Ishtar transmis par Foelia

Publié le 2 Avril 2022

Ishtar transmis par Foelia


Ishtar transmis par FoeliaBonjour Commandant !

Bonjour Foelia. Es-tu prête à recevoir et à transmettre ?

Je le suis !

Beaucoup de gens attendent que nous abordions un point qui leur paraît capital : le futur. Alors nous allons être clairs, autant que possible, sur cette notion que vous appelez le futur. Nous sommes à une époque où rien ne doit vous être occulté. Ainsi, nous pouvons déverser en vos coeurs le contenu des nôtres sans besoin de le filtrer.

Cependant, cela requiert de vous une grande responsabilité : celle de ne pas engager vos émotions à basse fréquence dans votre manière de percevoir ce que nous apportons. Comprenons-nous bien : si nous choisissons de vous parler du futur que nous percevons, ce n’est pas et ce ne sera jamais pour vous abreuver d’émotions lourdes, sous lesquelles vous suffoquez déjà bien assez.

Notre difficulté est de vous parler de votre futur sans alimenter les polémiques et sans renforcer la peur qui vous colle tant à la peau. Nous choisissons pourtant de le faire et tenterons par tout moyen de transmettre notre joie au-dedans de chacun de nos mots. Alors, nous vous demandons de faire de même : puissiez-vous tenter par tout moyen de recevoir ces mots par le coeur uniquement, là où la joie a sa demeure. Nous vous invitons à quitter la dualité, ce qui signifie de ne prendre aucun parti, de ne pas commenter intellectuellement, de ne pas croire à nos paroles, mais plutôt aux ressentis qu’elles vous procurent.

Nous vous invitons à évacuer tout doute, et ceci par une simple décision : ne prenez de nous que ce qui éclaire votre propre expérience, celle que vous faites déjà. Notre travail est seulement d’attirer votre attention sur ce qui se passe en vous et à l’extérieur de vous dans un axe particulier : celui de la révélation de l’amour en toute chose.

Nous sommes clairs : tout ce que vous pouvez mettre en doute dans ce qui suit est à considérer comme faux. C’est une évidence : le doute est un simple signal qui vous avertit que vous venez de quitter champ de la vérité, que nous nommons le ressenti du coeur. Il vous invite à vous réaligner sur votre volonté propre, sur vos décisions et sur vos choix. Il vous invite à quitter vos croyances, vos opinions et tous les éléments extérieurs sur lesquels vous vous seriez appuyés pour connaître la direction à prendre. Tout ce qui provient de l’extérieur ne vous montre que des directions extérieures, c’est-à-dire un voyage de plus dans l’illusion.

Ces avertissements posés, allons maintenant explorer ce futur que vous aimeriez tant connaître.

Comprenez avant tout que votre futur se produit en même temps que votre présent, et nous sommes bien placés pour le dire, car nous sommes votre futur. Nous sommes en tout cas un futur possible. C’est depuis le futur que nous nous adressons à vous, petits frères et petites soeurs de notre passé.

Notez alors que votre futur évolue, tout comme le fait votre présent. Petit à petit, nous nous rapprochons de vous, ce qui signifie que nous tentons de vous hisser sur une fréquence particulière de votre futur, une fréquence d’amour, une fréquence où le sens de la fraternité est une expérience vécue.

Chacun choisit son futur. Nous vous le disons : certains choisissent de nous rejoindre sur cette fréquence et ont entamé le chemin qui y mène. D’autres ne nous rejoindront pas, ou en tout cas pas tout de suite, parce qu’ils choisissent de rester sur les fréquences de la croyance, les fréquences où l’on délègue son pouvoir à d’autres afin qu’ils nous conduisent où ils le souhaitent.

C’est la lutte qui a cours en ce moment sur votre monde. Nous, les forces de l’amour, avons à coeur d’inviter le plus d’êtres possible vers une conscience plus vaste. Mais nous n’utilisons pas la violence, la manipulation. Notre force est et sera toujours proposition. Nous vous disons : il existe un monde plus libre, une version de la liberté plus grande. C’est là que nous séjournons et nous vous y invitons. D’autres êtres utilisent la force de la persuasion. Persuasion par la crainte ou par le désir.

Vous vous trouvez à la croisée des chemins et vous seuls allez faire le choix : le choix conscient d’apprendre à tout voir et à aimer de mieux en mieux, ou le choix inconscient, qui n’est dès lors pas un choix, mais un non-choix, de rester soumis à la tyrannie de la peur en vous, qui vous fait courir après toutes les illusions possibles de sécurité.

Nous vous le disons : il n’y a aucune sécurité dans la peur, c’est pourquoi nous parlons d’illusion. Il faut avoir accepté de se laisser hypnotiser bien profondément pour ne plus percevoir que la recherche de sécurité est mère de toutes vos inerties. Nous vous parlons de liberté. Et cette réalité que nous nommons liberté se trouve au-delà de toute peur. Et ce futur s’offre à vous.

