Le Phare

Publié le 7 Mai 2021

Le Phare

LE CULTE DE LA PEUR

 

Depuis le début de la plandémie, on ne cesse de nous manipuler avec la peur : la peur du virus, la peur de la mort, la peur de notre voisin, même la peur de notre frère ou de notre sœur, de nos parents, de nos grands parents, de nos enfants et quoi encore.

 

Mais on laissait planer l'espoir d'une solution à l'horizon : l'injection salvatrice serait disponible tôt ou tard et cela permettrait de mettre fin à toutes les mesures contraignantes. La solution est devenue disponible de façon prématurée car on n'avait pas eu le temps de faire tous les tests nécessaires. Pas de problème, les humains serviraient de cobayes étant donné « l’urgence » et la « gravité » de la situation. Donc, un produit non testé qu'on découvre comme étant une thérapie génique déguisée en [v]ak_sin. Le produit a été tellement peu testé que même les compagnies d'assurance-vie refusent de compenser en cas de conséquences sévères qui pourraient survenir après l'injection.

 

Quoiqu'il en soit, les gens ont été tellement conditionnés par la peur qu'ils se précipitent pour recevoir cette fameuse injection. Les médias et nos dirigeants ont fait un « excellent » travail de conditionnement à ce niveau. Selon toute vraisemblance, personne parmi ceux et celles qui se font vacciner ne semblent remarquer qu'il n'y a pas eu plus de morts en 2020 au niveau local, national ou mondial que par les années passées, malgré le fait qu'on ait déclaré une plandémie. Il me semble que cela devrait questionner au sujet de la gravité de la situation. Mais bon ! Pour se questionner, il faut d'abord abandonner le narratif et faire quelques recherches ! Mais en tout premier lieu il faut devenir observateur de la situation et développer l'esprit critique !

 

Tout le monde semble exaspéré d'être soumis aux mesures contraignantes mises en place pour « contrer » la plandémie. Mais, personne parmi les vaqsinés semble-t-il, ne semble avoir remarqué que le gouvernement met de la publicité informant que même les vaqsinés doivent continuer de se soumettre aux mesures liberticides. Personne, parmi les vaqsinés, ne semble se poser la question : à quoi ça peut bien servir de se faire injecter dans le corps un produit dont on ne connaît pas la teneur exacte et qui de surcroît n'a pas été testé, si cela ne met pas fin aux contraintes dans l'immédiat ? Si l'injection n'est pas efficace au point de n'offrir aucune protection réelle, à quoi peut-elle bien servir ? Mais bon, quand on est conditionné par la peur, il semble qu'il y ait une part de la rationalité qui prend le décor.

 

Il y a quand même une partie de la population qui s'est éveillée à cette manipulation. Elle a tenté et elle tente toujours d'éveiller ses semblables, selon ce que je peux observer. Bien évidemment, cette partie de la population n'embarque pas dans la manipulation des médias de masse et elle ne répond pas au conditionnement lié à la peur d'un virus qui n'est guère plus dangereux qu'un virus de grippe saisonnier conventionnel de l'avis même de nombreux experts. Alors comment pourrait-on atteindre ces redoutables « rebelles » ?

 

Et si on laissait couler des informations à l'effet que les individus injectés deviennent des fabricants de variants et de substances qui peuvent être transmises par différents types de contacts avec des individus non injectés, et qui de surcroît refusent catégoriquement d'aller à l'injection? Je ne suis pas un scientifique, et par conséquent, je ne peux ni confirmer, ni infirmer ces informations. Et honnêtement je n'ai pas le goût de faire des recherches à cet effet. Cependant j'observe un phénomène : quel merveilleux moyen de transmettre la peur aux gens qui jusque-là s'étaient blindés contre celle-ci ? En agissant ainsi, on atteint maintenant presque l'ensemble de la population qui est contaminée par le virus...de la peur. Je ne dis pas que l'autre virus n'existe pas. Mais le virus de la peur devient ainsi omniprésent.

 

Et si on envisageait maintenant la situation par l'autre bout de la lorgnette ? Nous sommes actuellement en pleine période d'Ascension. J'en ai déjà fait mention régulièrement dans mes écrits. Cela correspond à une élévation du niveau de conscience jumelée à une élévation du taux vibratoire, celui de la planète comme celui de chacun(e) d'entre nous. Tout ce qui se passe en ce moment est lié à un plan divin qui se déploie devant nous. Tout est énergie, vibration, avant de se manifester dans la densité de la matière. Et, dans ma compréhension de la vie, c'est au niveau de l'énergie que les choses se nouent ou se dénouent d'abord et avant tout. Ce n'est pas quelque chose que je maîtrise, mais j'en suis assez conscient pour en faire mention. Par conséquent, je sais aussi que c'est là que se situe l'enjeu/le défi actuel.

 

Le monde de la matière dans lequel nous vivons est un monde de pure illusion, même s'il nous semble totalement réel. Et dans mon expérience personnelle, j'ai pu prendre conscience du fait que plus mon niveau d'énergie devient dense et lourd, plus ce monde d'illusion me semble pourtant très réel. À l'opposé, plus mon niveau d'énergie s'élève et qu'il devient léger, plus je me sens détaché de tout ce qui se passe dans cette densité illusoire.

 

La peur est de l'énergie dense et lourde. Alors plus on nous maintient dans la peur, plus on nous empêche de faire le passage (pas-sage) qui nous relie à l'Ascension. Par conséquent, plus on nous empêche de vivre notre Ascension personnelle. Ne serait-ce pas là le but ultime de ceux qui nous contrôlent depuis la nuit des temps ? Ne serait-ce pas le moyen pour eux de conserver leur emprise sur nos vies ?

 

Il me semble important de bien comprendre ce phénomène. Car pour trouver la solution à un problème, il me semble important de bien l'identifier. En effet, la solution réside très souvent au cœur du problème lui-même. Alors si la question énergétique est au cœur même du problème, j'imagine que la solution réelle et durable doit se trouver au même endroit. À partir de là, il devient possible de comprendre que notre premier défi actuel, c'est de faire fi de toutes les mesures contraignantes, de faire fi de l'injection et/ou des gens qui ont choisi de recevoir l'injection, de faire fi du danger de contagion peu importe d'où il peut provenir. Faire fi ne veut pas dire tomber dans le déni. Cela signifie être conscient(e) du problème, mais ne pas laisser le problème conditionner nos vies. Voilà le véritable défi actuel, selon moi.

 

Et comment peut-on faire en sorte de ne pas laisser le problème conditionner nos vies? Le moyen idéal ne serait-il pas en haussant notre taux vibratoire ? Aucun virus, aucune maladie ne peut nous atteindre quand notre taux vibratoire est élevé. De même, collectivement, le moyen le plus rapide de mettre fin à cette plandémie et à toute cette manipulation ne serait-il pas de faire en sorte de hausser le taux vibratoire planétaire ?

 

Je ne suggérerai ici pas de moyens pour le faire. Chacun(e) peut le faire à sa manière, suivant ses connaissances et son inspiration. Mais, il y a des choses qu'il me semble important de chercher à éviter et d'autres qu'il faut chercher à mettre en valeur.

 

Parmi les choses à éviter, il faut cesser de nourrir le négatif et la peur, même s'il y a péril en la demeure présentement, du moins au niveau de l'illusion « réelle ». À titre d'exemple, par expérience personnelle, comme j’œuvre dans le monde de la communication, je reçois de plus en plus de demandes d'amitié sur FB. J'ai cessé d'accepter de nouveaux amis pendant un certain temps, mais j'ai recommencé dernièrement en essayant d'être plus sélectif. Comme j'ai de plus en plus d'amis(es), il y a de plus en plus de gens qui se sentent dans l'obligation de me transmettre de l'information concernant les dangers du moment. J'essaie de n'ouvrir aucun document qui transmet des informations qui, même si elles sont pertinentes, ont pour finalité de faire baisser mon taux vibratoire.

