DIALOGUE AVEC LINA

Publié le 7 Mars 2021

DIALOGUE AVEC LINA

 

 
 
 
 

Depuis son envol, le 9 octobre 1999, à l’âge de 10 ans, Lina communique avec sa maman, Cathy Muller. Ensemble, elles forment des ponts entre la terre et les dimensions supérieures.

De son point de vue céleste, Lina nous éclaire sur la vie terrestre, en toute simplicité.

 
 

Palette infinie de possibilités de votre âme

 

Bonjour à tous,

Nous revenons aujourd’hui au projet A qui a pour but de vous aider à découvrir votre âme dans toute sa splendeur, avec toutes ses qualités, ses capacités dont vous ne pouvez même pas imaginer un 100 millième. Elle est dotée de l’énergie de la Source. C’est par cette énergie que vous pouvez atteindre les plus hauts plans, même en étant incarné, même si vous ne vous sentez pas digne de recevoir.

Nous vous parlons souvent de l’importance de l’union à votre âme, c’est par cette union que vous pouvez dissoudre les ombres qui sont en vous, qu’elles vous soient propres ou qu’elles proviennent de l’extérieur.

Dans ces temps difficiles que vous vivez sur terre actuellement, le ressourcement quotidien est conseillé, car il est très facile de vous laisser berner par votre égo qui vous suggère la peur et l’isolement.

Maman, est-ce que tu te rappelles après ma mort, comme il t’était difficile d’affronter la réalité ?

 

Oh oui bien sûr je m’en rappelle. J’avais l’impression d’être devenue un robot. Je fonctionnais, mais n’étais plus vraiment là.

 

C’est par l’union au monde céleste, par ton âme, que tu as retrouvé le chemin de ta vie terrestre. Ton âme t’a entourée d’un manteau de Lumière pour une connexion sans faille avec moi. Tu n’avais encore aucune connaissance de la vie des âmes, mais tu t’es laissé porter par l’espoir et par nos échanges journaliers.

 

Votre âme est votre lien au monde céleste duquel vous tirez la force, le courage et l’espérance. Vous en avez besoin car, à la base, vous êtes une âme, une âme qui a choisi d’apprendre par l’incarnation, de se soigner, de s’élever, de s’épurer. Vous êtes d’abord une âme. Et cette âme, bien qu’elle fasse partie de votre être, bien que vous ne fassiez qu’UN, peut agir comme un Etre de Lumière, comme un Guide, pour vous aider dans vos réflexions, transmettre des signes, réveiller en vous l’intuition, vous protéger.

 

Aujourd’hui, je vous demanderai de vous en remettre à votre Soi Divin, cette partie de vous la plus élevée qui vibre aux fréquences de la Source.

Parlez à cette partie de vous, remerciez-la, exprimez-lui vos peurs, vos inquiétudes, votre besoin d’être rassuré, de retrouver l’espoir et la motivation, la confiance en votre vie. Cette partie de vous, qui est vous, a une palette infinie de possibilités.

Les portes s’ouvriront, des pistes vous seront données. Elle vous apportera la compréhension par rapport à ce que vous vivez actuellement.

En vous adressant à votre Soi Divin, c’est comme si vous vous adressiez à Dieu, car cette partie de vous est dans l’énergie de Dieu.

 

Pouvons-nous prier notre Soi Divin, prier notre âme ?

 

En vous adressant à votre Soi Divin, vous vous adressez à Dieu. Tu as la réponse maman !

 

Mais est-ce que ceci est possible pour tous, on sait que certaines âmes ont des teintes plus sombres, par exemple les âmes du bas astral.

 

Même les âmes du bas astral ont un Soi Divin, une partie d’elle qui est dans l’énergie de Dieu. Elles ont coupé la connexion avec cette partie d’elle, mais elles pourraient la retrouver.

 

Est-ce que tu peux nous donner un rituel ou nous dire comment nous adresser à notre Soi Divin ?

 

Comme vous parleriez à votre meilleur ami, à votre confident, à votre amoureux. Tout ce qui se fait dans la simplicité, dans l’authenticité est sincère, pas besoin de rituel particulier.

Pour vous sentir uni, connecté, vous pouvez élever vos vibrations par des respirations conscientes et surtout par l’intention et la gratitude.

 

Merci Lina.

 

Très haut les cœurs !

Lina

 

A partager en mentionnant la source :

www.ecoledelumiere.ch

Rédigé par Nouvelle conscience

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article