La flotte noir

Publié le 20 Juin 2021

La flotte noir
a Flotte Noire du 4e Reich quitte-t-elle l’Antarctique ?
 
La Flotte Noire du 4e Reich Nazi abandonne-t-elle l’Antarctique et la Planète pour se réfugier dans le système stellaire d’Aldebaran ?
 
Écrit par le Dr Michæl Salla le 11 juin 2021
 
Filibert : Les informations ci-dessous peuvent être difficilement compréhensible pour les personnes qui n'ont pas lu les nombreux témoignages sur les "Programmes Spatiaux Secrets" (Voir à ce nom sur internet ou sur notre site) qui ont débuté en 1923 en Allemagne avec un message codé reçu en 1919 par Maria Orsic décrivant les plans pour construire des soucoupes volantes ! 
Dans les années 1940 ces travaux ont permis de construire des engins capable de se déplacer dans l'espace et d'atteindre rapidement d'autres systèmes stellaires ! 
Les Américains ont fait le débarquement de 1945 en particulier pour récupérer ces technologies et leur opération "Paperclip" avait pour but de récupérer tous les documents écrits d'Allemagne pour essayer de trouver des plans de ces engins volants ! Ils ont aussi récupéré de nombreux ingénieurs pour faire avancer leur programme ! 
Aujourd'hui il y a au moins 6 programmes différents qui possèdent des engins qui travaillent dans l'espace depuis au moins 70 ans sans en informer la population de la Terre ! 
Les Élites voulant conserver les techniques récupérées auprès d'autres civilisations pour elles !  
 
Selon Elena Danaan, une ancienne archéologue professionnelle française, qui prétend être une contactée de la ‘Fédération Galactique des Mondes’, il se déroule actuellement un exode de la ‘Flotte Noire’ contrôlée par le 4ème Reich allemand, et cela crée un vide de pouvoir que différentes nations tentent de combler en construisant des bases en Antarctique. Ses informations proviennent d’un extraterrestre du système stellaire Taygeta dans les Pléiades qu’elle identifie comme “Thor Han”, et d’un résident actuel de la base américaine McMurdo, qui se fait appeler “Frank”, et dont je tairai le nom de famille.

Le 6 juin 2021, Elena a reçu un e-mail de Frank, l’informant d’un nombre inhabituellement élevé de personnes entrant et sortant de l’Antarctique via McMurdo, qui est la plus grande base de l’Antarctique, et qui maintient un port d’expédition toute l’année par lequel les navires de transport arrivent, avec du personnel et des fournitures, à destination des États-Unis et d’autres bases nationales. 
Voici ce que Frank a dit à Elena dans un courriel qui m’a été transmis par la suite : 
Je veux vous faire savoir que les Chinois ont déjà 5 bases ici et qu’ils en installent 4 autres immédiatement, pendant la pire période de l’année. 
Il y a des Chinois partout ici et, jusqu’à il y a un mois, je n’en avais jamais vu un seul. 
Il convient également de noter que la Turquie a envoyé des troupes de manière indépendante, tout comme un certain nombre d’autres pays d’Afrique et d’Amérique du Sud, qui souhaitent tous établir des bases ici, et apportent les infrastructures nécessaires. 
Tout le monde semble vouloir participer, dès que possible, à ce qui se passe ici pour ne pas être laissé de côté. 
Je suis plus que jamais certain que cette course folle est due au fait qu’il y a vraiment quelque chose ici. 
J’ai remarqué, qu’il y avait de plus en plus de germanophones. 
Ici, le nombre de personnes a toujours diminué en hiver, pas augmenté. 
Ce qui a immédiatement attiré l’attention de Frank, c’est qu’un nombre important de personnes quittant l’Antarctique étaient germanophones et se rendaient en Amérique du Sud, en particulier en Argentine. 
Cela a semblé très inhabituel à Frank, compte tenu de ce qu’Elena et d’autres personnes avaient mentionné au sujet d’une Flotte Noire, en Antarctique, contrôlée par les Allemands, qui serait impliquée dans un conflit militaire qui s’intensifiait, contre une “Alliance Terrestre” et la Fédération Galactique.

Elena m’a transmis les informations et les coordonnées de Frank, puis a communiqué avec son principal contact extraterrestre, Thor Han, en lui demandant ce qui se passait en Antarctique. 
Voici son résumé de la suite des événements : 
J’ai tout de suite informé Michael Salla et je les ai mis en contact. 
Le soir même, j’ai demandé un contact avec Thor Han, pour lui demander son avis sur cette nouvelle. 
Thor Han m’a confirmé qu’en conséquence de la Flotte Noire durement frappée par l’Alliance et la Fédération, la présence allemande (4ème Reich) en Antarctique abandonne son avant-poste. 
Il m’a dit qu’il y avait un exode en cours, vers des colonies hors de ce système solaire, à travers un portail (porte de saut comme il l’appelle). 
Il a dit que les Reptiliens basés en Antarctique quittaient aussi. 
Thor Han a dit que certains groupes très secrets, dans certains gouvernements, connaissent l’existence d’un tel portail au Pôle Sud, qui est utilisé pour s’échapper vers d’autres colonies telle Aldebaran, (et maintenant ils veulent l’avoir), mais il dit que même Aldebaran, étant que c’est devenu le quartier principal de la Flotte Noire, coupe ses liens avec le groupe de l’Antarctique. 
Thor Han a dit que c’est dans leur mentalité de couper un “membre infecté”. 
Il y a maintenant là-bas de formidables ressources à prendre, si tous ces méchants quittent… 
Il faut savoir qu’Aldebaran était l’emplacement stellaire initial à partir duquel Maria Orsic, au début des années 1920, était entrée en contact avec des extraterrestres ”nordiques” à l’apparence humaine. 
À la suite de ces communications, les premiers dispositifs spatio-temporels Vril avaient été construits et pouvaient transporter du personnel vers Aldebaran.  
Après l’arrivée d’Hitler au pouvoir en 1933 et sa prise de contrôle du programme spatial Vril, il a conclu des accords avec les extraterrestres Draco Reptiliens, et les Nazis SS ont commencé à construire des soucoupes volantes armées, pour l’effort de guerre. 
Pendant ce temps, les aspects les plus perfectionnés des programmes spatiaux Vril et Haunebu ont été transférés en Antarctique pour continuer à développer des vaisseaux interplanétaires et interstellaires. 
Par conséquent, il ne faut pas s’étonner que la Flotte Noire dispose aujourd’hui d’une base importante dans le système stellaire d’Aldébaran, en plus de bases dans notre système solaire, comme Mars et le planétoïde Cérès. 
Cela est d’autant plus vrai, s’il existe un portail reliant l’Antarctique à une planète du système stellaire d’Aldebaran (Filibert : ce système stellaire se situerait à 88 années lumières de la Terre et Maria Orsic et son groupe y serait émigré début 1945 avant que le 3è Reich s'écroule !).
 
Antarctique et Origine de la Flotte Noire : 
 
 

Elena poursuit son résumé de sa communication du 6 juin avec Frank comme suit : 
image.gifBien sûr, j’ai posé à Frank cette question cruciale : comme il a mentionné avoir remarqué une présence accrue d’individus parlant allemand à McMurdo, pensait-il qu’ils pouvaient venir de l’intérieur de l’Antarctique, dans l’intention de quitter le continent. 
Si c’était le cas, cela aurait énormément de sens. 
Je crois que seuls les hauts gradés sont autorisés à sortir par le portail, et la population de cette civilisation dissidente n’avait pas d’autre choix que de partir par les bateaux et les avions habituels. 
Et le fait que maintenant les méchants s’enfuient, tout le monde veut une part du gâteau, cela pourrait également expliquer la ruée soudaine de tous ces pays, vers l’Antarctique. 
Thor Han a dit également que l’Alliance Terrienne envoyait des troupes militaires au Pôle Sud depuis un certain temps maintenant, pour aider à chasser les méchants, et cela confirme également le fait que mon ami avait remarqué ces derniers mois, soit une activité croissante des soldats américains se rendant au Pôle Sud. 
Si les informations d’Elena s’avèrent exactes, et que la Flotte Noire mène un exode hors de l’Antarctique, il ne serait pas très surprenant que les travailleurs germanophones soient parmi les premiers à partir. 
On peut supposer que le personnel scientifique de haut niveau partirait par des vaisseaux spatiaux et des portails – comme l’a décrit Elena – et que le personnel scientifique et d’entretien de bas niveau partiraient de McMurdo, par des moyens conventionnels, tels que des vaisseaux de transport. 
C’est apparemment ce dont Frank a été témoin au début de l’hiver antarctique.