 

Mais comme je dois quand même faire un certain ménage dans ces communications, j'avoue que dernièrement cela demande une plus grande discipline de ma part pour ne pas me laisser atteindre. Par conséquent, il est possible que je retire de mes amis les gens qui persistent à me faire parvenir des communications qui ont pour effet final d'abaisser le taux vibratoire. Je veux bien être informé des dangers de tout ce qui est lié à l'injection, mais je n'ai pas besoin d'être informé deux millions de fois à ce sujet.

 

D'autre part, je souhaite valoriser tout ce qui a pour effet final de hausser le taux vibratoire. Je suis conscient que je ne suis pas le King de la dernière nouvelle. Et je ne cherche pas à le devenir. Mais je souhaite , par mes écrits et mon travail, susciter la réflexion, transmettre quelques informations et semer de l'espoir et de l'amour. Voilà ma façon de participer à la hausse du taux vibratoire. Et selon les commentaires que je reçois de temps à autre, il semble que mon souhait se manifeste.

 

Il y a aussi une autre façon que j'ai proposé de temps à autre et c'est la formule des rencontres de salon. Si quelqu'un a le goût d'organiser une telle rencontre, voici la formule : Vous rassemblez des gens (maximum 20) dans un lieu discret et dans une formule décontractée et je me déplace sur place pour échanger avec les gens présents. Évidemment cela est possible uniquement pour le Québec actuellement. Lors de ces rencontres, nous parlons alors du système actuel, du système à venir par l'intermédiaire de la mise en place du NESARA/GESARA et des rêves personnels qui habitent les participants(es) qui veulent échanger à ce sujet.

 

Je n'ai pas participé très souvent à de telles rencontres à date, car peu de gens ont relevé l'invitation. Par contre, j'ai noté combien le taux vibratoire avait été haussé au cours de chacune de ces rencontres. Pourquoi ? Probablement pour un ensemble de facteurs. L'un de ces facteurs, c'est que je transmets la foi au plan divin. Je ne feins pas cette foi, elle m'habite depuis très longtemps. Et même si tout semble se dérouler très lentement, je vois ce plan se manifester sous nos yeux présentement.

 

Il y a des gens qui mentionnent que ça ne va pas assez vite. Il m'arrive de trouver la même chose quand mes vibrations sont plus basses. Mais quand on y pense, ce qui se passe présentement, résulte d'un plan qui a son origine dans les années 1960, semble-t-il. La mise en place du plan s'est grandement accélérée depuis l'élection de Trump en 2016. Et même si tout donne à croire à l'échec du plan suite à la dernière élection américaine, il n'en est rien. Tout ce qui s'est passé depuis le 3 novembre dernier et tout ce qui se passe en ce moment fait partie du plan, même si je n'oserai jamais prétendre tout comprendre à ce niveau, car il s'agit d'opérations militaires très complexes. Et bien sûr, j'ai beau comprendre que notre monde est une illusion, comme beaucoup de gens je me demande ce qui va arriver avec tout ce qui touche à l'injection, car le pourcentage de gens qui la reçoivent semble s'accroître rapidement.

 

J'ai reçu une partie de réponse à ce questionnement ce matin par l'intermédiaire de la vidéo suivante de Marie Lumi Guidance  : https://www.youtube.com/watch?v=Z93s3yRCMNw


 

Pour en revenir au plan, il me semble important de prendre conscience que ce plan est en train de mettre fin en quelques dizaines d'années à quelque chose qui existe depuis des millénaires. Il est assuré que quelques dizaines d'années peuvent sembler très longues dans la vie d'un être humain standard, surtout si celui-ci s'est engagé à participer à ce changement. Mais quand on y pense, qu'est-ce que quelques dizaines d'années par rapport à l'histoire de la Terre et de l'humanité ? Même pas un clignement d’œil !

 

Pour en revenir à ce questionnement j'ai aussi reçu une partie de réponse dans un texte de réflexion trouvé sur un site internet. Ce texte a été publié par un individu dont je lis régulièrement les réflexions et qui se range du côté de ceux que l'on qualifie de complotistes. Voici quelques phrases de ce texte qui m'ont inspiré dans la réflexion que je propose aujourd'hui :

 

« Ne sommes-nous pas aussi un peu arrogants (Note personnelle : il fait référence à ceux que l'on qualifie de complotistes)? Ne préférons-nous pas aussi répandre la peur par l’information sur les dommages causés par les vaksins, les décès dus aux vaksins et les modifications incurables de l’ADN? Comment traiter les personnes qui ont été vaksinées et se réveiller après? Que dit-on à ces gens? Ils existent, croyez-moi, et c’est là que de nombreux opérateurs de chaînes, et moi-même, sommes totalement déconnectés.

 

C'est la conséquence de l'alarmisme, vous arrivez à un point où vous ne savez pas quoi faire. Moi aussi, je suis tombé dans le panneau. Je vais faire du shopping et je pense en moi-même, j'espère ne rencontrer personne qui a été vaksinée, car ils sont censés être contagieux ou peuvent me faire du mal d'une autre manière. Même si j'ai été confronté à des histoires dans mon environnement où des connaissances et des amis ont eu des contacts avec des personnes vaksinées et ont ensuite montré les symptômes les plus étranges, je ne peux en quelque sorte pas croire que l'Alliance permette encore autant de dommages aux patriotes et aux gens de cœur.

 


Pour le moment, c'est un équilibre entre informer et effrayer, donc j'essaie plutôt de donner de l'espoir ou de faire confiance à mes lecteurs dans un bon résultat de tout cela. Par conséquent aux vaksins altérant l'ADN, dont les dégâts sont censés être irréparables, même avec les Medbeds, voici quelques réflexions. Qui en sait tellement sur les lits médicaux au point qu'il peut faire de telles affirmations? Nous savons seulement qu'ils existeront et qu'ils sont déjà en cours de production, mais personne, vraiment personne, ne peut prétendre tout savoir sur ce dont ces Medbeds sont capables. Nous avons tous, plus ou moins, lu sur les lits médicaux, nous ne savons rien de la pleine capacité des possibilités de guérison.
 

Les lits médicaux ne pourraient-ils pas détecter le changement d’ADN et inverser ce changement? Qui sait, non? Beaucoup de choses qui nous semblent impossibles aujourd'hui pourraient être possibles demain. Nous sommes tous des créateurs, alors pourquoi nous limitons-nous à nouveau?

À mon avis, la tâche principale de nous tous, dans tout état d'éveil, est de sortir les autres de la peur. Non seulement nous devons valoriser et respecter tous les autres, mais aussi leur opinion, non, nous devons leur faire confiance pour qu’ils parviennent également à nous accompagner dans le nouveau monde. Je suis moi-même également confronté à des canaux et à des déclarations qui me font parfois douter de ma volonté de suivre. Je n'ai certainement pas été un ange dans ma vie jusqu'à présent et j'ai également fait des choses dont je ne suis pas fier rétrospectivement. Je ressens aussi encore aujourd'hui des sentiments négatifs contre certaines personnes qui m'ont fait des choses désagréables. Je saisis donc chaque occasion pour m'excuser, pour demander silencieusement pardon à ceux-ci, et aussi pour montrer des remords, de vrais remords pour les choses disgracieuses que j'ai faites. »

 

Voilà un bon résumé de ce qui motive cette communication et de ce qui motive l'ensemble de mes communications. Oui nous vivons dans un monde d'illusion. Mais pour le moment, elle semble très réelle pour la grande majorité des gens. À partir de là, il devient très difficile de ne pas succomber à la peur à moins d'être très vigilant à cet effet.

 

Alors, cela est notre plus grand défi du moment selon moi. Voilà, il me semble important de prendre conscience de l'importance d'élever notre taux vibratoire à un niveau où la peur n'a plus d'influence. Il ne s'agit pas de faire fi des enjeux matériels. Il s'agit de changer notre façon d'envisager ces enjeux matériels de façon à ce que la peur n'aie plus d'emprise sur nous. Oui, entre-temps, il y aura des dommages matériels. Oui, il y aura des pertes de vie. Mais ne pourrions-nous pas considérer ces événements avec détachement ? Il m'a été donné de constater à de nombreuses reprises dans ma propre vie que de nombreuses décisions se prennent au niveau de l'âme. Oui, il arrive parfois que ces décisions au niveau de l'âme provoquent des manifestations matérielles aux conséquences lourdes. Mais cela ne ferait-il pas partie du plan de l'âme qui elle est en contact avec le grand Plan, le plan divin ?

 

Ne serait-ce pas une façon d'envisager les événements avec détachement et sans nous laisser atteindre par la peur ? Nous sommes en pleine période d'Ascension. Cela amène une élévation du taux vibratoire comme je l'ai déjà mentionné. Mais auparavant cela commence par des prises de conscience. Les événements actuels quoique troublants sont générateurs de prises de conscience. Voilà comment la Vie procède souvent pour nous amener à élever notre conscience et pour nous conduire dans le processus de l'Ascension. Mais là encore, nous conservons toujours notre libre arbitre. Nul n'est forcé d'aller dans une direction qui ne lui convient pas.

 

Dans ma dernière communication qui avait pour titre « Est-ce qu'on y arriverait enfin ? », je transmets des informations concernant l'évolution de la situation sur le plan matériel. Bien sûr ces informations sont valables. Mais dans la réalité énergétique, se pourrait-il que le changement que nous attendons se soit déjà manifesté ? Je donne ici le lien pour une communication de Sandrine Muller-Bohard : https://www.youtube.com/watch?v=_m4eWB0JJbE

 

Selon la démonstration qu'elle fait merveilleusement bien, nous sommes à faire un passage de la 3D à la 5D. Mais ces deux réalités cohabitent sur terre en ce moment même. Notre choix consiste à choisir dans quel camp nous nous rangeons. Pour passer à la 5D, il nous faut abandonner la peur et élever notre taux vibratoire. Il nous faut aussi prendre conscience que nous sommes les Créateurs de notre réalité.

 

Voici une partie du message que Sandrine transmet : « Depuis des siècles, 98 % de la population mondiale est hypnotisée dans une matrice, grâce aux conditionnements depuis notre naissance, transmis de génération en génération dans notre culture. Nous sommes bien plus puissants qu'on veut nous le faire croire! Il n'y a qu'une seule solution pour sortir de cette matrice. On ne peut pas combattre l'état profond, car tout est mis en place depuis des siècles, et toutes les hautes instances sont corrompues. »

 

Il ne sert à rien de combattre l'État profond. Notre ennemi est en nous et il se nomme PEUR. Voilà ce qu'il nous faut combattre à tous les instants en ce moment.

 

Voilà pourquoi j'insiste des nouveau sur le message suivant: JE RENONCE À LA PEUR.

 

ET JE CHOISIS PUISSAMMENT L'AMOUR. JE CHOISIS PUISSAMMENT LA PAIX. JE CHOISIS PUISSAMMENT L'HARMONIE. JE CHOISIS PUISSAMMENT L'OUVERTURE DU COEUR ET DE L'ESPRIT. JE CHOISIS PUISSAMMENT LA COMPASSION. JE CHOISIS ET J'ACCUEILLE LE CHANGEMENT. JE CHOISIS AUSSI PUISSAMMENT LA GRATITUDE.

 

JE CHOISIS AUSSI LA PATIENCE D'ATTENDRE LE DÉNOUEMENT FINAL ET LE COURAGE DE ME RENDRE JUSQUE LÀ.

 

Et si les circonstances m'y amènent, JE CHOISIS AUSSI PUISSAMMENT L'ACTION QUI ME CONVIENT.

 

Et je termine avec un court message de nos frères de lumière : « Donc nous vous aimons tous et nous sommes très fiers de vous, vous n’êtes pas seuls. Augmentez votre fréquence, en refusant la peur, en refusant la manipulation, en refusant la conclusion et vous verrez que si vous avez confiance, tout ira bien. Luttez avec la vérité, luttez avec l’amour, luttez avec la paix. »

 

J'apprécie recevoir des commentaires. Il est possible de me les faire parvenir en allant sur ww.aidojeunes.org.

 

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

  • qu'il ne soit pas coupé

  • qu'il n'y ait aucune modification de contenu

  • que vous fassiez référence à  notre site latableronde.over-blog.com

  • que vous mentionniez le nom Le Phare ou Yves Dubé

 

Rédigé par Nouvelle conscience

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :