La Tisane de Pin Sylvestre : incontournable !

Antidote du test PCR
et des vaccins ARNm
qui détruisent la protéine Spike
et l’hydrogel Darpa


Deux réponses complémentaires à mon précédent article

Dans mon précédent article j’avais simplement évoqué la Suramine, remède que j’ai découvert en dernière minute de ma rédaction, réputé capable de neutraliser la protéine SPK et l’hydrogel DARPA.
La Suramine est un médicament de 100 ans d’âge utilisé pour traiter la maladie du sommeil et la cécité des rivières africaines. Elle a été isolée à l’origine à partir d’un extrait d’huile d’aiguille de pin mais elle n’est disponible qu’en injection.

image.gif

 

Il est possible de trouver la Suramine sur internet, mais l’achat est réservé aux professionnels de santé. En outre cet antiparasite n’est pas dépourvu de dangerosité ainsi que de nombreuses molécules extraites de leur contexte naturel.
Or ce contexte naturel est connu, à la portée de tous, bon marché et sans les inconvénients, en l’occurrence les aiguilles fraiches de pin sylvestre qui permet d’en faire une décoction très efficace.

Il était prévisible que les instigateurs de la fausse pandémie et des vaccins meurtriers, tels le Dr Faucy et Bill Gates avaient prévu une parade réservée à leur usage personnel. Le Dr Judy Mikovits affirme que les mondialistes sont bien conscients que le thé aux aiguilles de pin est la réponse aux armes de dépeuplement covid, et qu’ils utilisent secrètement ce thé aux aiguilles de pin pour se protéger du fléau qu’ils ont déclenché.

Rappel des effets indésirables de la protéine Spike

(selon les infos scientifiques du Bombshell Salk Institute)

                  • Maux de tête massifs.
                  • Micro-caillots et ecchymoses soudaines dans tout le corps.
                  • Cycles menstruels exceptionnellement lourds chez les jeunes et après la ménopause.
                  • Fausses couches.
                  • Réduction du lait maternel.
                  • Stérilité chez les femmes et les hommes.3
                  • Les animaux domestiques meurent peu de temps après que les propriétaires aient reçu le “vaccin”.

J’avais parlé aussi du Stromectol (Ivermectine) en tant qu’antidote, voici les conseils d’utilisation :

Stromectol comprimés de 3 mg

Posologie :  20 µ gramme /kg      enfants plus de 15ans
Exemples :

              • 50 kg = 4 à 5 compr.     60kg = 5 à 6 compr.     70kg = 6 à 7 compr.       7 à 80 kg = 8 compr.
              • Prendre 1 dose unique – (pas de nourriture dans les 2 h qui précèdent et suivent la prise).


Contre-indication

Ne pas oublier que l’Ivermectine présente une certaine toxicité et qu’il est abortif – donc éviter en cas de grossesse et d’allaitement.

Thé aux aiguilles fraîches de pin sylvestre

Le thé aux aiguilles de pin est l’un des antioxydants les plus puissants qui soient et il était déjà connu pour traiter le cancer, l’inflammation, le stress et la dépression, la douleur et les infections respiratoires. Il tue également les parasites.
Mais surtout, ce qui nous intéresse est dans ses effets inhibiteurs de la cascade de coagulation qui provoque des mini-caillots, avec des accidents vasculaires cérébraux et des cycles menstruels anormalement lourds – et aussi contre la réplication et la modification inappropriées de l’ARN et de l’ADN.  

Trouvailles complémentaires de la recherche indépendante

Il a été découvert que les aiguilles de pin contiennent non seulement de la suranime, mais aussi de l’acide shikimique, une grosse molécule vantée pour divers effets médicinaux – c’est la molécule trouvée dans l’Anis étoilé, l’herbe de médecine chinoise qui guérit la peste et qu’elle utilise aussi pour traiter les épidémies et les maladies respiratoires. C’est en effet le médicament antiviral le plus utilisé au monde pour traiter la grippe porcine, la grippe aviaire et la grippe saisonnière.

En outre Une étude publiée dans Research Gate confirme que l’affichage shikimique offre une activité antiagrégante plaquettaire, ce qui signifie qu’il aide à arrêter les caillots sanguins.

Préparation de la tisane

La méthode nous vient de peuplades amérindiennes qui utilisent beaucoup cette tisane.

Il faut des aiguilles fraiches (vertes) de pin sylvestre (mais pas de sapin) – s’assurer que c’est bien du pin sylvestre.

                  • NOTA : vu que l’on n’a pas forcément la possibilité d’avoir cela sous la main, j’ai testé qu’il est possible de les congeler sans les altérer pour autant, ce qui est logique puisque les pins sont des arbres adaptés aux pays froids (même la Sibérie). A cet effet on peut organiser des journées cueillette pour se faire un petit stock d’avance.
                  • Bien rincer une petite botte d’aiguilles de quoi remplir une cuillère à soupe.
                  • Séparer les bouts marrons et les jeter.
                  • Découper les aiguilles en petits morceaux.
                  • Mettre l’équivalent d’une grande tasse d’eau dans un poêlon, et y ajouter la cuillère à soupe   d’aiguilles découpées.
                  • Amener à ébullitions durant 1 minute,
                  • puis couvrir et infuser 8 à 10 min.
                  • Verser dans la tasse sans filtrer et attendre que les aiguilles coulent toutes au fond.
                  • C’est Prêt ! Le goût est excellent – on peut y ajouter un peu de citron.
Posologie :
                  • Curative : 3 tasses par jour.
                  • Préventif : 1 tasse par jour.
Propriétés de la tisane
                  • o Active la production des globules rouges.
                  • o Anti agrégant plaquettaire.
                  • o Antiviral puissant.
                  • o Contient 5 fois plus de vitamine C que le citron.
                  • o Récupère rapidement les forces physiques.
                  • o Renforce les défenses immunitaires.

Indications

                  • Caillots sanguins.
                  • Corona Covid.
                  • Epidémies.
                  • Hydrogel Darpa.
                  • Maladies respiratoires.
                  • Peste.
                  • Protéine Spike.
                  • Thromboses.

Précautions sécuritaires

                  1. – Certains conifères comme les ifs sont très toxiques.
                  2. – Assurez-vous qu’il s’agisse bien de pins sylvestres et non maritimes.
                  3. – Il y a un doute concernant un risque d’avortement des femmes enceintes.

Rédigé par Nouvelle conscience

Publié dans #Santé

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :