Source: Finale Wakeup Call Traduction: Le Phare

Publié le 15 Avril 2020

Source: Finale Wakeup Call Traduction: Le Phare
Source: Finale Wakeup Call Traduction: Le Phare
 
L’argent gagné sur le dos de la population
Les cycles de booms et de contractions sont faits pour se produire

 

Histoire et origine de notre esclavage de la dette

L’union, en 2000 avant JC, entre les religions babyloniennes, la banque babylonienne et la loi babylonienne a mis le monde en servage. – Peu de temps avant la naissance de Jésus-Christ, également nommé Yeshua Messiah, les Romains ont mis en place un «Régime de Marionnettes» en Israël, afin de masquer plus efficacement la dure réalité que les Israélites étaient un Peuple Conquis. Et, parce que la «loi» était fréquemment administrée par un «Clergé» dans ces cultures anciennes, un groupe de prêtres connus sous le nom de «Pharisiens», parmi eux, se sont joints aux Romains pour Tromper, Confondre, Piller et Asservir le peuple israélite commun. Jésus-Christ, qui a pris d’assaut le Temple avec une colère juste, en renversant les tables des changeurs et en les fouettant sévèrement autour de la tête et des épaules pour les retirer du Temple, a déclaré : “Ne fais pas de la maison de mon Père une maison de marchandise.” En réaction, ces mêmes agents de change ont demandé sa mort quelques jours plus tard. Parce que Jésus était une menace pour leur système financier oppressif et tyrannique. Par la suite, les deux groupes d’intérêts spéciaux, les Romains et les Pharisiens, se sont unis pour faire clouer Jésus-Christ sur la croix quelques jours plus tard, en 30 AC.

Le fait, n’ayant jamais été enregistré que la religion des pharisiens s’est éteinte, indique qu’eux et leurs pratiques d’esclavage ont continué d’exister jusqu’à ce jour. Dans leur propre littérature, les praticiens modernes du «Judaïsme Rabbinique» admettent tranquillement qu’ils sont des descendants de ces anciens pharisiens.

Jésus-Christ et ses disciples ont été Crucifiés pour avoir dénoncé hardiment ces Malins des Romains et les Faux Israélites Marionnettes des Pharisiens. Les Romains suivaient déjà ces mêmes Codes Babyloniens de Commerce d’Esclaves. Cela indique que le lien entre les Marchands d’Esclaves Romains et les Pharisiens était plus qu’une simple coïncidence. Cela indique qu’à un certain moment de l’histoire ancienne, les Marchands d’Esclaves Romains et les Pharisiens d’Israël étaient d’Ascendance Culturelle Commune.

Cela montre que la «magie» moderne de la création d’argent à partir de rien a ses racines dans l’ancienne ville de Babylone. Plus exactement, quelque 600 ans avant la naissance de Jésus-Christ. Les praticiens de l’artisanat étaient connus historiquement comme des «agents de change», pour être plus précis, «changent votre argent de votre main à la mienne».

Déjà environ 1000 avant JC, les agents de change étaient actifs car ils avaient découvert avant cette date que le contrôle d’une masse monétaire frauduleuse leur donnait non seulement le contrôle des actifs du peuple, mais d’une manière très réelle, le contrôle du gouvernement du peuple.

 

Environ 50 av. J.C., Jules César a pris le contrôle du système monétaire du royaume en frappant des pièces destinées au commerce quotidien. Avec une abondance d’argent réel, le royaume a prospéré, les affaires ont prospéré et tout le monde en a profité. Tout le monde sauf les agents de change, dont les moyens de subsistance ont été bouleversés alors que leur contrôle sur les finances du pays leur a été retiré.

Leur pouvoir ne resterait cependant pas longtemps en sommeil. Ils se mirent en route pour reprendre le contrôle et César fut assassiné peu après. Il n’a pas fallu longtemps pour que la corruption revienne, les impôts ont augmenté et la masse monétaire a été réduite de 90%, entraînant la faillite des entreprises, les gens ont perdu leurs maisons et leurs terres, et la pauvreté est devenue la norme. Cela sonne familier?

Le règne du roi Henri I 1100 – 1135, apporte une nouvelle forme d’argent qui a dépouillé les agents de change de leur pouvoir immonde sur les gens et les nations qui, à l’époque, avait duré plus de 700 ans. Il a créé une monnaie appelée bâton de pointage. C’était un bâton de bois poli avec des encoches coupées sur un côté, dont le nombre indiquait la dénomination de la somme d’argent représentée par le bâton.

 

Le bâton appelé «Tally» a été fendu dans le sens de la longueur, chaque moitié portant des encoches identiques. Une moitié est entrée en circulation; l’autre moitié était conservée par le roi. Cela a rendu la contrefaçon impossible. – Le système a été un énorme succès, car les impôts du roi devaient être payés ainsi, ce qui a augmenté la circulation et assuré son acceptation comme une forme d’argent légitime. Plus important encore, cela a empêché les agents de change de prendre le contrôle de la masse monétaire. Ce qui ne leur a pas convenu pendant très longtemps. Pendant ce temps, pour le peuple, le monde était un endroit beaucoup plus heureux. Après la mort du roi, les agents de change sont revenus.

En 1791, Alexander Hamilton, le secrétaire au Trésor avait créé la première banque centrale, sous le nom de First Bank of the United States, bien qu’il n’y ait à l’époque que quatre autres banques dans tout le pays. Sa charte a expiré en 1811. En 1816, on a tenté à nouveau de créer la Second Bank of the United States, avec une charte qui a expiré en 1836 et et qui n’a pas été renouvelée par Andrew Jackson, le 7e président de 1829 à 1837 des États-Unis, qui a retiré à nouveau le système de banque centrale des agents de change. Après sa mort en 1845, les agents de change criminels sont revenus. Ils ont créé la crise bancaire de 1907, pour entreprendre leur troisième attaque pour obtenir le contrôle du système monétaire.

En 1913, en soudoyant le gouvernement Woodrow Wilson, ils ont rétabli leur pouvoir sous le drapeau de la Federal Reserve Bank, qui n’est ni Fédérale ni une Banque. C’est en 1963 que le président John F. Kennedy, 1961 – 1963, a tenté de faire retirer ces bureaux de change criminels, pour lesquels il a été assassiné à Dallas, au Texas, en novembre 1963.

 

En 2012, après l’élection pour le second mandat de Barack Obama, trois patriotes ont formé un groupe secret de dix milliardaires très riches, intelligents et puissants. Ils craignaient de perdre l’Amérique face à des régimes étrangers par le biais des forces fascistes. C’est pourquoi ils ont formé une alliance secrète, fidèle au drapeau et à la constitution de l’Amérique. Ils connaissaient tous personnellement des membres de l’État profond et ils avaient acquis une connaissance directe de leurs plans.

Ce groupe appelé Q, a décidé de choisir le prochain président des États-Unis. Soutenus par leur puissante alliance secrète, ils ont tendu la main à des associés de confiance, motivés par la même raison que l’État profond avait toujours trié sur le volet leurs présidents : l’assurance d’une bonne mise en œuvre de leurs plans. Désormais, ils ont décidé de battre l’État Profond à leur propre jeu, sans leur faire savoir qu’ils étaient dans le même match en tant que compétiteur.

Leur première étape a été de sélectionner la personne qui, selon eux, serait la plus appropriée pour remplir le poste de POTUS. Ils ont énuméré ces critères pour leur candidat; il doit être charismatique, riche, puissant, autodidacte, motivé pour mettre l’Amérique en premier, fier, à la couenne dure, constitutionnaliste, franc, non-politicien mais plutôt entrepreneurial et il doit croire en la forte probabilité d’atteindre le succès dans cette position.

Ils ont sélectionné sept candidats qualifiés. Après mûre réflexion, deux candidats ont finalement été sélectionnés. L’un d’eux était Donald Trump. S’il refusait leur demande, leur deuxième candidat serait devenu président.

Le président Donald Trump était tenu d’exposer la cabale de l’État Profond dans chaque recoin : les criminels «sombres» qui font tout leur possible pour empêcher l’humanité de se réveiller. Ils étaient désespérés et ils ont tout mis en œuvre pour empêcher le changement vers un monde meilleur pour nous tous. L’État Profond déteste l’humanité parce qu’ils craignent l’humanité car ils savent quelles sont les véritables capacités de l’humanité et c’est pourquoi ils ont tout mis en œuvre pour détruire la population grâce aux pilules de poisons de Big Pharma; les soi-disant «Soins de santé»; en appliquant des méthodes obstructives à la guérison; eau fluorée toxique; aliments transformés avec des produits chimiques poisons; boissons gazeuses avec sucres et édulcorants dangereux; chemtrails détruisant l’environnement; un système éducatif plein de mensonges, pour ne citer que quelques faits. L’État Profond veut des disciples subornés, pas des leaders indépendants.

 

 

 

--

 

Grâce à la structure Q bien organisée, le président Trump et les Patriotes ont obtenu du succès et ils ont entre-temps mis l’État profond sur la défensive. Par exemple, leur principal outil, le change d’argent par les banques centrales a été ruiné. Leur système bancaire mondial géré par Rothschild en tant qu’économie de banque centrale est devenu totalement dysfonctionnel, comme on peut le constater et cela est prouvé par la folle impression quotidienne d’argent en quantités de milliers de milliards.

L’impression de milliers de milliards d’unités monétaires, avec des taux d’intérêt négatifs, un illimité QE – une autre forme d’impression monétaire – l’engagement à acheter des milliers de milliards en Bons du Trésor et en titres adossés à des créances hypothécaires, des obligations municipales, des obligations de pacotille, etc., tout cela est sans aucun doute l’arrêt de mort de l’économie de la banque centrale.. C’est la transition vers l’économie populaire sur laquelle l’Équipe Trump  travaille depuis qu’il est au pouvoir.

L’épidémie du virus C est une opération initiée par la cabale de l’État profond pour réduire la population mondiale selon l‘Agenda 2030. Cela est habilement utilisé par l’Équipe Trump pour retirer dans le monde entier l’État profond de leur pouvoir de changer de l’argent illégalement obtenu. Le président Trump et les patriotes connaissaient déjà bien à l’avance, en fait depuis sa création, cette opération maléfique et ils ont transformé cette crise en une opportunité de commencer la mise en œuvre de GESARA dans le monde entier et de mettre fin au système de Banque Centrale de Rothschild. Dépouillant ainsi l’État Profond de leur puissant outil de création d’argent le plus admiré. Le rachat de devises et le Nouveau Système Financier – QFS, devraient maintenant avoir lieu bientôt.

L’argent gagné sur le dos de la population

Depuis le meurtre brutal du président Kennedy, l’État Profond est devenu la structure de pouvoir prédominante sur chaque gouvernement. Alors que, les agents de change  avaient depuis longtemps découvert que le contrôle d’une masse monétaire frauduleuse leur donnait non seulement le contrôle des actifs du peuple, mais d’une manière très réelle, le contrôle du gouvernement du peuple.

Ils ont appris à gagner de l’argent sur le dos du peuple avec la sanction de leur propre gouvernement: ils ont étendu leur contrôle en appliquant la séquence de cycles d’argent facile / d’argent difficile. En rendant l’argent facile à emprunter, la quantité d’argent en circulation augmente. Lorsque les agents de change sont convaincus que suffisamment de poissons ont mordu à l’appât, ils déclenchent le piège.

 

L’argent est «créé» dans un système monétaire basé sur la dette. L’argent ne naît que lorsque le crédit est établi. Vous entrez dans une banque, empruntez 250 000 $ pour une nouvelle maison; une entrée est faite dans le grand livre de la banque, et le tour est joué! 250 000 $ sont instantanément gagnés, car ils n’existaient pas auparavant. Tout simplement en vertu du fait que vous avez signé votre nom sur un morceau de papier promettant de rembourser cette somme d’argent, tandis que la banque reçoit en garantie de ce faux prêt, votre bien réel, votre maison, qu’ils confisqueront au moment où vous serez pris dans leur piège.

 

Les cycles de booms et de contractions sont faits pour se produire 

Soudainement, la masse monétaire se resserre. Ensuite, ils rendent les prêts difficiles ou impossibles à obtenir, ce qui entraîne une diminution du montant d’argent en circulation. Avec pour résultat qu’un pourcentage de la population ne pourra pas rembourser ses prêts en même temps qu’elle ne pourra pas faire de nouveaux emprunts, elle fera faillite. Ces propriétaires sont désormais contraints de transférer leurs actifs aux prêteurs pour des peccadilles par rapport au montant du  prêt. Alors qu’ils restent très probablement endettés pour le reste de leur vie.

Cette astuce est fréquemment appliquée pour aspirer le sang de la vie financière des gens et les maintenir en ligne en tant qu’esclaves de leur dette. Leurs stratégies de base sont les suivantes: déstabiliser les nations; ruiner leurs économies; envoyer des millions d’emplois manufacturiers dans des endroits où la main d’œuvre constituée d’esclaves fait le travail, comme en Chine; pour ajouter l’insulte au grief, exporter les produits bon marché de ces usines à esclaves vers les nations qui ont perdu les emplois, pour être vendus aux consommateurs sans argent à crédit bon marché, qui achètent la plupart de ces choses dont ils n’ont vraiment pas besoin en premier lieu, pour ensuite saper davantage les fabricants nationaux, les forçant à fermer leurs portes et à licencier encore plus d’employés, à augmenter délibérément les chiffres du chômage et à réduire la qualité des emplois.

Ensuite, l’envoi à la Banque mondiale ou au FMI, pour résoudre le chaos économique et ramener l’ordre, en prêtant de l’argent et en saisissant les actifs réels du pays en garantie pour les prêts émis, basés sur de la fausse monnaie. Question : Quels types de problèmes résolvent-ils? Bien sûr, le Nouvel Ordre Mondial. Cela crée finalement un monde, sans frontières nationales, sous un système de gestion unique, avec une économie mondiale planifiée, pour rétablir la stabilité, promis trompeusement “pour le bien de tous”, et demeurant pour toujours, après que dans le processus 90% du monde la population ait été abattue.

Ce processus est en termes sophistiqués appelés «boom et contraction», «le cycle économique», «inflation», «récession», «dépression» et il nous garde vous et moi, confus et aveugles à leur magie noire. La langage a changé, mais la fraude est la même qu’elle a toujours été. Et le monde est en effet un endroit beaucoup moins heureux au fil du temps.

Plus d’informations sur les agents de change  dans un futur essai, qui traitera plus spécifiquement d’un certain M. Amschel Mayer Bauer, alias Rothschild, et de sa progéniture.

Il n’y a aucune raison pour que quiconque souffre d’une carence. Il n’y a aucune raison pour quiconque de se voir imposer une taxe. Les banques utilisent tous les trucs de leurs livres pour détenir de bonne foi les actifs que les déposants leur ont laissés – sous de fausses allégations d ’« abandon ».

Ne vous inquiétez pas; Nous, le peuple, avons le pouvoir de restaurer notre propre gouvernement national, de récupérer notre statut politique de notre droit de naissance et de restaurer notre juridiction foncière.

Nos pays – sans personnalité juridique propre – sont toujours debouts et ils fonctionnent et peuvent retrouver leur statut juridique d’origine en exigeant que tous les biens dus aux nations et aux peuples soient restitués. L’horloge tourne. Des milliards de personnes dans le monde doivent se réveiller et récupérer leurs biens et leur identité volés.

Les politiciens corrompus, les chefs d’église, les chefs militaires, les banques – tous doivent publiquement souffrir honteusement pour ce qui s’est produit partout dans le monde depuis des siècles. Soyez vigilants et déterminés avec l’exposition de ces personnes corrompues qui saisissent toutes les occasions pour empêcher leur destruction, et ne vous laissez pas berner par ces rats.

Soyez heureux de savoir que le président Trump et ses patriotes travaillent avec l’Alliance terrestre et l’aide de Q and des Anons, soutenus par de nombreux travailleurs de la lumière volontaires, pour mettre fin à l’esclavage de la dette et assécher le marais. Où l’un va, on y va tous ! Soyez convaincus que nous, les humains, gagnerons la lutte contre l’État Profond.

Lorsque tout est rendu à la population, et que les gens eux-mêmes sont aux commandes, la planète Terre devient comme notre Seigneur l’avait initialement prévu pour nous. Nous, les humains, avons maintenant l’obligation de prendre les mesures nécessaires pour que toutes les générations à venir sachent ce que nous avons enduré en tant qu’esclaves de la dette, afin que personne ou un groupe ne se lève à nouveau et ne prenne le contrôle de notre argent, comme cela a été le cas à plusieurs reprises dans le passé. Cela est clairement expliqué dans cet essai.

Assurez-vous que tous ceux qui prennent leur responsabilité au sérieux sont informés en détail de l’étendue et de l’ampleur des fraudes, injustices, meurtres et trahisons commis. Toutes les générations futures et leurs enfants doivent être informés afin que des maux similaires ne leur arrivent plus. Seule une vigilance civile continue peut empêcher le retour des agents de change. La façon la plus simple d’y parvenir est d’acheter, de lire et d’étudier le livre The Great Awakening, écrit spécialement à cet effet. En tant que garantie de notre bien-être, bonheur, santé et joie continus, ce livre ne devrait manquer dans aucune bibliothèque.

Soyez serviables et partagez cet article avec tous ceux que vous connaissez et motivez-les à faire de même avec leurs contacts.
 
Source: Finale Wakeup Call
Traduction: Le Phare

Rédigé par Réjean Chevalier T

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :