Les Vaccinés peuvent contaminer les Non Vaccinés !

Publié le 17 Mai 2021

Les Vaccinés peuvent contaminer les Non Vaccinés !
 
Les non vaccinés peuvent-ils tomber malades au contact des vaccinés qui seraient devenus des super-contaminateurs ?

Filibert : Au journal télévisé de Pujadas sur LCI, une intervenante a décrit le cas d'un Ephad où tout le personnel a d'abord été vacciné et très vite plus de 50 personnes âgées non vaccinées ont eu le Covid et certaines sont mortes simplement en étant en contact avec des personnes vaccinées ! 
Les personnes vaccinées ont l'air de devenir des super-contaminateurs pour leur entourage ! 
Faudra-t-il mettre les personnes vaccinées en quarantaine jusqu'à ce qu'elles n'émettent plus de particules virales ?
Pour l'instant, aux États-Unis, on envisage de permettre aux personnes vaccinées de ne plus porter de masque, sans doute pour contaminer plus de gens afin que les non vaccinés demandent leur piquouze "libératrice" vers un autre monde ! 
Si t'es vacciné, ne m'approche pas et t'es pas le bienvenu chez moi, tu es devenu un pestiféré à fuir le plus possible ! 
Pour me protéger des zombies vaccinés je reprend encore plus de vitamines et de minéraux protecteurs ! 
 
Le vaccin produit plusieurs billions de particules de protéines Spike chez le receveur. 
Les patients vaccinés peuvent rejeter certaines de ces particules (protéines Spike) lors de contacts étroits avec d'autres personnes. 
Les particules peuvent créer une inflammation et déclencher une maladie lors de ces contacts. 
En d'autres termes, les protéines Spike sont pathogènes, tout comme le virus complet. 
Ce qui est le plus inquiétant est que le corps d'une personne est soudainement inondé de 13 billions de ces particules et que les protéines Spike se lient plus étroitement que le virus entier intact. 
En raison du biomimétisme sur Spike, l'excrétion semble être à l'origine d'une grande variété de maladies auto-immunes (le corps attaque ses propres tissus) chez certaines personnes. 
Dans le monde entier, des cas de péricardite, de zona, de pneumonie, de caillots sanguins aux extrémités et au cerveau, de paralysie de Bell, de saignements vaginaux et de fausses couches ont été signalés chez des personnes proches des vaccinés. 
De plus, nous savons que les protéines Spike peuvent traverser la barrière hémato-encéphalique, contrairement aux vaccins traditionnels.

Qu'en est-il de l'interaction entre les enfants non vaccinés et les adultes vaccinés ? 
L'AFLDS craint que certains enfants deviennent symptomatiques au COVID, après la vaccination de leurs parents et de leurs enseignants. 
Cette préoccupation ne présente pas de risques immédiats pour eux. 
En effet, selon l'American Academy of Pediatrics et l'Association des hôpitaux pour enfants, environ "1,6% des enfants ayant un cas connu de COVID-19 ont été hospitalisés et seulement 0,01% sont décédés". 
Les bureaucrates de la santé publique pourraient plutôt utiliser ces cas de transmission révolutionnaire, de leurs symptômes, pour supposer que la maladie d'un enfant est liée à un "variant" du SRAS-CoV-2, alors qu'en réalité il s'agit d'une réaction au vaccin. 
Notre autre préoccupation est que les enfants puissent développer une maladie auto-immune chronique à long terme, y compris des problèmes neurologiques, du fait que les enfants ont des décennies à vivre devant eux, avec des milliards de protéines de pointe dans leurs corps.


Extraits Source
https://echelledejacob.blogspot.com/2021/05/les-non-vaccines-peuvent-ils-tomber.html

Rédigé par Nouvelle conscience

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :