Ashian : Les Étapes de l’Ascension

Publié le 19 Juin 2022

 

Jennifer : Eh bien, ça ne va pas te surprendre, mais je t’ai beaucoup évité !

Ashian : Et nous te remercions d’être revenu – si en effet il y avait un endroit où te cacher ! – Nous t’avons manqué. Voulez-vous partager ?

J : Je déteste me répéter, mais c’est parti…

C’est cru. La vie est bien trop crue en ce moment. Il y a trop de douleur dans ma propre vie et je sais, d’après ce qu’on me dit, que beaucoup de travailleurs de la lumière (moi y compris) sont fatigués, dégonflés et – très franchement, même si je n’abandonnerai jamais – j’ai perdu de vue la ligne d’arrivée.

En fait, je pense avoir dépassé plusieurs lignes que je croyais être des lignes d’arrivée, et nous sommes toujours là, à tenir bon, sans changement significatif.

Je ne suis probablement pas censé dire cela, mais je suis fatigué et en colère. Voilà. Je l’ai dit.

A : Et nous vous accueillons à bras ouverts, chacun d’entre vous qui est en colère, fatigué, confus, découragé, incertain, épuisé ou fatigué. Sentez-nous maintenant vous envelopper dans nos bras…

Fermez les yeux…

Laissez le sentiment de notre amour, de notre étreinte pénétrer votre champ énergétique. L’amour se fond en vous.

Réalisez-vous à quel point vous êtes aimé ? A quel point tu es spécial ? Réalisez-vous que c’est normal d’être en colère, fatigué, dégonflé et un million d’autres émotions ? Même toutes en même temps !

J : Serait-ce mal de dire que je pense que nous devons arborer le drapeau pour « tenir la ligne » ?

R : Rien n’est jamais « mal ». Il n’y a que des distorsions. Des compréhensions qui doivent encore se déployer en vous, une clarté qui doit encore apparaître.

Nous vous l’avons déjà dit, vous êtes parfaits. Même lorsque vous êtes bloqués, vous êtes parfaits.

Chaque blocage, chaque pensée « fausse », chaque émotion « fausse » que vous identifiez vous rapproche de la liberté. Non pas parce qu’elle était « mauvaise », mais parce qu’elle vous montre un aspect de vous-même où vous n’êtes pas passé à l’amour, où vous vivez encore avec un jugement.

Nous ne vous jugeons pas. Vous n’êtes jamais « mauvais ». Vous êtes toujours vous-même. Lorsque vous pouvez être VOUS, glorieusement, sans craindre d’avoir raison ou tort, de réussir ou d’échouer, d’être jugé ou approuvé… alors vous avez gagné une autre couche de liberté, une autre couche de maîtrise.

Tenir un corps humain est une leçon de patience, de compassion envers soi-même, de douceur qui se déploie de l’intérieur. Nous le savons. Vous l’oubliez !

Ce qui est normal, l’oubli est le voile à travers lequel vous passez. Vous vous souvenez de l’amour inconditionnel, et vous l’intégrez dans vos vies, vos émotions, votre ADN… dans le tissu de toute vie, une pensée après l’autre, une émotion guérie après l’autre. Une acceptation aimante après l’autre. Pas étonnant que vous soyez fatigués ; vous travaillez si dur.

J : C’est rassurant. Et pourtant, quand cela se termine-t-il ? Quand y a-t-il un signe ? Je sais que nous nous acharnons sur les signes et les signaux, mais j’ai quand même besoin de demander un ballon auquel je puisse attacher ma corde d’espoir.

A : Cœurs bien-aimés et âmes courageuses, vous êtes les ballons, vous êtes la ficelle.

J : Cela n’aide pas. C’est poétique, mais ça n’aide pas. Pas d’un iota.

A : 🙂 L’objectif de votre travail, de notre collaboration, n’est pas de prévoir l’avenir, mais de développer les compétences qui vous permettent de naviguer dans les turbulences quotidiennes de la vie avec plus de facilité et de grâce. Nous essayons de vous fournir des informations pour vous aider à accélérer votre évolution, pour faciliter l’alignement entre votre personnalité et votre moi supérieur, votre sagesse ou conscience supérieure. Nous ne « faisons » pas de rendez-vous !

J : Joli side shuffle, les gars !

A : Ou était-ce un alignement direct !? La vérité de cela a résonné, n’est-ce pas ?

J : En effet. Bon sang !

A : Donc, dans cette veine, voulez-vous l’antisèche ? La dernière ligne de la dernière page du Manuel de la vie ?

J : Je sais ce que tu vas dire, mais continue alors… !

A : A la fin, comme au début, il n’y a que l’Amour.

S’étendre dans cet amour, se croire digne de donner et de recevoir de l’amour, c’est le voyage de toute une vie. Le voile de l’oubli est épais. Mais le voile se lève, il a été presque entièrement enlevé – en grande partie – grâce à la guérison émotionnelle diligente des travailleurs de la lumière au cours des sept dernières décennies.

Nous avons dit à de nombreuses reprises que  » bientôt  » est une vibration, une fréquence que vous approchez ; ce n’est pas une date. Cette vibration, cette fréquence, où l’humanité dans son ensemble est capable de contempler l’amour qu’elle est, et d’accepter cet amour à l’intérieur, est presque sur vous.

J : Faites-vous référence à ce que j’ai entendu appeler « l’événement » ?

A : Oui, l’événement de l’Ascension. Mais ne vous concentrez pas sur l’événement externe pour le globe. Essayez de rester concentré sur votre boussole émotionnelle interne – lorsqu’elle pointe vers la joie, l’amour, la paix, le pardon, le repos, l’acceptation, la douceur, la gentillesse, la patience… alors vous êtes déjà dans les pré-stades de cet événement d’Ascension.

Rappelez-vous, le temps n’est pas linéaire. Vous pouvez être dans un moment qui est asynchrone avec le reste de vos frères et sœurs sur la planète. Vous pouvez être dans les pré-stades de l’événement de l’Ascension, même si ceux qui vous entourent ne le sont pas.

Alors maintenez une concentration interne sur votre boussole émotionnelle. C’est notre suggestion, notre « Conseil du jour ».

Lorsque vous êtes épuisé, fatigué, agacé, à bout de nerfs ou sur le point d’abandonner, considérez cela comme une sonnerie d’alarme de l’Univers. Aimez-vous. Faites tout ce qui peut vous ramener à la joie, à la paix et au bonheur. Retournez à votre vérité intérieur, votre bonheur, votre félicité, notre amour.

J : Je dois dire que je n’avais aucune idée de ce que vous alliez faire aujourd’hui, mais c’était une perle. Merci beaucoup Ashian et l’équipe

A : C’est toujours notre plaisir, notre honneur, notre joie de nous joindre à vous tous.

Canalisé par Jennifer Crokaert

Traduit par messagescelestes

Rédigé par Chevalier

Publié dans #Ashian

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article