Raso Rivo - Bulletin de presse de l’Ambassade de la Fédération de Russie en France

Publié le 16 Mai 2022

Bulletin de presse de l’Ambassade de la
Fédération de Russie en France

16 mai 2022 | Catégorie: Actualités, Tribune

Vue(s) : 1 254

Un court communiqué de l’Ambassade de Russie en France au sujet des laboratoires de recherche US en Ukraine sur les armes biologiques. Les informations données sont parfaitement claires et crédibles.

***

La partie russe continue d’étudier des documents sur la mise en œuvre des programmes militaires et biologiques des États-Unis et de leurs alliés de l’OTAN sur le territoire de l’Ukraine.

Les nouvelles données confirment que l’Ukraine est de fait devenue un terrain d’essai pour le développement des composants d’armes biologiques et la mise à l’essai de nouveaux échantillons de produits pharmaceutiques.

Le ministère russe de la Défense a établi que les idéologues des activités militaro-biologiques américaines en Ukraine étaient les dirigeants du parti démocrate.

Le pouvoir exécutif américain faisait la promotion d’une législation appropriée pour financer la recherche militaire et biologique par des moyens du budget fédéral. Des fonds mobilisés sous les garanties d’État provenaient des ONG contrôlées par des leaders du parti démocrate, y compris les fonds d’investissement des Clinton, des Rockefeller, de Soros et de Biden.

Ce schéma implique les géants pharmaceutiques, dont Pfizer, Moderna, Merck et Gilead, une société affiliée au Pentagone. Des spécialistes américains testent de nouveaux médicaments en contournant les normes de sécurité internationales. En conséquence, les entreprises occidentales réduisent considérablement les coûts des programmes de recherche et obtiennent des avantages concurrentiels importants.

L’implication des ONG et des structures biotechnologiques apparentées, ainsi que l’augmentation de leurs revenus permet aux dirigeants du parti démocratique d’obtenir des recettes financières supplémentaires pour leurs campagnes électorales et de dissimuler leur distribution.

À côté des sociétés pharmaceutiques américaines et des contractants du Pentagone, les activités militaro-biologiques impliquent également les agences d’État ukrainiennes chargées de dissimuler les activités illégales, de réaliser des tests et de fournir le biomatériel nécessaire.

Il convient de noter que non seulement les États-Unis, mais aussi un certain nombre de leurs alliés de l’OTAN mettent en œuvre leurs projets militaro-biologiques en Ukraine. Parmi eux, l’Allemagne et la Pologne.

L’opération militaire spéciale russe a permis d’obtenir des informations supplémentaires sur les bio-incidents en Ukraine.

Notamment, elle a permis de relever des preuves de l’utilisation délibérée d’un agent tuberculeux pour infecter la population du district de Slavianoserbsk de la République populaire de Lougansk en 2020.

De nouvelles informations ont été obtenues révélant les détails des expériences inhumaines menées par le Pentagone sur des citoyens ukrainiens à l’hôpital psychiatrique n° 1 (village de Streletchyé, région de Kharkov). La principale catégorie de sujets était un groupe de patients masculins âgés de 40 à 60 ans présentant un stade élevé d’épuisement physique. En janvier 2022, les ressortissants étrangers qui menaient les expériences ont été évacués d’urgence et le matériel et les médicaments utilisés ont été transportés en Ukraine occidentale.

Les spécialistes du ministère russe de la Défense ont examiné deux biolaboratoires à Marioupol, utilisé par les Américains comme un centre régional de collecte et de certification des agents pathogènes du choléra. Ces activités ont été menées depuis 2014. Selon les documents trouvés, des travaux sur les agents pathogènes de la tularémie, de l’anthrax et d’autres maladies ont également été effectués dans la ville. L’étude des matériaux révélés est toujours en cours.

L’opération militaire spéciale des forces armées russes a permis de contrer l’expansion de la présence militaro-biologique américaine en Ukraine et de mettre fin aux expériences criminelles sur les civils.

source : Ambassade de la Fédération de Russie en France

envoyé par Dominique Delawarde

Source : Reseau International

Rédigé par Chevalier

Publié dans #Divulgation

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article