MESSAGE DICTÉ PAR MARIE ( IS-IS )

Publié le 31 Août 2019

Et, le seul baume, le seul sauf-conduit devient, avec évidence,

votre Cœur, sa légèreté, sa Joie, mais surtout sa Vérité. Alors

que le Choc de toute l’humanité se déroule, déjà, de manière

parcellaire par l’Action des Éléments, il vous reste, bien sûr,

simplement, à être là, pleinement conscients ; ainsi présents à

vivre ce que la Vie vous offre, même, si, ce qui est retiré, vous

semble éloigné de la Vérité, il n’en est rien, puisque tout se

précipite en ce jour, tout émerge au regard ordinaire, comme

au regard du Cœur. Or, les communions se réalisent de façon

de plus en plus extensive, de partout sur cette Terre. Le Feu

Igné réalise son Œuvre. Et l’Archange Mikaël qui ensemence

la Planète, en d’innombrables lieux, prépare la Vérité, et sa

Majesté, en totalité. Toutefois, profitez de ce qu’il se déroule,

de quelque nature que ce soit, dans votre corps, dans votre

vie, autour de vous, ou à l’autre bout de Gaïa. Tout concourt,

même en ce qui apparaît, parfois, pour la personne, comme

violent, pour établir le Règne de la Vérité Unitaire, finaliser

l’Ascension de la Terre et votre Liberté. Certes, ceci doit être

éprouvé à l’intérieur de vous. Mais, je ne vous cache pas que

l’établissement de la Lumière a franchi un grand pas depuis

les derniers mois de votre année. Et, je ne vous cache pas non

plus, que ce qu’il vous est donné d’observer en vous, autour

de vous, et partout sur la Planète, va s’amplifier, de manière

démesurée pour le regard de la personnalité, à la mesure où

votre Cœur se remplit de cette Vérité retrouvée et accueillie.

Marie

6

 

MESSAGE DICTÉ PAR MARIE (IS-IS)

L’Ascension Planétaire

Je suis Marie, Reine des cieux et de la Terre. Enfants de l’Amour, je m’adresse à

vous, tous, en ce jour de l’Assomption, non pas, en tant que représentante de la

Confédération Intergalactique des Mondes Libres, puisque vous le savez, depuis

de nombreux mois, nous nous exprimons, ensemble, d’une seule voix… En fait, je

viens vous voir aujourd’hui, en tant que Marie, celle qui a enfanté, et parcouru de

ses pas cette Terre, me faisant égale à vous-mêmes en incarnation, ayant connu la

vie, la mort et la Résurrection.

… Silence…

Je ne viens rien vous annoncer de particulier, car tout ce qui est vu, en vous, et

autour de vous, aujourd’hui, vous montre clairement, si tant est que vous vouliez

regarder réellement les choses en face, que se vit en ce moment même, le temps

qui a été prophétisé par de nombreuses voix, aussi bien par le bien-aimé Jean, que

l’ensemble des prophètes qui ont parcouru ce monde, en incarnation. Rappelezvous

avant toute chose que tout cela se déroule en vous, de la même façon que ce

que vous voyez sur l’écran de ce monde… Alors, plus que jamais, l’ensemble des

paroles des Anciens, ou des Étoiles, comme des Archanges n’est là, que pour vous

mettre face à vous-mêmes, face à la peur ou face à l’Amour, afin de vous engager

avec fermeté dans l’Amour qui efface et transcende toute peur.

l’Ascension de la Terre et votre Liberté. Certes, ceci doit être

éprouvé à l’intérieur de vous. Mais, je ne vous cache pas que

l’établissement de la Lumière a franchi un grand pas depuis

les derniers mois de votre année. Et, je ne vous cache pas non

plus, que ce qu’il vous est donné d’observer en vous, autour

de vous, et partout sur la Planète, va s’amplifier, de manière

démesurée pour le regard de la personnalité, à la mesure où

votre Cœur se remplit de cette Vérité retrouvée et accueillie.

Marie

6

 

MESSAGE DICTÉ PAR MARIE (IS-IS)

L’Ascension Planétaire

Je suis Marie, Reine des cieux et de la Terre. Enfants de l’Amour, je m’adresse à

vous, tous, en ce jour de l’Assomption, non pas, en tant que représentante de la

Confédération Intergalactique des Mondes Libres, puisque vous le savez, depuis

de nombreux mois, nous nous exprimons, ensemble, d’une seule voix… En fait, je

viens vous voir aujourd’hui, en tant que Marie, celle qui a enfanté, et parcouru de

ses pas cette Terre, me faisant égale à vous-mêmes en incarnation, ayant connu la

vie, la mort et la Résurrection.

… Silence…

Je ne viens rien vous annoncer de particulier, car tout ce qui est vu, en vous, et

autour de vous, aujourd’hui, vous montre clairement, si tant est que vous vouliez

regarder réellement les choses en face, que se vit en ce moment même, le temps

qui a été prophétisé par de nombreuses voix, aussi bien par le bien-aimé Jean, que

l’ensemble des prophètes qui ont parcouru ce monde, en incarnation. Rappelezvous

avant toute chose que tout cela se déroule en vous, de la même façon que ce

que vous voyez sur l’écran de ce monde… Alors, plus que jamais, l’ensemble des

paroles des Anciens, ou des Étoiles, comme des Archanges n’est là, que pour vous

mettre face à vous-mêmes, face à la peur ou face à l’Amour, afin de vous engager

avec fermeté dans l’Amour qui efface et transcende toute peur.

En effet, chacun(e), de vous, mes Enfants, où qu’il soit sur cette Terre, se trouve

confronté(e), à cet ultime choix. Il n’est plus question d’assignation vibrale, il n’est

plus question de se positionner ailleurs, qu’au Cœur du Cœur, là, où l’Amour Pur,

Transcendant, Inconditionné, mais où l’amour humain, prend aussi toute sa place

et toute sa vérité, et surtout toute son efficacité. L’ensemble des circonstances de

vos vies, quelle que soit votre vie et où que vous soyez, à quelque âge que vous

soyez, aujourd’hui n’est là que pour vous mettre face à ce dilemme si je peux dire,

la peur ou l’Amour. Certes, en tant que Mère, mais, aussi, en tant qu’humaine, je

viens, dorénavant, vous enjoindre de profiter de ce laps de temps, qui s’ouvre à

7

vous, durant les derniers mois de cette année particulière, pour vous affermir en

l’Amour et laisser être l’Amour, traversant toute personne et toute condition que

vous avez à vivre, en cette période… Bien sûr, mon fils, le Christ, est le modèle de

l’Amour. Et, suivez-le, non pas comme on suit quelqu’un, mais en acceptant, sans

condition, tout ce que vous propose la Vie, à l’heure actuelle, où que vous soyez

sur ce monde. Parce que chaque circonstance de votre vie, et dans toute relation,

comme dans tout évènement, n’est là, que pour vous mettre face, à chaque

occasion, à ce choix de l’Amour ou de la peur. Cependant, il n’est plus question de

comprendre quoi que ce soit, il n’est plus question d’élucider quelque inconnue

que ce soit, mais, plus, de vous placer dans l’Éternel Amour, celui qui transcende

toutes les Dimensions, tous les temps, tous les espaces, et d’affermir ce que vous

êtes de manière visible en ce monde.

Oh, non pas par des mots, non pas par des discours, non pas par des postures, et

non pas non plus par des comportements, mais, directement, par votre Présence

aimante envers vous-mêmes, et envers chacun(e), quelle que soit l’animosité, ou

quelle que soit la satisfaction de toute relation, de toute circonstance. Il est temps

effectivement, maintenant, de laisser la place à la Vérité. Non, il n’y a plus aucune

place pour les demi-mesures, et il n’y a plus aucune place pour celui qui voudrait

affermir sa personnalité, aux dépens de l’Éternité. Le choix de l’éphémère, puis de

l’Éternité se clôt maintenant, au travers de ce que vous vivez, les uns et les autres.

Que cela concerne votre corps, que cela concerne les défis qui vous sont posés, et

que cela concerne votre santé, votre famille, votre profession, ou de manière,

plus simplement, la façon dont vous vivez, tout est prétexte, et tout est occasion,

aujourd’hui, à vous installer définitivement dans l’Amour Vrai, quoi que devienne

votre corps, quoi que deviennent les circonstances de votre vie.

La meilleure façon de vivre la Joie, aujourd’hui, n’est plus de chercher à résoudre

quoi que ce soit, ni même à voir ce qui peut clocher, si je peux dire, par rapport à

la Vérité de l’Amour, mais tout simplement de laisser cette Grâce s’étendre, et se

déployer à partir de votre Cœur/centre, à partir du Cœur du Cœur, et de laisser

la Vie vous combler de Grâces, en chaque occasion, à chaque souffle, ou à chaque

circonstance, et à chaque relation. Ainsi, mettre l’Amour devant et, partout, n’est

plus un vain mot, mais une pratique quotidienne, et de chaque instant, qui vous

permet, si vous le souhaitez, d’où que vous partiez et, aussi, que vous sentiez les

vibrations, que vous sentiez les couronnes, ou que vous n’ayez rien senti jusqu’à

que ce soit, mais, plus, de vous placer dans l’Éternel Amour, celui qui transcende

toutes les Dimensions, tous les temps, tous les espaces, et d’affermir ce que vous

êtes de manière visible en ce monde.

Oh, non pas par des mots, non pas par des discours, non pas par des postures, et

non pas non plus par des comportements, mais, directement, par votre Présence

aimante envers vous-mêmes, et envers chacun(e), quelle que soit l’animosité, ou

quelle que soit la satisfaction de toute relation, de toute circonstance. Il est temps

effectivement, maintenant, de laisser la place à la Vérité. Non, il n’y a plus aucune

place pour les demi-mesures, et il n’y a plus aucune place pour celui qui voudrait

affermir sa personnalité, aux dépens de l’Éternité. Le choix de l’éphémère, puis de

l’Éternité se clôt maintenant, au travers de ce que vous vivez, les uns et les autres.

Que cela concerne votre corps, que cela concerne les défis qui vous sont posés, et

que cela concerne votre santé, votre famille, votre profession, ou de manière,

plus simplement, la façon dont vous vivez, tout est prétexte, et tout est occasion,

aujourd’hui, à vous installer définitivement dans l’Amour Vrai, quoi que devienne

votre corps, quoi que deviennent les circonstances de votre vie.

La meilleure façon de vivre la Joie, aujourd’hui, n’est plus de chercher à résoudre

quoi que ce soit, ni même à voir ce qui peut clocher, si je peux dire, par rapport à

la Vérité de l’Amour, mais tout simplement de laisser cette Grâce s’étendre, et se

déployer à partir de votre Cœur/centre, à partir du Cœur du Cœur, et de laisser

la Vie vous combler de Grâces, en chaque occasion, à chaque souffle, ou à chaque

circonstance, et à chaque relation. Ainsi, mettre l’Amour devant et, partout, n’est

plus un vain mot, mais une pratique quotidienne, et de chaque instant, qui vous

permet, si vous le souhaitez, d’où que vous partiez et, aussi, que vous sentiez les

vibrations, que vous sentiez les couronnes, ou que vous n’ayez rien senti jusqu’à

ce jour, la Grâce opère de façon de plus en plus évidente, dès l’instant où vous ne

résistez plus, dès l’instant où vous acquiescez en quelque sorte, à la Volonté de la

 

Lumière, ou à la Volonté de l’Amour, et effacez par vous-mêmes, sans effort, en

laissant disparaître votre volonté personnelle. Suivez le sens du mouvement et de

la Vie, soyez humbles de plus en plus, et laissez la Lumière. Une faire ce qui est à

faire dans votre corps, comme dans vos relations, comme dans tous les pays de

cette Planète. Ce qui s’étale sous vos yeux n’est que le reflet de la peur. Dans les

actes les plus violents, et dans les actes les plus insensés que vit cette Terre, en

cette période, il n’y a rien d’autre que la peur… En l’Amour, rien de cela ne peut

exister. L’Amour vient vous éprouver, mais, également, vous conforter à la Vérité

de l’Amour. Aussi, bien, celui que vous connaissez, humain, que sa jonction, avec

l’Amour Impersonnel qui, comme vous le savez, ne dépend ni d’affections, mais,

répond simplement à ce qu’est la Vie, à la Grâce et à l’Intelligence de la Lumière. Il

ne peut y avoir d’autre salut que celui de votre Éternité, de la reconnaître en tout

point, en toute chose, en chaque minute de votre vie.

Bien évidemment et vous l’avez, peut-être, vécu, nombre d’éléments vous ont été

communiqués pour vous rapprocher de tout cela, que cela soit les contacts avec la

Nature, ou que cela soit des informations plus anciennes que nous vous avons

communiquées depuis, fort, longtemps. Aujourd’hui, même, cela ne doit plus vous

préoccuper, aucune date ne doit être recherchée, aucun plaisir, aussi, ne doit être

recherché, si, ce n’est le plaisir vrai de l’Amour Nu, de la Grâce qui se manifestent

spontanément, comme vous le savez, sans effort, sans volonté. Tournez-vous vers

vous-mêmes, tournez-vous vers cette Lumière qui brille au Cœur du Cœur, et qui

n’a pas besoin d’être projetée, mais qui constitue votre nature. Si vous acceptez

l’Amour, et si vous ne luttez pas contre les peurs, en vous tournant, plutôt, vers

l’Amour, alors vous constaterez que ce qui peut rester encore de mémoires, de

résistances, ou d’éléments difficiles s’atténueront, d’eux-mêmes.

Non pas, parce qu’ils disparaîtront, mais, parce que vous aurez trouvé l’Amour en

vous, l’Amour de vous-mêmes, l’Amour de la Vie, en sa totalité, en son entièreté.

Alors, là, est le Christ et il n’est nulle part, ailleurs. Bien sûr, nombre d’évènements

surviennent chaque jour à la surface de cette Terre, qu’il s’agisse de modifications

géophysiques, qu’il s’agisse des peurs, puis de la violence qui se manifestent, mais

aussi de la Grâce et de l’Amour qui est là, si vous savez regarder avec le vrai regard

et non pas celui de l’apparence, et non pas celui de la satisfaction de vos désirs ou

de vos plaisirs. L’Amour vous rassasie, il ne peut rien exclure, ni rien permettre de

fâcheux d’arriver à ce que vous êtes, en Éternité. En ce jour, particulier, comme en

chaque jour qui va passer maintenant, qui doit vous amener à l’inéluctable, il n’y a

que la Vérité de l’Amour. Alors, en tant que, humaine, comme vous, aussi, je viens

 

vous enjoindre de prier chaque minute de votre vie, non pas de la prière stérile

qui vient des religions, mais la prière du Cœur qui n’a pas besoin de mots, qui n’a

pas besoin d’expression autre que de se rapprocher toujours plus de votre centre,

de votre poitrine, et de votre Éternité. Oui, là, est le seul recours, et là, est la seule

nourriture, car toutes les nourritures extérieures vont bientôt cesser. Mon Appel

résonnera et les Trompettes retentiront au moment où la Grâce l’aura choisi. Oui,

tenez-vous prêts, puisqu’Il vient comme un voleur dans la nuit, et Il peut venir,

dorénavant, n’importe quand, pour chacun(e) de vous et, aussi, pour l’ensemble

de la Planète, quel que soit votre positionnement, ou bien, quelles que soient vos

peurs, quelles que soient vos vibrations, ou, quel que soit votre âge. Il est temps,

maintenant, de laisser toutes les croyances s’éteindre, s’évanouir d’elles-mêmes,

par la Puissance de la Grâce.

Or, rappelez-vous, vous n’avez rien à faire, aucun effort, car l’Amour est simple et

simplicité. Et, il ne s’embarrasse d’aucune explication, d’aucune lignée, d’aucune

vibration ; simplement, il est là, où tout est évident et là, où tout coule de source.

Bien sûr, vous êtes appelés à la Grâce, non plus par moments, non plus comme un

état qui survient à certains moments, mais, plus, comme un État permanent, ou

indicible et indélébile, où rien ne peut être comme avant. Ainsi, le Papillon éclot ;

certains d’entre vous ont, déjà, pris leur envol vers l’Éternité. Vous qui êtes encore

dans votre vie, ici, sur la Terre, retenez que l’essentiel est l’Amour. Aucune plaie,

qu’elle soit d’argent, ou qu’elle soit affective, ne peut empêcher l’Amour Noble de

venir la cicatriser, dès l’instant où votre conscience se détourne de ces plaies et se

tourne, en totalité, vers l’amour manifesté, l’amour humain, je le répète, comme

l’Amour Nu, Agapè.

Tout ce qui se présente à votre conscience, dans votre vie, n’est là, que pour vous

aiguiller, vous titiller, si vous préférez, vous emmener là, où est votre vraie place,

celle qui ne souffre d’aucune contrainte d’espace/temps, d’aucun âge et d’aucune

condition, ou d’aucune supposition. Et, aujourd’hui, je viens surtout vous appeler,

en tant que, humaine, comme vous, accompagnant sa Création, jusqu’au bout, à

laisser œuvrer, en vous, le Christ. Alors, à regarder et à poser vos mains, chaque

jour, avec un regard renouvelé qui ne dépend pas de vous, et qui ne dépend pas

de vos conditions, mais qui dépend, uniquement, de l’Amour. Oui, soyez vigilants,

soyez attentifs à cet Amour-là. Faites que vos yeux et votre conscience ne voient

chaque jour que l’Amour, quelles que soient les difficultés, quelles que soient les

souffrances dans vos corps, dans vos vies. Seul, l’Amour est capable de vous guérir

et aucune science, aucune médecine, aujourd’hui, n’est nécessaire dès l’instant où

10

l’Amour se manifeste en vous, depuis votre Cœur/centre et dans chacune de vos

cellules. Là, est la seule Joie, celle qui ne tarit jamais, celle qui ne s’éteint jamais.

Certes, je ne vais rien vous délivrer de nouveau, mais, bien, plus, vous encourager

à vivre les évènements, quels qu’ils soient, dans votre existence, comme au niveau

collectif, avec la même intensité, et surtout le même Amour. De quelque manière,

vous soyez touchés ou affectés, l’Amour grandira toujours, dès l’instant où vous

vous enjoindre de prier chaque minute de votre vie, non pas de la prière stérile

qui vient des religions, mais la prière du Cœur qui n’a pas besoin de mots, qui n’a

pas besoin d’expression autre que de se rapprocher toujours plus de votre centre,

de votre poitrine, et de votre Éternité. Oui, là, est le seul recours, et là, est la seule

nourriture, car toutes les nourritures extérieures vont bientôt cesser. Mon Appel

résonnera et les Trompettes retentiront au moment où la Grâce l’aura choisi. Oui,

tenez-vous prêts, puisqu’Il vient comme un voleur dans la nuit, et Il peut venir,

dorénavant, n’importe quand, pour chacun(e) de vous et, aussi, pour l’ensemble

de la Planète, quel que soit votre positionnement, ou bien, quelles que soient vos

peurs, quelles que soient vos vibrations, ou, quel que soit votre âge. Il est temps,

maintenant, de laisser toutes les croyances s’éteindre, s’évanouir d’elles-mêmes,

par la Puissance de la Grâce.

