Le Chirurgien Général de Biden est une image virtuelle !

Publié le 28 Janvier 2022

Le Chirurgien Général de Biden est une image virtuelle !
Le Chirurgien Général de Biden est une image virtuelle !
 
Le Chirurgien Général de l'administration
Biden, qui fait la promotion du narratif
Covid pour pousser à la Vaxxination, est
une image virtuelle ! 


L'entité qui se fait passer pour le chirurgien général de l'administration, Vivek Murthy, n'est pas un homme mais une imagerie générée par ordinateur (CGI) superposée à un algorithme dynamique qui pousse une narration fictive de Covid depuis quelque bunker cachée à Washington, D.C.,

a déclaré le lieutenant David Hoffer, un analyste de programme au quartier général du Cyber Command de l'armée américaine à Fort Gordon. 
En octobre, le corps des Juges-Avocats Généraux (le JAG) de la marine américaine a lancé une enquête sur le passé de Murthy ; l'objectif était d'accumuler des preuves prouvant qu'il avait conspiré avec des agences de santé fédérales pour promouvoir la propagande du Covid-19. 

 

Avec de telles preuves en main, le JAG et l'OMC (Bureau des Affaires Militaires) auraient pu l'accuser de trahison et le contraindre à se présenter devant un tribunal militaire. 

Mais l'enquête, qui a duré un mois, a donné des résultats surprenants. Le JAG n'a trouvé aucune preuve de l'existence de Vivek Murthy, un nom peu commun pour quelqu'un vivant aux États-Unis, bien qu'il ait un riche historique biographique sur Wikipédia, une encyclopédie en ligne écrite et maintenue par une communauté de volontaires.
 
Sur le papier, Murthy est un médecin américain et un vice-amiral (dans ce cas, un titre cérémoniel) dans le United States Public Health Service Commissioned Corps qui a servi comme 19e et 21e chirurgien général des États-Unis sous le président Obama et le président Biden. 
Wiki affirme qu'il est titulaire d'un diplôme de médecine de la Yale School of Medicine et d'un MBA de la Yale School of Management. 

 

Il est dit que Murthy est un homme de famille, avec une femme et deux enfants, vivant dans une maison luxueuse, dans un quartier aisé de Washington.
Le JAG, pour commencer, n'a pas pu vérifier le parcours scolaire de Murthy. 

Les enquêteurs ont obtenu les dossiers d'inscription de Yale pour les années où Murthy était censé avoir fréquenté l'école, mais son nom - ou tout autre nom similaire - n'apparaissait nulle part, ni sur papier, ni dans la base de données administratives de Yale. 
Rien ne prouvait que Murthy avait rédigé ou déposé une thèse, et les travaux de recherche ultérieurs portant le nom de Murthy semblaient plagiés. 
Les enquêteurs ont discrètement interrogé les professeurs qui enseignaient les cours auxquels Murthy aurait été inscrit, mais aucun d'entre eux ne se souvenait d'un étudiant nommé Vivek Murthy. 
En bref, ses diplômes et ses stages ultérieurs ont été inventés de toutes pièces. 
Tout comme sa vie personnelle, a déclaré une source du JAG à 
Mike Baxter
Les enquêteurs avaient surveillé la maison de Murthy, qui, bien qu'achetée à son nom, ne montrait aucun signe d'occupation. 
Les lumières intérieures fonctionnaient 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. 
Personne n'a été vu entrant ou sortant de la maison pendant la période de surveillance de 10 jours. 
Le foyer n'a reçu aucun courrier, bien qu'il soit inscrit comme résidence principale. 
Ils ont vérifié si quelqu'un se présentant comme Vivek Murthy avait loué une boîte postale - rien. 

Néanmoins, une évaluation des dossiers du district a montré que les services publics et les taxes avaient été payés avec des cartes de débit et de crédit au nom de Murthy. 


"Nous avons couvert tellement de bases. 

Aucun dossier scolaire pour ses enfants. 
Pas d'antécédents réels pour sa femme. 
Nous avons interrogé les voisins qui ont tous dit que la maison est toujours vide et qu'ils n'ont jamais vu personne y vivre. 
Nous avons vérifié une location de vacances à Cape Cod - toujours rien. 
C'est comme si quelqu'un s'était donné beaucoup de mal pour fabriquer son identité et celle de sa famille. 
Nous avons remarqué qu'une carte de crédit de la Chase Bank avait été émise au nom de Murthy trois jours seulement avant sa nomination par Obama.
 

Nous avons commencé à nous demander si ce type était un être humain vivant, qui respirait vraiment, et c'est alors que nous avons demandé à nos contacts au Cyber Command d'examiner son empreinte numérique", a déclaré notre source du JAG. 


Le lieutenant Hoffer du Cyber Command a déclaré que lui et d'autres experts avaient méticuleusement analysé 50 vidéos de Murthy accessibles au public, dont la plus ancienne a été téléchargée sur YouTube en 2014, lorsque le criminel Barack Hussein Obama dirigeait encore le pays. 

Il n'existe aucune preuve vidéo ou photographique de l'existence de Murthy avant cette année-là, a déclaré le lieutenant Hoffer. 
"Nous avons repéré d'énormes incongruités dès que nous avons commencé à scruter les vidéos. 

 

La plus flagrante est que, miraculeusement, il n'a pas beaucoup vieilli. 
Sur une période de huit ans, on s'attendrait à voir des signes d'âge, des signes, même légers, de prise ou de perte de poids, et des changements faciaux, même si le sujet est couvert de cosmétiques. 

Notre technologie voit au-delà des cosmétiques. Bien sûr, ses pattes sont un peu plus grises, mais c'est facilement modifiable avec quelques lignes de code. 

 

Je ne peux pas parler des détails de la technologie, car cela permettrait à l'opposition de savoir comment nous repérons les sosies et les clones. 

Mais dans le cas de Murthy, c'est une image de synthèse, et une mauvaise image de synthèse en plus", a déclaré le lieutenant Hoffer. 
Le Vivek Murthy généré par ordinateur, a-t-il ajouté, a probablement été créé sous l'ère Obama mais n'a jamais été mis à jour pour refléter les avancées technologiques. 

 

Même les films à petit budget destinés à la télévision utilisent de meilleures images de synthèse. 
"Regardez ses yeux. 

Les mouvements de sa bouche. 

 

Les muscles que nous nous attendons à voir bouger avec certains mouvements ne le sont pas. 

Franchement, je suis étonné que cela n'ait pas été signalé il y a des années, parce que je suis sûr à 99,8% qu'il s'agit d'une construction purement artificielle, contrôlée par un algorithme qui répond de manière dynamique aux questions qu'on lui pose", a déclaré le lieutenant Hoffer. 
À la question de savoir comment Murthy, s'il s'agit d'une construction CGI, est capable de faire des apparitions personnelles, le lieutenant Hoffer a répondu : "La diffusion est CGI. 

 

Ce que nous avons vu, c'est qu'il apparaît rarement en personne, et quand il le fait, vous voyez un mélange d'holographie et d'algorithme." 
Mike Baxter a intégré plusieurs vidéos ci-dessous, afin que les lecteurs puissent se faire leur propre jugement éclairé.

 

RRN est un éditeur indépendant qui compte sur le soutien de ses lecteurs. Nous nous battons pour la vérité et la liberté de la presse dans une société opprimée. Nous utilisons GiveSendGo, une société de collecte de fonds d'origine chrétienne, pour recueillir les dons. Chaque dollar compte. : GiveSendGo Fundraising Link.

Par Mike Baxter le 15 janvier 2022 :
https://realrawnews.com/2022/01/military-bidens-surgeon-general-is-cgi/

Rédigé par Nouvelle conscience

Publié dans #Divulgation

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article