Sarah Juste : Oui je suis devenue vaccino-sceptique !

Publié le 8 Décembre 2020

Sarah Juste : Oui je suis devenue vaccino-sceptique !
 

Oui,  je suis devenue vaccino-sceptique et je demande un moratoire sur les vaccins !

par Sarah Juste
 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=NrL384ATWUs

 

Ci-dessus une vidéo suite à un commentaire qui prouve les résistances quant au bien fondé de la vaccination pour tous. 
Cette vidéo remet en cause l'aluminium contenu dans les vaccins. 
On ne parlera pas du mercure, ni du squalène qui a fait des ravages lors du vaccin H1n1.
J'ai été refusée en modération le 1er octobre sur un article qui tentait de dire pourquoi j'étais vaccino-sceptique et je souhaitais qu'on demande tous un moratoire sur les vaccins afin d'éviter des effets à moyen terme et/ ou à long terme sur la population.

Il me semble que c'est on-ne-peut-plus-d'actualité avec l'imminence du vaccin à la Covid. 
Ce gouvernement a pris l'habitude de dire tout et son contraire donc malgré l'allocution de notre roi, il me semble qu'ils ont tellement pris l'habitude de souffler le chaud et le froid, d'alterner les rôles gentil/méchant comme deux mauvais policiers d'interrogatoire que si le futur vaccin ne sera peut-être pas obligatoire, il sera néanmoins lié à un chantage probable à la clé au travail ou aux voyages comme l'a suggéré un journaliste (par effet de malice ou de milice ?).

1 er octobre 2020, Sarah volt devenu Sarah Juste grâce aux agoravoxiens (qui m'ont remis les pendules à l'heure sur le soi disant chercheur de vérité iconique Voltaire et son adoration de l'horloger mais de quel horloger s'agissait-il, des puissants ou du tout-puissant ?) :

Je vais dans cet article vous faire part de quand et comment je suis devenue vaccino sceptique. 
Si on regarde l'historique de mes articles, j'ai commencé à douter de la gauche quand suite à l'élection du président Normal qui nous avait promis qu'il s'attaquerait au monde de la finance, "Moi, président, gna gna gni.. 
Moi, président, gna gna gna" et qui a par la suite au contraire prêté allégeance aux puissants comme le fameux Voltaire. 
Pour moi, la gauche idéologiquement parlant, c'était mettre l'humain au cœur du système, comme l'éducation idéologiquement parlant, c'est de mettre l'enfant au cœur des apprentissages. 
L'idéologie est nécessaire pour donner un axe directeur sain à la société. 
Quand j'ai pu constater, comme la plupart des français, que ce qu'on nous annonçait comme une politique de gauche se révélait une politique de première dévastation des acquis sociaux, acquis établis grâce à des mouvements populaires depuis au minimum Jaurès et j'ai compris que progressivement, on reviendrait au monde que voulait dénoncer Zola (pas dans " J'accuse" mais celui de Germinal sans les mines de charbon ou celui des raisins de la colère de Steinbeck pour les U.S).

J'ai alors conçu une défiance vis-à-vis des hommes politiques et de leurs promesses, puis on a traversé cette période sous cloche car il y a eu la période providentielle, à point nommé pourrait-on penser pour les politiques, des attentats et l'état d'urgence qui en a résulté... 
Tout m'apparaissait clairement : la non-indépendance des politiques à cause de la corruption généralisée, la non-indépendance des médias, les nombreux délits d'ingérence et les collusions des différents réseaux etc..

 

 

Sur ce, hier, une amie m'a dit qu'elle avait fait vacciner sa fille contre la papillomavirus, un virus courant à ADN. 
Il y a eu de nombreuses mises en garde contre ce vaccin aussi bien au Japon qu'en France ( étant donné le nombre de cas d'adolescentes avec des effets secondaires conséquents suite à ce vaccin) mais des médecins aujourd'hui continuent d'en faire l'apologie et donc la posologie, en suivant la propagande de qui ? 
L'A.R.S certainement, de mon temps on aurait profité de ce S pour le doubler dans un esprit rebelle ce qui est castré aujourd'hui mais comme le dit Aznavour, c'était un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître, un temps où on pouvait encore s'exprimer sans loi de sécurité globale, clin d'œil à l'article de doctorix non paru "vaccin macht frei ?" et il me semble urgent pourtant de faire des études sans ingérence de lobby pharmaceutique sur le rapport bénéfices/ risques qui est fortement remis en question, surtout sur ce vaccin... 
Alors pourquoi vacciner nos adolescentes ? 
Mon amie a même rajouté "et bientôt, ils vaccineront aussi les garçons ! Pour qu'ils ne le transmettent pas aux filles...." comme si c'était un progrès en terme d'égalité alors que cela m'est apparu comme une volonté délibérée (sous couvert de libéralisation de la sexualité implicitement favorisée dès 14 ans et avec de multiples partenaires, car tout le monde n,est pas porteur du papillo truc...) de vacciner tout le monde dès 14 ans. 
Une autre amie qui a une fille de 21 ans et qui a peut-être échappé à ce vaccin papillotruc a, elle, reçu du C.H.U le conseil injonctif de vacciner sa fille contre la grippe car elle serait fragile suite à une une maladie auto immune contractée en février (un purpura thrombocypénique consécutif peut-être à la mononucléose).
Il m'est apparu clairement que tous ceux qui ont réchappé, enfant, aux vaccins 11-valent ( bizarre d'ailleurs 11 ...hendécavalent ) sont appelés vivement par le corps médical à s'y soumettre maintenant. 
Alors 5g ou pas, nanoparticules ou pas, ou fragilisation de notre système immunitaire ? 
Quand on voit tous les produits toxiques inclus dans les vaccins, il est légitime de s'interroger...
Oui, je suis vaccino sceptique car cela m'inquiète cette stratégie actuelle de tous nous vacciner.

Oui, quand je vois que le professeur Montagnier, prix Nobel de médecine et le professeur Joyeux ont fait une conférence le 7 novembre 2007 et lors de cette conférence, ils ont déclaré "Nous sommes ici non pas pour créer des polémiques, mais nous sommes ici pour lancer une alerte à la France, à tout le pays, et aussi même au monde, parce que c’est un problème général.  

L’alerte, c’est que nous risquons, avec des bonnes volontés au départ de vaccins, d’empoisonner petit à petit toute la population qui va nous succéder !"

Oui, aujourd'hui, je m'inquiète, car ces deux hommes qui me semblent intègres (et, intelligents, qui ont de l'honnêteté scientifique ( comme, il me semble, aussi le professeur Didier Raoult) ont mis en jeu leur carrière dès 2007 ( depuis, on parle de naufrages de ces deux hommes qui se voients contraints de devenir comme des malfrats des lanceurs d'alerte dans des vidéos sur le net) pour avertir le peuple du danger des vaccins.

Alors il me semble URGENT que nous tous, citoyens, nous demandions un MORATOIRE sur les vaccins, et nous demandions une réelle étude scientifique menée par un organisme indépendant sur les rapports bénéfices/ risques des vaccins.
J'aimerais que ce moratoire se penche sur cette question : "pourquoi plusieurs personnes dans mon entourage de moins de 75 ans ont ou ont eu (certains sont décédés) une maladie neuro-végétative, maladies dites émergentes et/où auto-immunes (Charcot, Parkinson, fibromyalgie...) et que ces mêmes personnes sont toutes vaccinées contre la grippe depuis leur 65 ans et que les seules personnes en bonne santé que je connaisse de ces âges là ne sont pas vaccinées ?"
Et je tiens à le dire, car de trop nombreuses personnes vont se précipiter bientôt pour se faire vacciner et je ne souhaite pas être complice ou victime des dommages engendrés ..

Tant que je ne savais pas, j'étais "non coupable" maintenant que je me pose des questions sur les vaccins, je serai coupable et responsable de n'avoir pas diffusé les alertes de médecins intègres.


Partagé sur :  https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/oui-je-suis-vaccino-sceptique-et-229001?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+agoravox%2FgEOF+%28AgoraVox+-+le+journal+citoyen%29

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=9W8kuMNPtHQ

Rédigé par Nouvelle conscience

Publié dans #les vaccins

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article