Le New York Times confirme la théorie du complot !

Publié le 11 Janvier 2022

 
 
Le New York Times confirme la théorie du
complot selon laquelle le vaccin modifie les
menstruations des femmes ! 


Le New York Times a-t-il rejoint le mouvement conspi ?
Pourquoi diffusent-ils ces théories du complot antivax débunkées ?
Via le NYT 

 

Peu après le lancement des vaccins contre le coronavirus il y a environ un an, les femmes ont commencé à signaler des cycles menstruels irréguliers après avoir été vaccinées. 
 

Certaines ont dit que leurs règles étaient en retard. 

D’autres ont signalé des saignements plus abondants que d’habitude ou des saignements douloureux. 
 
Certaines femmes ménopausées qui n’avaient pas eu de règles depuis des années ont même déclaré qu’elles avaient à nouveau des menstruations. 
Une étude publiée jeudi a révélé que les cycles menstruels des femmes avaient effectivement changé après la vaccination contre le coronavirus. 

Les auteurs ont indiqué que les femmes qui avaient été vaccinées avaient des cycles menstruels légèrement plus longs après avoir reçu le vaccin que celles qui n’avaient pas été vaccinées. 
 

Leurs règles, qui sont arrivées en moyenne près d’un jour plus tard, n’ont cependant pas été prolongées, et l’effet a été transitoire, la longueur des cycles revenant à la normale en un ou deux mois. 

 

Par exemple, une personne ayant un cycle menstruel de 28 jours qui commence par sept jours de saignement aura toujours des règles de sept jours, mais le cycle durera 29 jours. 

Le cycle se termine lorsque les règles suivantes commencent et revient à 28 jours un mois ou deux plus tard. 
 

Le retard était plus prononcé chez les femmes ayant reçu les deux doses du vaccin au cours du même cycle menstruel. 

Ces femmes ont eu leurs règles deux jours plus tard que d’habitude, ont constaté les chercheurs.

 

Rédigé par Nouvelle conscience

Publié dans #Santé

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article