Un Message aux Porteurs de Lumière – Conjonction

Publié le 19 Mai 2022

Salutations, très chers ! Nous sommes très heureux d’avoir ce temps pour vous parler à nouveau aujourd’hui. C’est un jour très puissant [12 avril], comme beaucoup d’entre vous le savent, avec Jupiter et Neptune en conjonction en Poissons, car vous êtes maintenant dans le temps des Poissons. Il est facile de ressentir parfois que les incroyables énergies qui se déversent sont juste un peu fatigantes, et que vous souhaitez juste que tous les changements s’arrêtent – tous les passages en cours. Vous aimeriez que les choses soient plus simples !

C’est très compréhensible, parce que vous êtes tous passés par là à ce stade. Vous avez senti tant de changements se produire, et vous avez vous-mêmes mis en œuvre tant de changements sur la planète, que vous pouvez vous demander combien il en faut encore pour que NESARA, pour que la cinquième dimension, puisse enfin voir le jour.

Pour ceux qui sont prêts à Ascensionner, vous vous demandez combien de plus sont nécessaires. Parce que plutôt que de s’améliorer sur la planète, les choses semblent empirer !

Et donc vous portez la lourdeur de ce fardeau, de ce sentiment, « Nous avons déjà traversé beaucoup de choses sur cette planète ! Nous avons eu des centaines et des centaines de vies, beaucoup d’entre nous, qui ont été très difficiles, très éprouvantes. Nous espérions que cette période serait celle de l’Ascension. « Puis ce qui se passe, mais nous sommes à nouveau assaillis par tant de choses qui sont frustrantes !

« Tant de choses qui ne font que faire remonter de vieux traumatismes et de la tristesse, qui ne font que nous rendre, dans toute notre empathie et notre compassion de Porteurs de Lumière, plus en colère et plus isolés. « Et certains jours, nous sommes même un peu désespérés. Parce qu’il semble que ce monde soit en feu. « Suis-je seulement destiné à être le pompier ? Je ne peux pas être celui qui célèbre ? »

Et donc tout ce bouleversement, tout ce sentiment de « je ne sais plus où donner de la tête ». Ça devient ridicule ! Pourquoi les choses ne s’améliorent-elles pas ? » Tout cela s’accumule en un tumulte à l’intérieur de vous. Et donc nous avons pensé à sortir cette belle petite chanson.

Si joyeuse ! Il y a un dynamisme, un rythme facile à suivre.

L’un des auteurs-compositeurs est le monsieur qui chante, avec ses choristes – il s’appelle Jon Batiste. Il a gagné un Grammy – vous avez probablement entendu – « Album de l’année » pour l’album « We Are », et cette chanson en fait partie. C’est une présence spirituelle puissante, même s’il parle depuis la structure d’une industrie très sombre, l’industrie de la musique populaire, et depuis la télévision grand public.

Ce sont deux domaines où les anciens pouvoirs en place ont laissé leur empreinte assez profondément et cherchent désespérément à exercer toute influence qui leur reste – d’une part, pour faire baisser l’énergie des gens. Pour un autre, pour leur dire qu’il n’y aura pas d’Ascension, ce qui, bien sûr, est suffisant pour faire rire ! Et pour un autre, juste pour vous faire taire. Pour que vous continuiez à faire ce qu’on vous dit.

Rien de tout cela ne fonctionne. La musique de ce monsieur – l’œuvre de Jon Batiste – est emblématique de la Lumière qui se répand, et des solutions supérieures qui se présentent maintenant.

Et il admet que leur moment, lui et ses collègues – la Lumière, et les solutions Divines se déversent maintenant, juste au moment où il est « sur le point de pleurer » et « n’a pas envie d’essayer ». Au lieu de cela, il dit : « Je vais chanter ! Mais à la place, je vais chanter ! »

Quand j’en ai fini avec les soucis
Et qu’il n’y aura plus personne autour de moi
Ne sais-tu pas, je chanterai.
Oh, j’adore chanter !

Quand je n’arrive pas à trouver les mots
Et que tout commence à me faire mal
J’en ai fini avec ce cœur lourd
Je laisse tomber tous mes fardeaux

Et je chante…

Quand j’ai froid et que je suis fatigué
Et si peu inspiré
Tu ne sais pas, je vais chanter, oui !
Laisse-toi aller et chante

Quand je suis abattu, et que j’ai envie d’abandonner,
Même les choses faciles sont difficiles
Ne sais-tu pas, je vais chanter ?
Ne sais-tu pas, je vais chanter ?

Quand j’ai le moral à zéro
Sous un lourd nuage
Quand je n’ai pas envie de parler
Je dépose mes fardeaux
Je chante ! (laissez-vous aller et chantez)

Source: Musixmatch
Auteurs-compositeurs: Autumn Rowe / Eric Frederic / Jon Batiste / Zachary Cooper / Victor Dimotsis

Paroles de Chanson © Rich Water, Zach Cooper Music, Vincenzo Diesarelli Sound Syndicate, Mae Jesse And Ried Music, Alvarado And Sunset Music, Hipgnosis Notes

Absolument merveilleux ! (Et notez le joli nom « Hip-Gnosis » ci-dessus !)

 

 

Nous avons déjà dit que la joie est probablement le plus grand acte de défi auquel vous pouvez prendre part en ce moment. C’est probablement le plus grand acte de rébellion.

Et ce monsieur, M. Batiste, a récemment épousé sa bien-aimée depuis 8 ans, juste au moment où on lui a de nouveau diagnostiqué une leucémie. Il a été interviewé récemment, et l’intervieweur voulait savoir si le mariage était un acte de foi, ou un acte d’amour, ou quoi que ce soit d’autre.

Et Batiste a répondu, « Oui ». Et il a ajouté : « C’est un acte de défiance. »

Comme c’est parfait ! Quel bonheur de voir la célébration joyeuse d’un mariage, et la célébration joyeuse de tout ce que vous pouvez nommer. Cela peut être de manger une pomme ! Il peut s’agir d’une marche rapide et joyeuse dans la rue, ou d’un sourire à un étranger. Comme c’est parfait, d’utiliser ça comme moyen d’ancrer la joie dans la planète ! Une rébellion parfaite !

C’est la réponse parfaite, apparemment insensée. Ce n’est pas la réponse pavlovienne entraînée dans laquelle vous avez tous été programmés. Vous êtes supposéde regarder la télévision tout le temps, ou collé à l’internet, et absorbant les mauvais conseils et les futilités inintéressantes les unes après les autres, et les nouvelles désespérément ennuyeuses, difficiles, et les images traumatisantes.

Vous êtes censé d’absorber tout cela chaque minute ! Vous êtes supposé avoir peur de – eh bien, choisissez-en un : l’économie, l’environnement, la dépopulation, la santé des masses… Vous êtes supposé être horrifié en ce moment ! Et ce qui est probablement l’une des choses les plus déroutantes et les plus bizarres de votre journée, c’est qu’au lieu d’être contrariée, vous trouvez de bonnes raisons de célébrer ! Vous trouvez de bonnes raisons d’être joyeux !

C’est parce que vous êtes plus puissamment mariés et intégrés à cette incroyable Lumière – ce plasma, cette énergie divine pure et sacrée qui arrive sur la planète et qui s’installe dans votre structure cellulaire – que vous ne l’êtes aux pièges énergétiques tendus par les pouvoirs en place. Rien de tout cela n’arrive par accident, très chers ! Vous l’avez planifié de cette façon.

Oui, même au milieu de ce que la plupart des gens appelleraient la folie absolue, vous avez prévu d’être ici, absorbant la Lumière comme s’il n’y avait pas de feux rouges qui clignotaient tout autour de vous. Vous avez prévu d’être ici, en retenant et en reflétant cette Lumière de la manière la plus Joyeuse, en vous délectant du printemps que vous pouvez trouver sous les eaux de crue ou la neige, ou la chaleur soudaine, puis le froid soudain. Quoi qu’il en soit – payer les impôts une fois de plus, même si vous savez que c’est un système immonde et corrompu. Passer par la journée de travail, et réaliser, « En fait, mon travail est purement énergétique.