Or, rappelez-vous, vous n’avez rien à faire, aucun effort, car l’Amour est simple et

simplicité. Et, il ne s’embarrasse d’aucune explication, d’aucune lignée, d’aucune

vibration ; simplement, il est là, où tout est évident et là, où tout coule de source.

Bien sûr, vous êtes appelés à la Grâce, non plus par moments, non plus comme un

état qui survient à certains moments, mais, plus, comme un État permanent, ou

indicible et indélébile, où rien ne peut être comme avant. Ainsi, le Papillon éclot ;

certains d’entre vous ont, déjà, pris leur envol vers l’Éternité. Vous qui êtes encore

dans votre vie, ici, sur la Terre, retenez que l’essentiel est l’Amour. Aucune plaie,

qu’elle soit d’argent, ou qu’elle soit affective, ne peut empêcher l’Amour Noble de

venir la cicatriser, dès l’instant où votre conscience se détourne de ces plaies et se

tourne, en totalité, vers l’amour manifesté, l’amour humain, je le répète, comme

l’Amour Nu, Agapè.

Tout ce qui se présente à votre conscience, dans votre vie, n’est là, que pour vous

aiguiller, vous titiller, si vous préférez, vous emmener là, où est votre vraie place,

celle qui ne souffre d’aucune contrainte d’espace/temps, d’aucun âge et d’aucune

condition, ou d’aucune supposition. Et, aujourd’hui, je viens surtout vous appeler,

en tant que, humaine, comme vous, accompagnant sa Création, jusqu’au bout, à

laisser œuvrer, en vous, le Christ. Alors, à regarder et à poser vos mains, chaque

jour, avec un regard renouvelé qui ne dépend pas de vous, et qui ne dépend pas

de vos conditions, mais qui dépend, uniquement, de l’Amour. Oui, soyez vigilants,

soyez attentifs à cet Amour-là. Faites que vos yeux et votre conscience ne voient

chaque jour que l’Amour, quelles que soient les difficultés, quelles que soient les

souffrances dans vos corps, dans vos vies. Seul, l’Amour est capable de vous guérir

et aucune science, aucune médecine, aujourd’hui, n’est nécessaire dès l’instant où

10

l’Amour se manifeste en vous, depuis votre Cœur/centre et dans chacune de vos

cellules. Là, est la seule Joie, celle qui ne tarit jamais, celle qui ne s’éteint jamais.

Certes, je ne vais rien vous délivrer de nouveau, mais, bien, plus, vous encourager

à vivre les évènements, quels qu’ils soient, dans votre existence, comme au niveau

collectif, avec la même intensité, et surtout le même Amour. De quelque manière,

vous soyez touchés ou affectés, l’Amour grandira toujours, dès l’instant où vous

vous retournez vers Lui, dès l’instant où votre prière silencieuse vous accompagne

à chaque regard, à chaque respiration que vous portez sur ce monde. Et, retenez,

de façon plus évidente que jamais, sans chercher, ou sans réfléchir, que l’Amour

est la réponse et que celui-ci est le même pour chacun(e) de vous, comme pour un

Archange, comme pour la moindre vie, la plus minuscule sur cette Planète, vient

de là, celui de la Source Primordiale.

Sans Amour, vous allez le vivre, si, ce n’est déjà le cas, il n’existe pas de possibilité

d’Éternité. L’Amour Agapè est, dorénavant, le baume qui va venir combler tout ce

qui est nécessaire. Retenez que cela est fort simple, et que l’éphémère ne puisse se

contenter de ce qui est simple, seule l’Éternité le peut. Votre Esprit Pur de Vérité,

votre Impersonnel, l’Esprit du Soleil, le Chœur des Anges, tout ce qui vous a été

transmis depuis ces nombreuses années, trouve un accomplissement naturel et

spontané des Grâces de l’Amour et de la Vie. Encore une fois, quoi que vous soyez

affectés dans votre chair, dans vos émotions, dans vos pensées, dans votre vie,

tout cela s’éloigne de vous, dès l’instant où vous vous tournez, uniquement, vers

l’Amour qui est en vous, avant d’être manifesté sur Terre par les Trompettes, par

le Christ, par mon Appel, et par les tribulations que la Planète commence à vivre,

déjà, depuis de nombreux mois…

Et, tout cela, ne fait que passer, et passera, seul, l’Amour demeure pour toujours.

En effet, en tant que Sœur humaine, je vous engage, bien sûr, à aller toujours plus

profondément en vous, vers cet Amour qui ne demande qu’à éclore, malgré tout

ce que vous pourrez nommer karma, blessure, souffrance, de quelque nature que

ce soit. De plus, tournez-vous vers vous-mêmes, non pas en tant que personne,

mais, en votre Éternité, et en votre Esprit, là, où bat votre cœur. Or, tout est là,

absolument tout, il n’y manque rien, et de manière de plus en plus visible à votre

conscience, à vos yeux, et à vos sens. Tout le reste, quelle que soit votre dose de

souffrance ou d’inconfort, ne fait que passer, donc, passera d’autant plus vite que

vous accepterez, ce que vous êtes, cet Esprit de Vérité, cette Pureté d’Amour qui

n’a que faire des masques sociaux, et des masques de l’apparence, puis de votre

condition physique, de votre condition familiale, qui ne dépend de rien, mais, qui,

11

pourtant, agit sur tout avec la même équanimité. Oh, faites-en de même, en votre

conscience, conformez-vous au modèle que vous voulez, que cela soit le Christ, ou

que cela soit Bouddha, que cela soit Moi, que cela soit Krishna, ou quelque Nom

que vous voulez, cela n’a pas d’importance, c’est votre ultime béquille. Ainsi, il est

temps, maintenant, de marcher et d’affronter ce que vous êtes, en Vérité. Chaque

jour, chaque nuit vous apportera à chacune, chacun de vous, selon vos modes de

communication, je dirais, ce qui est utile afin de vous approcher toujours, au plus

juste de la simplicité de votre Cœur, de la simplicité de l’Amour, de la simplicité

de la Vérité. Néanmoins, vous n’avez besoin ni d’émotions, ni de compréhension,

vous avez besoin juste d’être là, vacant à vos occupations, quelles qu’elles soient,

dans le même état de prière Intérieure et de Silence.

… Silence…

Si, vous faites ainsi, les Grâces vous inonderont de façon souvent surprenante et

nouvelle pour chacun et chacune de vous, vous donnant à voir la Vérité qui soustend

l’apparence de ce monde, l’apparence des liens, l’apparence des expériences

de cette humanité privée de sa Divinité. Et cela se termine, enfin. Avec vous, nous

chantons des Louanges maintenant, afin que mon Appel se traduise, en quelque sorte

 par une plus grande intensité de conversion, si je peux dire, à la Vérité Nue

du Cœur. Ainsi, les croyances, comme vous le voyez, se défont les unes après les

autres, vous laissant à nu, parfois, sans repères, et sans pouvoir vous appuyer, ni

sur la Lumière, apparemment, ni sur les religions, ni sur la famille, et ni sur quoi

que ce soit. Ceci n’est qu’une Injonction à aller vers vous, avec Légèreté, ou avec

Plénitude et avec Grâce.

Pour cela, bien évidemment, tout ce qui est de l’ordre de votre personne, et de la

personnalité, de votre histoire, au sein de cet éphémère, doit passer réellement et

concrètement au second plan, non pas par un effort de volonté, mais, simplement

par la Grâce de l’Amour. Oui, mettez l’Amour devant en toute chose, et mettez la

Lumière, laissez la Lumière Être. Elle est, ce que vous êtes, elle n’a pas besoin de

vous, elle a besoin de votre Être Profond, votre Être Éternel, celui qui se reconnaît

en Moi, en le Christ, comme en tout sage et en tout saint. Redevenez comme ces

enfants, vivez l’Instant Présent Éternel. Soyez vigilants et attentifs, non pas pour

comprendre, non pas pour rejeter, non pas pour solutionner, mais, bien, plus pour

être, vous-mêmes, graduellement, si je peux dire, accaparés par votre Éternité. Et,

votre éphémère se poursuivra, jusqu’à mon Appel, avec bonheur, avec élégance,

avec facilité, dès l’instant où vous vous appuyez sur votre Cœur et votre Éternité,

12

mais sur rien d’autre. Aimez, aimez chaque circonstance de votre vie, ou chaque

rencontre, avec une intensité décuplée, par rapport à ce que vous avez vécu avec

les vibrations, puisque, là, désormais, vous touchez le Cœur du Cœur, c’est-à-dire

l’Esprit, qui n’a que faire des vibrations, qui n’a que faire de ce qui passe, ou qui

n’a que faire, même, de l’Ascension, l’Esprit se révèle. Il est lui-même, révélé à luimême,

et Ascensionné en lui-même. Si vous adoptez ces préceptes, à chaque jour

de votre vie ; alors chaque souffle de votre vie se remplira de plus en plus de Joie,

de Légèreté et d’Évidence. Même dans les problématiques à résoudre dans votre

chair ou dans votre tête, tout cela n’aura plus la même importance, ni la même

densité. Vous deviendrez de plus en plus légers. Ne cherchez pas de solutions, ou

d’explications, ne vous appuyez plus sur quelque croyance que ce soit, et devenez

le roc Éternel de votre Cœur du Cœur, en l’Amour et en la Grâce.

Cela vous est ouvert, sans condition de vibration, sans condition de karma, et sans

condition de croyance. Soyez Spontanés et soyez Vrais, laissez parler la Lumière,

même, par vos mots. Ne réfléchissez à rien, laissez la Spontanéité et la Grâce vous

envahir, au-delà de toute saturation et de toute limite. Il n’y a rien d’autre à faire.

Bien sûr, les Peuples de la Nature sont toujours à votre disposition, et chacune de

vos relations, chacune de vos affections est là, pour vous montrer cela. Et, même,

vos ennemis, en tout cas, ceux que vous pourriez considérer comme des ennemis

opposés à votre Grâce, ne sont là, que pour vous affermir dans la Grâce, mais rien

d’autre. Les circonstances de ce monde, au niveau individuel et collectif, comme

peut-être, vous vous en êtes, déjà, aperçus, sont en train de changer du tout au

tout. Puis, la superposition de l’Éternité et de l’éphémère, met fin à l’éphémère, le

vôtre comme celui de toute légende, de toute histoire, comme de toute croyance.

Être soi-même, c’est, bien sûr, être humble, c’est, bien sûr, être transparent. C’est

surtout, ne plus être attaché et ni accroché par quelque élément de votre histoire,

par quelque souffrance de ce corps ou quelque difficulté de relation que ce soit. Si

vous avez l’intelligence, toute humaine, de mettre l’Amour Pur, droit devant, alors

l’Intelligence du Cœur se dévoilera avec d’autant plus de Majesté, que vous avez

lâché, ce à quoi vous teniez… Le Temps de la Résurrection est arrivé, vous faisant

dire sur votre croix, et quelle qu’elle soit : « Père, je remets mon Esprit entre tes

Mains ». Là, est la Résurrection, là, est l’Ascension, là, est l’Assomption et là, est la

Redevenez comme ces

enfants, vivez l’Instant Présent Éternel. Soyez vigilants et attentifs, non pas pour

comprendre, non pas pour rejeter, non pas pour solutionner, mais, bien, plus pour

être, vous-mêmes, graduellement, si je peux dire, accaparés par votre Éternité. Et,

votre éphémère se poursuivra, jusqu’à mon Appel, avec bonheur, avec élégance,

avec facilité, dès l’instant où vous vous appuyez sur votre Cœur et votre Éternité,

12

mais sur rien d’autre. Aimez, aimez chaque circonstance de votre vie, ou chaque

rencontre, avec une intensité décuplée, par rapport à ce que vous avez vécu avec

les vibrations, puisque, là, désormais, vous touchez le Cœur du Cœur, c’est-à-dire

l’Esprit, qui n’a que faire des vibrations, qui n’a que faire de ce qui passe, ou qui

n’a que faire, même, de l’Ascension, l’Esprit se révèle. Il est lui-même, révélé à luimême,

et Ascensionné en lui-même. Si vous adoptez ces préceptes, à chaque jour

de votre vie ; alors chaque souffle de votre vie se remplira de plus en plus de Joie,

de Légèreté et d’Évidence. Même dans les problématiques à résoudre dans votre

chair ou dans votre tête, tout cela n’aura plus la même importance, ni la même

densité. Vous deviendrez de plus en plus légers. Ne cherchez pas de solutions, ou

d’explications, ne vous appuyez plus sur quelque croyance que ce soit, et devenez

le roc Éternel de votre Cœur du Cœur, en l’Amour et en la Grâce.

Cela vous est ouvert, sans condition de vibration, sans condition de karma, et sans

condition de croyance. Soyez Spontanés et soyez Vrais, laissez parler la Lumière,

même, par vos mots. Ne réfléchissez à rien, laissez la Spontanéité et la Grâce vous

envahir, au-delà de toute saturation et de toute limite. Il n’y a rien d’autre à faire.

Bien sûr, les Peuples de la Nature sont toujours à votre disposition, et chacune de

vos relations, chacune de vos affections est là, pour vous montrer cela. Et, même,

vos ennemis, en tout cas, ceux que vous pourriez considérer comme des ennemis

opposés à votre Grâce, ne sont là, que pour vous affermir dans la Grâce, mais rien

d’autre. Les circonstances de ce monde, au niveau individuel et collectif, comme

peut-être, vous vous en êtes, déjà, aperçus, sont en train de changer du tout au

tout. Puis, la superposition de l’Éternité et de l’éphémère, met fin à l’éphémère, le

vôtre comme celui de toute légende, de toute histoire, comme de toute croyance.

Être soi-même, c’est, bien sûr, être humble, c’est, bien sûr, être transparent. C’est

surtout, ne plus être attaché et ni accroché par quelque élément de votre histoire,

par quelque souffrance de ce corps ou quelque difficulté de relation que ce soit. Si

vous avez l’intelligence, toute humaine, de mettre l’Amour Pur, droit devant, alors

l’Intelligence du Cœur se dévoilera avec d’autant plus de Majesté, que vous avez

lâché, ce à quoi vous teniez… Le Temps de la Résurrection est arrivé, vous faisant

dire sur votre croix, et quelle qu’elle soit : « Père, je remets mon Esprit entre tes

Mains ». Là, est la Résurrection, là, est l’Ascension, là, est l’Assomption et là, est la

Liberté. Or, en dehors de cela, comme vous le voyez dans la société, où que vous

soyez en ce monde, les libertés personnelles, individuelles s’amenuisent. Cela est

normal, car cela représente les forces de résistance qui subsistent encore, lorsque

quelque chose se meurt, que le nouveau né n’est pas encore né, que la naissance

13

se fait avec plus ou moins d’évidence pour chacun de vous. Ne retenez que cela de

ce que je vous ai dit, en ce jour. L’Amour est simple, la Grâce abonde dès l’instant

où votre personne, ou votre apparence n’est pas sur le devant de la scène. Ainsi,

aujourd’hui, la Vie vous appelle à sortir de multiples manières, de multiples façons

du jeu de l’apparence de votre personnalité, inscrite entre la naissance et la mort,

afin de vivre votre Éternité et de dire enfin, comme le Christ : « Je suis vivant, je

suis re-né de nouveau, je suis Ressuscité. ». Quelles que soient les manifestations

de votre monde, comme de votre corps, ne traduisez pas cela par une anomalie,

une maladie, une résistance, mais, simplement, l’éclairage de la Lumière qui vient,

parfois, éclairer violemment, ce qui peut rester en vous, de croyance, d’éphémère,

ou de blocages, comme vous dites.

… Silence…

Tout cela ne sont que des jeux qui ne sont rien devant votre Éternité. Le temps de

mon Appel est venu, et les temps ultra-réduits qui vous rapprochent de l’Ultime

Évènement, vont être, pour l’ensemble de la Planète, extrêmement, remuants :

et, c’est autour de ce qui remue, qui bouge, qui change, qui se dissout, aussi, que

la Sérénité du Cœur peut se trouver avec plus d’aisance. Néanmoins, faites en

l’expérience. Que risquez-vous, qu’avez-vous à perdre quand tout vous est donné

avec Abondance et Grâce ? Oubliez les rancœurs, ou les rancunes, et oubliez les

blessures, oubliez l’avenir, car il n’y a pas d’avenir, il y a juste l’Éternité. Tous ceux

et celles d’entre vous qui croient encore en l’émergence d’un monde nouveau, ici,

même, dans cette dimension densifiée, doivent se rendre à l’évidence : ce monde

dissocié et carboné n’a aucune survie et aucune continuité possible.

Chaque jour, vous le montre, que cela soit pour votre corps, qui avance en âge ou

qui vient de naître, que cela soit pour la société, donc, qu’elle soit traditionnelle,

primitive, ou libérale, comme vous dites. Il n’existe aucune solution là-dedans. La

vraie solution est à l’Intérieur de vous, alors, laissez cette solution Une — la seule

Vérité — apparaître sous votre regard émerveillé. Et, priez à chaque minute ; vous

n’avez pas besoin de mots, vous n’avez pas besoin d’appeler quelque chose qui

serait à l’extérieur de vous, puisque tout est en vous, et nous vous l’avons répété

tellement de fois. À vous de le vérifier, à vous de vous établir en cette Demeure de

Paix Suprême où aucune blessure ne peut affecter, ce que vous êtes en ce monde.

Là, est votre Éternité, chères Semences d’Étoiles. Alors, ne jugez pas. Contentezvous

de vivre la Grâce, car c’est pour vous, la meilleure façon de servir la Lumière.

J’invite donc, en ce jour d’Assomption, l’ensemble de mes Enfants, et l’ensemble

14

de la Vie sur Terre, à faire reddition à la Lumière, et à faire reddition à l’Amour.

Quelles que soient vos peurs, l’Amour est toujours plus grand, que la plus grande

des peurs. Vérifiez-le, en votre corps, ou vérifiez-le, à chaque occasion, là, est la

véritable prière. Votre seule nourriture va devenir très bientôt ce que vous êtes en

Vérité et en Éternité. Cela est déjà le cas, je le sais, pour nombre de mes Enfants

qui voient leurs habitudes antérieures disparaître, ou qui voient leurs dernières

croyances s’effondrer. Mais, ne voyez pas la blessure ; d’ailleurs, ils n’y voient pas

la blessure, ils y voient simplement l’établissement de la Grâce de l’Amour. Alors,

nos manifestations, que cela soient celles de la Confédération Intergalactique des

Mondes Libres, que cela soit les Peuples de la Nature, ou que cela soit, aussi, entre

vous, et un autre frère ou sœur, c’est la même chose.

L’Amour ne demande qu’à prendre toute la place, mais quelque apparence que ce

soit, ne tient pas devant l’Amour. Là, est votre sauf-conduit et cela va devenir nonseulement, de plus en plus, évident, mais de plus en plus

Tout cela ne sont que des jeux qui ne sont rien devant votre Éternité. Le temps de

mon Appel est venu, et les temps ultra-réduits qui vous rapprochent de l’Ultime

Évènement, vont être, pour l’ensemble de la Planète, extrêmement, remuants :

et, c’est autour de ce qui remue, qui bouge, qui change, qui se dissout, aussi, que

la Sérénité du Cœur peut se trouver avec plus d’aisance. Néanmoins, faites en

l’expérience. Que risquez-vous, qu’avez-vous à perdre quand tout vous est donné

avec Abondance et Grâce ? Oubliez les rancœurs, ou les rancunes, et oubliez les

blessures, oubliez l’avenir, car il n’y a pas d’avenir, il y a juste l’Éternité. Tous ceux

et celles d’entre vous qui croient encore en l’émergence d’un monde nouveau, ici,

même, dans cette dimension densifiée, doivent se rendre à l’évidence : ce monde

dissocié et carboné n’a aucune survie et aucune continuité possible.

Chaque jour, vous le montre, que cela soit pour votre corps, qui avance en âge ou

qui vient de naître, que cela soit pour la société, donc, qu’elle soit traditionnelle,

primitive, ou libérale, comme vous dites. Il n’existe aucune solution là-dedans. La

vraie solution est à l’Intérieur de vous, alors, laissez cette solution Une — la seule

Vérité — apparaître sous votre regard émerveillé. Et, priez à chaque minute ; vous

n’avez pas besoin de mots, vous n’avez pas besoin d’appeler quelque chose qui

serait à l’extérieur de vous, puisque tout est en vous, et nous vous l’avons répété

tellement de fois. À vous de le vérifier, à vous de vous établir en cette Demeure de

Paix Suprême où aucune blessure ne peut affecter, ce que vous êtes en ce monde.

Là, est votre Éternité, chères Semences d’Étoiles. Alors, ne jugez pas. Contentezvous

de vivre la Grâce, car c’est pour vous, la meilleure façon de servir la Lumière.

J’invite donc, en ce jour d’Assomption, l’ensemble de mes Enfants, et l’ensemble

14

de la Vie sur Terre, à faire reddition à la Lumière, et à faire reddition à l’Amour.

Quelles que soient vos peurs, l’Amour est toujours plus grand, que la plus grande

des peurs. Vérifiez-le, en votre corps, ou vérifiez-le, à chaque occasion, là, est la

véritable prière. Votre seule nourriture va devenir très bientôt ce que vous êtes en

Vérité et en Éternité. Cela est déjà le cas, je le sais, pour nombre de mes Enfants

qui voient leurs habitudes antérieures disparaître, ou qui voient leurs dernières

croyances s’effondrer. Mais, ne voyez pas la blessure ; d’ailleurs, ils n’y voient pas

la blessure, ils y voient simplement l’établissement de la Grâce de l’Amour. Alors,

nos manifestations, que cela soient celles de la Confédération Intergalactique des

Mondes Libres, que cela soit les Peuples de la Nature, ou que cela soit, aussi, entre

vous, et un autre frère ou sœur, c’est la même chose.

L’Amour ne demande qu’à prendre toute la place, mais quelque apparence que ce

soit, ne tient pas devant l’Amour. Là, est votre sauf-conduit et cela va devenir nonseulement, de plus en plus, évident, mais de plus en plus

Essentiel et Vital. Vous

êtes l’Esprit, vous êtes l’Amour, et vous êtes la Lumière qui a pris un corps, comme

véhicule. Oui, seule, l’Éternité est à même de guérir toutes vos plaies, toutes vos

blessures, toutes vos histoires, tous vos doutes. En fait, n’hésitez pas, désormais, à

rentrer dans cette Prière perpétuelle du Cœur, là, est l’Amour Pur, et nulle part,

ailleurs. Je suis donc venue vous inviter à communier à vous-mêmes, et en vousmêmes,

ici même, quels que soient les apports des autres Dimensions, quelles que

soient les révélations que vous ayez vécues, quelles que soient les rencontres que

vous ayez réalisées, sur un plan physique, subtil, et quelles que soient, aussi, vos

expansions de Conscience.

… Silence…

Laissez la Joie être ce que vous êtes, là, où il n’y a plus de soif, là, où il n’y a plus de

questions, là, où il n’y a plus d’interrogations, là, où il n’y a plus, ni temps, et ni

espace, là, où est l’Amour que vous êtes. Cependant, là, est votre seule nourriture,

la seule chose essentielle, en ces temps troublés de la Terre qui vont s’amplifier, je

ne vous le cache pas, sur une échelle largement plus vaste que ce qui a été vécu

jusqu’à présent. Tout ceci fait partie de l’établissement du Règne de l’Amour, du

Règne de mille ans, en un autre état, en une autre forme, ou en une autre Liberté

et qui n’a rien à voir avec la liberté, telle que vous avez pu la voir dans la structure

sociétale de ce monde. Redécouvrez la Liberté, non pas celle d’agir en ce monde,

à votre guise, mais celle d’être vous-mêmes, à chaque souffle, à chaque minute, à

chaque matin, comme à chaque nuit.

15

Là, est la seule manière de devenir vous-mêmes, Fils ardent du Soleil, ce Ki-Ris-Thi,

ce Christ Ressuscité. Permettez-moi, aussi, en tant que Mère de l’humanité, d’être

présente à vos côtés, dès l’instant où vous rentrez, en vous. Je dirais, même, qu’il

n’y a plus besoin de percevoir nos Présences, de percevoir le Canal Marial, ou vos

chakras, les nouveaux Corps, puis les Étoiles et les Portes. Il existe une conscience

nue qui est là, qui vous attend, qui ne dépend d’aucune manifestation extérieure,

même de la Lumière, mais qui est la Lumière, Elle-même ; ce que vous êtes. Alors,

chaque jour et à chaque instant, nous sommes, tous, en vous, Présents à vos côtés

et en vous. Nous ne sommes plus simplement en relation, ou en communion, nous

ne sommes plus seulement en fusion, comme les mécanismes de conscience qu’il

vous a peut-être été donné de vivre, mais, c’est l’installation du Règne de l’Amour

Pur qui ne dépend d’aucune circonstance, ni d’aucun état antérieur.

Ainsi, vous vivrez l’État de Grâce et l’Abandon à la Grâce, sans difficulté, sans avoir

besoin de vous isoler, ou bien de fuir quelque circonstance que ce soit, que celle-ci

concerne votre corps, vos relations, votre couple et votre travail. C’est en cela que

vous êtes, vous-mêmes, en votre Éternité, ne dépendant d’aucune circonstance,

de rien d’autre que de l’Amour, que vous êtes. Permettez-moi, chers Enfants, où

que vous soyez sur la Planète, au moment où vous lirez, ou entendrez, ce que je

viens de dire, de vous bénir maintenant, où que vous soyez. Alors, après m’avoir

entendue, après m’avoir lue, fermez vos yeux et tournez-vous vers vous. Ne vous

attachez à rien de tout ce qui passe, que cela soit une émotion, une pensée, une

vibration, une énergie, soyez simplement là. Soyez le réceptacle de la Lumière,

soyez le Vase Sacré qui se remplit, mais qui se découvre, lui-même, Lumière.

