La mort de votre ego est imminente

Publié le 24 Janvier 2022

 

Il y a deux manières principales de vivre. L’une est de vivre dans la misère, et l’autre est de vivre dans le bonheur. Dans la misère, il n’y a pas de liberté, pas de fraîcheur, pas de légèreté, pas de possibilité de danser, de chanter ou d’être créatif. La misère vous rend lourd, elle vous rend sombre. Vous êtes comme un rocher qui a été recouvert par l’obscurité.

La misère est toujours en vous – chaque moment de votre vie peut constituer une barrière. Lorsque vous êtes amoureux, et que soudain une ombre de peur surgit dans votre esprit, cette ombre ne vient pas de l’extérieur ; elle a surgi en vous parce que la nature même de l’amour commence à menacer l’ego.

L’ego ne peut pas supporter la moindre menace, alors il commence à trouver des moyens de se défendre, et il crée de la misère autour de lui. Il ramène les problèmes du passé pour que vous soyez continuellement malheureux, continuellement triste et morose, et inquiet pour des choses qui se sont déjà produites et qui ne peuvent absolument pas être changées.

Essayer de rester le centre, essayer de vivre de façon indépendante et se maintenir comme une île de solitude dans un vaste océan d’existence est non seulement impossible mais aussi suicidaire car, même si vous réussissez à devenir une île, vous n’aurez rien accompli. Vous n’aurez réussi qu’à vous couper de la vie, à vous rendre mort ; vous n’aurez pas vécu du tout.

L’ego vit dans la misère parce qu’il veut rester séparé afin d’être heureux, comblé, sécurisé dans sa propre gloire. Mais cette sécurité et ce bonheur sont illusoires car ils sont basés sur l’illusion de la séparation.

Les pensées sont comme des vagues – parfois elles vous engloutissent, et parfois elles semblent disparaître. La pensée n’est qu’une vague de l’esprit, aussi l’important est de ne pas s’y laisser prendre ; sinon, vous vous créerez des misères.

Le bonheur survient lorsque l’intelligence devient éclairée et que vous commencez à prendre conscience de ce qui se passe en vous. Alors le temps disparaît, et l’espace disparaît. Votre être entier se transforme en un phénomène intemporel. Il n’y a alors plus de peur, car la peur vient du temps.

L’ego se détruit dans l’amour ; ce n’est qu’alors que le bonheur arrive car il est le fruit de l’amour. L’amour et l’ego sont complètement opposés, ennemis. Si vous savez comment être amoureux et détruire l’ego, si vous savez comment aimer, votre vie devient béate. Elle devient une danse, une célébration. Les larmes inutiles tombent, le chagrin s’assèche, les frustrations disparaissent. Votre vie rayonne de la gloire que lui confère le bonheur. Elle devient un tel trésor, un si beau cadeau de Dieu qu’il vaut la peine d’en vivre un seul instant – plus que suffisant.

Soyez heureux, soyez béat. Le bonheur est un don intérieur, un don divin. Il n’est pas votre ennemi. Mais l’ego se sent menacé par lui. L’ego commence à trouver des raisons d’être malheureux et malheureuse parce que la misère est sans danger pour l’ego.

Le bonheur et l’ego sont incompatibles. La misère et l’ego s’entendent à merveille, mais le bonheur et l’ego ne s’entendent pas du tout. Ils sont incapables de se côtoyer. Ils sont comme l’obscurité et la lumière : s’il y a de la lumière, il ne peut y avoir d’obscurité. L’obscurité ne peut exister que s’il n’y a pas de lumière. S’il n’y a pas de bonheur, l’ego peut exister ; s’il y a de l’amour, l’ego ne peut pas exister. Si vous lâchez votre ego, le bonheur viendra de toutes les directions. Il commence tout simplement à se déverser de tous les côtés.

La plus grande bénédiction est d’être déchargé de son ego. Se connaître soi-même signifie connaître son ego. Pour aller au-delà de cette connaissance, une chanson surgit immédiatement, spontanément. Tous les oiseaux gazouillent, et un parfum se dégage autour de vous. Vous serez le parfum, et les oiseaux seront le chant qui surgit en vous. Et toute personne qui s’approche de vous commencera à boire ce que son cœur désire, à embrasser son existence.

Dans la cinquième dimension, il n’y a pas d’ego tel que nous le connaissons. Dans la cinquième dimension, vous voyez chaque être humain comme un phénomène divin. Vous êtes tellement transformé que votre vision est devenue très claire et transparente. Vous pouvez voir à travers les gens parce que leur ego n’existe plus.

Il n’y a personne pour vous attaquer. Il n’y a plus d’ennemi, il n’y a plus de conflit. Il n’y a plus de confrontation parce que vous êtes parvenus au point de savoir que l’existence est une. Vous n’êtes séparé de rien – pas même de vos soi-disant ennemis. Vous n’avez pas d’ennemis dans la cinquième dimension parce que vous savez que tout le monde vous appartient, et que vous appartenez à tout le monde.

Pour vous élever vers la cinquième dimension, vous devez traverser la 4D. Celle-ci est le début des dimensions intemporelles et elle est vaste. C’est le point de rencontre de la lumière et de l’ombre, de la science et de la superstition, le puits des peurs de l’Homme et le sommet de ses connaissances. C’est là que votre imagination entre en jeu. C’est un endroit que nous appelons la Quatrième Dimension.

Vous êtes ici maintenant.

Et alors que vous poursuivez votre voyage vers une conscience supérieure et une vie au paradis sur Terre, choisissez l’amour. Chaque fois que vous choisissez l’amour plutôt que la peur, vous vous rapprochez de la 5D et de la pleine incarnation de vos pouvoirs divins.

Nous vous aimons tendrement.
Nous sommes ici avec vous.
Nous sommes votre famille de lumière.

A’HO

Canalisé par Aurora Ray
Ambassadrice de la Fédération Galactique de Lumière

Traduit par messagescelestes
 

Rédigé par Nouvelle conscience

Publié dans #A’HO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article