Il est Temps d’être Heureux

Publié le 15 Février 2022

 

Bonjour à vous, chers Travailleurs de la Lumière, nos magnifiques Semences d’Étoiles. Comme toujours, nous sommes très heureux de nous connecter avec vous. Nous sommes maintenant en février 2022 et la ligne de temps de l’ascension avance.

La procession de l’équinoxe, la révélation de l’humanité prévue de longue date dans cette ligne de temps actuelle, se déroule comme le Divin, comme tout ce qui est, l’a prévu.

Le processus d’ascension de 36 ans pour l’humanité, de l’entraînement profond et sombre de la troisième dimension à l’illumination de la cinquième dimension et à l’illumination de l’amour, est en voie d’achèvement. 2012 était le point médian.

En 2030, le processus sera terminé.

Nous vivons aujourd’hui une époque merveilleuse et magique sur la planète Terre. La matrice, le système de contrôle des pouvoirs en place, s’effrite, s’effondre. Et à l’arrière-plan, encore invisible pour la plupart, un tout nouveau monde magique d’amour et de lumière est en cours de création.

Vous, merveilleuses âmes qui êtes des étincelles de Dieu, des aspects individuels et uniques de l’Esprit, êtes venues sur terre pour faire l’expérience de l’obscurité du royaume matériel.

Vous êtes venus pour un voyage en héros, pour traverser les ténèbres, la fourberie du diable.

Le diable qui existe sur terre est la personnification du mal. Le mal est une immoralité profonde, une méchanceté extrême, une indifférence et un mépris de la justice, de la vérité et de la droiture.

Le mal remplace l’honneur et la vertu par la dépravation et la criminalité, causant ruine, blessure et douleur. Et mon Dieu, vos âmes dans des corps humains ont-elles souffert ? En effet, elles ont souffert.

Car la terre a été détournée. Le comportement de l’humanité est éminemment programmable par la répétition de mots, d’images et de sons magiques.

Les obscurs, qui jouaient le rôle du diable, le savaient et, au fil des siècles, ont corrompu les systèmes du monde. L’humanité a été asservie en croyant qu’elle était pécheresse et incapable de prendre soin d’elle-même. Il a été programmé pour vivre dans la peur.

Le mal est devenu le bien et le bien est devenu le mal. Le lourd, le méchant, le blessant étaient mis en avant dans toutes les sections de la société, dans l’éducation, la politique, la religion, dans le système médical.

On a enseigné à l’humanité que Dieu était un Dieu qui punissait, que l’humanité était ici sur terre pour souffrir. Que le bonheur ne venait qu’après la mort si l’on était bon.

C’était une situation sans issue, un dilemme inévitable, car la damnation éternelle semblait inévitable, puisque le péché était inévitable. La culpabilité et la honte ont envahi le monde humain et l’humanité a souffert.

L’humanité a profondément souffert. On lui a appris à valoriser ce qui n’avait pas de valeur. On lui a appris à valoriser les choses matérielles, à convoiter le sexe, la nourriture, les drogues, la richesse. On lui a appris à ne pas se soucier des sentiments de ceux qui l’entourent.

On lui a appris à ne pas tenir compte de la boussole morale que les sentiments en lui généraient. On lui a appris que le malheur et le mécontentement étaient sa façon naturelle d’être, de se joindre à ses frères dans leur misère mutuelle. Pour dire des mots de maladie, pour s’attendre à la dévastation et au désastre.

Et comme nos mots créent notre réalité. En effet, il est tombé de plus en plus profondément dans les ténèbres. Et ainsi, il a souffert. Il a souffert profondément.

Pourtant, rien de mal n’est arrivé. Car pour devenir des âmes plus grandes, plus sages et plus perspicaces, c’est la souffrance que nous sommes venus expérimenter sur terre.

La souffrance mène à l’expansion. Et l’humanité a fait l’expérience de l’exploration des plus basses fréquences de l’obscurité dans le royaume matériel. Il ne s’agit que de l’expérience d’une bande de fréquence ridiculement petite appelée lumière visible.

L’opposition du mal, la personnification du diable dans l’humanité, est ce que nous sommes venus sur terre pour expérimenter. Dans cette vie tumultueuse, nous avons vécu dans la peur, plutôt que dans l’amour inhérent que nos âmes sont vraiment.

Ce faisant, nous avons élargi notre conscience et augmenté notre quotient d’amour. Nous sommes maintenant de vieilles âmes sages, compatissantes et humaines.

Nous avons appris ce que nous sommes venus apprendre sur terre. Nous avons terminé le voyage du héros.

Nous sommes prêts pour l’ascension hors du piège de l’obscurité du narcissisme de troisième dimension vers la communion et la camaraderie, l’unité et l’empathie de la cinquième dimension de l’amour.

Mes chers, il est temps d’être heureux. Les mots, les images et les sons manipulent l’énergie. Nous avons écouté et nous nous sommes comportés en fonction des mots, des images et des sons de nos contrôleurs.

Nous avons été manipulés par la publicité et la propagande qui utilisent ces techniques pour nous contrôler. La propagande est une information de nature trompeuse utilisée pour promouvoir un point de vue particulier et un comportement particulier.

Dans les fréquences inférieures de l’obscurité que nous avons habitées, la majorité de l’humanité souhaitait être informée, souhaitait regarder les nouvelles. Elle n’a pas réalisé que les nouvelles l’informent comme le diable, les pouvoirs en place, souhaitent qu’elle soit informée.

C’est ainsi qu’ils sont assaillis, manœuvrés et manipulés par les mots, les images et les sons des journalistes qui sont les sous-fifres, le bras publicitaire du système de contrôle.

Maintenant, en cette merveilleuse période d’ascension, la révélation du fonctionnement du système de contrôle est à portée de main. Et avec l’amour, les énergies de haute fréquence qui sont déversées sur la terre, votre souffrance vous a réveillés.

Vous vous êtes dit qu’il devait y avoir un meilleur moyen. Vous voyez à travers l’hologramme, vous voyez à travers la tromperie de perception de la planète Terre de l’école.

Nous réalisons maintenant que nous sommes plus que notre apparence terrestre. Nous n’avons pas un Dieu qui punit, comme on nous l’a enseigné. Nous sommes de grandes et grandes âmes qui sont venues sur terre pour faire l’expérience de la douleur et de la souffrance, de l’obscurité et de toutes les émotions négatives qui l’accompagnent.

Et nous avons appris ce que nous sommes venus apprendre ici.

Oui, en effet. Rien de mal n’est arrivé. Nous sommes au point de basculement de la conscience supérieure. Il est temps de se réjouir, chers amis, car nous retournons dans notre profonde connexion inhérente avec l’Esprit. Nous retournons à l’amour qui est notre héritage naturel.

Et comment pouvons-nous accomplir cela, c’est en manipulant nous-mêmes l’énergie. C’est-à-dire en reprenant le contrôle de nos mots, images et sons. Et en apprenant ainsi à nous aimer et à aimer notre Dieu à nouveau.

Soyons maintenant heureux en mettant de côté la programmation du système de contrôle. Créons notre propre bonheur en regardant des images inspirantes, en prononçant des mots inspirants, en écoutant des sons inspirants et en ayant ainsi des pensées inspirantes.

Créons de bons sentiments et reconnectons nous à notre Esprit, reconnectons nous à notre boussole morale. Ne demandons pas de choses matérielles mais de l’amour, de la paix et du bonheur. Car avec eux vient tout ce dont nous avons besoin dans cette sphère terrestre.

Demandons à l’Esprit : « Cher Esprit, montrez-moi ce que j’ai besoin de savoir aujourd’hui. Cher Esprit, je demande à être au bon endroit au bon moment pour que des synchronicités magiques m’arrivent tout le temps.

Je m’attends toujours à de bonnes choses, car je sais que tout s’arrange toujours pour moi. Par-dessus tout, je demande la paix et la joie, le bonheur et la sagesse, le discernement et l’acceptation, le courage et l’inspiration, la compassion et le pardon pour tous.

Car rien de mal n’est jamais arrivé dans cette expérience matérielle de l’école, de la planète Terre. Je suis reconnaissant pour mon apprentissage, je suis reconnaissant d’être qui je suis aujourd’hui.

Je demande maintenant la communion et la camaraderie avec mes frères et le sentiment de félicité du savoir, du flux, de l’éclat de l’amour, de l’Esprit qui coule librement à travers moi.

Je demande une connexion et une communication ouverte avec l’Esprit. Je demande à penser aux pensées de Dieu et à laisser derrière moi tous les soucis et les préoccupations du monde.

Je suis l’amour, je suis la lumière, je suis la vérité. Et cette vérité de la révélation de la perception de la déception que j’ai vécue, m’a libéré.

Car je sais maintenant que le but de ma vie humaine est de faire grandir mon âme, d’élargir ma conscience et ainsi la conscience de tout ce qui est.

Je sais qui je suis, le divin en manifestation, dans un corps un ordinateur biologique dont le comportement peut être programmé. Et je choisis maintenant de le programmer moi-même. Je choisis de le programmer avec amour.

Je sais ce que je suis. Je suis un créateur. Je crée comme le Divin crée, par les mots, les images, les sons qui manifestent ma réalité perçue.

Je sais comment je sers, par la quantité de lumière et d’amour que je rayonne dans ce monde.

Je suis profondément reconnaissant et heureux alors que je m’élève dans la cinquième dimension de l’amour. Merci, merci, merci, car le meilleur est encore à venir. En effet, le meilleur est encore à venir. »

Aita canalisant son Soi supérieur. Nous sommes des êtres bénis en effet.

Traduit par messagescelestes

Rédigé par Nouvelle conscience

Publié dans #Channeling

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article