URGENT

Publié le 27 Novembre 2020

Urgent : Trump annonce que la livraison du vaccin COVID-19 commencera la semaine prochaine
1
Le président américain Donald Trump a déclaré que les livraisons du vaccin contre le coronavirus devraient commencer d’ici la semaine prochaine, précisant que les travailleurs de la santé et les personnes âgées seront parmi les premiers à recevoir le vaccin.

 

«Nous sommes en train parachever le processus. Les vaccins sont en cours de livraison – littéralement, cela commencera la semaine prochaine et la semaine suivante, et cela touchera les travailleurs de première ligne et les personnes âgées ainsi que les médecins, les infirmières… nous allons très vite», a déclaré M. Trump jeudi, lors d’un discours de Thanksgiving aux troupes américaines stationnées à l’étranger.

Qualifiant de «miracle» le court délai de développement, le président a déclaré que deux entreprises pharmaceutiques avaient déjà annoncé de bons résultats pour leurs inoculations – en faisant probablement référence à Pfizer et à Moderna – et que trois autres entreprises auraient également des vaccins prêts bientôt.

«Cela aurait normalement pris quatre ou cinq ans, juste pour le faire passer par la FDA», a-t-il ajouté.

 

Donald Trump a fait remarquer à plusieurs reprises que les militaires participeraient à la distribution du vaccin en précisant à l’époque que ce ne serait pas obligatoire.

Le ministère de la défense a étroitement coordonné avec d’autres agences gouvernementales pour faire avancer l’opération «Warp Speed». Une partie de ce travail a consisté à aider les sociétés pharmaceutiques à établir des «sites pop-up» pour mener des essais de vaccins, par exemple en fournissant un soutien logistique et même des remorques à double largeur pour les essais.

Bien que les gouverneurs des États aient la possibilité d’utiliser des unités de la Garde nationale pour aider à déplacer les doses de vaccin, la distribution elle-même sera en grande partie laissée aux fabricants, qui travaillent par l’intermédiaire de réseaux d’expéditeurs commerciaux. L’armée surveillera toutefois le processus de distribution par l’intermédiaire d’un «centre d’opérations», dont le principal porte-parole pour l’opération Warp Speed, Paul Mango, a déclaré aux journalistes : «Ils sauront où se trouve chaque dose de vaccin».

Plus d’informations sur l’opération «Warp Speed» ici : https://exoportail.com/le-chef-de-loperation-warp-speed-%e2%80%8b%e2%80%8bet-la-fondation-gates-poussent-pour-la-bioelectronique-et-les-patchs-vaccinaux/

 

Rédigé par Nouvelle conscience

Publié dans #Covid-19

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article