Tit nouvelles de Christine

Publié le 15 Décembre 2021

Tit nouvelles de Christine

 

 
 

NEWS DU 01 12 2021

http://image.mail1.alternatif-bien-etre.info/lib/fe3f11707564057d751175/m/1/c582c56d-8072-4f4e-8e9a-43248ef6e27e.jpg

 

 

Chers amis,

Inconnu au bataillon il y a à peine une semaine, le variant Omicron est le nouvel ennemi public global n°1, faisant souffler une violente rafale de panique sur les gouvernements et les médias.

Je vous écrivais dans ma lettre de lundi les raisons pour lesquelles, à mon humble avis, cette panique est insensée.

Plusieurs indices nous laissent en réalité penser que ce variant Omicron devrait, plutôt que de nous inquiéter, nous réjouir.

Ce n’est pas de la provocation ; c’est de l’observation, et de la logique.

Voici pourquoi.

La réaction des labos ne vous étonne-t-elle pas ?

À peine le variant Omicron identifié, le géant pharmaceutique Pfizer a déclaré travailler sur une nouvelle version de son vaccin permettant de le cibler plus spécifiquement[1].

https://d3ejtx1n3mt032.cloudfront.net/Omicron%200112%20-%201.png

L’incroyable rapidité de cette annonce, sous réserve d’ « évaluation de l’efficacité de son vaccin actuel », ne vous frappe-t-elle pas ?

Je la trouve, pour ma part, très éloquente – à plusieurs titres.

Le premier, c’est qu’il s’agit évidemment d’un aveu à peine déguisé qu’Omicron échappe à l’immunité acquise avec les vaccins anti-Covid.

 

Un « échappement immunitaire » que le patron de Moderna, producteur de l’un de ces vaccins, a eu l’honnêteté de reconnaître de façon plus explicite[2] :

https://d3ejtx1n3mt032.cloudfront.net/Omicron%200112%20-%202.png

C’est la logique même :

  • d’abord parce que l’on sait que les vaccins actuels, qui ciblaient la souche originelle du SARS-CoV-2, sont déjà moins efficaces contre le variant delta (celui qui circule actuellement majoritairement en Europe – mais plus pour longtemps, j’y reviens), et risquent donc d’être « largués » face à Omicron, qui comprend de très nombreuses mutations inédites ;
  •  
  • ensuite parce qu’en Afrique du sud, une personne sur deux contaminée par Omicron est vaccinée… alors que moins d’un ressortissant sur quatre du pays est vaccinéTout indique que les vaccinés sont davantage exposés à sa contamination.

On peut également voir dans ces annonces très rapides de ces laboratoires une volonté de rassurer le monde : oui, ils répondront chevaleresquement présents pour tous nous sauver !…

Évidemment vous êtes libres d’y croire… et également libres d’y voir, au contraire, un positionnement agressif sur le potentiel « marché » à venir des doses vaccinale anti-Omicron.

Mais je crois pour ma part que cette rapidité, cette précipitation, même, cache de la part de ces laboratoires une inquiétude – qui devrait être un signe d’espoir pour nous.

Où sont les malades d’Omicron ?

Depuis qu’Omicron a fait son entrée fracassante sur la scène mondiale, les journaux titrent complaisamment sur :

  • sa contagiosité extrême ;
  • les premiers cas recensés en Europe ;
  • la panique qu’il crée un peu partout : les fêtes de Noël sont en danger, les stations de ski au bord de la faillite, les JO d’hiver en sursis…

Oui, bon.

Mais avez-vous entendu parler des malades du variant Omicron ?

Des hospitalisations qu’il a provoquées ?

Des morts qu’il a causées ?

Non. C’est bien simple : il n’y en a pas !

Regardez ce texte de la Dépêche, publié il y quelques heures[3] :

https://d3ejtx1n3mt032.cloudfront.net/Omicron%200112%20-%203.png

La panique générée par Omicron est donc due à un variant hyper-contagieux, hyper-imprévisible, qui échappe diaboliquement aux vaccins… et qui ne fait aucune victime grave.

Cela confirme bien ce que je vous écrivais précédemment : Omicron suit la « voie royale » évolutive d’un virus voulant qu’il soit de plus en plus contagieux et de moins en moins dangereux.

Et ça… les laboratoires l’ont compris.

La course contre la montre n’est plus celle que vous croyez

Omicron est déjà identifié en Europe. L’OMS craint qu’il ne se répande comme une traînée de poudre.

Mais c’est très bien ! Qu’il se répande !!

Car ce variant, comme le Delta avant lui, va peu à peu rendre minoritaires les autres souches ; or, qu’est-ce qui est préférable ?

Un variant Delta dominant qui continue à provoquer des hospitalisations sérieuses ?...

… Ou un variant Omicron dominant (après avoir « supplanté » Delta) qui ne provoque plus que de rares hospitalisations ?

Je parle, évidemment, sous réserve de la confirmation que la variant Omicron ne cause que des symptômes bénins pour l’écrasante majorité de la population.

Si cela se confirme effectivement, et je vous le dis avec beaucoup de prudence : nous avons tout à gagner à ce qu’Omicron se propage – et c’est très vraisemblablement ce qui va se produire puisque tout indique qu’il échappe à l’immunité vaccinale.

Mais alors, la troisième dose ? 

Peut-être à présent comprenez-vous différemment la rapidité avec laquelle les labos ont « dégainé ».

Car, si Omicron devient bel et bien le variant dominant, la troisième dose n’a plus aucun sens puisque ce nouveau variant échappe à l’immunité des vaccins sous leur forme actuelle.

Mais il y a pire (pour les labos) – ou mieux (pour nous) :

C’est que si nous avons la confirmation qu’Omicron, même s’il se répand comme une traînée de poudre, ne provoque quasiment aucune forme grave – eh bien c’est mécaniquement la « fin » de la crise sanitaire.

Plus de saturation des hôpitaux,

plus de décompte anxiogène des décès,

plus de vaccin pour « empêcher les formes graves »,

plus de pass sanitaire pour « contenir l’épidémie ».

Le SARS-CoV-2 version Omicron aura la « létalité » d’autres coronavirus implantés depuis longtemps chez nous, et à l’origine de… rhumes.

Et on ne vaccine pas pour des rhumes.

Cela ne se fera qu’à deux conditions :

  • qu’Omicron soit confirmé et reconnu comme variant hyper-contagieux mais bénin;
  • que nous, citoyens, ayons l’intelligence de nous en rendre compte, et de ne plus céder à ce chantage par la peur déjà douteux mis en place sur le dos de la vague Delta.

Et c’est là que les laboratoires ont tout intérêt, eux, à continuer à surfer sur l’urgence, et sur la peur de la contagion d’Omicron : c’est parce qu’à moyen terme, tout vaccin sera définitivement inutile :

  • puisqu’il n’empêche pas la circulation du virus (c’est déjà le cas) ;
  • et qu’il n’empêche pas de développer des formes graves… inexistantes ou rarissimes avec Omicron.

La dernière botte cynique serait de considérer qu’il faut continuer à vacciner « par précaution », « au cas où », en jouant sur l’effet encore terrorisant du terme « Covid »… Mais qui avalera encore ça ?

Vu les évènements de ces derniers mois, je ne m’aventurerai plus à compter sur le bon sens de tout un chacun dans ce domaine de réaction épidermique qu’est le Covid.

Mais retenons au moins cela : le covid Omicron n’a plus qu’un lointain lien de parenté avec le Covid originel – celui ciblé par les vaccins : il n’a – pour ce que nous en savons jusqu’à présent – ni les mêmes symptômes, ni la même contagiosité, ni la même virulence.

S’il occupe en effet la « niche écologique » du variant Delta, actuellement à l’origine de la cinquième vague, cela signifiera une baisse sensible du danger prêté au « Covid ».

Que cela ne nous empêche pas, évidemment, de prendre soin de notre immunité naturelle, en recourant notamment aux vitamines C et D.

Je laisse le mot de la fin à une lectrice, Théa, commentant ma précédente lettre consacrée à Omicron, qui venait après alpha et delta : « Le bénéfice de tout cela, c’est d’apprendre l’alphabet grec utile pour les mots croisés. »

Portez-vous bien,

Rodolphe Bacquet

 

 

PASS NAZITAIRE

La Cour suprême espagnole confirme l'interdiction du pass sanitaire en Andalousie

En Espagne, les régions autonomes peuvent décider de demander des pass sanitaires pour l'accès aux restaurants, bars et boîtes de nuit. Le gouvernement andalou voulait introduire cette exigence, mais le Tribunal supérieur de la justice d'Andalousie l'a interdit. Mercredi, la Cour suprême espagnole a confirmé l'interdiction.

La Cour suprême espagnole confirme l'interdiction du pass sanitaire en Andalousie

Un pass sanitaire serait contraire à la protection de la vie privée et discriminant, reconnaît le tribunal andalou. La Cour suprême espagnole confirme l'interdiction, en disant que la mesure serait disproportionnée par rapport à la situation épidémiologique. Déjà débouté par le tribunal andalou, le gouvernement régional avait introduit le recours le 6 août.

Cette interdiction intervient le jour après la décision du Tribunal supérieur de la justice des Canaries, qui interdisait le pass sanitaire avec comme argument qu'exiger une preuve de vaccination pour l'accès à des lieux ouverts au public supposait "ségréguer" ces personnes, qui ont cepenant "licitement" choisi de ne pas se fair vacciner, la vaccination étant volontaire.

La décision du gouvernement présenterait un risque "d'empêcher un nombre indéterminé de citoyens de profiter de leurs libertés que la Constitution leur garantit", argumente le tribunal. Il pointe également que ce pass forcerait les personnes à faire des tests, qui constituent une "charge économique".

(EFE - Agence de presse espagnole)

SOURCE ARTICLE : http://urlr.me/hcSTv

 

ASSASSINAT D UN PROFESSEUR

 

  • LE DR AUTRICHIEN ANDREAS NOACK AURAIT ÉTÉ ASSASSINÉ SUITE AUX RÉVÉLATIONS QU’IL A FAITES SUR L’OXYDE DE GRAPHÈNE QUI SERAIT PLUTÔT DE L’HYDROXYDE DE GRAPHÈNE, UNE STRUCTURE NANOMÉTRIQUE PARTICULIÈRE QUI S’APPARENTE À DES LAMES DE RASOIR. CECI EXPLIQUERAIT LES HÉMORRAGIES ET GRAVES PROBLÈMES VASCULAIRES LIÉS AUX VACCINS. L’ARNM SERAIT SELON LUI UNE DIVERSION. 🔥

    Qui était le Dr Andreas Noack et quelle était la cause de sa mort ? Âge, épouse, et plus encore !

    Par Charitarth Ahlawat - 1 décembre 20210

    Qui était le Dr Andreas Noack et quelle était la cause de sa mort ? L'âge, la femme, et plus encore ! Il semble que nous ayons appris qu'un autre dénonciateur allemand a été assassiné, il s'agit du docteur Andreas Noack et apparemment, il a créé une vidéo exposant l'oxyde de graphène qui a été trouvé dans les vaccins, c'est mauvais parce que cela peut être incroyablement dommageable pour le corps humain en interne.
  •  
  • Après que la vidéo ait été réalisée et traduite de l'allemand à l'anglais, ce médecin est apparemment décédé. Bien que nous ne soyons pas sûrs que ce soit le cas, il semble que ce soit le cas d'un autre dénonciateur allemand de l'affaire des vaccins qui a rapidement trouvé la mort, ce qui a attiré notre attention et nous allons vous tenir au courant. Suivez l'évolution de la situation sur GetIndiaNews.com.

    Mort du Dr Noack

    Qui était le Dr Andreas Noack ?

    Encore une fois, ce n'est pas vérifié à ce stade, nous sommes ici pour vous montrer deux vidéos, la première vidéo est le Dr Noack discutant de l'oxyde de graphène dans les vaccins et les dommages qu'il peut faire au corps humain, la deuxième vidéo est de l'associé du Dr Noack disant qu'il est maintenant mort.
  • Vous pouvez regarder les vidéos et vous faire votre propre opinion sur ce que vous croyez être la vérité dans cette affaire. Évidemment, vous allez entendre les médias juifs essayer de brouiller les pistes car cela ne répond pas à leur exigence de narration officielle. Tout ce qui va à l'encontre du récit juif n'apparaîtra pas dans les médias.

    Cause de la mort du Dr Andreas Noack

    L'oxyde de graphène a été trouvé dans tous les vaccins, il forme une structure dans la circulation sanguine d'environ 50 nm de large et 0,1 nm d'épaisseur, elles sont assez fines et assez fortes, elles sont comme des petites lames dans la circulation sanguine qui peuvent couper les vaisseaux sanguins de votre corps, l'effet est cumulatif sur les vaisseaux sanguins.

    Il y a des vidéos de la police allemande faisant une route sur ce même médecin allemand plus tôt cette année, il a été un critique vocal des verrouillages, il semble que la liberté de parole contre les mandats officiels est le terrorisme pour la police allemande de la Gestapo. Il semble que l'affaire reçoive beaucoup d'attention et qu'il y ait de grandes révélations dans les jours et semaines à venir.

    Une nouvelle fait les gros titres en ce moment, il s'agit d'un médecin allemand dénonciateur, le Dr Andreas Noack, qui pourrait avoir été assassiné récemment. Oui, vous avez bien lu, une vidéo qui a fait le tour des médias sociaux affirme que le Dr Noack a été assassiné par la police allemande.
  •  
  • Le docteur a créé une vidéo sur l'hydroxyde de graphène qui a été publiée le 23 novembre. La vidéo a suscité beaucoup d'attention de la part des téléspectateurs. Peu de temps après, sa femme a partagé une autre vidéo dans laquelle elle affirme que le Dr Noack n'est plus. Dans cet article, nous allons vous donner quelques détails essentiels sur cette affaire.


https://sun6-22.userapi.com/impg/j_va1G4t9AUa6SXqTTTwVy0PQH-8_K615K553g/fX1zKVuPHWo.jpg?size=524x576&quality=96&sign=8f044ecd22a6ab7cbafd481c3e22d9c4&type=album
Le Dr Andreas Noack


Comment est mort le Dr Andreas Noack ?
Le Dr Andreas Noack a créé une vidéo dans laquelle il exposait l'hydroxyde de graphène que l'on trouve dans les vaccins et qui est également nocif car il peut endommager gravement le corps humain en interne.

Dès que la vidéo a été publiée, elle a gagné en popularité auprès des internautes. La vidéo a également été traduite de l'allemand vers l'anglais, après quoi le médecin a perdu la vie. Cependant, il n'est pas encore confirmé si cela est vrai ou non.
La femme du Dr Andreas Noack ?


Sa femme a révélé qu'il avait eu une réunion zoom avec quelqu'un après avoir publié la vidéo. Plus tard, ils ont également eu une bonne discussion et ont exprimé leurs sentiments l'un pour l'autre. Elle a ajouté que peu de temps après, le Dr Noack a été agressé par la police allemande qui s'est rendue à son domicile.

Elle a ajouté : "L'agression était extrêmement sournoise et inattendue. J'ai le terrible devoir de vous annoncer que malheureusement, Andreas n'a pas survécu à l'agression. Cette nouvelle est extrêmement choquante pour nous tous. Mais Andreas est en moi et je suis une partie de lui. Nous ne faisons qu'un."
La femme du Dr Andreas Noack révèle sa mort


Sa femme a partagé une vidéo dans laquelle elle affirme que son mari, le Dr Andreas Noack, est décédé. Elle a déclaré que toutes les informations sont maintenant disponibles (en montrant la vidéo sur l'hydroxyde de graphène).

Elle a ajouté que nous savons maintenant tout ce que nous devrions savoir. Elle a lancé un appel au public pour lui dire qu'elle a maintenant besoin de lui et qu'il est temps d'agir et de croire les rapports. Maintenant, ils doivent mettre en œuvre le plan du Dr Noack car nous n'avons plus rien à perdre.


Elle a déclaré que maintenant il s'agit de l'humanité et, "Il l'a fait pour vous. Il est mort pour vous. Il n'avait pas peur de la mort, il en a accepté la possibilité. C'est horrible que cela doive se passer de cette façon.

Ce n'était pas prévu qu'il nous quitte aussi rapidement." Elle a dit que, comme elle l'a dit, il faut toujours assumer l'énergie de l'ennemi et ils utiliseront cette énergie contre leur ennemi. Elle a terminé la vidéo en déclarant "

J'ai besoin de vous les gars. Je ne peux pas le faire seule. S'il vous plaît, allez-y. Nous allons être sur le qui-vive pour vous fournir de plus amples détails dès que quelque chose nous parviendra concernant cette histoire. Nous espérons que le docteur n'a pas été assassiné, mais c'est ce que les rumeurs et les spéculations disent.

 

SOURCE VIDEO :  https://vk.com/video613729070_456239175

Son arrestation plus tot dans l’année : https://youtu.be/gkL9e0OHDeo

Ou la : https://youtu.be/0MyBRWPuPMc

Source article : https://getindianews.com/who-was-dr-andreas-noack-and-what-was-his-cause-of-death/

 

Rédigé par Nouvelle conscience

Publié dans #Tit Nouvelles de Christine

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article