Le 8 juin, Frank nous a envoyé un courriel, à Elena et à moi-même, dans lequel il écrit : 
Bien que de nombreux pays étrangers affluent ici en ce moment, Elena a raison, ces Allemands vont tous quitter. 
Je veux leur demander s’ils ont l’intention de revenir au printemps, mais la plupart d’entre eux ne veulent même pas me parler de quoi que ce soit et se comportent comme si je n’étais pas assez bien pour leur adresser la parole. 
Des personnalités très froides et s’ils parlent anglais, ils ne vont pas me fréquenter. 
Mais je ne vois pas d’Allemands qui entrent par McMurdo et qui en sortent.

Voici comment Elena résume ses communications avec Frank en réponse au message de Thor Han : 
Nous avons reçu un autre message de Frank disant que Thor Han avait raison, les Allemands arrivaient tous de l’intérieur de l’Antarctique et quittaient le continent sur des bateaux pour l’Amérique du Sud. 
Ils étaient très secrets et ne voulaient parler à personne. 
Cela s’est vraiment passer… 
La Flotte Noire était en train de se faire marteler par l’Alliance Terrienne et la Fédération Galactique, sur Terre, sur Mars et dans ce système stellaire, et l’exode de l’Antarctique était la preuve même que tout cela était réel. 
Dans de précédents articles et interviews, j’ai discuté des informations d’Elena concernant la Fédération Galactique des Mondes qui considère la Terre, la Lune et Mars comme les épicentres d’une future tyrannie galactique, et qui souhaite donc libérer leurs populations respectives des influences extraterrestres négatives.
Intervention de la Fédération Galactique sur Mars, la Lune et la Terre : 
 

Dans des mises à jour ultérieures, Frank a confirmé que les germanophones quittant l’Antarctique étaient expédiés en Argentine, et qu’ils continuaient à être très secrets sur leurs déplacements. 
Mes propres recherches sur la civilisation dissidente allemande en Antarctique, basées sur des informations fournies par Corey Goode, le Dr Pete Peterson, William Tompkins, Vladimir Terziski et d’autres, ont démontré qu’une présence allemande significative du 4e Reich avait été établie pendant la Seconde Guerre Mondiale, et a été maintenue par des accords ultérieurs avec les États-Unis et d’autres grandes nations. 
Je fournis les détails sur ces processus, accords et événements historiques dans mon livre de 2018, Antarctica’s Hidden History : Les fondements corporatifs des programmes spatiaux secrets.
Plus récemment, en mai 2021, j’ai mis à jour mes informations sur l’histoire de la Flotte Noire dans un webinaire de quatre heures qui est maintenant disponible sur Vimeo

 
L’Antarctique, la Flotte Noire et la Libération de l’Humanité : 
 
 
 
Le traité multinational sur l’Antarctique (1961) était en fait une couverture pour apaiser l’Antarctique, afin de protéger la colonie allemande dissidente contre toute future attaque militaire similaire aux missions ratées de l’opération Highjump avec le Porte-Avions de l'Amiral Byrd (1946/1947) et de l’opération Taberlan (1944-1946) (Filibert : Un commando a essayé de détruire les installations souterraines et la base de sous-marins des Nazis), lancées par les États-Unis et le Royaume-Uni. 
Au cours des décennies suivantes, les bases allemandes de l’Antarctique se sont considérablement développées grâce à un afflux de personnel et de ressources en provenance des États-Unis et d’autres pays, qui ont développé de très grandes installations industrielles de fabrication de vaisseaux spatiaux destinés à la “Flotte Noire”. 
Il d’agit d’un programme géré par de grandes entreprises, que Goode a appelé “Interplanetary Corporate Conglomerate” (ICC), et d’un programme spatial civil et scientifique multinational, que des initiés plus récents, tels que Spartan 1 et 2 – interrogés par Linda — ont révélé l’existence en Antarctique et qui est dirigé depuis le siège de la National Security Agency (NSA) à Fort Mead, dans le Maryland. 
Malheureusement, beaucoup de ces installations du 4e Reich/Flotte Noire utilisaient le travail d’esclaves, en violation flagrante du traité de l’Antarctique, et que Goode a été le premier à révéler en octobre 2017. 
En fait, il dit avoir été informé d’une précédente tentative d’exode en mai 2016, laquelle a été neutralisée par une flotte de vaisseaux spatiaux inconnus et très sophistiqués, appartenant vraisemblablement à l’Alliance Terrienne, qui a combattu les vaisseaux de la Flotte Noire/ICC au-dessus de l’Antarctique. 
Il est donc très possible que les travailleurs germanophones que Frank a vus quitter McMurdo, au début juin 2021, évacuaient les bases de la Flotte Noire en raison de récents revers. 
En effet, leur comportement très réservé, selon Frank, suggère qu’ils quittaient des bases hautement classifiées, cachées quelque part dans l’immense continent Antarctique. 
Outre les informations de Frank, existe-t-il d’autres éléments corroborant les révélations remarquables d’Elena sur le départ de la Flotte Noire de l’Antarctique ? 
Il y a deux corps distincts de preuves circonstancielles qui soutiennent qu’un tel exode a effectivement lieu. 
La première est l’exposition de l’effort de l’État Profond à vouloir truquer les élections fédérales américaines de 2020, afin de mettre en œuvre leur Nouvel Ordre Mondial, ce qui aurait permis aux opérations de la Flotte Noire de se poursuivre indéfiniment depuis l’Antarctique. 
L’intérêt du 4e Reich pour la présidence américaine et son importance, pour la poursuite des opérations de la Flotte Noire, a été presque ouvertement révélé lorsque John Kerry, alors secrétaire d’État du président Obama, a visité l’Antarctique au plus fort de l’élection présidentielle de novembre 2016. 
Il est devenu clair, étant donné les événements ultérieurs, que le véritable objectif de Kerry était d’informer le 4e Reich de l’imminence de la présidence de Trump, et d’exposer le plan directeur de l’État Profond pour neutraliser et finalement écarter Trump du pouvoir. 
Par conséquent, le 4e Reich a été un élément clé du coup d’État orchestré par l’État Profond pour écarter le président Donald Trump du pouvoir par le biais d’une élection truquée. 
L’audit judiciaire des élections qui se déroule actuellement dans le comté de Maricopa devrait confirmer qu’une fraude électorale généralisée a bien eu lieu. 
Il en résultera d’autres audits dans d’autres comtés et États américains, et l’ampleur de ce qui s’est passé sera révélée. 
L’ampleur de la fraude électorale aux États-Unis ne va pas seulement choquer l’opinion publique mondiale et conduire à la restauration rapide de l’administration Trump, mais elle va aussi déclencher de multiples poursuites pénales, contre les représentants de l’État Profond du monde entier, qui se sont rendus complices de l’effort bâclé de truquage électoral. 
Ces poursuites imminentes permettront d’identifier la pandémie de COVID-19 comme étant un élément clé de la tentative ratée de coup d’État. 
De même, on s’attend à ce que les représentants de l’État Profond dans les milieux scientifiques, politiques et les grands médias, qui ont participé à la création et à la perpétuation du canular de la pandémie, soient exposés et poursuivis.
 
 
L’histoire cachée de l’Amérique : la rétro-ingénierie des vaisseaux spatiaux Extraterrestres. 

Le deuxième processus politique en cours, que Frank a identifié dans le premier courriel cité ci-dessus, est l’afflux récent en Antarctique, provenant de pays comme la Chine et la Turquie. 
Ce qui était très étrange, c’est que cela se produisait en ce moment même, au début de l’hiver, la pire période de l’année. 
À peine un mois plus tôt, on voyait peu de Chinois à McMurdo, selon Frank, maintenant ils sont partout. 
De récents articles dans les médias grand public confirment que la Chine et la Turquie construisent de nouvelles bases en Antarctique, la Chine ayant pour objectif de devenir la présence dominante sur place. 
L’afflux soudain de personnel et de ressources en Antarctique, au début des mois d’hiver, indique que les différents pays tentent de combler un vide de pouvoir nouvellement créé. 
Il serait logique que le 4e Reich remette ses actifs de la Flotte Noire en Antarctique, aux pays qui sont les plus favorables à son programme politique et à ses activités : La Chine, la Turquie, et les pays d’Amérique du Sud et d’Afrique seraient des candidats appropriés. 
Les informations de Frank, sur les événements qui se déroulent actuellement en Antarctique, sont très inhabituelles et significatives. Elles corroborent les informations beaucoup plus surprenantes d’Elena Danaan concernant un exode de la Flotte Noire prenant actuellement place en Antarctique. 
Par conséquent, ma confiance dans l’exactitude des informations d’Elena,provenant de son contact de la Fédération Galactique des Mondes, Thor Han, a été renforcée par ce que j’ai appris de Frank. 
Je chercherai à obtenir d’autres corroborations indépendantes pour cette incroyable information et j’en ferai état dès qu’elles seront disponibles.

Michael E. Salla, Ph.D. Copyright Notice

Traduction par
 Estelle Petite Étoile 

Rédigé par Nouvelle conscience

Publié dans #science, #Divulgation

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :