Le Conseil Arcturien : Se libérer de la matrice et se manifester !

Publié le 14 Novembre 2021

 
 
Sachez que rien ne vous empêche
 
de vous libérer de cette soi-disant
 
matrice !
 
Le Conseil Arcturien de la 9D, canalisé par Daniel Scranton

"Les salutations. 
Nous sommes le Conseil Arcturien. 
Nous sommes heureux de communiquer avec vous tous. 
Nous sommes perpétuellement reconnaissants pour notre existence, pour notre capacité à nous développer et à devenir davantage une énergie de la Source. 
 
Nous savons que c'est la raison d'être de notre existence, et ainsi, il devient plus facile pour nous d'en faire l'expérience. 
Sur Terre, lorsque vous commencez à croire à l'illusion, ou à ce que certains appellent "la matrice", vous oubliez que votre existence consiste à vous étendre dans les créations les plus récentes de la Source. 
 
Et bien sûr, vous oubliez aussi que vous êtes cette Source qui crée et expérimente simultanément. 
Vous en avez l'idée dans vos quêtes pour manifester certaines choses, relations, expériences, argent, emplois, etc. 
 
Il y a tellement de choses que vous pourriez désirer manifester que nous pourrions continuer à les énumérer pour le reste de cette transmission sans même en passer un petit pourcentage. 
Vous pouvez voir le domaine physique comme une représentation de ce qui se passe au niveau non physique. 
 
Vous créez au sein de l'illusion, ou de la matrice, si vous préférez, puis vous permettez à ce que vous avez créé de couler vers vous afin que vous puissiez en faire l'expérience. 
 
Et si vous voyez tout comme la Source, alors cela devient plus amusant. 
Maintenant, alors que nous énumérions toutes les différentes choses que vous pouviez désirer puis manifester, ce qui a fait de cette liste quelque chose qui pourrait être infini, c'est que vous pouvez manifester des expériences, des sentiments, des états d'être ; vous pouvez manifester la béatitude. 
 
Vous pouvez manifester l'état d'unité. 
Vous pouvez manifester le sentiment d'Amour infini, et ceux qui ont déjà tout expérimenté dans le domaine physique qu'ils ont toujours désiré expérimenter, ont alors tendance à opter pour les types d'expériences non physiques, les états d'émotion. 
 
Ils sont de nature beaucoup plus infinie que ce qui est physique, qui peut se briser, être perdu, être volé ou tout simplement ne plus vous servir pour une raison quelconque. 
 
Peut-être que ce gadget sophistiqué que vous vouliez tant il y a cinq ans est maintenant obsolète, mais les expériences que vous pouvez avoir qui sont elles-mêmes mises à niveau non physiques, tout comme vos téléphones et autres appareils ont besoin d'être mis à niveau et doivent être remplacés de temps en temps. 
 
Et donc, le sentiment de bonheur que vous avez éprouvé hier n'est pas le même aujourd'hui, et c'est ce qui rend la manifestation en dehors de la matrice si amusante. 
 
C'est pourquoi les personnes qui ont passé un certain temps à développer leur spiritualité comprennent que l'illusion doit être transcendée dans une certaine mesure. 
 
En fin de compte, vous serez toujours là dans un corps physique, et vous voudrez avoir certaines expériences plutôt que certaines autres, mais vous ne vous y attachez pas autant. 
 
Vous pouvez réaliser que même jouer dans une matrice illusoire est amusant et vise à stimuler la croissance en vous spirituellement, plutôt que d'être la mesure par laquelle vous déterminez à quel point vous êtes bon, d'une manière ou d'une autre. 
 
Pensez aux types de sentiments et d'expériences que vous voulez manifester, plutôt qu'aux choses, et réalisez que vous avez accès à ce qui n'est pas physique en ce moment, alors que quelque chose de physique peut prendre trois à cinq jours pour arriver par la poste. 
 
Et puis sachez que rien ne vous empêche de vous libérer de cette soi-disant matrice. 
 
La seule chose qui puisse vous arrêter, c'est vous. 
Nous sommes le Conseil Arcturien, et nous avons apprécié de communiquer avec vous.

Rédigé par Nouvelle conscience

Publié dans #Acturiens

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article