POUTINE : "NOUS ALLONS SORTIR CES RATS DES EGOUTS D'AZOVSTAL"

Publié le 12 Avril 2022

POUTINE : "NOUS ALLONS SORTIR CES RATS DES EGOUTS D'AZOVSTAL"
POUTINE : "NOUS ALLONS SORTIR CES RATS DES EGOUTS D'AZOVSTAL"

Ce n'est plus une rumeur : Marioupol cache un laboratoire de recherche bio-militaire au service de la FRANCE, de l' EUROPE et des ETATS-UNIS.
Poutine va y faire des prises de guerre majeures. MACRON est cuit !

Sous la zone industrielle d'AZOVSTAL, propriété de l'oligarque Rinat Akhmetov, dont le nom est cité dans l'affaire MC KINSEY, se trouvent 24 km de tunnels, sur 7 ou 8 étages, équipés d'un système de bunker avec protection blindée dans lesquels se trouve une installation secrète appelée PIT-404. Ces tunnels disposent d'un laboratoire biologique dans lequel on y fabrique, notamment, des armes biologiques, quelques monstruosités en matière d'expériences génétiques et d'autres choses tenues secrètes pour le moment.


Dans ces laboratoires, des milliers de femmes et d'enfants de Marioupol sont devenus des cobayes et ont subi des expériences inhumaines en suite des tests effectués sur eux. "La plupart, pour ne pas dire tous, n'en sont jamais revenu" comme en témoignent leurs proches.

Les russes signalent qu'il y aurait plus de 240 étrangers à l'intérieur dont de nombreux militaires et scientifiques français qui côtoient des agents de la CIA et d'autres militaires travaillant pour l'OTAN.
Leur sécurité, financée par l'oligarque Akhmetov, compte jusqu'à 3000 mercenaires issus des bataillons nazis de Zelinsky qui sont encadrés par des officiers français, américains et issus d'au moins 6 autres nations européennes.

Qu'y a-t-il là de si précieux et si important pour que la France de MACRON qui, je le rappelle, n'est pas officiellement en guerre contre la Russie, risque, en toute illégalité, la vie de ses soldats pour en extraire les occupants ?

Suite aux ordres insistants d'Emmanuel MACRON, après plusieurs tentatives, les agents français de la DGSE n'ont pas réussi à faire sortir leurs compatriotes du labo 404. certains ont été tués au cours de ces opérations.
Le chef du renseignement français, le général ERIC VIDAUD, a été démis de ses fonctions le 31 mars 2022 pour, soi-disant ,"des manquements du renseignement français dans les tentatives avortées de la DGSE".

Emmanuel MACRON aurait dû dire un jour "j'ai fait des choses qui m'empêcheront sans doute d'effectuer un second mandat"....
 

Rédigé par Nouvelle conscience

Publié dans #Poutine

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
De la lumière et de l'amour pour poutine