Rapport de Michael Salla : La Guerre Secrète contre l'État Profond !

Publié le 27 Octobre 2021

Michael Salla : La Guerre Secrète contre l'État Profond !
 
La Guerre Secrète de l'Alliance Terrestre contre les Bases Souterraines de l'État Profond a atteint son compte à rebours final ! 
 
 
Écrit par le Dr Michael Salla le 27 octobre 2021

Selon Val Nek, un Haut Commandant de la Fédération Galactique des Mondes, nous sommes entrés dans le Compte à rebours final d'une guerre épique en coulisses qui se déroule dans des installations souterraines éloignées dispersées aux États-Unis et sur le reste de la planète. 
Sa dernière mise à jour, relayée par son contact, Megan Rose, donne de nombreux détails sur les campagnes militaires coordonnées menées par les forces spéciales appartenant à une Alliance Terrestre travaillant aux côtés de leurs pairs de la Fédération Galactique et visant à éliminer les derniers vestiges d'une alliance extraterrestre de l'État Profond installée dans de multiples installations souterraines. 
Le 14 octobre 2021, Megan a relayé la mise à jour suivante de Val Nek [VN] :
VN : La fin de la guerre est proche. 
La Fédération et l'Alliance Terrestre se sont largement préparées pour que les systèmes de communication sur la Terre soient complètement sécurisés. 
Les fréquences radio, qui ont été piratées par les gris d'Orion, les agences à trois lettres et la flotte sombre, sont maintenant entre les mains de l'Alliance terrestre. 
Comme je l'ai dit précédemment, l'Alliance Terrestre s'est battue aux côtés de la Fédération pour reprendre la planète. 
La dernière partie de cette guerre, le compte à rebours final, est la guerre souterraine. 
La guerre souterraine est l'une des guerres les plus sanglantes et les plus horribles que nous ayons jamais menées. 
Je suis sûr que l'armée terrienne peut en dire autant.

Ce que Val Nek décrit ici n'est pas sans rappeler les derniers mois de la Seconde Guerre mondiale, quand l'Allemagne nazie et le Japon impérial se sont battus jusqu'au bout. 
Cela a servi un double objectif. 
D'une part, pour contrarier les puissances alliées en détruisant les infrastructures civiles vitales nécessaires à la reconstruction nationale et, d'autre part, pour donner le temps au personnel et aux ressources d'être détournés vers des bases souterraines en Antarctique et en Amérique du Sud pour la création d'un Programme Spatial Secret, la "Flotte noire" (alias "Nacht Waffen"), officiellement allié à l'Empire draconien. 
Aujourd'hui, nous assistons à des batailles féroces similaires qui se déroulent cette fois dans les bases militaires souterraines profondes (DUMB) aux États-Unis et ailleurs sur la planète, alors que l'Alliance de la Terre s'oppose à l'État Profond et à ses alliés Gris d'Orion, après avoir réussi un effort de nettoyage similaire en Antarctique, comme décrit dans les articles précédents. 
La référence de Val Nek à un "compte à rebours final" indique que le temps est compté pour l'État Profond et ses alliés Aliens, alors que leur situation stratégique s'effondre dans la guerre souterraine.
 

Bien que l'issue de la guerre soit claire, on peut prédire que l'État Profond, comme les nazis avant eux, prolonge la guerre pour détruire des vies et des infrastructures dans un acte de malveillance, tout en profitant de l'occasion pour déplacer le personnel et les ressources qu'il peut loin des champs de bataille vers des "lieux sûrs" restants, que ce soit sur Terre, dans notre système solaire ou ailleurs dans la Galaxie. 
Val Nek a poursuivi sa mise à jour en décrivant comment les soldats de l'Alliance Terrienne blessés dans les féroces batailles souterraines sont soignés : 
Dans les rapports précédents, j'ai dit que ces soldats trouvent refuge dans les technologies de guérison disponibles sur la base du Commandement des Opérations Lunaires (la LOC), qui sera bientôt étendu en une installation de pointe entièrement fonctionnelle avec une technologie de plus haute densité, comme indiqué dans les accords de Jupiter. 
Bien que je ne puisse pas parler au nom de l'Alliance terrestre, je peux signaler que les tâches de la Fédération concernant le nettoyage et le dégagement des bases souterraines sont maintenant terminées. 
C'est une excellente nouvelle.

Dans un rapport précédent, Val Nek a rapporté comment le Commandement des Opérations Lunaires a été reconverti en une installation médicale où la science et les technologies de guérison de la Fédération Galactique ont été présentées à l'Alliance Terrestre. 
De grandes entreprises ont été impliquées dans la production de masse de ces technologies de guérison avancées en vue d'une diffusion éventuelle à l'humanité. 
Il est important de noter que dans un article précédent, j'ai cité JP, un membre actif de l'armée américaine que je connais depuis 2008, qui a révélé que lui et ses collègues de l'armée étaient envoyés sur la Lune pour construire de nouvelles installations pour une alliance multinationale travaillant avec des extraterrestres "nordiques". 
Cela corrobore largement les affirmations de Val Nek et rend plausible le fait que des membres des forces spéciales blessés soient emmenés sur la Lune pour y être soignés. 
La mise à jour de Val Nek abordait ensuite deux importantes bases américaines où se déroulaient des combats souterrains : 
Il y a deux bases qui étaient les dernières de nos préoccupations : la base de Dulce et la zone 51. 
Comme le commandant Ereydon l'a précédemment rapporté, des Gris d'Orion ont été capturés et nous avons pu identifier leur fréquence énergétique, leur code génétique qui reliait leur conscience. 
Je peux confirmer que ce code a bien été piraté et que bientôt tous les systèmes de communication de la Terre seront sécurisés. 
Il n'y a plus de menaces extraterrestres pour Terra, à cet égard, pour le moment. 
L'Alliance a la tâche de récupérer les serveurs, de changer la fréquence des serveurs et de remplacer les communications par satellite. 
Ils ont tout ce dont ils ont besoin, ils ont la technologie. 
Nous sommes allés de l'avant avec la libération de la planète Terre.
Val Nek faisait ici référence à un rapport précédent de Thor Han Eredyon, un autre commandant de la Fédération Galactique, relayé par Elena Danaan, qui parlait de la capture de neuf extraterrestres Gris Orion. Encore une fois, il y avait une corroboration indépendante pour une telle affirmation, qui venait d'un autre contacté, Alex Collier, qui a décrit ce qu'il avait appris du Conseil d'Andromède sur la capture d'un groupe d'Orion Gris. 
J'ai posé à Val Nek une série de questions sur sa mise à jour que Megan a bien voulu lui transmettre et j'ai reçu les réponses suivantes : 
Q1. Vous décrivez les batailles dans ces bases souterraines comme étant particulièrement féroces. 
Pouvez-vous nous donner des détails sur ces batailles en termes d'armes utilisées, de personnel et d'emplacement ? 
VN : Oui, je peux parler au nom du personnel de la Fédération qui a combattu aux côtés de l'Alliance terrestre. 
Il est important de noter qu'il est du devoir de la Fédération de supprimer la présence extraterrestre dans ces zones. 
Dans le but de former les militaires terriens, des soldats humains ont également combattu aux côtés de la Fédération pour éliminer certaines de ces zones. 
Ces soldats humains n'ont jamais vu de telles horreurs, pour la plupart, et ils méritent notre plus grand respect. 
Les armes qui ont été utilisées pour démanteler la présence extraterrestre malveillante dans ces zones sont communes à la Fédération et seront fabriquées pour que l'Alliance Terrienne puisse les utiliser dans le futur. 
Elles vous sont décrites comme des pistolets laser. 
Ils émettent un "laser" à haute fréquence qui démagnétise les liaisons atomiques d'une structure ou d'une personne, infligeant un traumatisme et la mort. 
Ces appareils sont relativement simples et sont efficaces en 4ème et 5ème densité, où résident la plupart de ces êtres. 
La plupart de ces soldats humains sont incapables de voir en 4D ou 5D efficacement à l'œil nu. Ils ont des super-combinaisons spéciales avec des casques pour voir.

Ce n'est pas une technologie de la Fédération, plutôt quelque chose qui a été développé précédemment dans leurs programmes spatiaux, mais néanmoins efficace. 
Notre stratégie militaire était la suivante : isoler une section de la base et attaquer. 
Cela a été fait de manière à préserver le plus de vie possible, car ces êtres et des responsables militaires corrompus retiennent en otage des humains et d'autres êtres pour des expériences. 
J'ai entendu parler pour la première fois des combinaisons de supersoldat portées par le personnel des programmes spatiaux secrets en 2014 par Randy Cramer, qui dit avoir servi dans un programme 20 and back de 1987 à 2007. 
Il a décrit comment il a été formé pour combattre des espèces extraterrestres indigènes sur Mars pour le compte d'un programme spatial secret géré par une entreprise et pour lequel les marines américains ont été secrètement recrutés pour le protéger.
Le témoignage de Cramer a été appuyé par un ancien membre du corps des Marines et de la police de l'État de Washington, Michael Gerloff, qui a fourni une documentation détaillée sur ses affirmations selon lesquelles les Marines américains étaient recrutés pendant leur camp d'entraînement pour un Programme spatial Secret. 
Ironiquement, la Fédération Galactique a secrètement armé les indigènes martiens pour qu'ils se battent contre la Flotte Noire et l'Alliance Corporative (Alliance des Industriels de la Terre installés sur Mars), libérant ainsi leur planète.
 

Plus tard, Val Nek a donné des informations supplémentaires en réponse à Q1. 
Q1 : VN : Je voudrais ajouter que la base de Dulce et la zone 51 ont été les dernières à être nettoyées à cause de résidents gris de haut rang du groupe Orion. 
Ces êtres portaient une fréquence maîtresse qui était nécessaire pour pirater leur conscience et les systèmes internet de la Terre. 
La zone 51, depuis longtemps, a été utilisée comme base par les Killy Tokurt, ou Grands Blancs, spécifiquement, et les officiels du gouvernement terrien corrompu. 
Ces êtres, je peux signaler, un petit nombre d'entre eux, ont également été capturés dans un but similaire. 
Les Killy Tokurt ont des liens avec le gouvernement terrien. 
Les Killy Tokurt, depuis très longtemps, offrent certains services aux gouvernements terriens, que je ne dévoilerai pas, mais qui font partie de l'infiltration extraterrestre. 
Je peux vous dire que ces informations ont été récupérées et que nous travaillons assidûment aux côtés de l'alliance.

Nous disposons de nombreuses informations sur les Grands Blancs (alias Killy Tokurt) grâce aux révélations d'initiés du Dr Charles Hall, qui a servi pendant près de trois ans comme présentateur météo pour l'USAF à la base aérienne de Nellis au milieu des années 1960. 
Il a écrit une série de livres en cinq volumes intitulée Millennial Hospitality, dans laquelle il décrit les accords entre l'USAF et les Tall Whites (Les Grands Blancs) remontant aux années 1950, et la manière dont chacun fournissait des services à l'autre, notamment une installation souterraine à Indian Springs à partir de laquelle les Tall Whites pouvaient opérer. 
La remarquable affirmation de Hall a été corroborée par un article de presse du Nevada décrivant des fonds destinés à la construction d'une grande installation souterraine à Indian Springs à l'époque des accords, qui n'a jamais été officiellement divulguée. 
L'affirmation de Val Nek selon laquelle plusieurs Tall Whites ont été capturés à la suite de combats souterrains dans la zone 51, est cohérente avec les informations du Dr Hall selon lesquelles ils disposaient d'une base importante à cet endroit. 
 
Extrait du Las Vegas Review Journal du 1er janvier 1951

J'ai ensuite interrogé Val Nek sur une base secrète située dans mon pays, l'Australie : 
Q2. Pine Gap en Australie faisait-il partie des installations souterraines où des batailles ont été livrées ? 
Si oui, que pouvez-vous nous dire sur cette installation et sur les batailles qui s'y sont déroulées ? 
VN : Je n'ai pas la liberté de divulguer les opérations en Australie, mais je peux confirmer que la guerre souterraine a été gagnée et que les extraterrestres ont fui ou ont été retirés par la force de la planète.

Il s'agit en effet d'une bonne nouvelle, car Pine Gap a longtemps été considéré, avec Dulce au Nouveau-Mexique, comme un endroit où certaines des violations les plus flagrantes des droits de l'homme étaient commises à l'encontre de civils captifs utilisés dans des expériences génétiques.

 

J'ai ensuite interrogé Val Nek sur le tristement célèbre incident de Dulce en 1979 : 
Q3. Vous décrivez la base de Dulce comme étant l'une des dernières à avoir été nettoyée, comment la bataille en cours là-bas se compare-t-elle à un incident de fusillade rapporté en 1979 entre les forces Delta de l'armée américaine et les Gris d'Orion ? 
VN : La base de Dulce était la plaque tournante du réseau des Gris d'Orion. 
L'installation souterraine qui s'y trouve est profonde de plusieurs kilomètres et donne accès à des tunnels dans tout le pays des États-Unis. 
Je ne suis pas au courant de l'incident spécifique auquel vous faites référence. 
Cependant, je peux vous dire que cette espèce de Gris meurt rapidement et très facilement. 
Ce n'était pas notre but cependant. 
Notre but était d'abord de les capturer et de trouver la clé de leur conscience de ruche. 
Cela a été fait avec succès par la Fédération. 
Le reste de la base et les êtres qui l'habitaient ont été éliminés par la Fédération en utilisant nos armes comme décrit ci-dessus.

Les otages humains ont été enlevés et soignés par l'Alliance Terrienne, dans des installations qu'ils ont aménagées à des fins médicales. 
Les espèces extraterrestres hybrides ou otages ont été prises en charge par la Fédération car elles contiennent des génomes inconnus du personnel médical de l'Alliance. 
Cependant, vous pourriez trouver intéressant que vos militaires terriens soient formés à la génétique de ces espèces, si cela s'avérait nécessaire à l'avenir. 
En 2003, j'ai rédigé un rapport détaillé sur les multiples témoignages d'initiés concernant les événements survenus à Dulce et la fameuse fusillade qui s'y est produite. 
Ce rapport est disponible sur mon site Web.

Q4. Il y a des rumeurs selon lesquelles l'État Profond fait ses derniers pas en Australie et à Hawaï, ces rumeurs sont-elles fondées ? 
VN : Je ne peux pas commenter cette question, dans l'intérêt de la sécurité de Megan.
C'est une réponse très révélatrice. 
L'Australie adopte certaines des actions policières les plus "draconiennes" du monde occidental contre les manifestants pour faire respecter les politiques de santé officielles du gouvernement. 
En ce qui concerne Hawaï, au moment où j'écris ces lignes, ma femme et moi quittons la Grande île après 17 ans de résidence, car les signes sont très inquiétants pour ceux qui choisissent de ne pas se conformer aux politiques de santé de plus en plus "draconiennes". 
Il est tout à fait plausible que l'État profond et ses alliés extraterrestres soient en train de mener leur dernière bataille dans ces deux endroits idylliques du Pacifique.

Ma question suivante concernait les armes de destruction massive possédées par l'État profond : 
Q5. Selon certaines affirmations, l'État Profond aurait menacé d'utiliser des armes nucléaires portables et d'autres armes exotiques telles que les bombes scalaires, de torsion, "toplet" et "strangelet" si son existence était menacée. 
De tels systèmes d'armes ont-ils été localisés et neutralisés ? 
VN : Oh oui, je suis heureux d'en faire état. 
Les armes nucléaires sont facilement démantelées grâce à la technologie de la Fédération. 
Cette technologie a été offerte aux gouvernements de votre peuple, dans les années 1950, mais ils ont refusé. 
Je peux maintenant vous annoncer que cette technologie est entre les mains de l'Alliance Terrienne, et qu'ils ont gracieusement accepté notre point de vue sur les armes nucléaires. 
Notre point de vue est le suivant : ce sont des armes de destruction massive, pour toutes les personnes impliquées, et elles ne seront pas bénéfiques pour la planète Terra. 
Cette technologie, pour démanteler les armes nucléaires, utilise la fréquence magnétique. 
La force magnétique est composée d'éléments qui ne sont pas connus de la planète Terra. 
C'est plutôt simple quand on pense qu'une bombe est une simple réaction chimique, comment inverser une réaction chimique en utilisant des éléments, est une technologie simple. 
 
Il est très vrai que la technologie des armes nucléaires a longtemps été une grande préoccupation pour la Fédération Galactique, qui a soulevé la prolifération de ces systèmes d'armes comme un élément important de leurs contacts diplomatiques historiques avec les différentes administrations américaines et soviétiques. 
Le dernier livre d'Elena Danaan, "We Will Never Let You Down", que je recommande vivement, traite de ces négociations historiques de manière très détaillée. 
En outre, je vous recommande de regarder une récente conférence de presse impliquant d'anciens officiers de l'USAF révélant comment les OVNIs interféraient avec les missiles nucléaires, les neutralisant effectivement pendant des périodes non spécifiées. 
Cela corrobore directement les commentaires de Val Nek sur les technologies de la Fédération qui peuvent neutraliser de tels systèmes d'armes dangereux. 
 

Q6. Vous mentionnez que l'Alliance terrestre remplace des systèmes de communication par satellite compromis, est-ce que le Starlink d'Elon Musk est le principal moyen de mettre en place un nouveau système sans compromis ? 
VN : Oui, les satellites auxquels je fais référence sont des satellites au sol. 
Ces satellites seront remplacés par des satellites en orbite de Terra, dans le ciel. 
Starlink n'est pas le nom correct pour ce système, c'est autre chose. 
Je ne le divulguerai pas, mais vous êtes invités à spéculer. 
Il utilise une technologie similaire au système de satellite que vous appelez Starlink. 
([Megan] : Val Nek dit, très proche, mais pas de cigare.... à ci-dessus)

La réponse de Val Nek est encore une fois très révélatrice. 
Quelque chose comme Starlink a été préparé et est sur le point d'être officiellement lancé. 
Ma spéculation est que Val Nek fait allusion à la barrière spatiale qui est officiellement sous le contrôle de l'US Space Command. 
Ce nouveau système de communication, sera certainement géré par l'US Space Command et l'alliance spatiale multinationale qu'il a formé à la suite des accords de Jupiter qui ont été discutés dans les articles précédents. 
Il est important de noter que le général James Dickinson, qui dirige le Space Command, a confirmé en août que plus de 100 accords ont été conclus avec différentes agences spatiales nationales, des commandements militaires et des sociétés aérospatiales, ce qui rend possible la préparation secrète d'un tel système de communication par satellite, qui est sur le point d'être lancé.

Ma dernière question à Val Nek était la suivante : 
Q7. Si les fréquences radio piratées et le système de communication précédemment utilisés pour étouffer la dissidence et l'éveil du public sont maintenant entre les mains de l'Alliance terrestre, combien de temps devrons-nous attendre avant de voir des signes de médias sociaux et de masse diffusant des informations authentiques sur ce qui se passe autour de notre planète ? 
VN : Je ne peux pas répondre complètement à cette question car elle concerne des entreprises privées terriennes et n'est pas du ressort de la Fédération. 
Je peux révéler que l'Alliance Terrestre a reçu la technologie et les outils pour créer un système Internet bénéfique. 
Le délai, je ne peux pas le divulguer, mais il ne sera pas long. 
C'est une opération active, comprenez-le bien.

Il est significatif que Val Nek ait relayé cela juste après que le président Donald Trump ait annoncé le lancement d'une nouvelle société de médias sociaux, Truth Social. 
Comme je l'ai discuté précédemment, selon le professeur Haim Eshed, le père du programme spatial israélien, Trump a travaillé avec la Fédération Galactique pour révéler son existence à l'humanité. 
Par conséquent, il ne serait pas très surprenant que Trump joue un rôle crucial dans les coulisses de la création d'un nouveau système Internet.

En conclusion, il y a beaucoup à saluer dans le dernier rapport de Val Nek. 
Sa révélation selon laquelle l'humanité est entrée dans le compte à rebours final de la défaite imminente de l'alliance entre l'État Profond, les Gris d'Orion, les Draconiens et la Flotte Noire est une nouvelle des plus appréciées. 
Alors que d'autres batailles féroces nous attendent, la guerre secrète souterraine est entrée dans une phase décisive et nous n'aurons peut-être pas à attendre trop longtemps pour en voir les résultats, et le dévoilement d'un futur à la Star Trek.

© Michael E. Salla, Ph.D. Copyright Notice
 
[La version podcast de cet article est disponible sur AppleSpotify and Google La version vidéo est disponible sur YouTube
Je tiens à remercier Megan Rose d'avoir transmis la mise à jour de Val Nek et ses réponses à mes questions. 
Je vous recommande vivement de vous abonner à sa chaîne YouTube.

Articles et podcasts connexes : 

Earth Alliance Mission to Ganymede to greet ET visitors & inaugurate a Star Trek Future
Have Tall Gray alien leaders just been captured by the Galactic Federation?
Are Secret Moon Construction Projects causing Worldwide Labor Shortage?
Are suppressed healing technologies being mass produced on the Moon for public release?
Galactic Federation is helping humanity build a Starfleet for Planetary Defense
Has US Space Command received advanced tech from Galactic Federation?
Did US Space Command Leader just confirm Jupiter Agreements?

Enfin, si vous voulez en savoir plus sur les différentes fédérations et conseils galactiques et sur la façon dont ils travaillent avec les multiples programmes spatiaux nationaux, je vous recommande mon dernier webinaire qui est maintenant disponible sur Vimeo.
 
Pour une liste complète des articles et interviews concernant la Fédération Galactique et/ou mettant en scène Megan Rose et Elena Danaan, cliquez ici.

Source :
https://exopolitics.org/secret-underground-war-reaches-its-final-countdown/
 

Rédigé par Nouvelle conscience

Publié dans #Divulgation

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article