« Ce travail est quelque chose que je fais de ma journée en portant mon costume quotidien d’être Terrestre, alors qu’en fait je sais que j’appartiens aux étoiles.

« Et je ne prends pas la vie extérieure trop au sérieux ! Je ne prends pas les factures trop au sérieux. Je m’occupe juste de ce dont j’ai besoin. « Je ne prends pas trop au sérieux les opinions et les idées des autres. Il ne faudrait pas qu’ils me prennent trop au sérieux ! « Tout coule simplement, parce que tout a la lueur du sacré maintenant. « Comme si cette planète était entre les mains d’un bel Ange. » Puis un jour, vous vous réveillez et vous réalisez que, « Peut-être que tous nous sommes cet Ange. » Peut-être que tous mes amis Travailleurs de Lumière et moi, peut-être que nous sommes ceux qui tiennent la planète debout. »

Et la première chose que vous avez entendue sur les Anges, c’est qu’ils chantent magnifiquement.

Nous voulions donc partager avec vous cet adorable petit air, qui ne semble pas être terriblement important, qui ne semble pas avoir beaucoup de poids. Il ne s’annonce pas comme un hymne puissant. Ce n’est pas orchestral. Ce n’est pas quelque chose pour lequel vous allez débourser 100 dollars. Mais il est quand même très, très puissant !

Parce que ces êtres chers nous rappellent cette chanson : Vous n’êtes pas là pour réagir à l’apparenceVous êtes ici pour vous rappeler Qui vous êtes, et pour vous relier aux royaumes supérieurs. Et où sont ces royaumes supérieurs ? Ils sont exactement ici même, juste là où vous êtes. Même si vos yeux ne les perçoivent pas toujours physiquement, votre corps spirituel tout entier est en interaction constante avec des êtres supérieurs, avec votre flamme jumelle bien-aimée, avec votre famille spirituelle, avec la puissance et la beauté de la nature.

Aucune personne que vous aimez n’est éloignée. Même s’ils étaient autrefois dans un corps physique, et qu’ils sont partis maintenant physiquement, ils ne sont pas du tout loin, parce que la beauté et le pouvoir des royaumes supérieurs sont juste ici.

Qu’est-ce que cela signifie ?Cela signifie que votre soi supérieur est constamment avec vous. Cela signifie que le pouvoir de votre âme est constamment avec vous. Et développez un petit mouvement, si vous voulez, de sorte que vous n’ayez même pas à utiliser des mots – juste un petit signe de la main, comme lorsque vous faites signe à quelqu’un de vous parler. Prenez cette habitude, chaque fois que vous voulez que votre âme rayonne plus de puissance en vous. Chaque fois que vous voulez que votre soi supérieur intervienne et prenne le contrôle.

Trouvez un petit signal, pour que vous n’ayez même pas à penser à une prière spéciale. Ce seul geste symbolique fait tout. Certaines personnes mettront leur main sur leur cœur. D’autres ouvriront leurs mains et les tiendront, paumes vers le haut.

Tout ce que vous devez ressentir à ce moment-là, que vous pensiez les mots ou non, c’est juste ressentir, « Oui, je suis ouvert à une lumière plus élevée. Je suis ouvert à une direction plus élevée. C’est un peu difficile, ce que je traverse en ce moment » – qu’il s’agisse d’un défi mental, émotionnel ou physique, ou tout cela. « C’est un peu plus difficile que ce que j’avais prévu consciemment. Un peu plus de lumière, plus d’aide, s’il vous plaît ! « Et donnez-moi un exutoire ! Montre-moi, quel est mon magnifique exutoire créatif ? Si ce n’est pas le chant, alors qu’est-ce que c’est ? »

Parce que dans ces moments, très chers, lorsque vous dessinez, ou peignez, ou chantez, ou dansez, ou pratiquez le yoga, ou parlez à votre adorable petit chat ou chien, ou lisez un livre à un enfant – à ce moment-là, vous libérez une énergie refoulée qui ne peut pas se libérer autrement.

Les mots ne suffiront pas.

C’est pourquoi de nombreuses personnes ont trouvé que la thérapie par la parole était utile à certains niveaux, mais pas autant à d’autres. Parce qu’elle ne répond pas à tout. Cela peut aider énormément, mais il y a beaucoup de choses qui doivent sortir directement du cœur, et de manière symbolique.

Êtes-vous prêts à vous donner ça, mes chers ? Et êtes-vous prêts à vous reposer un peu plus, à vous détendre un peu plus, ne pas remplir chaque jour avec du mouvement, ou de remplir chaque instant de responsabilités, où vous jouez constamment un rôle, ou de chercher constamment à vous distraire dans vos moments de repos ?

Êtes-vous prêt à vous accorder ne serait-ce que dix minutes sous cet arbre de la bodhi, en jurant de ne pas vous relever avant d’avoir compris ce qui se passe, comme l’a fait le Bouddha ? Vous serez surpris ! Vous serez choqués de voir à quel point l’Univers vient vers vous dans ces moments-là, très chers.

Alors appelons tous les soi supérieurs de tous ceux qui écoutent ou lisent ceci – Appeler les soi supérieurs en avant…. Mes salutations, mes chers amis !

Nous leur demandons de nous donner leur avis sur ce qui est le plus utile pour vous maintenant… [Écouter]

Magnifique ! Ce qu’ils offrent, c’est au moment où les choses deviennent difficiles – vous avez vu quelque chose d’épouvantable dans les nouvelles, même si vous essayez d’éviter les nouvelles, ce qui est compréhensible, car cela fait baisser l’énergie. Ou peut-être que quelqu’un que vous aimez, ou avec qui vous travaillez, est particulièrement difficile.

Ou il y a simplement une situation qui ne semble pas vouloir bouger, même si vous pensez qu’elle le devrait. Vous allez juste regarder ça. Vous n’allez pas prendre l’énergie de cette situation. Et vous allez répondre en disant : « Même si je considère que cela a une réelle densité », ou quelle que soit la façon dont vous voulez le dire, « même si cela me semble difficile » : « Je Suis TOUJOURS un dieu », ou pour les femmes, « Je Suis TOUJOURS une déesse, et je revendique mon pouvoir dans cette situation maintenant ! ».

Que se passerait-il, très chers, si ne serait-ce qu’un million de personnes dans le monde – pas 10 [millions], pas 100 millions, juste un million de personnes commençaient à se rappeler leur pouvoir de ce qui, selon elles, les a affaiblies. Oui, le monde changerait du jour au lendemain. Oui !

Vous n’avez pas besoin d’attendre ce moment. Offrez-vous cela maintenant. Dites-le maintenant. Pensez à un problème. « Oui, c’est difficile pour moi. Cette question me laisse perplexe. Je ne suis pas sûr de la façon d’avancer.

« Je Suis toujours une déesse ! Je Suis toujours un dieu. Et je revendique mon pouvoir dans cette situation maintenant. » Merveilleux ! Absolument magnifique.

Nous sommes tellement honorés d’être parmi vous, très chers ! Et donc nous vous remercions, et nous vous envoyons, comme toujours, beaucoup d’amour. Et plus de soutien que vous n’en aurez immédiatement conscience en ces jours, où l’on vous demande tant. Pourtant, il est là. Bien qu’invisible ou non ressenti, il est là. Et donc nous envoyons beaucoup d’Amour. Rappelez-vous que vous n’êtes jamais seuls. Namasté !

Canalisé par Caroline Oceana Ryan

Traduit par messagescelestes

Rédigé par Chevalier

Publié dans #Channeling

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article