Pour le bien de nos communautés, svp lire: Les vaccins à ARN Messager sont-ils sans risques ?

Publié le 12 Février 2021

Pour le bien de nos communautés, svp lire: Les vaccins à ARN Messager sont-ils sans risques ?

 

G. Mckenzie Sioui

Par Nathalie P

Kwe!

Ce qui est affirmé dans l’avis du Conseil de bande par rapport au vaccin du covid qui ne présente pas de dangers semble à mon avis rempli de faussetés qui ne sont pas basées sur des recherches substantielles car ils n’ont pas eu le temps de voir les effets à long termes de ces vaccins, donc c’est de la mauvaise information qui pourrait avoir des conséquences dramatiques pour certains membres de notre communauté. Par exemple, ils n’ont pas eu assez de temps pour tester ses effets sur la reproductivité/ fertilité et ils vont aussi vacciner nos jeunes adultes?!!
J’aimerais trouver un tel article écrit au Québec et l’envoyer au Conseil de bande... A mon avis, c’est criminel de ne pas bien informer les gens sur les dangers et de se fier sur santé Canada quand ça ne fait pas l'unanimité des médecins... C’est un fait que plusieurs médecins ont essayé de dénoncer des choses sur le covid ou les vaccins ou sur des substances qui ont guérie du covid, plusieurs de leurs patients mais ils se font « fermer la trappe » par des menaces de se faire retirer leur license ou par la censure de leur propos qui sont pourtant basés souvent sur leurs expériences concrètes avec des patients et leur expertises...
Nous avons été témoins qu’il y a des communautés autochtones qui vivent dans des conditions déplorables depuis des centaines d’années et le gouvernement n’a rien fait pour changer ou aider ces situations et tout d’un coup, il veut protéger la santé des autochtones avec des vaccins??!! Suis-je la seule à trouver ça louche!!!
 

« L'injection d'ARN messager inclus dans des nanoparticules de lipides ne s’est jamais fait à l’échelle humaine. Contrairement aux vaccins à ADN, il n'y a théoriquement pas de risque que l'ARN messager se mélange à notre ADN. Mais au niveau cellulaire et moléculaire, la science n'a pas non plus le recul nécessaire pour garantir un risque zéro. Supposons qu'un tel vaccin soit donné à 1 milliard de personne et qu'il y ait 0,1% (très petit pourcentage) de personnes chez qui l'ARN messager s'intègre à l'ADN au milieu d'un autre gène, cela fera 1 million de personnes qui auront une déficience génétique. Comme il n'y a jamais eu aucune étude de cette ampleur, personne ne peut contredire ce que j'ai écrit dans ce paragraphe et il me semble que quand le risque zéro d'une telle conséquence n'existe pas, le principe de précaution doit être appliqué à la lettre.

 

Si l'on veut utiliser les vaccins à ARN messager sans prendre de risque pour notre santé, il est donc nécessaire de définir si ces vaccins sont efficaces sur les personnes à risque sans augmenter leur risque de décès. Vacciner les personnes à risque peut leur être bénéfique car leur espérance de vie est fortement réduite en cas de contamination au virus de la Covid19. Faire une vaccination de masse à toute la population avec un vaccin à ARN messager serait prendre le risque de créer une génération de personnes avec un code génétique déficient sans bénéfice réel pour l'humanité dans son ensemble. »

https://www.agoravox.fr/actualites/sante/article/les-vaccins-a-arn-messager-sont-228856

Notez, puisque le diabète est très présent dans nos communautés, que selon cet article, ces personnes sont à risque d’effets secondaires sérieux s’ils prennent ce vaccins...
Peut-être qu’il est bon de prendre le temps de réfléchir sur le sujet et faire plus de recherches personnelles pour le bien et le futur de notre communauté!
Nathalie

Rédigé par Nouvelle conscience

Publié dans #Covid-19

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article