Le Venezuela annonce

Publié le 26 Octobre 2020

Le Venezuela annonce avoir développé «un médicament qui annihile 100% du coronavirus»

3
Le président vénézuélien Nicolas Maduro a annoncé que l’Institut vénézuélien de recherche scientifique avait conçu «un médicament qui annihile 100% du coronavirus» sans provoquer d’effets secondaires. Le remède est soumis à la certification de l’OMS.

 

Le Venezuela serait-il le premier pays au monde à se doter d’un médicament «hautement efficace» contre le Covid-19 et sans aucun effet secondaire ? C’est en tous cas ce qu’a annoncé le 25 octobre le président vénézuélien Nicolas Maduro, lors d’une allocution télévisée sur le bilan de la gestion du Covid-19.

«Je veux dire que le Venezuela a développé un médicament qui annihile 100% du coronavirus», a-t-il fait savoir à cette occasion, décrivant ce remède comme un «antiviral hautement efficace».

«Immenses nouvelles ! Nous certifions la molécule DR-10 comme un antiviral hautement efficace dans la lutte contre le Covid-19. Nous avons entamé le processus de certification avec l’OMS pour offrir ce traitement au monde. Je remercie l’équipe de l’Institut vénézuélien de recherche scientifique pour cette grande contribution à l’humanité», s’est empressé d’annoncer le président vénézuélien.

 

Conçu par l’Institut vénézuélien de recherche scientifique (IVIC), qui travaille sur ce projet depuis six mois, le médicament est basé sur une molécule appelée DR-10. Une fois isolée et opposée au virus, celle-ci aurait prouvé son efficacité absolue, selon Nicolas Maduro.

L’Institut vénézuélien de recherche scientifique s’est par ailleurs réjoui de voir le président vénézuélien certifier et mettre en avant leurs conclusions sur cette étude, insistant sur le fait que le médicament «n’affecte pas les molécules saines dans l’organisme» et n’entraîne aucun effet secondaire.

 

La ministre vénézuélienne de la Science et de la Technologie Gabriela Jiménez a quant à elle qualifié cette découverte d’«extraordinaire» avant de préciser qu’il s’agissait d’«un triterpène, dérivé de l’acide ursolique», issu d’«une molécule de plante médicinale qui a inhibé le SRAS-CoV-2 dans 100% dans des études précliniques».

 

Si le médicament a déjà été examiné par des experts et des scientifiques locaux, il a aussi été présenté à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) afin que ses résultats soient certifiés.

Lors d’une allocution télévisée le 20 octobre, le locataire du palais de Miraflores avait affirmé que son pays entamerait une campagne de vaccination massive contre le coronavirus entre décembre et janvier grâce à des vaccins fournis par la Russie («Spoutnik V») et la Chine, dès lors que ces derniers seraient «prêts».

Début octobre, le pays avait reçu un stock du vaccin russe «Spoutnik V» pour procéder à des essais cliniques auprès de quelque 2 000 volontaires dont le propre fils du président.

 

Source : https://francais.rt.com/international/80008-venezuela-annonce-avoir-developpe-medicament-annilie-100-coronavirus et https://www.pscp.tv/w/1DXGyAjNYoZGM

Rédigé par Nouvelle conscience

Publié dans #Covid-19

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article