Le Phare (traduction) Final Wakeup Call

Publié le 5 Décembre 2020

Le Phare (traduction)   Final Wakeup Call
 

Ne croyez jamais aux chiffres du gouvernement

Plus d’Escroquerie pour continuer le spectacle

Les Élites veulent Désespérément rester au pouvoir

La «course à la dépréciation» de votre pouvoir d’achat

Notre Révolution a commencé

 

La Faiblesse du papier-monnaie

C’est précisément ce non-soutien de la monnaie qui est la faiblesse inhérente à notre «papier-monnaie», car les gouvernements ont le pouvoir de déclarer le papier «ayant cours légal», mais ils n’ont pas le pouvoir de donner cette valeur à la monnaie. C’est quelque chose que personne ne vous dira , surtout pas les politiciens, et c’est même à se demander s’ils comprennent cela. Toutes les Banques Centrales devraient être abolies. Le citoyen moyen n’a pas la moindre idée de la dangerosité et de la corruption du Système Monétaire des Banques Centrales et de leurs gouvernements. Ils sont dans le monde le plus grand ennemi du peuple.

Partout dans le monde, les gouvernements se sont lancés dans une expérience incontrôlable avec «l’argent de la dette», qu’ils auraient pu également émettre en tant qu ’« argent sans dette », sans intérêt.

 

Dans le monde d’aujourd’hui, l’argent du crédit ou de la dette est imprimé en quantités absurdes à partir de rien, et une grande partie de ce qui est empruntée  ne pourra jamais être remboursée intégralement aux créanciers. Il a fallu aux États-Unis «216 ans pour accumuler 8,5 billions de dollars de dettes, puis 8 ans de plus pour doubler ce montant. Les gouvernements ne pourront rien faire contre cette crise, car ils l’ont eux-mêmes sciemment créé!

Toute cette structure gluante est une illusion frauduleuse. De la fausse monnaie. Des Fake News. Des Faux PIB. Des Faux stimulus. Une Fausse croissance. De fausses opinions. Et de fausses statistiques. Mais tout ce que fait l’argent bidon, c’est déformer, tromper et tricher. Comme toute monnaie contrefaite, elle peut enrichir certaines personnes, les «initiés», seulement en appauvrissant les «étrangers».

Quatre-vingt-dix pour cent des actifs financiers de chaque nation sont détenus par 10% de la population. Vous voulez les enrichir? Donnez simplement plus d’argent contrefait à Wall Street. Et, l’effet global provoque le chaos, la confusion et l’envie.

C’est pourquoi l’une des techniques de la guerre moderne consiste à contrefaire la monnaie d’un ennemi dans l’espoir de détruire son économie. Tout en rendant certaines personnes plus riches, il n’existe aucun cas dans l’histoire où le «stimulus» ait rendu la majorité des gens plus riche.

La plupart des gens dépendent de l’économie pour leurs revenus et non du marché boursier. Une économie est un réseau complexe de concessions mutuelles. Favorisez les épargnants et vous punissez les emprunteurs. Favorisez les exportateurs et vous enfoncez les importateurs. Privilégiez les riches et vous donnez aux pauvres un coup de pied dans le dos. Si l’on essaie de stimuler toute l’économie, en jetant de l’argent depuis les hélicoptères, tout ce qu’il fait, c’est augmenter les prix et provoquer la misère et le chaos pour tout le monde.

 

Une fois qu’ils ont commencé à vivre de l’argent de la «presse à imprimer», ils en sont vite devenus dépendants. Ensuite, il est nécessaire d’en imprimer de plus en plus pour ne pas reculer. Il n’y a pas d’exemple dans l’histoire où l’argent de l’imprimerie a réellement amélioré la situation économique; aucun. Cela n’a jamais non plus enrichi les gens d’un sou. Au lieu de cela, ça conduit toujours à la pauvreté, au chaos, à l’inflation, aux bouleversements sociaux et à la corruption.

Les médias rapportent l’impression monétaire comme une mesure de «relance». Mais il n’y a aucun record dans la longue et triste histoire des économies gérées par l’État d’une seule qui a été réellement améliorée par l’argent de la presse à imprimer.

«Déformer» ou «pervertir» serait un meilleur mot, car il suggère des tendances contre nature et dégoûtantes. Il y a beaucoup de choses qui peuvent être stimulées. Mais les économies ne sont ni creuses ni dépendantes. Ce sont des toiles complexes, étroitement équilibrées et liées. Chaque chaîne a deux extrémités et de nombreuses connexions. Tirez sur une extrémité et la bande entière se décompose.

Stimuler les épargnants ou les emprunteurs en augmentant ou en diminuant les taux d’intérêt. Mais on ne peut pas le faire pour les deux ensemble en même temps. Parce que stimuler les épargnants, cela ne stimule pas les emprunteurs. Stimuler les emprunteurs et cela ne stimule pas les épargnants. Jusqu’à présent, personne n’a jamais trouvé comment stimuler les deux en même temps.

Pour faire court :  l’argent de la presse à imprimer de la Banque centrale peut fausser, mais il ne peut pas améliorer. Et plus on prétend stimuler l’économie avec de l’argent de la presse, plus le désordre est grand. Les distorsions réduisent l’efficacité, l’investissement réel et la richesse, ralentissent la croissance, poussent les gens à commettre des erreurs et leur donnent correctement l’impression d’être arnaqués. Plus de distorsions, finit par se propager dans le Jour du calcul de la dette. Le monde est une illusion contrefaite. Il devient de plus en plus difficile de le maintenir ensemble.

 

Si on analyse la liquidation d’une nation par son élite : Qui a lancé des guerres contre la drogue, la pauvreté, le terrorisme, un virus, et enfin et surtout, contre l’argent honnête. Ces guerres ont profité au MIC – Complexe militaro-industriel -, transférant le pouvoir, le statut et environ 30 billions de dollars à l’élite au cours des 30 dernières années.

 

Ne croyez jamais aux chiffres du gouvernement

Pendant près d’un demi-siècle, la valeur des actifs, le niveau de vie et la croissance du PIB n’ont dépendu ni de la production réelle, ni des revenus réels. Au lieu de cela, le crédit s’est développé au-delà de la production nécessaire pour le soutenir. Depuis le début des années 80 environ, la dette a augmenté de plus de 35 billions de dollars de plus que le PIB correspondant. Tôt ou tard, quelque chose doit donner; la dette ne peut pas augmenter plus vite que la croissance économique pour toujours.

Les économistes disent que les gens n’ont pas à s’inquiéter parce que la masse monétaire et l’inflation à la consommation sont sous contrôle. Ils ont tort. Les chiffres sont suspects et les économistes manquent le point. Ils peuvent trouver presque tous les chiffres d’inflation qu’ils souhaitent – en fonction des hypothèses retenues.

Et qu’en est-il de la masse monétaire? La nature de l’argent a changé. Depuis 1971, l’importance de la masse monétaire a diminué. L’or et l’argent ont été écartés en 1968, lorsque s’est terminée l’obligation pour la Réserve fédérale de détenir des réserves d’or contre des billets de la Réserve fédérale. L’or a finalement été retiré en 1971, lorsque le président Nixon a mis fin à la convertibilité directe. Et l’argent «crédit / dette» a pris sa place.

Au sens ancien, les gens n’ont plus beaucoup «d’argent». Ils ont peu d’économies. Et ce qu’ils épargnent, ce n’est pas de l’argent réel – c’est un instrument de dette à court terme émis par leur banque centrale.

Lorsque les gens vont acheter une maison, une voiture ou même un dîner à trois plats, ils n’utilisent pas d’argent liquide. Au lieu de cela, ils utilisent le crédit. Ce qui compte pour eux, ce n’est pas le montant d’argent dont ils disposent, mais le crédit dont ils disposent et s’ils disposent des liquidités nécessaires pour faire face à l’augmentation des coûts du service de la dette. Leur pouvoir d’achat dépend de l’offre continue de crédit.

Les anticipations d’inflation ne dépendent plus non plus de la masse monétaire, mais de la disponibilité du crédit et de la volonté du public de l’utiliser.

Mais quand la grande rupture viendra, la confiance dans ce modèle d’endettement, son argent, ses promesses, ses théories et ses manières de faire des affaires disparaîtra. Les gens ne pourront pas identifier exactement le coupable. Au lieu de cela, ils se sentiront simplement trompés et beaucoup auront l’impression de devoir tricher également. Prêts, engagements commerciaux, paperasse de toutes sortes – tous deviennent peu fiables et indignes de confiance. Contrats, factures, reçus – souvent, ils sont simplement fabriqués.

Les gens ont tendance à tricher de différentes manières. Les comptes bancaires offshore sont devenus courants, avec de nombreuses transactions effectuées via des comptes secrets, et de nombreux achats et ventes effectués en espèces et «sous la table».

La confiance des entreprises dans le gouvernement et le système monétaire diminuera rapidement. Les gens ne seront pas préparés. Ils apprendront – à des frais considérables – à se diversifier dans d’autres actifs, l’or, l’argent, l’immobilier et d’autres actifs durables, à se méfier des chiffres officiels et à être prêts à ignorer les statistiques manipulées et les transactions sournoises.

 

Plus d’Escroquerie pour continuer le spectacle

Mais il y a plus d’escroquerie; plus ils doivent arnaquer pour que la spectacle se poursuive, plus les gens qu’ils laissent derrière sont en colère.

Après que le chef de la Réserve fédérale Paul Volcker ait «sauvé» le système en 1980, le faux dollar et les faux taux d’intérêt qui en résultaient ont produit une fausse richesse à une échelle que le pays n’avait jamais vue auparavant. Le Dow Jones a augmenté de 29 fois. Mais la richesse était fortement concentrée entre les mains des plus riches. Le reste de la population est devenu, relativement, plus pauvre.

Les emplois d’usine ont été démantelés vers la Chine et le Mexique. Les vieux machinistes, soudeurs et manutentionnaires de rouleaux chauds ont été laissés pour compte. Maintenant, ils vivent dans des quartiers minables en situation d’incapacité. Ils ne peuvent parler que du bon vieux temps.

La richesse a migré des villes où les gens fabriquaient des choses vers les villes où les gens fabriquaient juste de l’argent. Comme Manhattan, où les prix des appartements ont été multipliés par quatre depuis le début de ce siècle. Et là-bas, les gens gagnaient beaucoup d’argent, grâce à la guerre de la Banque centrale contre l’argent honnête, appelé or et argent.

 

La Banque centrale de la Réserve Fédérale a lancé cinq assauts majeurs. Il y a eu trois vagues de baisses de taux d’intérêt – 1989-1992, 2000-2003 et 2007-2008 – ainsi qu’une injection de barrage d’artillerie lourde de 3,6 billions de dollars après la crise de 2008-2009 et de 3 billions de dollars de plus pour lutter contre la Fermeture du COVID. Presque chaque centime est allé aux 10% les plus riches et les plus âgés du pays, laissant 90% de la population derrière. Cet Fermeture du COVID – une autre tentative pour protéger l’élite au détriment de la classe ouvrière – a forcé une grande partie de l’économie à se faire par  Internet, laissant derrière eux des millions de travailleurs du face à face et de main-à-bouche.

Les serveurs, les préposés au parking, les propriétaires dans certains quartiers, les clowns à Disney World, les strip-teaseuses dans les Boîtes de Nuit, des industries entières ont été décimées. De nombreuses personnes ne retrouveront jamais leur emploi. Ils ont été laissés pour compte, peut-être définitivement.

Mais les plus grands «Laissés Derrière» sont encore à venir? Selon le professeur Lawrence Kotlikoff de l’université de Boston, on a promis aux retraités 210 billions de dollars en prestations de retraite et médicales qui ne peuvent pas être versées? Les banques centrales dépensent déjà deux dollars pour chaque dollar que les gouvernements perçoivent en impôts, tandis que des millions de laissés pour compte perdent confiance dans le «contrat social». Vous vous demandez pourquoi notre élite avide ne sera pas en mesure de maintenir cela plus longtemps?

 

Les Élites veulent Désespérément rester au pouvoir

Les élites américaines ont bâti leur statut de puissance et leur richesse au fil des décennies. Ils ont prospéré à partir des guerres contre la drogue, la pauvreté, le terrorisme, un virus et surtout, contre l’argent honnête, et ils  ont laissé le reste de la société en payer le prix. Les industries et les emplois étant décimés à la suite des verrouillages et des restrictions liés aux coronavirus, encore plus de personnes ont été laissées pour compte, certaines de manière permanente. Désespérées de s’accrocher à ce qu’elles ont, les élites feront tout ce qu’il faut pour maintenir la corruption.

Par ailleurs, la «solution» est évidente. Si les gens voulaient rendre leur pays  Grand de Nouveau , ils pourraient simplement revenir aux choses qui l’ont rendu grand en premier lieu :  de l’argent honnête, un gouvernement plus petit et une économie de marché libre.

Arrêtez d’imprimer de la fausse monnaie. Réduisez les dépenses gouvernementales. Équilibrer le budget. Supprimez tous les politiciens corrompus et assécher le Marais. Coupez le faux argent et laissez les gens gagner de l’argent réel en se fournissant mutuellement des biens et des services valides.

Éliminez les taux d’intérêt artificiellement bas, et les gens économiseront à nouveau, créeront de nouveaux emplois et investiront dans la production réelle. Supprimez les Banques Centrales, et les actions et les obligations chuteront, effaçant une grande partie de «l’inégalité» entre riches et pauvres.

Arrêtez les renflouements, pour laisser les entreprises zombies cesser leurs activités et faire place à de nouvelles entreprises saines. Pensez à cela : la relance, donne de l’argent gratuit qui ne stimule pas une économie, cela fait le contraire!

La «course à la dépréciation» de votre pouvoir d’achat

Le papier-monnaie fonctionne très bien pour les riches, qui peuvent couvrir leur exposition à la devise et dont l’accès au crédit à taux fixe permet d’énormes achats d’actifs. Mais cela est horrible pour la classe moyenne.

Lorsque le dollar américain comme monnaie de réserve a été retiré de l’or en 1971, il a permis aux banques centrales de déprécier continuellement leur monnaie, tandis que les salaires payés dans la même monnaie ne suivaient plus l’inflation, c’est-à-dire une perte de pouvoir d’achat.

Toute étude raisonnable des systèmes de papier-monnaie par rapport aux systèmes monétaires adossés à l’or démontre d’emblée la supériorité de l’or. Alors, pourquoi presque tous les gouvernements modernes choisissent-ils le papier? La réponse est que le papier-monnaie permet aux riches et aux puissants, leurs intérêts étant consignés dans l’économie, de manipuler les taux d’intérêt, les prix, la masse monétaire et le crédit à leur avantage exclusif, tout en maintenant la population asservie dans le processus.

Le système monétaire actuel condamne chaque citoyen moyen à la pauvreté et garantit presque que les riches et les puissants deviendront plus riches. Et c’est cet énorme écart qui alimente en fin de compte les problèmes auxquels le monde est confronté aujourd’hui.

Plus de 1000 économistes ont maintenant signé une lettre exhortant les électeurs à rejeter Trump «imprudent et égoïste» le Jour du Scrutin. Enfin, vous pourriez penser que les économistes se présentent pour condamner Trump pour avoir dépensé et imprimé trop d’argent. Depuis son arrivée au pouvoir, le déficit fédéral a augmenté de 435%. Les dépenses fédérales ont plus que doublé. Deux millions d’entreprises ont fermé. Et les salaires réels sont stables, tandis que les milliardaires sont 55% plus riches.

Les économistes du mois d’août – y compris au moins un lauréat du prix Nobel – auraient peut-être également mentionné que si ce système à l’échelle du pays se poursuit – et cela sera, quel que soit celui qui occupera le siège du bureau ovale l’année prochaine – la nation se dirige vers une véritable crise.

Cependant, pas un mot de cela. Au lieu de cela, ils pensent que Joe Biden – qui promet encore plus de dépenses – “générera en fait une croissance plus rapide de l’emploi et du PIB réel. Comment se fait-il que même les économistes – qui devraient au moins savoir comment fonctionne une économie, et qui doivent pouvoir voir le désastre économique venir – sont aveugles à cela?

Mais le zombie qui croit en l’argent sain est rare. Il en va de même pour le failli qui croit en l’épargne. Et si un économiste veut guider une nation vers la catastrophe, il doit d’abord se réveiller.

Les gens qui grandissent dans des moments difficiles savent qu’il n’existe pas de repas gratuit. Mais ceux qui grandissent dans les temps doux s’imaginent que le buffet à volonté est ouvert 24h / 24 et 7j / 7. Et cela ne les dérange pas d’enfermer toute la nation, si cela leur permet de vivre un seul jour de plus.

La situation de fin de ligne aujourd’hui est bien plus sombre qu’on ne le dit. Seule la mise en place de la RV et du QFS suivie du GESARA apportera le remède fiscal aux personnes qui doivent désormais vivre dans cette nouvelle réalité.

 

Notre Révolution a commencé

Pensez-y : Les élites de l’État profond et votre gouvernement se protègent et s’enrichissent, ils n’ont rien de bon à l’esprit pour la population. Mais maintenant, nous, le peuple, sommes arrivés à un carrefour dans l’histoire de notre civilisation. Un désastre pourrait survenir, si la fraude électorale commise n’est pas présentée au public, pour la raison que les gens de l’État profond pensent toujours qu’ils sont en contrôle, ce qui n’est pas le cas, car leur plan criminel est de nous anéantir.

En conséquence, une lutte mondiale pour le pouvoir a commencé; ils continueront à se battre jusqu’au bout. Pendant ce temps, leurs ressources ont été coupées. Les gens seront choqués quand ils découvriront à quoi ressemble la réalité, ce n’est rien d’autre qu’une illusion éhontée. Une fois qu’ils pourront voir clairement comment tous les systèmes électoraux sont manipulés, suivis des dissimulations massives des mensonges et des tromperies, ils devraient se réveiller. Ces criminels sont des satanistes qui adorent le diable, ils n’ont aucune empathie pour l’humanité.

Juste, à ce moment dans le temps, se trouve  notre seule opportunité de vaincre le gouvernement criminel satanique caché, l’État profond et leurs marionnettes politiques et de la fonction publique, qui n’hésitent pas à détruire l’humanité et la planète Terre. Il est clair que la race humaine qui s’éveille ne va pas laisser cela se produire comme ça, mais le plus important encore, c’est de se battre maintenant pour l’avenir de nos jeunes générations.

Tous les peuples sont instamment priés de se lever et de se battre pour leur pays et leur civilisation. Pour reprendre les deux. Aucun des criminels ne devrait être laissé sans avoir été poursuivi et condamné. Notre pays nous appartient et notre vote doit être compté équitablement. La vraie liberté sera le résultat de notre courage et de notre initiative de lutter pour elle et d’aider à assécher les marais du Deep State à travers le monde. Notre révolution a maintenant commencé et continuera jusqu’à ce que la vérité, notre vraie liberté et les marchés libres soient établis! Nous nous appuierons sur des fondations complètement nouvelles pour établir une économie du peuple et des structures communautaires innovantes avec ses citoyens.

Si vous avez trouvé ces informations intéressantes, explicatives, précieuses et / ou perspicaces, veuillez les partager avec toutes les personnes que vous connaissez pour les aider à les éveiller et à les préparer. Et n’oubliez pas d’apposer votre drapeau national pour montrer au monde que vous êtes éveillés et afin de motiver la majorité silencieuse éveillée à faire de même. Plus il y a de drapeaux, plus cela montre que la cabale perd son emprise sur nous. Il y a beaucoup plus d’informations éclairantes à suivre! Vous êtes invités à vous abonner gratuitement et à participer à la discussion sur le site Web du Final Wakeup Call à l’adresse http://finalwakeupcall.info/

 

L’Unité est le Pouvoir

Notre processus de libération ne peut plus être arrêté. S’unir avec d’autres personnes partageant les mêmes idées crée et façonne notre meilleure réalité. Des réseaux mondiaux de personnes en éveil se créent, comme en Espagne dans la région de Marbella / Malaga, qui attire un nombre croissant de participants. En seulement quelques mois d’existence, le groupe est passé à plus de 360 membres. Si vous souhaitez postuler ou apprendre à créer votre propre groupe régional ou local, veuillez contacter FWC via email. Notre avenir est entre nos mains, en particulier  dans les petites communautés qui deviennent le fondement de notre société autogérée.

Restez à l’écoute, il y a plus à suivre…

 

Source: Final Wakeup Call

Traduction: Le Phare

Rédigé par Nouvelle conscience

Publié dans #Le Phare

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article