps de la transmutation est sur vous. Le feu nettoie, il brûle toutes les impuretés, il débarrasse tout sur son passage qui n’est pas aligné avec sa puissance, sa pureté, sa clarté.

Vous êtes dans le temps de la transmutation.

Cela ne peut être sous-estimé. C’est l’énergie du changement qui se manifeste ; vous avez fait le travail intérieur – et vous continuez à le faire quand c’est nécessaire – mais maintenant ce travail intérieur va porter ses fruits dans le monde extérieur. Le nettoyage extérieur a commencé et sera bientôt* (*sourire ! nous connaissons vos sentiments pour ce mot !) apparent.

J : C’est excitant – même si je ne retiens pas mon souffle ! Vous comprenez vraiment, n’est-ce pas !

A : Nous essayons !

Vous évoluez à la vitesse de la lumière et pourtant ce n’est pas assez rapide pour vous ! En une décennie, vous avez fait des changements – personnellement et globalement – qui auraient pris des vies entières auparavant. Et pourtant… aucune patience !

Nous pouvons parler de feu, mais nous n’avons aucune envie de brûler vos âmes, de roussir vos cœurs en allant trop vite. Nous prenons soin de vous. Un soin infini pour chaque cœur précieux. Les temps sont optimisés pour créer le plus grand et le plus doux des changements.

J : Voulez-vous en dire plus à ce sujet ?

A : L’Ascension de Gaia et de l’humanité est un projet vieux de plusieurs millénaires. Il a été géré avec sagesse, soin et un amour transcendant pour toutes les personnes impliquées pendant des millénaires, par une conscience qui est beaucoup plus grande que la nôtre, une conscience qui connaît chaque nuance de chaque cœur humain, à travers les vies et l’infini.

L’ascension évolue à travers cette conscience divine. Si elle devait évoluer uniquement par les mains des humains, ce serait un processus plus chaotique, plus long et plus douloureux, car la voix la plus forte dicterait le rythme.

C’est presque incompréhensible, le soin, la patience et la rapidité impliqués dans votre ascension.

Cœurs bien-aimés : respirez !

Ralentissez et respirez.

Tout évolue dans un ordre divin parfait, d’une manière qui apportera de la joie et des bénéfices au-delà de ce que vous pouvez imaginer. Faites confiance à la conscience divine, elle a vos dos, vos fronts, vos cœurs et vos histoires… il n’y a aucun détail non aimé ou non pardonné. Pas un seul.

J : Merci, c’est vraiment profond et magnifiquement illustré. Je vais essayer de respirer.

A : On ne peut qu’espérer !

J : Je voulais faire suite à votre dernier article sur l’utilisation de notre boussole intérieure pour nous indiquer la direction de notre bonheur, de notre paix, de notre vérité – tout cela nous conduira à notre joie.

Le problème, c’est que beaucoup d’entre nous n’ont pas le courage de suivre la voie de la joie. La plupart d’entre nous ne sont pas vraiment dans la joie, nous nous remettons, nous traitons la douleur, nous essayons d’être des gens bien, de garder la foi, de partager la gentillesse… La joie n’est pas vraiment au menu (ou peut-être que c’est juste moi !). La joie est un haut niveau d’expansion, d’alignement avec notre âme, de flux.

Pour faire l’expérience de la joie, je soupçonne, si je me regarde seulement, qu’un certain changement est nécessaire pour m’amener au niveau suivant d’alignement avec mon âme et d’accomplissement personnel, ce qui me conduirait à une plus grande expérience de la joie.

Mais… ce sont de grands changements pour moi, pour d’autres, comme changer de travail, de maison, de relation, de dynamique familiale, de dépendance… la liste des non-joies est sans fin et embrasser la joie est plus facile à dire qu’à faire.

A : C’est une excellente remarque. Dans toute décision, il y a du changement. Le changement peut créer du stress. Il peut créer de la souffrance, en fonction de la profondeur avec laquelle ce changement affecte votre vision du monde et celle de vos « influenceurs », ces personnes autour de vous dont l’opinion compte peut-être encore plus que la vôtre.

Considérez ceci, si vous changez d’emploi, par exemple… votre emploi actuel vous apporte un revenu, mais il vous laisse un sentiment d’impuissance, peut-être même un sentiment d’épuisement et de surmenage, à la fin de la journée. C’est une douleur émotionnelle quotidienne que vous ressentez.

Changer cet emploi peut susciter des opinions négatives dans votre cercle d’influence – c’est le stress 3D.

Rester dans un emploi qui vous tue, c’est du stress 5D. C’est le stress de l’âme. Il nuit profondément à votre bien-être, en créant une distance avec votre intégrité, votre authenticité et votre souveraineté.

Vous pouvez choisir le stress 3D ou le stress 5D. C’est à vous de choisir. Il n’y a aucune pression sur vous pour choisir une voie ou une autre. Lorsque le moment sera venu, vous le saurez, vous le ressentirez et vous aurez le courage intérieur d’affronter le stress 3D, pour suivre une plus grande joie.

Alors les feux brûleront ; une grande partie de ce que vous craigniez disparaîtra et ne vous affectera pas. Vous avez suivi votre vérité, vous avez donc invoqué les feux de la vérité qui brûlent tout ce qui est illusion.

Tu as embrassé ton soi Phéonix, permettant à la vieille coquille de toi de brûler, alors que tu émerges dans une nouvelle version de toi, brillante, radieuse, incandescente.

J : C’est si clair, si élégant. Nous sommes confrontés à la souffrance en 3D ou en 5D lorsque nous faisons de grands changements pour suivre notre joie. Nous choisissons le moment, quand nous sommes prêts. L’Esprit de Feu brûle un grand nombre d’obstacles lorsque nous choisissons l’alignement avec notre Soi.

Est-ce bien cela ?

R : C’est tout. La peur vous lie. Pas la réalité.

J : Merci Ashian, vraiment beaucoup.

(c) Jennifer Crokaert 2022

Traduit par messagescelestes

Rédigé par Chevalier

Publié dans #Ashian

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article