Il vous faut donc comprendre bien profondément que pour accéder à ce futur de liberté, chaque peur qui se trouve cristallisée en vous devra être rencontrée. Comprenez-vous la force de ces mots ? La liberté ne va jamais « vous arriver ». C’est vous qui allez vous mettre en route vers elle, sous l’action de votre volonté propre. Elle se trouve au bout du chemin qui consiste à affronter toutes vos peurs, jusqu’aux plus profondes.

Nous devons vous dire que les temps qui sont à vos portes sont constitués par des scénarios mettant en scène toutes vos peurs, à travers toutes les illusions que vous avez pu vous construire concernant ce que vous êtes. Vous pensez être des êtres mortels, des êtres de souffrance. Il vous faudra affronter ce mirage pour découvrir la liberté qui a toujours été vôtre, au-delà des replis du mensonge et de la mémoire courte.

Nous pouvons vous parler de votre futur, puisque nous voyons les réservoirs de peur qui doivent entièrement se vider. Ce futur n’est donc pas « facile », selon vos mots. Ce futur est difficile, parce qu’il requiert une intensité de vie qui ne vous est pas naturelle. Les années à venir vont pousser cette intensité de vie à son paroxysme, vous proposant mille occasions de lâcher prise. Nous parlons de lâcher prise sur vos peurs.

Si vous voulez prendre un peu d’avance, il y a un exercice très simple que nous pouvons vous proposer : propulsez-vous, par la force de votre imaginaire, dans ce qui vous fait le plus peur. Non pas pour alimenter cette peur, mais bien pour la rencontrer. Vivez vos scénarios les plus redoutés intérieurement et demandez-vous : « Suis-je ok pour que ça arrive ? »

Mais Ishtar, comment pourrions-nous être ok pour que nos plus grandes peurs deviennent réalité ?

Hahaha ! Bonne question. Faites intervenir un certain bon sens dont vous êtes tous capables : tant que vous n’êtes pas ok pour affronter des scénarios qui vous font peur, vous passez votre temps à les refouler. Vous leur donnez ainsi la force de se prolonger à l’infini en se nourrissant énergétiquement à vos dépens.

Ainsi, toutes vos peurs refoulées arriveront bel et bien, parce que vous les attirerez tôt ou tard dans des réalités de plus en plus tangibles. Si par contre vous parvenez à vous mettre en paix avec ces scénarios catastrophiques, jusqu’à vous dire « ok », alors ils ne sont plus alimentés par votre énergie et leur probabilité de concrétisation s’amenuise instantanément.

Écoute bien. Je sais que ce que j’expose ici n’est pas simple à comprendre. Il va vous falloir approfondir ces connaissances pour vous rendre compte de leur réalité. Je ne vous demande pas de souscrire ici à une nouvelle croyance, mais de vous laisser surprendre par un nouvel éclairage sur le jeu des forces en présence. Vous découvrirez la réalité de tous ces mécanismes, et même, vous serez contraints de les découvrir. Quand vous comprendrez ceci, vous serez reconnectés à votre capacité de décider avec bien plus de force de votre futur.

Cela semble aller à contre-courant de votre invitation habituelle à ne pas alimenter les peurs, mais à se tourner vers la création du monde nouveau.

Comme tu le dis, cela « semble » aller à contre-courant. Et pourtant, cela complète ce que nous avons toujours dit à ce sujet. Oui, nous vous invitons à ne pas alimenter vos peurs. Aussi, pour arrêter de les alimenter, il vous faut prendre conscience de comment vous les alimentez ordinairement. Ce que vous nommez votre inconscient est bien plus puissant que votre conscient. Or, vous passez votre temps à refouler vos peurs tout au fond de votre inconscient. Là, elles continuent de s’alimenter et de vous orienter vers un futur qui vous les fera vivre.

Si nous parlons de votre futur, nous devons parler des énergies que vous mettez en oeuvre, consciemment autant qu’inconsciemment, afin de le créer. Car c’est vous qui le créez.

Pour vous parler des probabilités de votre futur, il nous suffit d’examiner les égrégores en présence. Et nous pouvons vous dire qu’il y a énormément d’égrégores de peur, de souffrance, de colère, d’agressivité qui sont pleins à craquer.

Cela présage donc d’un futur difficile. Mais ce n’est qu’un aspect de la question, parce que les égrégores d’amour que nous chargeons à vos côtés chaque jour davantage ont aussi leur puissance. Votre futur sera donc le résultat de cette lutte énergétique qui se joue au-delà de vous, tout autant qu’en vous, en chacun de vous.

Votre futur personnel dépend pleinement du choix d’orientation de votre être. Je ne vais pas présenter ce choix comme celui de l’amour contre celui de la peur, puisque chacun choisirait volontiers celui de l’amour. Il est plus concret que nous vous mettions devant la réalité brute : votre futur personnel sera celui d’un être qui accepte de voir remonter toutes ses peurs refoulées à la surface, afin de se mettre en paix par rapport à elles, ou celui d’un être qui refuse de regarder ses peurs en face et qui sera dès lors contraint de les vivre.

La seconde solution ne fait pas envie !

Et c’est pourtant celle vers laquelle semble se diriger une majorité d’entre vous. Le travail d’amour n’est pas rose. Le travail d’amour est celui de la rencontre de vos peurs. Comme la peur fait peur, il est tellement plus facile de succomber à la tentation de croire qu’il existe une solution extérieure à vous qui vous permettrait de vous mettre en sécurité. Mais c’est un mirage. C’est la solution du grand menteur. C’est la solution qui vous maintient dans la dualité, le jugement, la fuite en avant.

Pour avancer vers le futur libre, il vous faut du courage. C’est ce courage que nous sommes venus stimuler aujourd’hui. Nous ne voulons pas vous raconter d’histoires roses. Il vous faudra bien traverser le déchaînement de tous les égrégores de peur. Et en même temps, vous le ferez avec tout notre amour, tout notre soutien.

Comprenez que chaque peur que vous parvenez à rencontrer en vous soulage votre monde d’une partie de ses épreuves. C’est une puissance d’action gigantesque que nous souhaitions remettre entre vos mains aujourd’hui. La liberté ne vous « arrivera » pas de l’extérieur. Vous allez construire votre chemin vers elle en acceptant de descendre rencontrer vos peurs profondes, afin de vous mettre en paix avec elles et afin de vous en alléger, de vous alléger de tous ces scénarios sombres.

Mais, soyez clairs : ces scénarios sombres, vous nous dites que nous devrons les vivre ?

Nous disons que vous devrez les vivre à la mesure de votre non-acceptation de voir vos peurs en face. Ne vous inquiétez pourtant pas : tout ceci vient à votre rencontre sans effort. Il n’y a pas forcément besoin de faire un travail particulier à l’avance. Si certains d’entre vous choisissent de faire un travail sur leurs peurs, ce sera bien sûr magnifique, parce qu’ils allégeront le parcours de l’espèce humaine tout entière et pourront aider les autres à rencontrer leurs propres peurs quand l’actualité les y contraindra. Mais dans tous les cas, les choses se feront d’elles-mêmes. Le processus est enclenché. Cela veut dire que chacune de vos peurs vous sera présentée dans les années qui viennent. Vous pourrez alors toujours faire le travail à ce moment-là.

Quel travail ?

Celui de lâcher prise. Chaque peur remontra de votre subconscient, vous invitant à lâcher vos croyances et vos illusions et à vous mettre en paix avec elle, jusqu’à pouvoir dire « ok », comme nous vous y invitions tout à l’heure.

Pas facile ce que vous amenez aujourd’hui !

Auriez-vous préféré que nous vous disions que « tout allait bien se passer dans le meilleur des mondes » alors que nous voyons venir les difficultés ?

Non. Si c’est ce que vous voyez, je vous remercie de nous le dire.

Ce message doit être une force, une stimulation de votre courage. Nous savons que tout est possible et que ce courage ne demande qu’à être déterré des profondeurs de votre être. Ce courage est la clé qui vous a été volée par le seigneur du mensonge et nous savons que vous êtes capables d’aller la récupérer.

Nous sommes à vos côtés pour vous rappeler ce courage, cette détermination dont vous êtes tous capables si vous le décidez. Nous ferons cette traversée à vos côtés, depuis le côté invisible de la vie. Nous vous accompagnerons dans chaque étape de ce grand nettoyage des peurs qui va s’accomplir dans la décennie qui vient.

Y aura-t-il quand même de belles choses ?

Mais bien sûr ! Si vous regardez au bon endroit, ces années seront magnifiques et resteront gravées dans vos âmes comme une expérience fondatrice, initiatique. Quand nous disons « si vous regardez au bon endroit », soyons clairs : c’est en regardant en vous que vous verrez toutes ces occasions de faire croître vos forces endormies que sont votre courage, votre volonté, votre créativité, votre amour sans limites. Les évènements, difficiles extérieurement, ont comme vertu de vous faire naître à vos propres forces illimitées. Vu de ce point de vue, il y aura des choses magnifiques, bien sûr.

Nous restons disponibles pour toute question. Nous savons que nous venons d’enfoncer un mur dans vos perceptions, mais cette étape est nécessaire maintenant, afin d’aller toujours plus loin dans l’aide que nous pouvons vous apporter, en déblayant le passage dans vos consciences. Pardonnez-nous si nos mots vous déstabilisent. N’oubliez pas de rejeter tout ce dont vous pouvez douter et de ne prendre que ce qui vous donne la force d’avancer vers plus d’amour, de joie, de courage et de volonté.

Nous sommes à vos côtés, nous vous aimons tant et vous disons : à très bientôt !

Merci Ishtar !

Source: https://foelia.net/

Rédigé par Nouvelle conscience

Publié dans #Channeling

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
toutes ces promesses sont tellement loin et longues que je fini par douter ,compréhensible non???