La Partie d'Échecs en 5D de Trump !

Publié le 9 Janvier 2020

 

La Stratégie de la Partie

d'Échecs en 5D de

Trump au Moyen-Orient !

 

Poutine et Trump. 2 grands joueurs d'échec. 
 

 


Par Rinus Verhagen

 
Il devrait être clair à présent que les
conséquences de
l’élimination du général Iranien Qassem
Soleimani ont été
une initiative bien calculée de la part de
Trump. 
 
 
Lettre du général Américain 
WilliamH. Seely au général
Irakien Abdoul Amir, datée du 6 janvier 2020
l’informant d’un
"repositionnement" des troupes Américaines.
(Voir son contenu
en fin d'article !)
 
Rappelez-vous que lors d’une Assemblée des
Nations Unies,
Trump a proclamé que les États Unis étaient
souverains et
qu’ils respecteront les autres s’ils se déclarent également
souverains. 
 Il n’y a pas d’avenir pour le mondialisme, mais
seulement pour le patriotisme.
 
La réaction à l’élimination de
Qassem Soleimani était de ce
fait prévisible, donc Trump pouvait s’attendre
à une réaction
du gouvernement Irakien le priant de quitter
le pays.  
Étrangement, Trump a reçu le soutien de
Merkel, donc
l’accord avec l’Iran est maintenant
complètement mis de
côté, et nous pouvons nous attendre à
ce que l’Iran
nous communique les noms des politicien
s Occidentaux
corrompus qui ont touché des
pots-de-vin, provenant de
l’argent qu’Obama avait versé à l’Iran.
 
Appelez Merkel, Macron, Johnson en Iran. 
Qu’ils maintiennent leur accord atomique.
Les trois dirigeants Européens appellent
également l’Iran à ne pas
faire preuve de violence. 
Ils insistent également pour qu’il y ait une
désescalade des deux
côtés.   
Les mondialistes sont assez forts pour
encaisser l’initiative de Trump,
et ont exposé leur double projet.
Dimanche soir, Téhéran a déclaré qu’il ne se soumettrait plus à l’accord
de 2015, qui déclare que l’Iran renonce à développer des armes
nucléaires. Les chefs de gouvernement Européens appellent
maintenant
l’Iran à "renoncer aux mesures" qui ne sont pas conformes à l’accord
nucléaire. 
Les États-Unis s’étaient déjà retirés unilatéralement de l’accord
précédemment.
 
Après la liquidation du général Qassem Soleimani par les États-Unis
vendredi, Téhéran menace de représailles. En réponse, le Président des
 États-Unis Donald Trump a annoncé sur Twitter que si l’Iran attaque
des cibles Américaines, les États-Unis vont réagir « vite, complètement
et peut-être de manière disproportionnée ».  
Précédemment, il avait déjà menacé d’attaquer des douzaines de cibles
Iraniennes, si Téhéran devait recourir à des représailles.
Bien sûr, cela a également des conséquences pour l’OTAN, parce que
l’OTAN est une puissance d’occupation organisée par les banquiers
pour contrôler les pays qu’ils ont occupés. 
 
 

 
L’Amérique d’abord, et la promesse de Trump de reconnaître d’autres
pays comme des états souverains, est un prélude au GESARA
 (Plan de Prospérité pour Tous) 
Cela va permettre aux autres pays qui ne veulent pas d’une présence
Américaine d’en faire la demande, donc Trump va retirer les troupes,
comme il le démontre. 
Avec le démantèlement de l’OTAN, et l’avènement de la Réévaluation
et du Réamorçage Monétaire Mondial, le Pétrodollar fiduciaire et
l’Euro
fiduciaire ne sont plus un instrument pour lier des pays souverains
à la BCE et à la dictature de l’UE.
Parce que le Pétrole Saoudien ne pourra plus être vendu avec le dollar
sans valeur, mais devra être payé en or, comme les pays Musulmans
en ont décidé.  
 De cette manière, ils contournent les sanctions qui leur sont imposées
par les États-Unis. 
Trump a vendu beaucoup d’équipement militaire à l’Arabie Saoudite,
mais ne les protégera pas en cas de conflit avec l’Iran.
De mon point de vue, Trump a allumé la mèche pour résoudre ainsi
tous les conflits au Moyen-Orient rapidement et efficacement, sans
interférence des propriétaires de la FED, étant donné qu’ils sont en
faillite.
Tout bien considéré, c’est un excellent exemple de partie d’échecs
de 5D.
 
L’État Secret est découvert et le Mondialisme est
mourant ! 
 

  

Le général Irakien Abdoul Amir

Traduction de la lettre citée en début d'article 

Lettre du général Américain WilliamH. Seely au général Irakien Abdoul Amir,
datée du 6 janvier 2020 :
Monsieur, par respect envers la
souveraineté de la République d’Irak et à
la demande du Parlement Irakien et du Premier Ministre, la CJTF-OIR (Combined Joint Task Force-Operation Inherent
Resolve – Force Tactique Conjointe Combinée-Opération Inherent Resolve*)
va repositionner ses forces dans les jours
à venir en préparation de mouvements ultérieurs.
* L'opération Inherent Resolve (OIR) est
le nom de l'opération
militaire américaine menée dans le cadre de la coalition internationale
en Irak et en Syrie, à la fois en Irak et en Syrie. Wikipédia
 
Afin de mener à bien cette tâche, les Forces de la Coalition doivent
prendre certaines mesures pour s’assurer que le mouvement hors
d’Irak se fasse d’une manière sûre et efficace.  
Au cours de cette période, il y aura un accroissement du nombre de
navettes d’hélicoptères à l’intérieur et autour de la Zone Internationale
(IZ) de Bagdad. 
Cet accroissement du trafic sera assuré par des hélicoptères d’escorte
de sécurité CH-47, UH-60 et AH-64.  
Les forces de la coalition vont prendre
des mesures appropriées pour
minimiser et atténuer l’impression chez
le public que nous amenons
davantage de forces de la coalition dans
la Zone internationale. 
Alors que nous entamons cette prochaine phase d’opérations,
j’aimerais réitérer la valeur de notre
amitié et de notre partenariat. 
Nous respectons votre décision souveraine de demander notre départ.
 
 
Source :
Envois et traduction de Patrick T.
Diffusé par :  https://vol370.blogspot.com/ 

Rédigé par Nouvelle Conscience

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :