Ashtar Sheran – Prenez soin de Vous et de la Planète

Publié le 10 Octobre 2021

 

Chers frères de la planète Terre ! JE SUIS ASHTAR SHERAN !

C’est avec une grande joie que je viens ici aujourd’hui pour apporter la paix et l’harmonie dans vos cœurs. Ne pensez pas que je vais expliquer ou démontrer ce qui est fait. Je comprends qu’en ce moment, chacun d’entre vous devrait se préoccuper de son propre changement, et non du changement de sa société ou du changement de la planète. La planète est en train de changer, vous le voyez. De nombreux événements se déroulent en divers endroits de la planète. Mais aucun d’entre eux n’est lié à l’ascension de Gaïa ; je dirais même qu’ils sont liés à ce qui doit se passer pour que Gaïa s’élève.

Les événements climatiques qui se produisent aujourd’hui sur votre planète sont les leçons que vous devrez tous apprendre afin de respecter la planète à l’avenir ; de voir la planète comme un frère, comme un être vivant, et non comme quelque chose qui peut être exploité sans fin. Tout doit exister en équilibre. Vous avez rompu cet équilibre il y a longtemps, par cupidité, par pouvoir, par manipulation génétique ? les raisons sont innombrables et il n’est pas utile de les mentionner ici. Ce qui compte, c’est ce que chacun d’entre vous peut faire en ce moment pour aider la planète à faire face aux changements à venir.

Si chacun d’entre vous fait sa part, si chacun d’entre vous émane la Lumière, si chacun d’entre vous essaie d’utiliser la planète de manière consciente, bien sûr, tout cela aura un résultat ; rien ne passera inaperçu. Et je pourrai alors dire à chacun d’entre vous que les leçons seront tirées et que vous deviendrez des êtres prêts à vivre sur une planète équilibrée et totalement durable.

Le moment est venu de ne pas s’inquiéter de ce qui se passe à la surface. Rien n’est immobile. Celui qui cherche effectivement, et sait ce qu’il faut chercher, trouvera. Nous ne sommes pas immobiles. Notre action en surface se déroule sans heurts et sans encombre, exactement comme nous le souhaitons. Ce n’est pas qu’ils ne savent pas ce que nous faisons ; ils le savent et sont terrifiés, essayant de s’échapper de la planète. Nous disons simplement qu’il n’y a aucun endroit dans l’univers où nous ne sommes pas, et que les lois universelles s’appliqueront partout. Il n’y a aucun point dans l’univers qui nous empêche de venir, d’agir.

Je vous dirais que la grande sagesse du moment est de lâcher prise, de ne pas attendre, de ne pas s’éterniser ; juste de vivre chaque instant en conscience, en pensant à soi et à la planète. C’est le point sur lequel vous devriez tous vous baser en ce moment. Chacun prend soin de son propre chemin, chacun prend soin de son équilibre, en restant sur la planète en vivant de manière durable autant que possible. Changer ses habitudes, changer ses coutumes, ses façons de penser, sa nourriture, ses façons de manger. Commencez à rejeter les aliments transformés. Commencez à montrer à tant d’autres que vivre sans contamination est bon, et apporte l’équilibre. Votre corps n’accepte plus aussi facilement toutes les mauvaises choses que vous lui avez fait ingérer jusqu’à un certain point.

Je peux vous dire que tout le monde sur la planète ne perçoit pas cela. Ceux dont la marche est encore vers la troisième dimension ne la perçoivent pas, ils ne perçoivent pas ce que leur corps rejette. La grande majorité d’entre eux pensent qu’ils sont en train de tomber malades, et ils se bourrent de médicaments encore plus nombreux parce qu’il n’y a pas de remède. Le remède est le changement ; le remède est de rejeter ce qui est mauvais pour eux. Mais pour la grande majorité de ceux qui vivent et vibrent dans la troisième dimension, c’est pratiquement impossible. Mais vous qui vous préparez et qui êtes en chemin, vos corps n’acceptent plus et ne vous montrent plus les résultats de ce que vous mangez.

Il y aura un moment, où tout sera si fort, que vous mangerez et immédiatement, vous vous en débarrasserez. Vos corps ne l’accepteront plus. Le changement est donc profond. Il ne s’agit pas d’un arrêt total d’une heure à l’autre, il s’agit d’habituer votre corps à ne plus en avoir ; il s’agit de manger ce que votre corps accepte, dans cette quantité. Parce qu’il y a encore un long chemin à parcourir avant un changement total, mais progressivement vos corps rejetteront de plus en plus et vous réduirez de plus en plus les quantités. Jusqu’à ce que vous n’ayez plus envie de manger certaines choses.

Surmontez vos dépendances, vos habitudes et vos goûts. Ne pensez pas qu’il sera difficile de perdre certaines habitudes. Aujourd’hui, votre esprit et votre corps réclament certains aliments, mais le moment viendra où votre propre cerveau saura que ce n’est pas bon et ne voudra plus y goûter. Tout doit donc être fait progressivement, rien d’extrême ne fonctionne, mais vous constaterez que votre propre corps commencera à vous dicter la quantité à manger. Tout ce que vous consommez dans les limites de cette quantité vous fera du bien. Au-delà d’une certaine limite, vous vous sentirez malade et vous commencerez à réaliser que vous devez faire attention à ce que vous mangez.

C’est donc le moment de se tourner vers l’intérieur, de penser à vous-mêmes, de penser à la planète. Oubliez ce qui se passe à l’extérieur, ce n’est pas un problème pour vous. Vivez pour vous maintenir en équilibre. Faites ce que vous pouvez pour la planète. Beaucoup d’entre vous peuvent penser : « Ah, mais si cette planète va s’élever, pourquoi vais-je faire quelque chose ici si tout va être perdu ?

Alors je vous dis que vous ne faites rien pour l’ascension de Gaia, vous le faites pour l’humanité. Parce que pour chaque point que vous mettez en équilibre sur la planète, l’avenir sera plus facile pour ceux qui restent dans la troisième dimension. Donc vous le faites pour vos frères. La vie sera très difficile à l’avenir, car les ressources que vous avez utilisées sans planification s’épuiseront et la vie sera très dure. Mais si vous commencez aujourd’hui à changer beaucoup de choses, vous changerez l’avenir car l’avenir n’est rien d’autre que le reflet de ce que vous faites aujourd’hui.

Alors faites-le pour le lendemain de vos frères. Peut-être que ce ne sera pas pour votre propre demain. Alors, ne soyez pas égoïstes et ne pensez qu’à vous, pensez aux frères qui resteront ici jusqu’à ce que tout cela s’éteigne totalement et que cette planète n’ait plus aucun être vivant dans la troisième dimension. Ceux qui s’élèveront auront bien sûr la possibilité de retourner dans la troisième dimension, mais ceux qui ne s’élèveront pas seront encore ici pendant longtemps, percevant et apprenant tout ce qu’ils ont besoin d’apprendre. Jusqu’au jour où ceux qui ne veulent vraiment pas apprendre partiront. Ceux qui apprennent et veulent évoluer s’élèveront à coup sûr.

Mais vous vivrez déjà dans la cinquième dimension, vous vous préparerez et reviendrez ici dans la troisième dimension, parfois pour aider ces frères à se réveiller, pour les aider à croire qu’il est possible d’y aller. Parce que vous irez là-bas et vous reviendrez pour leur dire comment c’est. Beaucoup seront fascinés et voudront certainement faire partie de ce monde. Et c’est vous qui leur apprendrez comment y parvenir. Mais malheureusement, il y aura ceux qui ne vous écouteront pas, qui penseront que vous leur voulez du mal, parce qu’ils ne veulent pas comprendre cette histoire de dimension et du Nouveau Monde. Ils ne veulent pas comprendre le monde libre, ils ne veulent pas comprendre le monde totalement juste et équilibré. Pour eux, ce qui est important, c’est le pouvoir, le pouvoir sur les autres, le pouvoir de l’argent, le pouvoir de la soumission aux autres.

Ensuite, par leur propre choix, ils partiront et la troisième dimension ne restera que comme un grand souvenir pour Gaïa. Parce qu’à ce moment-là, aucun être vivant ne survivra dans la troisième dimension. Ceux qui ont ascensionné seront déjà dans la Cinquième Dimension, les autres seront dans d’autres orbes poursuivant leur voyage dans la Troisième Dimension.

Le moment est donc venu pour chacun d’entre vous qui êtes sur ce chemin d’ascension de prendre soin de vous, de prendre soin de la planète, de prendre soin de vos frères et sœurs qui seront ici pour un certain temps encore. Soyez gentil avec eux ; ils ne sont pas encore prêts à apprendre. Ils devront passer par beaucoup de choses pour évoluer, tout comme vous. Personne ne dit ici que parce que vous êtes sur la route, vous ne rencontrerez pas de nombreux problèmes ; vous en rencontrerez. Car vous devrez amener cette conscience dans la Cinquième Dimension, de ce que vous avez fait à la planète. Mais chaque pas que vous faites dans la direction opposée à tout ce que vous avez fait, la leçon est apprise plus rapidement, et vous vous rapprochez plus vite de la grande porte.

C’est donc le moment. Ce n’est pas le moment de s’inquiéter de ce qui va se passer dehors. Ce qui va se passer là-bas est notre problème. Le grand changement, les grandes révélations sont en route. Mais ne vous inquiétez pas de cela, la préoccupation doit maintenant être pour vous-mêmes et pour la planète. Faites le possible et l’impossible pour aider Gaia, car de cette façon vous vous aiderez vous-mêmes, en minimisant les effets de tout ce que vous avez causé et en aidant vos frères qui devront encore rester ici pendant longtemps afin qu’ils puissent apprendre tout ce que vous avez déjà appris.

Oubliez le monde extérieur, oubliez les nouvelles, oubliez les révélations. Tout se passe comme nous l’avions prévu, si bien que vous ne vous en rendez même pas compte. C’est ainsi que nous le voulons, c’est ainsi que la Lumière est ; elle ne fait pas de mal, elle provoque le changement. Mais ceux qui sont concentrés sur eux-mêmes et sur la planète ne les remarquent même pas ; et c’est ce que nous voulons. Lorsque viendra le moment final, la « grande finale », alors oui, tout le monde verra, tout le monde participera et tout le monde vivra les grands changements.

Transmis par Anjos e Luz Terapias

Traduit du Portugais pour Messages Célestes : https://messagescelestes.ca

Rédigé par Nouvelle conscience

Publié dans #Ashtar

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article