Comment la 5G et la Pollution favorisent le Covid-19 !

Publié le 22 Mars 2020

 
 

SYNDROME DU CORONAVIRUS : C'est beaucoup plus compliqué que ce qu’on dit !


 
 
 
COVID-19 se décrit mieux par le nouveau nom de maladie suivant : Syndrome d'hypertoxicité COVID-5G. Dans ce qui suit, le Syndrome du Coronavirus est une version abrégée de : Syndrome d'Hypertoxicité COVID-5G.
Le syndrome du coronavirus n'est pas seulement un simple coronavirus nommé COVID-19 par l'Organisation mondiale de la santé. 
C’est en fait un processus de micro-organisme pathogène et de maladie beaucoup plus complexe que les autorités médicales ne le savent. 
Plus important encore, c'est l'étiologie biologique et la causalité environnementale qui doivent être correctement comprises si le Syndrome du Coronavirus doit être traité avec succès.
 
Il y a 3 éléments principaux du Syndrome d'Hypertoxicité COVID-5G comme indiqué dans le nouveau nom de la maladie.
Premièrement, il y a le micro-organisme pathogène qui a été spécifiquement bio-conçu dans un laboratoire militaire américain sous la forme d'une arme biologique appelée COVID-19.
Deuxièmement, il y a l'impact écrasant de la 5G, 4G, 3G et d'autres gammes de signaux de fréquence électromagnétique et transmissions de micro-ondes.
Troisièmement, il y a l'état d'hypertoxicité de chaque individu qui contracte la maladie, déterminé par sa charge toxique ou sa charge corporelle totale.
Il existe plusieurs autres facteurs de risque tels que les antécédents médicaux, l'état de santé général, les affections médicales, les conditions de santé, l'âge, le régime alimentaire, etc. impliqués dans le développement du Syndrome du Coronavirus Cependant, chacun de ces facteurs de risque est spécifique au patient et ne sera pas traité dans ce résumé.
De loin, le facteur de risque le plus important concerne les affections médicales et l'état de santé d'un patient. Toutes les preuves montrent que les patients atteints de coronavirus atteints avec certaines maladies et conditions sous-jacentes, avant de contracter COVID-19, avaient un taux d'infection et un taux de mortalité beaucoup plus élevés.
 
5G et IoT (l'Internet des objets)
Les trois plus grands clusters du syndrome du coronavirus sur chaque continent sont situés dans 3 grandes villes qui avaient déjà connu le déploiement intensif d'un réseau électrique 5G.
"C'est également la raison pour laquelle trois des plus graves épidémies de coronavirus sur 3 continents - Asie, Europe et Amérique du Nord - se sont produites dans les principales régions métropolitaines qui avaient subi des déploiements avancés de la 5G - Wuhan, Chine; Milan, Italie; et Seattle Washington, respectivement. 
Chacune de ces trois "zones de démonstration 5G" a produit les taux d'infection et de mortalité COVID-19 les plus élevés au monde aujourd'hui."
(Source: The Most Fatal Coronavirus Outbreaks and Intensive 5G Roll-outs Conclusively Correlate  les épidémies de coronavirus les plus mortelles et les déploiements intensifs de la 5G sont corrélés de manière concluante)
Il existe sans aucun doute une corrélation directe entre les déploiements avancés de la 5G et l'incidence du Syndrome du Coronavirus. 
Toute la science a prouvé que les énergies extrêmement puissantes et nocives associées à une 5G pleinement opérationnelle affaiblissent considérablement le système immunitaire humain
Par conséquent, les personnes vivant dans les "zones de démonstration 5G" seront beaucoup plus vulnérables à toutes les influences saisonnières, et en particulier au COVID-19 hautement opportuniste et virulent. 
 

 

 

 

Certains chercheurs en médecine ont identifié la grande probabilité que la 5G déclenche réellement COVID-19, ce qui déclenche alors un processus pathologique unique qui se manifeste différemment chez chaque patient. 
Parce qu'il semble y avoir une capacité de bio-ingénierie pour COVID-19 de muter in vivo, l'ensemble des symptômes peut changer rapidement ou lentement, ce qui échappe au diagnostic et au traitement appropriés. 
Plus un patient est exposé longtemps à un environnement 5G, plus les symptômes sont graves. 
De même, des symptômes supplémentaires, dont certains sont assez inhabituels, apparaissent également à mesure que le processus de la maladie évolue.
Non seulement la 5G semble déclencher l'apparition du Syndrome du Coronavirus, mais elle semble également provoquer une mutation et un morphing extraordinaires de COVID-19 en un pathogène tout à fait différent, qui se trouve sous une forme latente dans le corps bien après la guérison du patient. 
Ceci est assez similaire au virus Epstein-Barr qui évolue finalement en EBV-Stage 4.
La mesure dans laquelle un patient est exposé à l'Internet des objets (IoT) pose un défi encore plus grand à son système immunitaire. 
C'est pourquoi tant de navires de croisière sont devenus des hôpitaux flottants si peu de temps après l'épidémie de Wuhan. 
Non seulement la 5G était pleinement opérationnelle sur ces navires mis en quarantaine, mais les croisiéristes promouvaient leurs IoT maritimes pour tous les vieux dont la santé est très compromise ou souffrent d'immunosuppression. 
Ensuite, la longue période de quarantaine a permis de répandre encore plus le COVID-19 dans les quartiers proches de ces bateaux.
Cependant, ce sont les taux élevés de réinfection de COVID-19 qui illustrent les effets dramatiques d'un environnement 5G sur un porteur ou un patient. 
Ceux qui quittent l'hôpital et réintègrent leur même espace informatique sans fil subissent invariablement un taux de réinfection plus élevé. 
Certains finiront par subir des réinfections doubles ou triples au cours de la même saison grippale.
Soit dit en passant, le syndrome du coronavirus n'est absolument pas causé par un virus de la grippe typiqueCOVID-19 est une arme biologique hautement sophistiquée qui a été délibérément bio-conçue pour être extrêmement opportuniste, prédatrice et pernicieuse
Par conséquent, la meilleure défense consiste à éviter l'infection. 
Malgré la contagion apparente, le bon style de vie le tiendra à distance. 
Ce type de coronavirus se nourrit d'un individu faible et / ou malade dont l'environnement interne est propice à la construction d'une maison. 
Des mesures préventives doivent être prises immédiatement par ceux qui courent le plus de risques.
 
POINT CLÉ : 
Chaque résident de la planète devrait prendre toutes les mesures de précaution qu'il peut raisonnablement prendre, mais ce sont les actions préventives ciblées qui serviront le mieux chaque individu. 
Voici comment tout le monde peut éviter de contracter le coronavirus ! 

Hypertoxicité ! 

De toute évidence, ceux qui souffrent d'hypertoxicité seront beaucoup plus susceptibles de souffrir du Syndrome du Coronavirus que ceux qui ont un profil de santé propre. 
Il existe de nombreux facteurs contribuant à l'état d'hypertoxicité qui ne sont pas encore bien connus. 
Pour des raisons évidentes, les personnes âgées souffriront toujours de cette maladie beaucoup plus que les enfants, c'est pourquoi les patients plus âgés meurent si rapidement du COVID-19 et en bien plus grand nombre.
Les jeunes sont tout simplement beaucoup moins toxiques. 
La charge toxique élevée des personnes âgées a eu plusieurs décennies pour la bio-accumulation d'innombrables produits chimiques, métaux lourds, insecticides, toxiques, poisons, contaminants, polluants, etc. 
Il existe donc une relation directe entre la charge corporelle totale et la sensibilité à COVID-19 comme il y a à toute maladie. 
Sauf qu'un trouble interne hypertoxique permettra au Syndrome du Coronavirus de sévir.
Il y a d'autres pièces majeures dans ce casse-tête d'hypertoxicité qui restent en dehors de la capacité de contrôle de tout individu. 
Par exemple, il y a des aérosols toxiques de chemtrails qui sont pulvérisés sans cesse dans notre ciel. 
L'immense volume d'aluminium chimiquement mobile à lui seul empoisonne lentement toute l'humanité. 
Il en va de même pour le baryum, le strontium, le lithium et d'autres contaminants chimiques qui sont rejetés dans la troposphère via les programmes de géo-ingénierie chimique menés dans le monde entier.
La pollution industrielle fournit de nombreux autres vecteurs de dissémination des toxines qui contribueront à terme à l'épidémie actuelle d'hypertoxicité. 
Tout comme Pékin, Wuhan était également tristement célèbre pour sa pollution oppressante. 
De même, Milan est la puissance économique de l'Italie et la plaque tournante de diverses industries pour inclure "la fabrication de textiles et de vêtements, l'automobile, la chimie, l'industrie, les machines et l'édition". [1]
 

 

 

 

 
COVID-19 !
Bien que COVID-19 soit le micro-organisme pathogène principal du Syndrome du Coronavirus, il est impératif de comprendre qu'il n'est qu'un des composants du syndrome d'hypertoxicité COVID-5G
Il est également très important de comprendre que COVID-19 n'est que l'un des nombreux coronavirus à l'origine du rhume. 
Mais le vrai secret se trouve dans son nom comme suit : CORONAVIRUS BIOWEAPON MYSTERY SOLVED: It’s all in the name! 
Le mystère des armes biologiques de CORONAVIRUS est résolu: tout est dans le nom !
Comme le nom du virus CORONA l'indique, une fois que ce lien crucial est établi entre le coronavirus et la 5G, il devient clair que l'humanité souffre de divers types de maladies EMF (champs électriques et magnétiques) et de maladies EMR (
Electromagnetic Radiation (EMR)  et d'empoisonnement aux micro-ondes et de maladies dues aux rayonnements non ionisants et de syndrome d'électrohypersensibilité depuis de nombreuses décennies. 
Par conséquent, on pourrait même affirmer que s'il n'y avait pas de paradigme électrique sur la planète Terre, il n'y aurait pas de Syndrome du Coronavirus
Néanmoins, pour bien comprendre le récit "qui, quoi, où, pourquoi et comment" concernant le Coronavirus désormais notoire, chaque lecteur est encouragé à considérer les liens dans cette vaste compilation d'exposés détaillés : BIOENGINEERED and 5Ged CORONAVIRUS PANDEMIC: What Everyone Needs to Know
BIOENGINEERED et 5Ged CORONAVIRUS PANDEMIC : ce que tout le monde a besoin de Savoir
 
Conclusion
Le Syndrome d'hypertoxicité COVID-5G est précisément ce que son nom indique.
Non seulement cela, l'intensité de sa manifestation est également fonction de plusieurs autres facteurs de risque, dont chacun peut être déterminé dans un cas particulier par un clinicien expérimenté qui est également un diagnosticien qualifié.
Et, OUI, le Syndrome du Coronavirus est très certainement un syndrome en constante évolution qui défie le diagnostic et le traitement. 
C'est pourquoi tant de gens tombent comme des mouches avant de tomber morts. 
Les symptômes s'intensifient si rapidement ou des symptômes inhabituels apparaissent si rapidement que les médecins traitants sont pris à court. 
Les patients eux-mêmes sont dépassés par la gravité des symptômes. 
Dans de nombreux cas, la combinaison de symptômes débilitants et souvent inconnus les démoralisent.
À la lumière de ces réalités austères, plus chaque personne est consciente des points clés à retenir dans cette analyse critique des coronavirus, plus sa réponse peut être efficace. 
La santé et le bien-être de nos familles et amis, collègues et autres connaissances dépendent grandement de cette connaissance vitale au cours de cette fenêtre d'opportunité qui se ferme rapidement.
S'il vous plaît, fidèles lecteurs, aidez-nous à diffuser cette discussion urgente avant que les autorités de la censure ne ferment les médias sociaux à tous les messages sur les coronavirus. 
 
 
 
Traduction : Hannibal GENSERIC

Rédigé par Nouvelle Conscience

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :