Votre kit de détox vaccinale en 5 phases 

Vaccin : avis aux autorités de santé

Chère lectrice, cher lecteur,

Je doute que les autorités de santé françaises reçoivent ce message.

Mais tant pis, c’est trop important : ils doivent savoir.

Je tente ma chance.

(Si vous connaissez quelqu’un qui travaille à l’ANSM ou à l’Inserm, n’hésitez pas à lui transférer cette lettre.)

Depuis bientôt un an, on nous dit « vaccinez-vous ! »

On nous met tellement de pression qu’il est difficile de faire sans.

Mais que font les autorités pour nous aider à bien tolérer le vaccin ?

Rien.

Personne ne nous dit comment nous préparer AVANT l’injection pour mieux tolérer la dose.

Personne ne nous dit ce qu’il faut faire AU MOMENT de l’injection pour limiter les risques d’effets secondaires ou de complication.

Personne ne nous dit quoi faire APRÈS la vaccination pour drainer les adjuvants qui s’accumulent dans notre organisme.

Ces mesures sont pourtant bien connues des scientifiques. Elles ont été testées, vérifiées et validées par de nombreuses recherches.

Elles sont faciles à appliquer et à la portée de tout le monde.

Il faudrait les recommander dans tous les centres de vaccination et les cabinets médicaux.

Mais au lieu de cela, on renvoie les gens chez eux après l’injection sans leur donner le moindre conseil.

Les patients n’ont qu’à croiser les doigts pour que tout se passe bien.

Malheureusement, ce n’est pas toujours le cas…

7 personnes sur 10 ont des effets indésirables

Les effets secondaires sont nombreux.

Ils concerneraient plus de 70 % des personnes vaccinées1. Certains ont parfois de graves complications :

  • Myocardites : 65 cas d’inflammation cardiaque ont été rapportés rien qu’en France après les vaccins Pfizer et Moderna2, y compris chez de jeunes personnes,
  • Thromboses : cela fait des mois que l’Agence Européenne du Médicament a reconnu le lien entre le vaccin AstraZeneca et les thromboses3 survenues après la vaccination. De nombreuses plaintes ont déjà été déposées contre X4.
  • Syndrome de Guillain-Barré : l’Agence Américaine du Médicament a alerté il y a quelques jours sur un risque « accru » de développer le syndrome de Guillain-Barré suite à l’injection d’une dose du vaccin Johnson & Johnson5.

Des décès survenus plusieurs semaines après la vaccination

Un rapport datant du 8 mai 2021 faisait déjà état de plus de 10’000 décès liés aux 4 vaccins autorisés en Europe6.

10’000 !!

Certains décès seraient même survenus plusieurs semaines après la vaccination7.

Comment peut-on rester les bras croisés alors que des jeunes en parfaite santé comme Anthony, 24 ans, ou Maddie, 12 ans, décèdent ou finissent en fauteuil roulant après s’être fait vacciner8 ?

Les gouvernements ne proposent rien, alors qu’ils ont la responsabilité de préserver la santé de leur population.

Mais moi, je ne suis pas resté les bras croisés.

Il est possible de limiter tous ces effets indésirables… même en vous faisant vacciner !

Devant une telle inaction, j’ai pris des dispositions concrètes.

Je souhaite qu’un maximum de personnes connaissent les techniques scientifiques pour agir contre les effets secondaires des vaccins.

Et j’ai la chance de côtoyer certains chercheurs des plus en pointe sur ce sujet.

Amin Gasmi, qui travaille avec moi depuis plusieurs années sur ma revue Solutions Naturopathie, a développé sa propre méthode.

En tant que chercheur en nutrition clinique et physiologiste, il fait partie des scientifiques les plus impliqués dans la recherche sur le covid.

En un an et demi, il a publié pas moins de 7 études scientifiques sur le covid, notamment sur sa physiopathologie, ses liens avec d’autres maladies et avec certains micronutriments…

Avec la collaboration d’un collectif de médecins et d’experts, Amin Gasmi a récemment mis au point une marche à suivre précise pour limiter autant que possible les problèmes pouvant être causés par les vaccins anticovid.

Il s’agit d’une série de mesures toutes validées scientifiquement, qui ont pour but de nettoyer l’organisme des adjuvants présents dans les vaccins, mais aussi de réduire les effets négatifs de la protéine Spike sur nos organes.

C’est l’approche la plus complète que je connaisse.

Votre kit de détox vaccinale en 5 phases 

Je vous préviens, l’approche d’Amin Gasmi et de son équipe n’a rien à voir avec les détox printanières qui foisonnent dans les magazines bien-être.

Sa méthode, basée sur des recherches scientifiques de pointe, a été conçue spécialement pour la vaccination.

Elle cible spécifiquement les effets secondaires des différents vaccins anticovid et les adjuvants qu’ils contiennent.

Cela dit, certaines mesures générales peuvent aussi s’appliquer à tous les autres vaccins et pourront vous servir toute votre vie (à vous et à vos proches).

N’hésitez donc pas à la répéter chaque année si besoin.

Elle présente 5 phases distinctes, avec pour objectifs :

  1. Réduction du risque de tempête inflammatoire
  2. Inhibition de la protéine Spike (attention, cette phase est susceptible de réduire l’efficacité du vaccin)
  3. Élimination des adjuvants
  4. Drainage des reins
  5. Protection du système cardiovasculaire

 

En collaboration avec Amin Gasmi, j’ai réuni l’ensemble de cette démarche scientifique dans un dossier électronique inédit (je vous explique tout de suite comment le recevoir).

dossier cadeau 1

Dans ce document, il indique la marche à suivre de façon simple, pour que tout le monde puisse en profiter sans connaissances préalables.

Risque de tempête inflammatoire : ce que vous devriez faire en premier lieu

La première chose que vous devriez faire en cas de vaccination, c’est agir contre les facteurs inflammatoires.

Vous le savez peut-être, les réactions inflammatoires, appelées tempêtes de cytokines, peuvent être responsables de graves complications9.

Or des autopsies de personnes décédées peu après la vaccination anticovid ont montré que celles-ci présentaient souvent une réaction immunitaire excessive10.

Les médecins légistes y voient ainsi l’un des principaux facteurs de risque de décès11.

Dans son approche, Amin Gasmi propose des solutions concrètes pour aider à réguler cette réaction excessive. Vous verrez notamment qu’il existe une vitamine particulièrement utile.

Celle-ci aiderait à maîtriser la tempête inflammatoire qui peut entraîner des complications graves.

Pour une action complète, Amin et son équipe recommandent aussi une supplémentation en oméga-3 et 10 gouttes d’un macérat de bourgeons, à prendre trois fois par jour pendant un mois.

Attention à la protéine Spike : des techniques pour combattre ses effets négatifs

La deuxième phase de la détox vaccinale consiste à agir pour limiter les dégâts que pourraient causer la protéine Spike.

Les vaccins à ARN messager ont pour but de stimuler la production de la protéine Spike (la même qui est présente sur le coronavirus), pour provoquer une réaction immunitaire.

Mais certains chercheurs craignent que les complications causées par le covid viennent justement de ces fameux récepteurs12.

Ainsi des scientifiques, comme le biochimiste Jean-François Lesgards, estiment que la protéine Spike pourrait aussi être toxique avec la vaccination anticovid13.

Selon Amin Gasmi, certaines substances pourraient inhiber la protéine Spike.

Ce serait le cas par exemple de la phloxine B, que l’on trouve dans la goyave, ou encore de la quercétine (câpres, oignons…).

Amin recommande aussi certains polyphénols comme la lutéoline, sous forme de compléments alimentaires.

Attention, cette étape est susceptible de réduire l’efficacité du vaccin. Si vous voulez éviter cela, mieux vaut sauter cette étape et passer directement à la suivante.

Comment éliminer les adjuvants qui encrassent vos organes

Les deux phases suivantes de la méthode d’Amin Gasmi ont pour but de nettoyer vos organes des adjuvants présents dans les vaccins.

Ces étapes sont essentielles.

Il y a encore beaucoup de mystère autour des adjuvants, notamment ceux à base de nanoparticules. Certains pensent même que les vaccins contiennent de l’oxyde de graphène, une substance potentiellement toxique14.

En juin 2020, 17 millions de masques FFP2 avaient d’ailleurs été rappelés parce qu’ils contenaient du graphène qui n’était pas mentionné sur la notice15.

Quoi qu’il en soit, on connaît mal les effets des adjuvants utilisés dans les vaccins, et on ne sait pas combien de temps ceux-ci peuvent rester dans notre organisme.

Je recommande donc à toutes les personnes qui se sont fait vacciner de se détoxifier, même (et surtout) si l’injection remonte à plusieurs mois.

Amin et son équipe d’experts conseillent notamment de suivre une isothérapie. Vous verrez aussi, dans un second temps, comment drainer vos reins avec certaines plantes pour permettre une bonne évacuation de ces adjuvants.

Il partage aussi ses conseils pour éliminer l’oxyde de graphène (même si sa présence n’a pas été officiellement démontrée dans les vaccins anticovid).

Mais ces mesures peuvent être utiles après chaque vaccination, pas seulement celle contre le covid.

D’ailleurs, Amin vous explique aussi ce que vous pourriez faire pour d’autres vaccins, en particulier ceux qui contiennent de l’aluminium.

Si vous êtes cardiaque, ne manquez pas cette phase spéciale

Amin Gasmi propose même une phase spécifique pour les personnes qui présentent une sensibilité cardiaque, pour renforcer la protection du cœur.

Certaines mesures concernent uniquement les vaccins à ARN messager alors que d’autres sont destinées aux vaccins à virus inactivé. Amin propose par exemple une technique pour la chélation de l’aluminium ou du graphène éventuel.

Vous verrez que ces gestes peuvent limiter les facteurs de risque de problèmes cardiovasculaires comme les thromboses ou les myocardites, surtout si vous avez une sensibilité cardiaque.

Je pense notamment à l’aubépine, en extrait sec (veillez à ajuster les quantités selon les recommandations du dossier).

Cela peut sembler compliqué de prime abord…

Mais je vous rassure tout est expliqué de façon claire dans le Guide de détox vaccinale.

Détox vaccinale : tout a été fait pour vous faciliter la vie

Dans votre Guide de détox vaccinale, vous découvrirez une marche à suivre très simple, avec des explications précises sur les quantités à prendre, les durées à respecter, etc.

D’ailleurs, Amin propose même des noms de fabricants fiables pour certains compléments.

Dans ce guide, vous trouverez une marche à suivre complète pour vous préparer un mois avant la vaccination et jusqu’à plusieurs semaines après.

Ce guide est donc conçu à la fois pour les personnes déjà vaccinées que pour celles qui prévoient de le faire.

Bien sûr, il est mieux de s’y prendre le plus tôt possible, mais il n’est jamais trop tard pour faire une détox vaccinale, même si votre dernière injection remonte à plusieurs mois.

J’insiste sur le fait que ce guide a été réalisé en se basant sur la méthode mise au point par un collectif de scientifiques et de médecins.

Bonus : des informations capitales pour se vacciner en toute connaissance de cause

En plus de ces solutions que vous pouvez appliquer dès aujourd’hui, ce dossier vous donne tout ce que vous avez besoin de savoir face au vaccin :

  • Un chapitre avec des questions-réponses : pour répondre de façon claire et objective aux questions les plus fréquentes
  • Comment éviter de confondre effets secondaires et complications liées aux vaccins
  • Un point sur l’efficacité des vaccins anticovid
  • Pourquoi les vaccins sont moins efficaces face au variant delta
  • Etc.

Mais surtout, vous saurez quels nutriments privilégier selon le type de vaccin que vous avez choisi.

Par exemple, les polyphénols sont utiles pour tous les vaccins, mais certains aliments, comme l’ail et le curcuma sont plutôt à privilégier pour les vaccins à ARN messager.

Selon votre profil et le type de vaccin, ce tableau recense une quinzaine de nutriments particulièrement recommandés si vous êtes vacciné ou si vous y réfléchissez.

Ce dossier rassemble, selon moi, les conseils les plus poussés qu’on puisse vous donner avec l’information dont on dispose à l’heure actuelle sur les vaccins.

Et comme je veux vraiment vous donner tous les moyens pour vivre au mieux votre vaccination, j’aimerais aussi vous faire un cadeau.

Encore un cadeau : le dossier Nettoyage Énergétique

En plus de ce guide de détox vaccinale, j’ai décidé de vous offrir le dossier Nettoyage Énergétique face aux vaccins anticovid.

dossier cadeau 2Ce dossier a été réalisé par une naturopathe énergéticienne, spécialisée en homéopathie.

Je vous préviens, contrairement à l’approche d’Amin Gasmi, l’efficacité de cette détox énergétique n’a pas été démontrée scientifiquement.

L’énergétique, chacun est libre d’y croire ou non, mais je suis convaincu qu’il est important de rééquilibrer son état énergétique après une vaccination.

On ne comprend pas encore bien tous les mécanismes de la vaccination. Mieux vaut donc mettre toutes les chances de son côté en rééquilibrant à la fois notre corps et notre dimension énergétique.

Vous recevrez le dossier Nettoyage Énergétique sur votre boîte de messagerie en même temps que votre Guide de détox vaccinale.

En contrepartie, je n’ai qu’une seule chose à vous demander.

En échange de ces deux guides, je n’ai qu’une seule chose à vous demander…

Vous devez vous dire que ces informations sont tellement importantes qu’il faudrait les distribuer le plus vite possible à tout le monde…

Je vous avoue que c’était mon idée de départ : diffuser massivement le Guide de détox vaccinale à tous mes contacts.

Mais malheureusement, ce n’est pas possible.

Pour réaliser ce guide, nous avons collaboré avec un collectif de chercheurs et de médecins. Ils ont passé des heures à éplucher la littérature médicale et à mettre au point une approche puissante et validée scientifiquement.

Ces experts travaillent tous à côté.

Certains sont médecins dans les hôpitaux, d’autres ont des postes importants dans la recherche et préparent des études pour de prestigieuses revues scientifiques.

Ils ont tous accepté de prendre du temps en dehors de leurs heures de travail, parfois tard dans la nuit, pour participer à préparer ce guide.

Par respect pour eux, vous comprendrez que je ne peux pas distribuer ce guide gratuitement.

Et en même temps, j’aimerais vraiment que tout le monde puisse en profiter.

Ma proposition pour que tout le monde soit gagnant

Vu l’évolution de la situation, il est clair que de plus en plus de gens seront forcés de se faire vacciner, qu’ils le veuillent ou non.

Et je ne serais pas étonné qu’on impose une troisième dose à toute la population, voire des rappels tous les six mois.

Tout le monde doit donc pouvoir en profiter. Alors j’ai cherché le meilleur compromis possible.

J’ai décidé d’offrir le Guide de détox vaccinale pour tout abonnement à ma revue Solutions Naturopathie.

Solutions Naturopathie est une revue que j’ai lancée il y a 3 ans pour aider les gens à prendre soin de leur santé autrement.

C’est une publication de référence dans le domaine de la naturopathie…

Chaque mois, vous y retrouverez des conseils, des méthodes naturelles méconnues, des témoignages d’experts santé, des réponses aux questions des lecteurs…

La raison d’être de cette revue, c’est de vous aider à reprendre le contrôle sur votre santé sans vous ruiner.

L’abonnement au tarif normal est de 39 euros par an (12 numéros) pour la version électronique.

Mais aujourd’hui, j’ai décidé de proposer une offre spéciale « pour toutes les bourses ».

Je vous propose de recevoir le Guide de détox vaccinale, votre dossier Nettoyage Énergétique, et un an d’abonnement à Solutions Naturopathie… pour seulement 24€.

tous les cadeauxAvec ce tarif spécial à 24 euros, je vous fais une réduction de plus de 40 %.

Et je ne vous demande rien de plus pour les deux dossiers sur la détoxification vaccinale.

C’est l’offre la plus accessible que je peux vous proposer sans me mettre « dans le rouge ».

Vous pouvez y accéder dès maintenant en cliquant sur le bouton ci-dessous :

 
 

Et ce n’est pas tout.

Je vous donne aussi trois mois à compter de la date de votre commande pour vous faire une idée de ma revue et décider de poursuivre ou non votre abonnement.

Si vous vous rendez compte que la revue ne vous intéresse pas, vous bénéficiez d’un délai de trois mois pour obtenir un remboursement intégral sur simple demande.

Il vous suffit de nous contacter par e-mail ou par téléphone, et nous vous rembourserons.

Vous n’aurez aucune excuse ou justification à donner. Vous serez remboursé et vous pourrez bien sûr garder votre Guide de détox vaccinale et votre dossier Nettoyage Énergétique.

Vous n’aurez alors rien payé du tout.

Si vous le souhaitez vraiment, vous pouvez donc recevoir ce guide sans dépenser un seul centime.

Ce n’est pas ce que je souhaite bien sûr…

Mais tant mieux si cela permet à des personnes à faibles revenus d’accéder à ces informations capitales.

De mon côté j’ai confiance, car je suis convaincu que la plupart d’entre vous apprécieront la revue Solutions Naturopathie et resteront abonnés.

Pour demander immédiatement votre Guide de détox vaccinale, il vous suffit de cliquer sur le bouton ci-dessous :

 
 

Si ce Guide de détox vaccinale peut aider ne serait-ce qu’une seule personne parmi vous, alors mon pari sera réussi.

Merci de m’avoir lu jusqu’ici.

Je vous souhaite à toutes et à tous une excellente santé.

Bien à vous,

Nicolas Wirth

 

Sources :

[1] Ce qu’il faut savoir sur les effets secondaires liés aux vaccins anti-Covid, RTS, 12 juin 2021.

[2] Anaïs Thiébaux, Myocardite : symptômes, vaccin Covid, Moderna, traitements, Le Journal des femmes santé, 28 septembre 2021.

[3] Un responsable de l’EMA confirme un lien entre AstraZeneca et thromboses, Le Journal de Montréal, 6 avril 2021.

[4] Emilie DIas, TEMOIGNAGE. Ariège : Claude dénonce «ma femme est décédée d’une thrombose cérébrale à cause du vaccin AstraZenaca», France info, 23 juin 2021.

[5] Maxime Poul, Qu’est-ce que le syndrome de Guillain-Barré, maladie rare associée au vaccin Johnson & Johnson ?, Yahoo, 13 juillet 2021.

[6] Massacre: More than 10,000 Europeans KILLED by COVID-19 Vaccines According to Official EU Data, The European Union Times, 14 mai

2021.

[7] Corentin Lesueur, Faut-il s’inquiéter des deux décès du Covid-19 après vaccination en Guyane ?, La Croix, 28 avril 2021.

[8] Stephanie Giang-Paunon, Mom details 12-year-old daughter’s extreme reactions to COVID vaccine, says she’s now in wheelchair, Fox News, 2 juillet 2021.

[9] Jean-Marc Vidal, Thomas T. Kawabata, Robin Thorpe et Beatriz Silva-Lima, « In vitro cytokine release assays for predicting cytokine release syndrome: the current state-of-the-science. Report of a European Medicines Agency Workshop », Cytokine, vol. 51, no 2,‎ août 2010, p. 213–215

[10] Allemagne : sur dix autopsies, cinq décès seraient « très probablement » liés aux vaccins, France Soir, 23/09/2021.

[11] Idem.

[12] Dr Jean-François Lesgards, Pourquoi la protéine Spike est toxique dans le COVID-19… Et aussi dans les vaccins ARNm et ADN, France Soir, 20/08/2021.

[13] Idem.

[14] Mélissa Simon, Covid : le graphène, cette substance toxique à l’origine du rappel massif de masques FFP2, Midi Libre, 01/06/2021.

[15] Idem.

Rédigé par Nouvelle conscience

Publié dans #Vaccins

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :