Liste noire : Des 105 médicaments qu'il faut écarter !

Liste noire : les 105 médicaments qu'il faut écarter !
 
Liste noire : les 105 médicaments qu'il
faut écarter pour leurs effets indésirables
selon la revue Prescrire ! 

Chaque année des millions de personnes meurent des effets indésirables des médicaments et de la médecine allopathique dans le monde ! 
Ce serait la troisième cause de décès après les cancers et les crises cardiaques ! 
 
Pourtant il existe des remèdes naturels qui présentent beaucoup moins de risques, mais Big Pharma veut les étouffer car ils ne sont pas brevetables et ne peuvent pas rapporter des royalties ! 
De plus Big Pharma ne cherche pas à faire de la prévention pour renforcer notre système immunitaire, car ils gagnent de l'argent que lorsque les gens sont malades ! 
 
D'ailleurs les nombreux effets secondaires des médicaments ou des vaccins leur permet de vendre d'autres médicaments pour corriger ou atténuer ces effets indésirables, allongeant la liste des pilules que les patients vont ingurgiter tous les jours ! 
 
Si tous les jours les personnes prenaient 5 à 10 grammes de Vitamine C, et de la vitamine D3, du Zinc et du Magnésium, plus de la moitié des médicaments seraient inutiles car les maladies seraient très réduites (Nous les proposons pour soutenir notre site ! Demander la liste des compléments pour se renforcer contre le Covid et détox vax par mail à filibert82@yahoo.fr )! 

Chaque année, Prescrire liste des centaines de noms de molécules que la revue conseille de ne pas utiliser pour se soigner. 
Entre efficacité et effets indésirables, il faut parfois choisir. 
 
Mais quand la balance penche plus sur les effets négatifs que positifs, il vaut mieux être au courant, surtout en matière de santé. 
C'est le but du bilan publié chaque année par la revue Prescrire qui liste les médicaments qu'il vaut mieux éviter de prendre. 
Pour 2022, la liste noire mise à jour révèle 105 références.

"Des médicaments plus dangereux qu'utiles"
"Fin 2021, parmi les médicaments analysés par Prescrire entre 2010 et 2021 et autorisés en France ou dans l'Union européenne, ont été recensés 105 médicaments plus dangereux qu'utiles dans toutes les indications figurant dans leur autorisation de mise sur le marché, dont 89 sont commercialisés en France", précise les auteurs de la liste.
 
Dans la balance bénéfices-risques, voici la liste (non-exhaustive) des molécules qu'il est conseillé d'éviter.
La fenfluramine, un médicament ajouté à la liste de l'an dernier

 
La revue fait ressortir la fenfluramine, ce vieil amphétaminique, est devenue autorisée dans la maladie de Dravet, une forme rare et grave d'épilepsie infantile, alors qu’elle expose à des états de mal convulsif plus fréquents et à des risques cardiovasculaires graves à long terme, comme le précise Prescrire.

Sinon les médicaments classés par catégorie
Pour la douleur et la rhumatologie

Ils sont plus connus sous le nom de Dolirhume, Actifed ou autre Humex Rhume, ou encore le Voltarène...

Les molécules pour les soins en douleur et la rhumatologie à éviter sont : l'acéclofénac et le diclofénac, les coxibs : le célécoxib, l'étoricoxib et le parécoxib. 
Il y a aussi le kétoprofène en gel, le méloxicam, le piroxicam et le ténoxicam. 
Et la diacéréine, la glucosamine, la méphénésine, le méthocarbamol, le thiocolchicoside, le dénosumab, le romosozumab, la capsaïcine. 
Il faut aussi souligner l'association colchicine avec de la poudre d’opium et du tiémonium et la quinine.

 
En ce qui concerne la pneumologie et les problèmes ORL ! 
Les molécules pour soigner les problèmes pneumologiqes et ORL à éviter sont : l’ambroxol et la bromhexine, l’oxomémazine, la pentoxyvérine, la pholcodine, l'alpha-amylase, le tixocortol en pulvérisation buccale. 
Ainsi que les décongestionnants par voie orale ou nasale comme l'éphédrine, la naphazoline, l'oxymétazoline, la phényléphrine, la pseudoéphédrine, le tuaminoheptane et la xylométazoline, mais aussi le mannitol inhalé et le roflumilast.

 
En ce qui concerne la dermatologie et l'allergologie ! 
Les molécules dans les soins dermatologiques ou allergologiques à éviter sont : le finastéride, la méquitazine, le pimécrolimus dermique, le tacrolimus dermique et la prométhazine injectable.

 
En ce qui concerne la cancérologie, les greffes, l'hématologie ! 
Les molécules dans les soins de cancérologie, des greffes et de l'hématologie à éviter sont : le défibrotide, le mifamurtide, le panobinostat, la trabectédine, le vandétanib et la vinflunine.

 
En ce qui concerne la cardiologie ! 
Les molécules dans les soins cardiologiques à éviter sont : l'aliskirène, le bézafibrate, le ciprofibrate et le fénofibrate. 
Il y a aussi la dronédarone, l'ivabradine, le nicorandi, l'olmésartan, la ranolazine, la trimétazidine, le vernakalant.

 
Côté diabétologie et nutrition !
Pour la diabétologie et la nutrition, les molécules à éviter sont : l'alogliptine, la linagliptine, la saxagliptine, la sitagliptine, la vildagliptine. 
Il y a aussi la pioglitazone, l'orlistat et l'association bupropione avec naltrexone.

 
En ce qui concerne la gastro-entérologie ! 
Les molécules à éviter pour soigner les problèmes gastro-entérologiques sont : l'acide obéticholique, les argiles médicamenteuses, la diosmectite - comme le Smecta, l’hydrotalcite, la montmorillonite beidellitique alias monmectite et le kaolin. 
La dompéridone comme le Motilium, le dropéridol et la métopimazine. Sont aussi notés le prucalopride, le trinitrate de glycéryle.

 
En ce qui concerne la gynécologie et endocrinologie !
Les molécules à éviter pour soigner les problèmes gynécologiques et endocrinologiques comme la tibolone et l'ulipristal.

 
En infectiologie ! 
Seule la moxifloxacine est notée sur la liste noire.

 
En neurologie !
Les molécules à éviter pour soigner les problèmes neurologiques sont : le donépézil, la galantamine, la rivastigmine, la mémantine, l'alemtuzumab, le natalizumab, le tériflunomide, la fenfluramine, la flunarizine et l’oxétorone. 
À noter également le Ginkgo biloba, le naftidrofuryl, le piracétam et la tolcapone.

 
En ce qui concerne la psychiatrie et autres dépendances ! 
Les molécules à éviter pour soigner les problèmes psychiatriques et autres dépendances sont : l'agomélatine, le citalopram et l'escitalopram, la duloxétine, le milnacipran et la venlafaxine. 
L'eskétamine, la tianeptine, la dapoxétine et l'étifoxine.

 
En ce qui concerne l'ophtalmologie ! 
La seule molécule à éviter pour soigner les problèmes ophtalmologiques notée sur la liste noire est l'idébénone.

 
Pour le sevrage tabagique !
En ce qui concerne les traitements pour le sevrage tabagique pour la seule référence listée est la bupropione.

 
En ce qui concerne l'urologie ! 
Seul le pentosane polysulfate oral est à éviter dans les traitements concernant l'urologie.

https://www.midilibre.fr/2021/12/09/liste-noire-les-105-medicaments-quil-faut-ecarter-selon-la-revue-prescrire-9981296.php
LAURE DUCOS
suivre ce journaliste

Rédigé par Nouvelle conscience

Publié dans #Santé

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :