Le Phare (traduction)

Publié le 2 Août 2019

Le Phare (traduction)
Le Phare (traduction)
La peur est l’arme de contrôle de la cabale
L’inflation, c’est du vol
La fausse monnaie est de la monnaie-dette
L’argent réel garde la trace entre le passé et le futur
Le stimulus est l’obsession la plus folle

 

 

Le plan

Les faits; l’économie est en train d’imploser, de même que toutes les banques centrales qui appartiennent aux Rothschild. Ces banques sont responsables des problèmes économiques. Solution: faire tomber toutes les banques centrales et, par la suite, tout le système financier de la cabale Rothschild. S’éloigner du système bancaire central et revenir au système d’argent sain du peuple. Où, nous, le peuple, sommes responsables et contrôlons tout. La plupart des gens ignorent cet aspect de l’économie, mais c’est un élément essentiel du mécanisme de contrôle et de revenu de l’État profond.

 

Contrôler le système monétaire de chaque pays est le meilleur moyen de contrôler la population en créant de fausses poussées de croissance, de la fraude et de la corruption pour mettre au pas les politiciens nécessaires au maintien de ce mécanisme de contrôle.

C’est aussi la raison pour laquelle les banques centrales ne veulent pas être auditées. Parce que le système bancaire est rempli de fausse comptabilité, de crime, de corruption, permettant de contrôler presque tous les gouvernements qui utilisent leur système.

 

Ce qu’il faut faire, c’est abattre tout le système économique des banques centrales et exposer les banquiers à leurs crimes. A ce moment, le système économique du peuple peut s’établir. Avant que le système bancaire ne s’effondre, Trump a blâmé la Banque centrale pour la mauvaise économie, à maintes reprises, afin de réveiller la population. Pour le moment, Trump a trompé les médias de masse (MSM) dans l’accompagnement alors qu’ils blâment aussi la Banque centrale pour la détérioration de l’économie.

 

 

La peur est l’arme de contrôle de la cabale

Les banquiers centraux utilisent la peur pour contrôler le peuple. Au cours du BREXIT, la Banque centrale a prévenu que si l’on votait pour le BREXIT, l’ensemble de l’économie s’effondrerait. Cela n’a pas eu lieu.

Ensuite, la Banque centrale et la BCE ont averti qu’elles devaient accepter l’accord avec l’UE, sans quoi l’économie s’effondrerait. – Lors d’une autre tournée, l’État profond a mis à l’épreuve leur capacité à supprimer les médias sociaux, comme Facebook et Instagram, qui sont tombés dans le noir deux fois pendant un certain temps, mais sans le résultat escompté.

 

Grâce à leur programme d’assouplissement quantitatif (QE), les banques centrales ont ajouté plus de monnaie au système monétaire au cours des 10 dernières années qu’au cours des 90 années précédentes. De plus, en abaissant le taux directeur au-dessous du niveau des hausses de prix à la consommation, l’emprunt a été rendu plus attractif que l’épargne. De l’argent emprunté, environ 20 000 milliards de dollars ont été ajoutés à la dette totale de chaque pays au cours des 10 dernières années, augmentant ainsi la masse monétaire disponible. Résultant en la fabrication de plus d’inflation.

L’inflation, c’est du vol

Par définition, expérience et théorie; l’augmentation de la quantité d’argent en circulation est l’inflation. Mais cela n’augmente pas la quantité de biens pouvant être achetés avec l’argent ajouté. Comme expliqué dans l’essai précédent, les gens peuvent s’attendre à une hausse des prix à la consommation. Ce n’est pas un hasard si les riches sont devenus beaucoup plus riches au cours des dix dernières années que pendant toute autre période de l’histoire. En effet, les banques centrales leur ont donné l’argent.

 

Le seul actif réel de la plupart des gens est leur temps. Mais en 2018, il fallait à peu près deux fois plus d’heures de travail pour acheter une maison moyenne ou une automobile moyenne que dans les années 1970.

 

L’inflation par les BC a fait exploser les prix des actifs des riches; cela n’a pas ajouté une seconde au temps des travailleurs. Cela n’a pas non plus augmenté la richesse de l’économie. L’inflation n’est qu’un stratagème, une supercherie, car il s’agit d’un simple vol.

 

Le soi-disant effet de richesse provenant de la hausse des prix des actions et de l’immobilier fait sentir les gens plus riches, et par conséquent ils dépensent! Mais une entreprise ne peut pas vraiment faire de profit en vendant des biens et des services à des personnes qui ne peuvent pas vraiment se les payer. Et les consommateurs, les entreprises et les investisseurs ne tarderont pas à se rendre compte qu’ils ont trop dépensés, trop bâtis et qu’ils se sont trop étendus. Ensuite, ils devront faire des économies, ce qui produira un effondrement qui sera égal et opposé au faux boom qui l’a précédé.

 

Quoi qu’il en soit, une récession s’annonce, la seule façon pour les banques centrales de maintenir cette expansion inflationniste est de gonfler davantage. La situation dans laquelle le monde est arrivé, est gonfler ou mourir!

 

En outre, les banques centrales ne peuvent pas vraiment contrôler l’économie. Ils ne peuvent que l’influencer. La fixation des taux d’intérêt à un niveau quelconque, autre que celui qui est déterminé par les emprunteurs et les prêteurs consentants, entraîne une distorsion du prix du crédit et du prix de presque tous les autres actifs financiers qui sont calculés par rapport aux taux d’intérêt. La distorsion des prix entraîne toujours des problèmes – des pénuries ou des excédents. En fixant des taux extrêmement bas, les banques centrales dérobent d’un groupe pour donner à un autre.

 

Lorsque le président Trump dit que la Réserve fédérale devrait réduire les taux, par exemple, il ne demande que plus d’inflation. Sans cela, il croit que de mauvaises choses vont arriver. Et mettre en danger ses chances de réélection. Et il n’est pas seul. Comme Milton Friedman l’a observé il y a quatre décennies, «nous sommes tous des keynésiens maintenant». Il voulait dire que presque tous les économistes étaient d’accord pour dire qu’ils pouvaient manipuler les taux d’intérêt pour générer un taux d’inflation modéré, mais pas trop. Le résultat, croyaient-ils tous, serait mieux que de ne rien faire.

 

L’équipe Trump sait que les gens ont besoin de voir une amélioration économique à temps pour les prochaines élections. Et il n’y en a pas vraiment. Mais s’il parvient à convaincre la Fed de baisser ses taux plusieurs fois et que toutes les guerres commerciales en cours soient réglées, ils estiment que l’économie sera en grande forme pour les élections de 2020.

 

Comprenez, en permettant à quelqu’un de rabaisser votre argent, en quoi cela pourrait-il aboutir à une conclusion satisfaisante? Le monde attend toujours que quelqu’un montre comment l’économie a été aidée par la planification centrale, l’argent facile, les taux d’intérêt négatifs, les restrictions commerciales ou l’ingérence des prix par les économistes. Soyez assuré que c’est tout simplement impossible.

 

Les gouvernements obtiennent des revenus de trois manières. La première consiste à confisquer la richesse de ses citoyens au moyen d’impôts. Il y a des centaines de taxes différentes, et elles sont toutes assez élevées en ce moment. La deuxième façon est d’emprunter. Les gouvernements sont incroyablement surendettés et n’ont aucune solvabilité, et ces dettes ne seront jamais remboursées. La troisième façon est d’imprimer de l’argent. Ils continueront à imprimer de l’argent parce que c’est la seule issue qui leur reste. Alors, les politiciens n’arrêtent pas de dire : imprimer de la monnaie est un bon moyen de stimuler l’économie, ce qui a été amplement démontré entre-temps comme étant un mensonge.

Lorsque le président Trump dit que la Réserve fédérale devrait réduire les taux, par exemple, il ne demande que plus d’inflation. Sans cela, il croit que de mauvaises choses vont arriver. Et mettre en danger ses chances de réélection. Et il n’est pas seul. Comme Milton Friedman l’a observé il y a quatre décennies, «nous sommes tous des keynésiens maintenant». Il voulait dire que presque tous les économistes étaient d’accord pour dire qu’ils pouvaient manipuler les taux d’intérêt pour générer un taux d’inflation modéré, mais pas trop. Le résultat, croyaient-ils tous, serait mieux que de ne rien faire.

 

L’équipe Trump sait que les gens ont besoin de voir une amélioration économique à temps pour les prochaines élections. Et il n’y en a pas vraiment. Mais s’il parvient à convaincre la Fed de baisser ses taux plusieurs fois et que toutes les guerres commerciales en cours soient réglées, ils estiment que l’économie sera en grande forme pour les élections de 2020.

 

Comprenez, en permettant à quelqu’un de rabaisser votre argent, en quoi cela pourrait-il aboutir à une conclusion satisfaisante? Le monde attend toujours que quelqu’un montre comment l’économie a été aidée par la planification centrale, l’argent facile, les taux d’intérêt négatifs, les restrictions commerciales ou l’ingérence des prix par les économistes. Soyez assuré que c’est tout simplement impossible.

 

Les gouvernements obtiennent des revenus de trois manières. La première consiste à confisquer la richesse de ses citoyens au moyen d’impôts. Il y a des centaines de taxes différentes, et elles sont toutes assez élevées en ce moment. La deuxième façon est d’emprunter. Les gouvernements sont incroyablement surendettés et n’ont aucune solvabilité, et ces dettes ne seront jamais remboursées. La troisième façon est d’imprimer de l’argent. Ils continueront à imprimer de l’argent parce que c’est la seule issue qui leur reste. Alors, les politiciens n’arrêtent pas de dire : imprimer de la monnaie est un bon moyen de stimuler l’économie, ce qui a été amplement démontré entre-temps comme étant un mensonge.

La fausse monnaie est de la monnaie-dette

La monnaie-dette est une créance sur la richesse qui n’a jamais été produite et ne le sera peut-être jamais. À mesure que la quantité de monnaie réelle augmente, la société s’enrichit et devient plus stable financièrement. Parce que c’est une vraie richesse. Mais à mesure que l’offre de monnaie-dette augmente, plus de gens doivent de plus en plus d’argent; l’économie devient plus fragile et elle finit par faire faillite.

 

 

Le seul type d’argent qu’ils peuvent créer est le faux. L’argent réel doit être gagné; comme la richesse, elle ne peut pas être imprimée. Cela est également vrai pour les crypto-monnaies. Comme l’or ou l’argent, vous le «minez» – en utilisant des intrants d’énergie et de puissance de traitement du monde réel, ou vous échangez quelque chose contre l’achat.

 

Pour éviter de futures difficultés économiques, il est nécessaire de supprimer toutes les échappatoires permettant de créer de la monnaie à partir de rien, en d’autres termes, un système économique géré par le peuple au lieu de l’économie de Banque centrale avec une politique monétaire souple.

 

L’argent réel garde la trace entre le passé et le futur

Les États-Unis ont introduit en 1971 une nouvelle forme de monnaie appelée Federal Reserve Notes. Ceux-ci n’étaient pas liés à l’or, ce qui signifiait qu’ils n’étaient pas connectés au monde réel où le temps et les ressources étaient limités.

 

Auparavant, les revenus étaient limités, car le temps, les ressources et le savoir-faire nécessaires pour gagner de l’argent étaient limités, ce qui signifiait que l’épargne était limitée, de même que la dette.

 

L’argent réel gardait les liens entre le passé et l’avenir, emprunteur et prêteur, consommateur et fournisseur. Il guidait les gens, comme par une main invisible, à réduire les déchets et à augmenter le rendement.

 

C’est au début des années 1970 que l’idée de stimuler une économie a commencé à s’imposer, d’abord chez les progressistes, puis chez les conservateurs. Avant cela, il n’était pas possible de faire beaucoup de stimulation; l’argent n’était tout simplement pas disponible.

 

Le stimulus est l’obsession la plus folle

Mais la fausse monnaie illimitée a ouvert les portes au chaos. Bientôt, il y eut des boulots à chaque coin et des fous à la tête des banques centrales. Qui d’autre pourrait croire que vous pourriez «stimuler» une économie réelle avec de la fausse monnaie? Qui d’autre pourrait croire qu’il saurait le taux d’intérêt nécessaire à une économie de millions de personnes ? Qui d’autre serait assez naïf pour penser que les taux d’intérêt négatifs étaient une bonne idée?

 

Un taux d’intérêt nominal négatif est impossible, ce qui signifie qu’un taux négatif avant la prise en compte de l’inflation implique un monde étrange, un monde qui ne peut pas réellement exister. Prêter à moins de zéro suggère qu’ils pensent que la valeur actuelle de la monnaie est inférieure à sa valeur future, autrement dit, une déflation, dans l’hypothèse où le risque de défaut ou d’inflation est proche de zéro.

 

Cela permet aux gouvernements de construire des routes ou de payer des pensions avec un argent qui leur coûte moins que rien. Combien de temps cela va-t-il durer? – Cependant, tant que les taux restent en dessous de zéro, l’argent n’est pas seulement gratuit, c’est un coût auquel vous ne devez pas emprunter!

 

Imaginez, si l’argent n’a pas de valeur, qu’arrive-t-il lorsque vous engagez un jardinier pour arracher les mauvaises herbes? Devriez-vous le payer? Ou devrait-il vous payer? Combien d’heures doit-il travailler pour vous avant que vous acceptiez de prendre son argent?

 

En bref, des taux négatifs signifient que les gens paient pour qu’on prenne leur argent. Mais seuls les riches, les grandes entreprises ou les gouvernements peuvent emprunter à des taux aussi bas. Les pauvres doivent encore payer 15% d’intérêts sur leurs cartes de crédit.

 

Encore là, les taux d’intérêt sont généralement conçus comme une forme de compensation du risque dans le temps. Plus la période de prêt est longue, plus le taux d’intérêt devrait être élevé. Les taux d’intérêt négatifs impliquent que le temps s’écoule en arrière. C’est peut-être votre découverte la plus importante de toutes. Comment tu fais ça? Faire d’hier demain et du lundi vendredi dernier. Au fil du temps, les gens deviennent plus jeunes et finissent par arriver à leur propre naissance!

 

Cela démontre que l’idée même de taux d’intérêt négatifs est si contraire à la nature, si bizarre qu’il ne vaut pas la peine d’y penser. – Ou pas?

 

Christine Lagarde du FMI, bientôt à la tête de la BCE: explique

 

«Si nous n’avions pas eu ces taux négatifs, nous serions dans une situation bien pire aujourd’hui, avec une inflation probablement inférieure à ce qu’elle était, avec une croissance probablement inférieure à celle où nous en sommes. […] C’était une bonne chose d’appliquer effectivement ces taux négatifs dans les circonstances actuelles. “

 

Lagarde a également déclaré que les taux d’intérêt négatifs “améliorent la confiance et les conditions financières dans la zone euro, ce qui contribuera davantage à la reprise”.

 

Les marchés mondiaux sont une illusion gigantesque avec des taux d’intérêt négatifs et une flambée manipulée des cours des actions et des prix de l’immobilier, tel que nous n’avions jamais connu auparavant! Il n’y a qu’une conclusion. C’est le monde le plus fou dans lequel nous vivons aujourd’hui!

 

Le stimulus peut prendre différentes tailles et déguisements. Mais il finit toujours par l’inflation, car elle ajoute à la masse monétaire disponible. La fausse monnaie – et le pouvoir de l’imprimer – est le seul outil dont disposent les banques centrales.

 

Cela produit généralement un boom à court terme car les consommateurs, les entreprises et les investisseurs confondent le nouvel argent avec la richesse réelle. Si les mesures de relance sont ajoutées au secteur financier, les actions, l’immobilier et les obligations sont en plein essor. S’il est ajouté au secteur de la consommation, les salaires et les prix à la consommation augmentent. Mais chaque boom construit sur l’inflation se termine par une récession. Les dettes doivent être remboursées. La hausse des prix annule les effets de l’argent supplémentaire. Et les prix des actifs gonflés doivent être corrigés. La récession peut être retardé, refusé et déguisé. Mais cela ne peut pas être arrêté. Et plus l’inflation est importante – qu’il s’agisse des prix des actifs ou des prix à la consommation – plus elle est pénible quand elle meurt.

 

L’inflation peut aider à court terme en fournissant des informations frauduleuses. Les prix montent et les gens pensent qu’il y a plus de demande réelle. Cela conduit à une surproduction, à des dépenses excessives et à une extension excessive. Ces erreurs coûtent du temps et de l’argent. Et quand la musique s’arrête et que la rumeur est terminée, presque tout le monde a été puni. Les investisseurs ont été punis par la chute des prix. Les consommateurs sont incapables de payer leurs dettes. Les entreprises font faillite. Et comme la poussière retombe, le dernier homme debout est l’or.

 

Ce qui est nécessaire n’est toujours pas fourni: L’économie a besoin d’une monnaie solide, durable, divisible, pratique, cohérente et qui doit avoir une valeurintrinsèque. Sur cette base, le philosophe grec de la Grèce antique, Aristote 384 – 322 av. croyait que l’or et l’argent convenaient mieux à une utilisation en tant qu’argent.

 

Connaître et comprendre tous les divers aspects de ce qui devrait vraiment être et qui sera entrepris est la mise en œuvre du système financier quantique. Le système QFS avec de l’argent garanti par de l’or, loin du système de monnaie-dette de la Cabale, des interférences et des influences.

 

Le système financier quantique – QFS est secrètement en opération depuis 2 mois et est connecté à 193 pays. Il remplacera bientôt officiellement le système financier fiduciaire, tous les pays se conformant à la réforme GESARA; toutes les monnaies deviendront numériques et seront éventuellement supprimées. Une loi pour un taux de taxation fixe devrait être promulguée d’ici la fin de l’année, ce qui supprimera toutes les agences fiscales, tandis que le retour à l’étalon-or abolira toutes les banques centrales.

 

Entre-temps, l’Alliance terrestre a repris le contrôle militaire et financier mondial.

Selon des sources, il y a de fortes chances que la Deutsche Bank (DB) s’effondre. L’implosion de la DB entraînera un effet de rebond sur l’ensemble de l’économie mondiale et rendra le système financier Rothschild obsolète. Ce sera le signe que le système bancaire de l’État profond est arrivé à son terme. L’économie du peuple sera mise en œuvre. La RV (réévaluation) doit commencer avant tout crash / effondrement majeur du marché boursier et du système financier. Toutes les dettes seront effacées. Tout le monde aura suffisamment d’argent pour lancer l’économie du peuple sur la base d’une monnaie saine. Chaque marché sera florissant et comme résultat, Donald Trump sera réélu en 2020.

 

Et que pourriez-vous faire? Dites-le à vos amis, et ils devraient à leur tour expliquer à leurs amis comment le monde a été manipulé au détriment de tous les peuples et qu’il est maintenant entré dans un processus de transformation en économie du peuple. Réveillez-vous touset faites savoir que nous, le peuple, sommes responsables et que nous n’acceptons plus aucun mensonge ou astuce, et que le monde deviendra un meilleur endroit où vivre tous!

Le stimulus est l’obsession la plus folle

Mais la fausse monnaie illimitée a ouvert les portes au chaos. Bientôt, il y eut des boulots à chaque coin et des fous à la tête des banques centrales. Qui d’autre pourrait croire que vous pourriez «stimuler» une économie réelle avec de la fausse monnaie? Qui d’autre pourrait croire qu’il saurait le taux d’intérêt nécessaire à une économie de millions de personnes ? Qui d’autre serait assez naïf pour penser que les taux d’intérêt négatifs étaient une bonne idée?

 

Un taux d’intérêt nominal négatif est impossible, ce qui signifie qu’un taux négatif avant la prise en compte de l’inflation implique un monde étrange, un monde qui ne peut pas réellement exister. Prêter à moins de zéro suggère qu’ils pensent que la valeur actuelle de la monnaie est inférieure à sa valeur future, autrement dit, une déflation, dans l’hypothèse où le risque de défaut ou d’inflation est proche de zéro.

 

Cela permet aux gouvernements de construire des routes ou de payer des pensions avec un argent qui leur coûte moins que rien. Combien de temps cela va-t-il durer? – Cependant, tant que les taux restent en dessous de zéro, l’argent n’est pas seulement gratuit, c’est un coût auquel vous ne devez pas emprunter!

 

Imaginez, si l’argent n’a pas de valeur, qu’arrive-t-il lorsque vous engagez un jardinier pour arracher les mauvaises herbes? Devriez-vous le payer? Ou devrait-il vous payer? Combien d’heures doit-il travailler pour vous avant que vous acceptiez de prendre son argent?

 

En bref, des taux négatifs signifient que les gens paient pour qu’on prenne leur argent. Mais seuls les riches, les grandes entreprises ou les gouvernements peuvent emprunter à des taux aussi bas. Les pauvres doivent encore payer 15% d’intérêts sur leurs cartes de crédit.

 

Encore là, les taux d’intérêt sont généralement conçus comme une forme de compensation du risque dans le temps. Plus la période de prêt est longue, plus le taux d’intérêt devrait être élevé. Les taux d’intérêt négatifs impliquent que le temps s’écoule en arrière. C’est peut-être votre découverte la plus importante de toutes. Comment tu fais ça? Faire d’hier demain et du lundi vendredi dernier. Au fil du temps, les gens deviennent plus jeunes et finissent par arriver à leur propre naissance!

 

Cela démontre que l’idée même de taux d’intérêt négatifs est si contraire à la nature, si bizarre qu’il ne vaut pas la peine d’y penser. – Ou pas?

 

Christine Lagarde du FMI, bientôt à la tête de la BCE: explique

 

«Si nous n’avions pas eu ces taux négatifs, nous serions dans une situation bien pire aujourd’hui, avec une inflation probablement inférieure à ce qu’elle était, avec une croissance probablement inférieure à celle où nous en sommes. […] C’était une bonne chose d’appliquer effectivement ces taux négatifs dans les circonstances actuelles. “

 

Lagarde a également déclaré que les taux d’intérêt négatifs “améliorent la confiance et les conditions financières dans la zone euro, ce qui contribuera davantage à la reprise”.

 

Les marchés mondiaux sont une illusion gigantesque avec des taux d’intérêt négatifs et une flambée manipulée des cours des actions et des prix de l’immobilier, tel que nous n’avions jamais connu auparavant! Il n’y a qu’une conclusion. C’est le monde le plus fou dans lequel nous vivons aujourd’hui!

 

Le stimulus peut prendre différentes tailles et déguisements. Mais il finit toujours par l’inflation, car elle ajoute à la masse monétaire disponible. La fausse monnaie – et le pouvoir de l’imprimer – est le seul outil dont disposent les banques centrales.

 

Cela produit généralement un boom à court terme car les consommateurs, les entreprises et les investisseurs confondent le nouvel argent avec la richesse réelle. Si les mesures de relance sont ajoutées au secteur financier, les actions, l’immobilier et les obligations sont en plein essor. S’il est ajouté au secteur de la consommation, les salaires et les prix à la consommation augmentent. Mais chaque boom construit sur l’inflation se termine par une récession. Les dettes doivent être remboursées. La hausse des prix annule les effets de l’argent supplémentaire. Et les prix des actifs gonflés doivent être corrigés. La récession peut être retardé, refusé et déguisé. Mais cela ne peut pas être arrêté. Et plus l’inflation est importante – qu’il s’agisse des prix des actifs ou des prix à la consommation – plus elle est pénible quand elle meurt.

 

L’inflation peut aider à court terme en fournissant des informations frauduleuses. Les prix montent et les gens pensent qu’il y a plus de demande réelle. Cela conduit à une surproduction, à des dépenses excessives et à une extension excessive. Ces erreurs coûtent du temps et de l’argent. Et quand la musique s’arrête et que la rumeur est terminée, presque tout le monde a été puni. Les investisseurs ont été punis par la chute des prix. Les consommateurs sont incapables de payer leurs dettes. Les entreprises font faillite. Et comme la poussière retombe, le dernier homme debout est l’or.

 

Ce qui est nécessaire n’est toujours pas fourni: L’économie a besoin d’une monnaie solide, durable, divisible, pratique, cohérente et qui doit avoir une valeurintrinsèque. Sur cette base, le philosophe grec de la Grèce antique, Aristote 384 – 322 av. croyait que l’or et l’argent convenaient mieux à une utilisation en tant qu’argent.

 

Connaître et comprendre tous les divers aspects de ce qui devrait vraiment être et qui sera entrepris est la mise en œuvre du système financier quantique. Le système QFS avec de l’argent garanti par de l’or, loin du système de monnaie-dette de la Cabale, des interférences et des influences.

 

Le système financier quantique – QFS est secrètement en opération depuis 2 mois et est connecté à 193 pays. Il remplacera bientôt officiellement le système financier fiduciaire, tous les pays se conformant à la réforme GESARA; toutes les monnaies deviendront numériques et seront éventuellement supprimées. Une loi pour un taux de taxation fixe devrait être promulguée d’ici la fin de l’année, ce qui supprimera toutes les agences fiscales, tandis que le retour à l’étalon-or abolira toutes les banques centrales.

 

Entre-temps, l’Alliance terrestre a repris le contrôle militaire et financier mondial.

Selon des sources, il y a de fortes chances que la Deutsche Bank (DB) s’effondre. L’implosion de la DB entraînera un effet de rebond sur l’ensemble de l’économie mondiale et rendra le système financier Rothschild obsolète. Ce sera le signe que le système bancaire de l’État profond est arrivé à son terme. L’économie du peuple sera mise en œuvre. La RV (réévaluation) doit commencer avant tout crash / effondrement majeur du marché boursier et du système financier. Toutes les dettes seront effacées. Tout le monde aura suffisamment d’argent pour lancer l’économie du peuple sur la base d’une monnaie saine. Chaque marché sera florissant et comme résultat, Donald Trump sera réélu en 2020.

 

Et que pourriez-vous faire? Dites-le à vos amis, et ils devraient à leur tour expliquer à leurs amis comment le monde a été manipulé au détriment de tous les peuples et qu’il est maintenant entré dans un processus de transformation en économie du peuple. Réveillez-vous touset faites savoir que nous, le peuple, sommes responsables et que nous n’acceptons plus aucun mensonge ou astuce, et que le monde deviendra un meilleur endroit où vivre tous!

Christine Lagarde du FMI, bientôt à la tête de la BCE: explique

 

«Si nous n’avions pas eu ces taux négatifs, nous serions dans une situation bien pire aujourd’hui, avec une inflation probablement inférieure à ce qu’elle était, avec une croissance probablement inférieure à celle où nous en sommes. […] C’était une bonne chose d’appliquer effectivement ces taux négatifs dans les circonstances actuelles. “

 

Lagarde a également déclaré que les taux d’intérêt négatifs “améliorent la confiance et les conditions financières dans la zone euro, ce qui contribuera davantage à la reprise”.

 

Les marchés mondiaux sont une illusion gigantesque avec des taux d’intérêt négatifs et une flambée manipulée des cours des actions et des prix de l’immobilier, tel que nous n’avions jamais connu auparavant! Il n’y a qu’une conclusion. C’est le monde le plus fou dans lequel nous vivons aujourd’hui!

 

Le stimulus peut prendre différentes tailles et déguisements. Mais il finit toujours par l’inflation, car elle ajoute à la masse monétaire disponible. La fausse monnaie – et le pouvoir de l’imprimer – est le seul outil dont disposent les banques centrales.

 

Cela produit généralement un boom à court terme car les consommateurs, les entreprises et les investisseurs confondent le nouvel argent avec la richesse réelle. Si les mesures de relance sont ajoutées au secteur financier, les actions, l’immobilier et les obligations sont en plein essor. S’il est ajouté au secteur de la consommation, les salaires et les prix à la consommation augmentent. Mais chaque boom construit sur l’inflation se termine par une récession. Les dettes doivent être remboursées. La hausse des prix annule les effets de l’argent supplémentaire. Et les prix des actifs gonflés doivent être corrigés. La récession peut être retardé, refusé et déguisé. Mais cela ne peut pas être arrêté. Et plus l’inflation est importante – qu’il s’agisse des prix des actifs ou des prix à la consommation – plus elle est pénible quand elle meurt.

 

L’inflation peut aider à court terme en fournissant des informations frauduleuses. Les prix montent et les gens pensent qu’il y a plus de demande réelle. Cela conduit à une surproduction, à des dépenses excessives et à une extension excessive. Ces erreurs coûtent du temps et de l’argent. Et quand la musique s’arrête et que la rumeur est terminée, presque tout le monde a été puni. Les investisseurs ont été punis par la chute des prix. Les consommateurs sont incapables de payer leurs dettes. Les entreprises font faillite. Et comme la poussière retombe, le dernier homme debout est l’or.

 

Ce qui est nécessaire n’est toujours pas fourni: L’économie a besoin d’une monnaie solide, durable, divisible, pratique, cohérente et qui doit avoir une valeurintrinsèque. Sur cette base, le philosophe grec de la Grèce antique, Aristote 384 – 322 av. croyait que l’or et l’argent convenaient mieux à une utilisation en tant qu’argent.

 

Connaître et comprendre tous les divers aspects de ce qui devrait vraiment être et qui sera entrepris est la mise en œuvre du système financier quantique. Le système QFS avec de l’argent garanti par de l’or, loin du système de monnaie-dette de la Cabale, des interférences et des influences.

 

Le système financier quantique – QFS est secrètement en opération depuis 2 mois et est connecté à 193 pays. Il remplacera bientôt officiellement le système financier fiduciaire, tous les pays se conformant à la réforme GESARA; toutes les monnaies deviendront numériques et seront éventuellement supprimées. Une loi pour un taux de taxation fixe devrait être promulguée d’ici la fin de l’année, ce qui supprimera toutes les agences fiscales, tandis que le retour à l’étalon-or abolira toutes les banques centrales.

 

Entre-temps, l’Alliance terrestre a repris le contrôle militaire et financier mondial.

Selon des sources, il y a de fortes chances que la Deutsche Bank (DB) s’effondre. L’implosion de la DB entraînera un effet de rebond sur l’ensemble de l’économie mondiale et rendra le système financier Rothschild obsolète. Ce sera le signe que le système bancaire de l’État profond est arrivé à son terme. L’économie du peuple sera mise en œuvre. La RV (réévaluation) doit commencer avant tout crash / effondrement majeur du marché boursier et du système financier. Toutes les dettes seront effacées. Tout le monde aura suffisamment d’argent pour lancer l’économie du peuple sur la base d’une monnaie saine. Chaque marché sera florissant et comme résultat, Donald Trump sera réélu en 2020.

 

Et que pourriez-vous faire? Dites-le à vos amis, et ils devraient à leur tour expliquer à leurs amis comment le monde a été manipulé au détriment de tous les peuples et qu’il est maintenant entré dans un processus de transformation en économie du peuple. Réveillez-vous touset faites savoir que nous, le peuple, sommes responsables et que nous n’acceptons plus aucun mensonge ou astuce, et que le monde deviendra un meilleur endroit où vivre tous!

Rédigé par Nouvelle Conscience

Publié dans #Le Phare

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article