Un Pilote Vacciné rate son Appontage sur le Porte-Avions !

Publié le 27 Janvier 2022

Un Pilote Vacciné rate son Appontage sur le Porte-Avions !
 
Un pilote de la Marine rate son Appontage sur le Porte-Avion USS Vinson, s'écrase et s'éjecte après avoir réagi violemment au vaccin ! 


Tout au long de la Plandémie, Mike Baxter a écrit sur des incidents de pilotes vaccinés tombant malades ou carrément morts en plein vol, des événements catastrophiques qui mettent en danger non seulement les pilotes mais aussi les millions de passagers qui confient leur sécurité aux compagnies aériennes.

 

Cette question, occultée par la FAA pour les pilotes civils et par le ministère de la défense pour les aviateurs militaires, affecte l'aviation générale, le trafic commercial et les opérations militaires. 

La dernière mésaventure vaccinale a impliqué le pilote d'un F-35C, un avion multirôle de 5e génération, à bord de l'USS Vinson, un porte-avions américain qui patrouille en mer de Chine méridionale. 
 
Le pilote, dont le nom n'a pas été rendu public et qu'il a été demandé à Mike Baxter de ne pas révéler, revenait vers le porte-avions lorsque l'impensable s'est produit : Sa trajectoire de descente était trop abrupte et son avion a heurté le pont sans attraper aucun des trois "cables"
qui sont présents pour l'arrêter rapidement et l'immobiliser. 
Le pilote s'est éjecté une fraction de seconde avant que le F-35C ne rebondisse sur le pont d'envol et ne tombe dans les eaux agitées. 

Cette information a été rendue publique. 
Le ministère de la Défense, sous la direction du secrétaire à la Défense Lloyd Austin, a omis un fait crucial.


Les aviateurs qui s'approchent à moins d'un kilomètre de leur porte-avions "appellent le contrôle", une transmission radio indiquant qu'ils ont repéré la "boule de viande", un surnom pour la référence visuelle utilisée par les pilotes pour garder la bonne pente de descente pendant l'approche d'un porte-avions. 


Alors que le pilote du F-35C s'approchait de l'USS Vinson, il a "appelé la tour de contrôle", mais a également déclaré qu'il ressentait une douleur soudaine et intense à la poitrine, comme si "quelqu'un m'avait frappé avec une batte de baseball". 

 

L'opérateur de signaux d'atterrissage à bord de l'USS Vinson a immédiatement remarqué que le F-35 était au-dessus de la trajectoire de descente et qu'il allait manquer les câbles. 

Il a ordonné au pilote de "remettre les gaz" au moment où la voix grésillante du pilote a dit à la radio : "Putain de vaccin". 

 

Le pilote a eu à peine assez de force pour s'éjecter en toute sécurité, bien que plusieurs compagnons d'équipage du pont d'envol aient été blessés lorsque l'avion a heurté le pont. 


Le pilote a été récupéré et emmené à l'infirmerie, où un médecin a déterminé qu'il avait souffert d'un cas aigu de myocardite, ou inflammation du muscle cardiaque, un effet secondaire courant et potentiellement mortel des vaccins Covid-19. 

L'USS Carl Vinson, un porte-avions de la classe Nimitz, dispose d'une salle médicale entièrement fonctionnelle sur son deuxième pont, équipée d'appareils de diagnostic, notamment de scanners CRT et IRM, que l'on trouve dans les hôpitaux modernes. 


Le pilote, dont l'état actuel est inconnu, a reçu son injection de rappel à bord du USS Vinson 72 heures avant l'accident. 

Il ne présentait aucune comorbidité et a passé un complet examen médical d'aptitude le 5 septembre 2021. 
D'autres aviateurs à bord du Vinson l'ont décrit comme "un aviateur accompli et compétent avec des milliers d'heures de vol dans une large gamme d'avions, et des dizaines d'atterrissages réussis sur des porte-avions". 
Cette information est parvenue à 
Mike Baxter par l'intermédiaire d'un officier supérieur de la marine qui a déclaré que le Corps des Juges-Avocats Généraux (le JAG) de la Marine Américaine avait reçu un compte rendu sur l'accident. 


Soit dit en passant, le commandant du Vinson, le capitaine P. Scott Miller, est un "Chapeau Noir" qui a soutenu les mandats vaccinatoires de l'administration criminelle de Biden.

Note : Je n'ai pas encore reçu de nouvelles sur le procès Dunn, mais je les publierai dès que possible.

RRN est un éditeur indépendant qui compte sur le soutien de ses lecteurs. Nous nous battons pour la vérité et la liberté de la presse dans une société opprimée. Nous utilisons GiveSendGo, une société de collecte de fonds d'origine chrétienne, pour recueillir les dons. Chaque dollar compte. Lien GiveSendGo pour la collecte de fonds : GiveSendGo Fundraising Link.

Rédigé par Nouvelle conscience

Publié dans #Information

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article