… Silence…

D’ores et déjà, je vous rappelle que les premières descentes de l’Esprit Saint, sur

cette Terre, ont eu lieu, maintenant, voilà 35 ans, le 18 août 1984. Or, l’éveil de la

Kundalini, tel que vous avez pu le lire dans des ouvrages, parfois, fort anciens, ne

correspond plus du tout à la réalité de ce qui est vécu aujourd’hui. En effet, depuis

l’influence du Rayonnement du Soleil Central de la Galaxie, Sirius, soit depuis août

1984, l’Esprit Saint est venu à votre rencontre. Certains êtres, bien avant les Noces

Célestes, ont vécu la perforation des gaines de leurs chakras, la descente de cette

énergie de l’Esprit Saint par le canal médian de la colonne vertébrale, ayant, aussi,

permis de réveiller la Kundalini. Mais, d’un autre côté, le courant ascendant de la

Kundalini ne se vit plus tout à fait de la même façon, dans la mesure où il n’existe

plus nécessairement de localisation, unique, au sein de l’axe médian de la colonne

16

vertébrale, appelé Shushumna, mais bien plus un processus de diffusion au niveau

cellulaire. Oui, le processus de la Kundalini n’est plus isolé, il concerne, désormais,

l’ensemble des structures. C’est en ce sens que nous avons parlé de trois Foyers.

L’activation du Cœur reste beaucoup plus importante, que l’activation du sacrum

qui, chez certains êtres, ne surviendra qu’au dernier moment. Ainsi, la seule porte

d’accès à votre Êtreté, n’est pas l’éveil de la Kundalini, mais l’éveil de votre Cœur…

Certes, dès l’instant où votre Attention, votre Intention est de manifester la Grâce,

celle de la Communion de Cœur à Cœur, celle-ci s’établira. Il n’existe plus aucune

barrière vous isolant, excepté celles qui peuvent encore se manifester dans vos

croyances, dans vos émotions, et dans vos peurs.

… Silence…

Je vous apporte ma Bénédiction Éternelle, Infinie. Je vous apporte, ce que vous

êtes, en l’Amour et en la Vérité, en l’Esprit. Ainsi, de Cœur en Cœur, chacun(e)

de vous, est apte à faire la même chose, en croisant un inconnu dans la rue, ou

en ayant une contrainte de quelque ordre que ce soit. Soyez en Joie et soyez en

Vérité. Et, ne réagissez pas, ne calculez rien, soyez vous-mêmes de plus en plus

souvent, de plus en plus facilement, et avec une plus grande évidence, à chaque

jour. Tout est là, tout le reste ne fait que passer. Je vous aime, je vous serre sur

mon Cœur, chacun de vous, mon Cœur qui est votre Cœur. Ce qui fut ma chair

est, aujourd’hui, votre chair. Oui, ce qui est mon Esprit est votre Esprit, de toute

Éternité. Tout est là, tout est en vous. Acceptez-vous cela ? Vérifiez-le, par vousmêmes,

n’y croyez pas. Or, je vous chéris, et je vous bénis, où que vous soyez, en

quelque jour que vous lisiez ou entendiez, ce que je viens de dire.

Et, il n’y a rien de nouveau, vous voyez. Bien sûr, il y a eu des tas d’évènements

Intérieurs qui se sont produits, et qui vous ont amenés jusqu’à l’Absolu, jusqu’à

l’Impersonnel. Aujourd’hui, il n’existe plus d’étapes, l’ensemble des Œuvres est

réalisé, et l’ensemble des Noces s’est réalisé. Il y a juste à vous éprouver vousmêmes,

et à vous établir en votre Éternité. L’Amour Nu se déploie, tel un Feu de

Joie. L’Amour se déploie, vous donnant à vivre, ce qui vous a tant fait défaut sur

ce monde. En tant que Libérateurs, vous êtes les pionniers à vivre et à réaliser

que vous n’êtes pas de ce monde, que vous êtes Un, vous rendant à votre état

Originel de KI-RIS-THI. Certes, de Cœur en Cœur, que la Grâce et le Christ vous

accompagnent à chaque minute et à chaque seconde. Au revoir chers Enfants, à

très bientôt. Je suis Marie, Reine des Cieux et de la Terre, et je dépose en votre

Temple, la Félicité de l’Amour Agapè.

17

MESSAGE DE MARIE À TOUTE

L’HUMANITÉ DE LA TERRE

Une demande adressée à la race humaine

 

Je vous demande, en accédant à ce message, qu’à un moment donné de votre

routine quotidienne, vous preniez un espace de temps, d’au moins 11 minutes,

sans rendez-vous, ni heure, ni jour, seulement en allant à votre Silence Intérieur,

sans poser de questions, de désirs, afin de faire vibrer l’AMOUR où est manifesté

le Tout ? Je ne pourrai pas vous révéler les motifs de ma demande, car l’Amour est

pur Abandon, Présence et rien n’a d’intention ou de désir. Or, il n’y a pas d’objectif

inscrit, ici, mais, d’être présent pendant au moins onze minutes de votre temps

terrestre dans cet espace illimité et dans ce temps hors du confinement du temps,

dans lequel vous ne vibrerez, ni plus, ni moins, que dans l’Unité et dans l’Absolu !!!

Je vous rappelle que mon Appel peut se passer en peu de temps, mais vous savez

qu’avant mon Appel, il y aura des signes dans le Ciel et des signes sur la Terre. Cela

ne peut laisser aucun doute, sauf, bien sûr, pour ceux/celles qui resteront dans le

déni, jusqu’à ce qu’ils entendent ma voix en les appelant par leur prénom. Certes,

ils me reconnaîtront avec preuve. Alors, vous allez bientôt, si, ce n’est déjà le cas,

comprendre et vivre surtout ce que nous vous disons, déjà, depuis fort longtemps,

puisqu’il n’existe qu’un seul Amour Authentique : Agapè.

Rédigé par Nouvelle Conscience

Publié dans #Marie

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nicolas Oracle 05/09/2019 22:43

Article très intéressant et magnifique message !