Crash financier induit par la peur

Publié le 31 Octobre 2020

Crash financier induit par la peur

 

Le Canular de la Covid est une guerre psychologique

Destruction économique

L’Impression Monétaire de la Banque Centrale Finance les Riches

Le Peuple sont des Esclaves dans la Plantation

COVID-19 est la Peur et l’Hystérie

La monnaie contrefaite transfère la richesse réelle

 

Ce n’est pas pour sauver des vies, mais pour mettre en œuvre le Nouvel Ordre Mondial

La fausse pandémie constitue un acte de guerre économique contre l’humanité qui a entraîné une pauvreté mondiale et un chômage de masse. Il a arrêté les affaires pendant que les Politiciens mentent. Ni le verrouillage ni la fermeture des économies nationales ne constituent une solution à la crise de santé publique. Pourquoi les politiciens sont-ils trompeurs?

 

Ce sont les instruments politiques corrompus de l’establishment financier, y compris les «philanthropes Ultra-riches» comme George Soros, Bill Gates, etc. Leur tâche est de mener à bien leur projet de restructuration économique mondiale qui consiste à geler l’activité économique dans le Monde.

Il n’y a rien de spontané ou d’accidentel. Toutes les récessions économiques sont et ont été conçues aux niveaux national et / ou mondial. À son tour, cette crise est également intégrée dans la planification militaire et du renseignement de l’OTAN. Il s’agit non seulement d’affaiblir la Chine, la Russie et l’Iran, mais aussi de déstabiliser le tissu économique de l’Union européenne (UE). Cette crise artificielle est sans précédent dans l’histoire du monde. C’est un acte de guerre. Comme les gouvernements corrompus nous disent que c’est pour «protéger les gens contre le virus».

Ce qui n’est pas mentionné, ce sont les causes tacites: une campagne de peur au nom des instructions des créanciers à travers des gouvernements corrompus pour fermer l’économie, prétendument pour «sauver des vies», ce qui est un gros mensonge. Des vies ne sont pas sauvées et ils le savent.

 

Sans la campagne de peur et la propagande médiatique, les mesures prises par les gouvernements n’auraient pas une jambe sur laquelle se tenir. La «Distanciation Sociale» n’empêche pas les élites financières de donner des instructions aux politiciens corrompus. D’autre part, la «distanciation sociale» associée à l’enfermement est utilisée comme moyen de subordination sociale. Cela empêche les gens de se réunir et de protester contre le soi-disant Nouvel Ordre Mondial, voilà ce que cela est.

Les organisations qui présentent, Vérité et Solidarité sont essentielles pour inverser cette tendance. La première étape d’un mouvement mondial est de jeter les masques et de mener une «contre-propagande» bien huilée.

La crise des coronavirus «a paralysé les affaires». Les économies nationales sont déstabilisées. L’objectif de Big Money est d’affaiblir ses concurrents, de «ramasser les morceaux» et éventuellement de racheter ou d’éliminer les sociétés en faillite. Et il y en a beaucoup à choisir.

L’objectif ultime du «Big Money» est de transformer les États-nations – avec leurs propres institutions et une économie nationale – en «territoires économiques ouverts». C’était le sort de l’Irak et de l’Afghanistan. Mais maintenant, sans envoyer de troupes, en ordonnant simplement aux gouvernements serviles subalternes combinés à des politiciens corrompus de fermer leur économie pour des raisons humanitaires, la soi-disant «Responsabilité de Protéger» (R2P) peut être accomplie sans la nécessité d’une intervention militaire. C’est un programme impérial. Que veulent les élites financières mondiales? Privatiser toutes les nations? Posséder et privatiser la planète entière? C’est la dernière étape pour achever la société du Nouvel Ordre Mondial.

 

 

Le Canular de la Covid est une guerre psychologique

La masse critique de décideurs au sein de l’OMS et les organisations mondiales de renseignement et d’application de la loi ont réalisé que toute la campagne COVID 19 est un crime massif contre l’humanité.

L’un des facteurs a été la déclaration idiote et trompeuse de l’OMS sur les millions de morts. Mais, maintenant, le CDC admet «aucun isolat viral quantifié du 2019-nCoV n’est actuellement disponible…» Lisez ici.

En d’autres termes, la fermeture complète des économies, obligeant les gens à porter des masques faciaux, la distanciation sociale, etc. est basée sur un virus dont ils ne peuvent même pas prouver l’existence.

Les preuves produites par le Dr Reiner Fuellmich du comité d’enquête allemand Corona sont encore plus accablantes. Il dit que la famille Rothschild a breveté de faux tests positifs C19 il y a des années. Dr Reiner, juriste, prépare l’un des plus grands recours collectifs internationaux contre les autorités. Le motif est la fraude éhontée commise par un syndicat international relativement petit de criminels se faisant passer pour des professionnels de la santé, cachés sous la bannière de l’OMS.

 

Destruction économique

La fausse monnaie et les faux taux d’intérêt détruisent l’économie et la «structure sociale» qui unit la nation. Voilà pourquoi les riches sont tellement plus riches que les pauvres, pourquoi beaucoup des bons emplois ont été expédiés à l’étranger, pourquoi les taux de croissance du PIB sont si bas et pourquoi les gouvernements peuvent s’en tirer avec des gâchis, comme payer davantage les gens en indemnités de chômage qu’ils gagnaient au travail.

Les personnes riches possèdent des actifs financiers – des actions, des obligations et des immeubles locatifs, par exemple. Ils s’enrichissent non seulement des gros chèques de paie, mais aussi lorsque la valeur de ces actifs augmente. Et au cours des trois dernières décennies, les banques centrales se sont donné pour mission de s’assurer que ces actifs continuent de prendre de la valeur.

 

Les années 1990 ont commencé avec le Dow Jones à presque exactement un dixième du niveau actuel. Ce qui signifie que les riches ont multiplié leur richesse – telle que mesurée par le Dow Jones – par près de 10 au cours des trois dernières décennies. Ce gain – en termes de richesse qu’il représente – valait environ 7,5 billions de dollars – sur la base de l’augmentation de la capitalisation boursière des actions Dow. Divisé par les 10% les plus riches de la population, cela signifiait un gain d’environ 1 million de dollars pour chaque famille de quatre personnes.

Au cours de cette même période, le revenu médian des ménages est passé de 35 000 $ à 78 000 $, soit un gain d’un peu plus de deux fois. Pourquoi cette grande différence de résultats? Comment se fait-il que les riches soient devenus tellement plus riches alors que la plupart des moins riches ont à peine suivi le rythme de l’inflation? Néanmoins, les 1% les plus riches de la population ont obtenu 16 fois plus de richesse que les 90% les plus pauvres.

Il y avait probablement de nombreuses causes. Mais celle qui ressort est que les banques centrales soutiennent le marché boursier avec une garantie implicite, appelée Greenspan Put: si les prix baissent, la BC est là pour les faire remonter.

 

L’Impression Monétaire de la Banque Centrale Finance les Riches

Ce support BC a commencé après le crash de 1987. Il est ensuite devenu progressivement plus audacieux après le crash du Nasdaq de l’an 2000, le crash du financement hypothécaire de 2008 et enfin le crash du COVID-19 de 2020.

Cela montre que les efforts des BC en matière d’inflation fonctionnent assez bien lorsqu’ils sont appliqués aux marchés financiers. Il n’y a qu’un nombre limité d’actions, d’obligations et de propriétés immobilières. Lorsque les BC investissent plus d’argent dans l’Économie de la Banque Centrale, de façon classique, cet argent chasse la quantité limitée d’actifs, augmentant par conséquent les prix.

La crise redéfinit la structure du paysage économique mondial. Cela déstabilise les petites et moyennes entreprises du monde entier, cela retarde des secteurs entiers de l’économie mondiale, y compris le transport aérien, le tourisme, le commerce de détail, la fabrication, etc., dans la faillite.

Le verrouillage crée la famine dans les pays en développement. Cela a des implications géopolitiques. Le Pentagone et les services de renseignement américains sont impliqués. La crise corona affecte la conduite des guerres menées par les États-Unis et l’OTAN au Moyen-Orient, notamment en Syrie, en Irak, en Afghanistan et au Yémen. Elle est également utilisée pour cibler des pays spécifiques, notamment l’Iran et le Venezuela.

 

Aujourd’hui, de plus en plus de gens à travers le monde se réveillent avec la nouvelle réalité émergente et la perspicacité que ce qui a été historiquement enseigné, socialisé et élevé pour croire que le gouvernement est la vérité, n’est qu’un exemple de pure poubelle.

Les politiciens pensent que les presses à imprimer peuvent financer tout ce qu’ils veulent. Comme on l’a vu, à la suite de la crise de 2008-2009, les presses à imprimer ont tourné pour des milliers de milliards de faux billets qui ont été donnés aux marchés boursiers et immobiliers pour augmenter les prix des actifs.

Les banques ont été renflouées. Les entreprises mal gérées ont été sauvées. Des primes ont été versées aux cadres qui auraient dû être licenciés. – Étant donné qu’environ 10% seulement de la population possède une quantité importante d’actions et d’obligations, et en supposant que l ‘«effet de richesse» total s’élève à environ 20 000 milliards de dollars, chacun des 10% les plus riches a reçu en moyenne 600 000 dollars de nouvelle richesse.

 

Le Peuple sont des Esclaves dans la Plantation

Peu de gens comprennent vraiment ce qui se passe. Mais l’injustice de celui-ci est visible pour tout le monde. Et puis, grâce aux taux d’intérêt bas et aux faux billets, la dette a augmenté. Les entreprises et les ménages sont passés de l’épargne «au cas où» à l’emprunt «juste à temps». Le résultat? Au cours des 10 dernières années, 23 billions de dollars de nouvelles dettes ont été ajoutés à l’économie, et l’économie de la main-à-la-bouche est maintenant plus vulnérable que jamais.

L’ensemble du secteur bancaire est déjà le bénéficiaire de milliers de milliards de cadeaux des banques centrales. Ils en mettent davantage en dépôt dans des banques étrangères, ce qui ne fait rien pour la majorité des gens lié à l’économie de Main Street. Mais c’est un gros bonus pour les personnes dans les 10% supérieurs.

C’est parce que cette économie est en baisse et qu’elle ne revient pas. Selon Yelp, 53% des restaurants ne rouvriront pas. En moyenne, 43% des entreprises ne rouvriront pas, et les grandes entreprises vont les engloutir. Voici un titre: «Les grands hôtels pourraient bénéficier d’une aide.» C’est vrai, plus de milliards et de milliards de dollars vont aux grands hôtels. Pourquoi les marchés sont-ils en hausse? Parce que les banques centrales injectent de l’argent dans les grandes multinationales, car celles-ci se sont enrichies d’environ 650 milliards de dollars depuis le début de la crise corona. Tous les gens deviennent des esclaves dans la plantation, et les miettes sont pour  eux.

L’activité économique dans tout le pays s’est effondrée, le PIB diminue au rythme le plus rapide jamais enregistré et les données économiques sont pires que jamais dans l’histoire. Chaque secteur de l’économie se contracte et chaque indicateur économique pointe vers le bas. Avec tout le reste qui devient fou, la vraie folie est que les banques centrales ont renfloué les banques chaque nuit depuis le 11 septembre 2019 et de nos jours, les banques ont besoin de 3,7 billions de dollars, chaque nuit !! Où est le tollé populaire à ce sujet?

 

COVID-19 est la Peur et l’Hystérie

La «guerre» qui est actuellement menée contre le COVID-19 est motivée par la peur et l’hystérie associées. «Les MSM regorge d’histoires sinistres, d’hôpitaux débordés, de cas en plein essor, de nombre de décès en hausse. Mais ces histoires pourraient être écrites sur n’importe quelle grippe.

Par exemple; «La grippe espagnole de 1918 a tué 0,5% de la population. La grippe «asiatique» de 1957 n’a tué qu’un dixième de ce nombre  – 0,06%. La grippe «Hong Kong» de 1968 a tué 0,05%, et la grippe «porcine» de 2009 n’a emporté que 0,004% de la population.

La semaine dernière, le nombre de décès COVID s’élevait à 0,05% et finira probablement près de 0,1% – soit un dixième d’un pour cent de la population. Bien sûr, les gens ne veulent perdre personne à cause de la maladie. Mais les gens ne veulent pas non plus succomber à une réaction excessive de panique.

L’humanité vit avec des maladies infectieuses depuis aussi longtemps qu’elles existent. Jusqu’à présent, au moins, ceux-ci n’ont jamais été complètement battus. Mais elles n’ont pas non plus battu beaucoup d’entre nous. Elles vous rendent malade, mais elles ne vous tuent généralement pas. Les gens sont beaucoup plus utiles aux virus quand ils sont vivants – toussent, éternuent et se propagent – que morts. C’est probablement pourquoi le COVID a tendance à ne pas tuer les personnes qui socialisent le plus, les jeunes, car ils ont le système immunitaire le plus fort, selon les vrais chiffres.

 

La monnaie contrefaite transfère la richesse réelle

D’où vient tout cet argent. Paul était payé, belle affaire. Mais Peter ne savait même pas qu’il était volé par l’inflation. De toute évidence, l’argent est faux – personne ne l’a jamais gagné, sauvé, investi, prêté ou même imaginé qu’il existait. Donc, bien sûr, personne ne l’a remarqué quand il a disparu à cause de l’inflation.

Les transferts d’argent ne prendront pas fin de sitôt. Comme nous le dit Ludwig von Mises, il n’y a que deux façons pour ces booms de se terminer: soit

volontairement – arrêtez l’impression de l’argent, soit involontairement – continuez simplement à imprimer jusqu’à ce que tout cela explose. La question est :  dans quel sens cela ira-t-il?

Sans le faux crédit, créé et financé par les banques centrales, des milliers d’entreprises auraient fait faillite, des millions de ménages devraient réduire leurs dépenses – provoquant une récession.

Sans des milliards de contrats et de subventions, l’ensemble du complexe militaire / industriel / social / diversité / éducation / médical devrait être réduit – conduisant à un effondrement de Wall Street, abattant tout l’édifice des entreprises parasites qui est soutenu par le faux argent . Et quel président sera réélu en refusant aux électeurs le sucre sur le gâteau qui est devenu une si grande partie de leur alimentation?

Nous savons tous d’où vient l’argent – la presse à imprimer. Et nous savons tous que l’argent des presses à imprimer est intrinsèquement sans valeur. Il n’y a pas de vraie richesse derrière cela. C’est pourquoi les Banques Centrales peuvent en créer autant qu’elles le souhaitent. Et pourtant, même s’il est sans valeur, il peut toujours être utilisé pour réclamer de vraies choses en achetant de l’or ou de l’argent. Donc, cela transfère vraiment la richesse.

C’est sans valeur et pas sans valeur, quelque chose et rien, ici et parti – en même temps. C’est un Ponzi. Ou plus correctement : les destinataires sont heureux de l’obtenir. Alors que ceux qui ont été volés, pensent qu’ils l’ont toujours, car ils ne tiennent pas compte de l’inflation.

Que se passe-t-il vraiment? Puisqu’il n’y a pas assez de revenus courants pour couvrir les dépenses, les gouvernements doivent transférer la richesse du bilan, convertir le capital de la nation – la vraie richesse accumulée – en faux argent de poche.

Le problème fondamental de l’impression monétaire est: Cela peut donner un coup de fouet aux gens, mais cela ne peut pas les empêcher d’être secoué. En d’autres termes, cela peut leur donner de l’argent, mais cela ne peut pas améliorer leur sort.

La vraie richesse nécessite une croissance réelle, des économies réelles, des investissements réels, du travail acharné, du temps, de l’innovation, de l’auto-discipline et toutes les autres choses qui ont fait de l’économie une telle puissance. La fausse monnaie, en revanche, encourage la spéculation, la complicité, la corruption, le court-termisme et une attitude de conduite comme vous l’avez volé, qui condamne cet empire romain au statut de 4e monde.

Si vous avez trouvé cette information intéressante, utile ou perspicace, veuillez la partager avec toutes les personnes que vous connaissez pour les aider à les réveiller. Et n’oubliez pas d’afficher votre drapeau national montrant au monde que vous êtes éveillés, et j’espère que cela motivera la majorité silencieuse éveillée à emboîter le pas. Les drapeaux plus nombreux montrent que la cabale perd son emprise sur nous. Il y a beaucoup plus d’informations éclairantes à suivre! Pour lequel vous pouvez vous abonner gratuitement.

Notre processus de libération ne peut plus être arrêté. S’unir avec d’autres personnes partageant les mêmes idées crée et façonne notre meilleure réalité. Des réseaux mondiaux de personnes en éveil se créent, comme dans la région de Marbella / Malaga, qui attire un nombre croissant de participants car en seulement quelques mois d’existence, le groupe est passé à plus de 250 membres. Si vous souhaitez postuler ou apprendre à créer votre propre groupe régional ou local. Veuillez contacter FWC par via email.

L’État profond panique vraiment; ce qu’ils craignent le plus est la VÉRITÉ. Maintenant, Bol.com a interdit mes livres The Great Awakening. Toutes les personnes intéressées peuvent, tant qu’elles ne sont pas supprimées, acheter sur Amazon. Tirez parti de ces connaissances avant que d’autres restrictions ne soient mises en place.

 

Source: Final Wakeup Call

Traduction: Le Phare

Rédigé par Nouvelle conscience

Publié dans #Covid-19

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article