Voici Comment vous avez été Programmé

Publié le 16 Janvier 2022

 

 

 

Bonjour à vous chers Travailleurs de Lumière, nos chers êtres de haute fréquence sur la planète terre en ce mois de décembre 2021. Le temps passe et le grand réveil de l’humanité, en cette période de révélation, se poursuit.

En effet, il y a beaucoup de choses à réveiller pour les merveilleuses âmes courageuses de l’humanité. Il y a la grande corruption du système de gouvernance planétaire de l’argent, de la politique, de la médecine, de l’histoire. Il y a l’asservissement de l’humanité, et son abrutissement par des moyens chimiques et psychologiques.

Il y a la prise de conscience qu’il/elle n’est pas le pécheur, l’incapable, le désolé, le mortel qu’on lui a fait croire, mais une âme divine dans une école de la planète Terre, une partie de Dieu dans un corps humain, apprenant les leçons d’un plus grand amour, élargissant la conscience.

Et enfin, le dernier mais non le moindre, qu’il/elle a été programmé(e) à travers son entraînement terrestre, programmé(e) hors de son état d’être naturel, aimant et divin. Il a été trompé et entraîné à développer un ego, qui est un système de pensée qui va à l’encontre de la nature du désir de son âme.

L’ego est un système de pensée qui est contradictoire et négatif, plein de pensées craintives et menaçantes et de désirs incohérents avec un besoin de pouvoir et de contrôle.

Ce n’est rien de plus que les pensées et les idées de ceux parmi lesquels nous sommes nés. C’est le système de pensée qui nous permet de faire l’expérience de l’école de la planète Terre avec tous ses événements difficiles, et son manque de contrôle sur les circonstances.

L’ego est un téléchargement des idées et des expériences des autres. Nous sommes des ordinateurs biologiques. Le cerveau est comme un disque dur. Lorsque nous naissons, ce disque dur est vide. Donc, tout comme un ordinateur, il doit être programmé.

À la naissance, vous êtes programmés par vos parents. Ils ont eux-mêmes été programmés. Ils ne peuvent donc nous enseigner que ce qu’ils ont appris.

Avec les meilleures intentions, ils transmettent les perceptions, les idées et les croyances qu’ils tiennent pour véridiques.

Nous naissons comme un enfant qui est naturellement un esprit libre, en accord avec son âme, joyeux et heureux. Cet enfant est spontané. Il a envie de rire, de courir, de sauter, de colorier, de s’amuser.

C’est ce qu’il a appris dès le départ. Il y a un vieux dicton qui est très vrai, « Donnez-moi un garçon jusqu’à ce qu’il ait sept ans, et je vous montrerai l’homme ».

Nous allons à l’école pendant 12 ans ou plus. Dès l’âge de 4 ou 5 ans, on nous apprend, contre notre nature et notre désir naturel, à nous soumettre à l’autorité.

Nos enseignants et nos gardiens nous disent quand nous pouvons parler, quand nous pouvons manger, quand nous pouvons aller aux toilettes.

Nos parents nous disent même comment nous devons nous sentir. Ils ont le droit d’être tristes, d’être en colère, d’être déprimés ou de blâmer et d’avoir honte. Nous, par contre, en tant qu’enfants, nous devons toujours être contents. Nos sentiments ne nous sont pas permis. Et quand nous n’obéissons pas, quand nous sommes en colère, ou que nous nous disputons, nous sommes punis. Et donc la majorité d’entre nous réprime ses sentiments et se soumet.

On nous dit ce que nous devons croire et, inévitablement, nous apprenons à croire les préjugés particuliers de nos parents. On nous inculque les idées de la société dans laquelle nous sommes nés.

C’est ainsi que nous devenons des catholiques ou des protestants confirmés, des démocrates ou des républicains, des partisans ou des adversaires de l’avortement, des personnes qui ont des préjugés à l’égard de tous ceux qui sont différents de nous. La liste des croyances ancrées est longue.

Et on ne peut pas protester, on ne peut pas être malheureux. En tant qu’enfants, nous devons être heureux. Si vous voulez vous intégrer et être approuvé, vous devez parler comme votre société, vous habiller comme elle, penser comme elle.

Et puis il y a les paroles douloureuses et banales qui nous sont répétées sans réfléchir tout au long de notre vie. On nous fait sentir inférieurs, pas assez bons, avec des mots comme : « Tu n’arriveras à rien. Tu es stupide. Tu es ridicule. Tu ne peux rien faire de bien ».

Et ainsi de suite, la litanie négative de mots et de dictons historiques que l’esprit humain est entraîné à répéter encore et encore. C’est l’accumulation, de toute cette programmation, qui forme l’ego humain.

L’ego est l’idée de nous-mêmes et de notre monde qui a été imprimée en nous. Une grande partie de ce processus est douloureuse, car on nous apprend à nous considérer comme des pécheurs, inadéquats et pas digne de la vie ou de vivre.

Nous supprimons ces pensées si blessantes. Nous les faisons entrer de force dans notre subconscient, car elles sont trop douloureuses à contempler. Et ainsi nous avons une dissonance cognitive.

Notre âme a le désir naturel d’être parfaite, entière, complète et aimante. Notre âme nous connaît comme les êtres saints que nous sommes. Et pourtant, les sentiments de notre ego, inconsciemment réprimés, nous poussent inévitablement à nous comporter de manière incohérente. Nous disons une chose à partir de notre nature d’âme et en faisons une autre à partir de l’entraînement de notre ego.

Si nous sommes chrétiens, on nous apprend à vénérer un dieu parfait sous forme humaine, qui nous est présenté comme un exemple de ce qu’il faut faire. Nous sommes exhortés à être parfaits comme il est parfait. Et bien sûr, nous échouons car nous ne sommes pas parfaits, nous sommes humains. En fait, nous sommes ici sur terre pour faire l’expérience de l’imperfection.

Nous essayons de contrôler notre monde en contrôlant nos frères. Nous voulons le pouvoir car nous nous sentons impuissants. C’est ainsi que naissent les conflits, la division et la séparation des uns des autres.

Nous avons été entraînés à nous éloigner les uns des autres. Car nous craignons les coups de pouce et les coups de poing blessants des mots douloureux que nous nous attendons à entendre.

C’est donc le voyage du héros que nous entreprenons tous lorsque nous, âmes divines que nous sommes vraiment, venons sur la planète Terre et nous installons dans des corps humains.

Une vie humaine est un téléchargement de programmation perceptuelle du berceau à la tombe. Et à travers nos pairs, les programmes de télévision, les informations, les films, les religions, les gouvernements, notre programmation se poursuit tout au long de notre vie.

Nous sommes ici pour élargir notre conscience. Pour faire grandir notre sagesse, notre amour, notre compassion, notre compréhension de tout ce qui est, en expérimentant les défis que cette vie humaine nous donne.

Le but et l’objectif est d’abord d’être programmé, puis de voir comment nous avons été programmés. Il s’agit d’amener à notre conscience chacune des fausses idées, des croyances et des faux préjugés qui nous ont été inculqués.

Et donc notre mental a besoin d’être massivement recyclé. Notre programmation inconsciente doit nous être révélée, révélée et remplacée par une nouvelle programmation.

Car rien ne peut être changé tant qu’on ne le voit pas. C’est de cela qu’il s’agit dans le grand réveil. C’est la révélation individuelle que nous traversons tous et chacun.

Et à mesure que nous voyons et libérons chaque croyance erronée, chaque préjugé, nous nous guérissons. Nous retournons lentement, inévitablement à notre nature d’âme. La spontanéité, la joie, le bonheur de l’enfance reviennent. En effet, comme le dit la bible, soyez comme des petits enfants.

Il n’y a pas d’accidents. Nous planifions nos vies avant de venir sur terre. Et lorsque nous nous réveillons de notre entraînement négatif, nous recevons les expériences dont nous avons besoin pour voir comment nous avons été faussement entraînés.

Et comment pouvons-nous aider ce processus ? Nous inversons le processus de programmation. Nous nous réentraînons en répétant constamment la vérité.

Nous demandons de l’aide. Nous prions pour que l’on nous aide à laisser derrière nous l’ego.

Je demande que mon mental soit transformé de craintif en aimant. S’il vous plaît, montrez-moi ce que je fais qui crée la peur dans mon mental. Montrez-moi la prochaine chose que je dois savoir sur moi-même.

Je suis l’amour, je suis la lumière, je suis la vérité. Moi, et tous mes frères, sommes des âmes saintes dans des corps humains. Nous sommes des êtres immortels, éternels, d’amour et de lumière.

Je sais qui je suis, le divin en manifestation dans un corps expérimentant l’école de la planète terre. Je sais ce que je suis, je suis un créateur, je crée comme mon propre créateur crée par la pensée, la parole et la manifestation.

Je sais comment je sers, par la quantité de lumière et d’amour que je rayonne dans le monde.

Je suis divin, je suis divin, je suis divin. L’amour me traverse, je le sens rayonner, couler. Je sais que ma vraie nature est l’amour.

La répétition, la répétition, la répétition de fausses croyances nous entraîne dans la peur. C’est la répétition de la vérité de notre être qui nous fait sortir de cette peur et nous ramène à la vibration de l’amour.

Et donc, très chers, alors que vous retournez à votre vraie nature aimante spontanée, le meilleur reste à venir. En effet, alors que nous retournons dans la 5ème dimension, alors que nous laissons derrière nous nos programmes terrestres, le meilleur est encore à venir.

Car, comme vous êtes devenus pleinement conscients, et que vous avez libéré l’emprise que votre compréhension programmée de l’ego avait sur vous, vous gagnez le contrôle de vos pensées et de vos actions. Et maintenant vous devenez le producteur, le directeur, l’acteur et le scénariste de votre propre script dans cette pièce de théâtre de la planète Terre.

Vous avez le contrôle de ce qui se passe dans votre vie.

Aita Canalisant son Soi Supérieur. Nous Sommes Des Êtres Bénis En Effet.

Traduit par messagescelestes
 

Rédigé par Nouvelle conscience

Publié dans #Divulgation

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
É
J'adore ce message, il m'interpelle vraiment et répond exactement aux doutes que je pourrais encore avoir. Merci, 1000 mercis