Le Phare DIVULGATION DE L'ARNAQUE DE LA DETTE

Publié le 21 Mars 2019

DIVULGATION DE L'ARNAQUE DE LA DETTE

Les banques ne peuvent jamais faire faillite, elles contrôlent le monde

Leur secret financier est fondé sur une comptabilité frauduleuse

 Le secret de la création monétaire réside dans le fait de ne pas en rendre compte

Bâle III définit le prix de l'or gratuit

Clarification de l'arnaque comptable des banques

 Il n'y a pas de dette nationale sans le même montant en crédit national

À dessein, chaque gouvernement utilise de l’argent de la dette et en accumule chaque jour davantage, ce qui est appelé «dette nationale». Cette dette est composée de billets à ordre, d’I.U.O. (je te dois), ou de monnaie légale, connus sous le nom de monnaie fiduciaire. Tous ces mouvements sont administrés de manière frauduleuse dans les systèmes de comptabilité des gouvernements criminels.

 Par exemple; Lorsque quelqu'un vous paye avec un titre de créance ou un certificat, ce qui est synonyme de la monnaie fiduciaire d'aujourd'hui, et que vous acceptez cette dette comme paiement, un crédit est alors créé pour cette personne et une dette est créée pour vous.

 

 Vous ne serez jamais payé pour quoi que ce soit à moins de "transférer" cette responsabilité " à quelqu'un d'autre, en utilisant cet instrument de créance fiduciaire comme moyen de recevoir quelque chose de réelle valeur intrinsèque en retour.

Pensez-y d'une autre manière: chaque fois qu'une créance est créée, un crédit d'un montant équivalent est également créé. Parce que mathématiquement, dette et crédit devraient toujours s’annuler. Il ne peut y avoir par exemple 20 billions de dollars de «dette nationale» (https://www.youtube.com/watch?v=x7q-73dpBKo) qui sont créés sans l'existence d'un équivalent de 20 billions de «crédit national».

 Dans l’ensemble, les gouvernements ont été très prudents et diligents et n’ont pas contracté des dettes équivalentes, de sorte que le crédit national a atteint 20 trillions de dollars et qu’il est en réalité bien plus élevé que cela, du côté du grand livre pour le peuple. Il est temps de commencer avec une comptabilité précise, en mettant à zéro la «dette nationale» par rapport au «crédit national». Cela devrait être un processus de routine ressemblant à équilibrer un carnet de chèques, mais au lieu de cela, cela est devenu une excuse pour la fraude et le vol à une échelle inimaginable.

 Les gouvernements ont été très téméraires. Ils ont emprunté et emprunté et ont évité de payer leurs dettes en gaspillant de l’argent comme des marins ivres pendant des décennies. Ce faisant, ils ont accumulé des milliards de dollars de dette nationale.

 Il est temps que les citoyens se réveillent et commencent à renvoyer à la maison la majorité des membres du Parlement et du Congrès avec honte, les tenant pour responsables de leur manque flagrant de contrôle, de responsabilité, d'honnêteté et de compétence.

 La plupart de ces politiciens n'ont aucune idée de la manière dont le gouvernement est censé fonctionner ni comment agir dans le cadre dans lequel ils auraient dû fonctionner. Ils ne savent pas exactement comment le système gouvernemental de tenue de livres et de comptabilité est censé fonctionner, hormis le fait de savoir comment "affecter" de l'argent à tout objectif non autorisé et douteux, ils n'ont pas la moindre idée de l'origine de cet argent, comment il est créé, ou quoi que ce soit d'autre. Pensez-y, le Parlement ou le Congrès, a la tâche singulière de détenir les cordons de la bourse, ce qu’ils ont incontestablement omis de faire.

 Garder en tête ceci: l'argent et le chantage sont la principale arme de l'État Profond. Il est donc essentiel de mettre fin à toutes les banques centrales appartenant aux Rothschild (http://finalwakeupcall.info/en/2019/03/06/qfs-off-world-monetary-system/) . La Cité de Londres, qui est la principale source de financement de l'État Profond, doit être transférée à l'Alliance via le Brexit, une fois que le «No Deal Brexit » (http://finalwakeupcall.info/en/2019/02/20/eu-exodus/) sera devenu réalité le 29 mars prochain.

 Le Royaume-Uni et les autres pays de l'UE ne peuvent pas se conformer au GESARA (http://finalwakeupcall.info/en/2019/03/13/gold-is-back-on-track/) et participer au RGA (réinitialialisation globale des devises), à moins de sortir de l'euro par le biais, par exemple, d'un vote positif au Brexit. Pour cette raison, il est crucial pour l'État Profond de mettre fin à ce vote sur le Brexit afin de garder le contrôle de leur flux monétaire.

 L'argent fantôme truque les marchés et crée l'esclavage de la dette

Sachant cela, il conviendrait de mieux comprendre le fonctionnement de la manipulation du marché, notamment en ce qui concerne les prix de l'or et de l'argent. - Les banques parient avec de grandes quantités d’argent fantôme pour abaisser les prix de l’argent et de l’or, et s’ils perdent les paris, ils ne perdent que de la fausse monnaie, mais pas de la monnaie de valeur des coffres de la banque. Ils ne parient pas pour gagner de l’argent, c’est pour truquer les prix du marché. De même, ils n'achètent des actions que dans le seul but d'illustrer l'excellente performance des marchés d'actifs, afin de valider faussement la forte performance de l'économie.

 

Soyez assurés que la plupart des ressources naturelles telles que le pétrole et le cuivre, etc. sont truquées de la même manière. Le champ d’investissement des banques est une manipulation et aussi la promotion du délit d’initié avec leurs amis pour tirer parti de ces connaissances. Les banquiers du cartel bancaire sont rarement condamnés à une amende et ne sont jamais envoyés en prison, ce qui est bien sûr absurde. Le fait de savoir que le cartel bancaire contrôle les gouvernements ne sera alors pas une surprise. Si les principes comptables du GAAP étaient appliqués, y compris l’enregistrement de tous les fonds nouvellement créés qui ne sont pas comptabilisés dans leurs livres, la majeure partie du monde serait en dette. Maintenant, chaque lecteur peut comprendre pourquoi nous, les peuples, sommes esclaves de la dette, le pouvoir usurpé de la création monétaire produit intentionnellement l'esclavage.

 Les banques ne peuvent jamais faire faillite, elles contrôlent le monde

Les mesures comptables des banques sont loin de la réalité; elles ne tiennent pas compte de l’argent créé. Avec la législation sur les réserves bancaires, aucune banque ne peut perdre d’argent. Malgré cela, ils informent continuellement le public que les banques sont en difficulté. C'est criminellement ridicule. Cela n'a rien à voir avec la réalité, mais a tout à voir avec leur programme d'esclavage total du peuple. Ce sont les familles de cartels bancaires, les Rothschild, les Rockefeller, les Morgans, les Warburg et autres qui sont responsables et contrôlent presque toutes les banques centrales, ainsi que les Too Big to Fail - les banques TBTF du monde.

 

L’ensemble du système bancaire utilise l’astuce de création d’argent Rothschild pour piéger et asservir le monde en vendant des mensonges sur leur insolvabilité. Marco Saba, président de l'Institut italien d'études supérieures sur la souveraineté économique et monétaire, demande à juste titre:

 "Comment une banque qui est autorisée à créer de la monnaie à partir de rien peut-elle être insolvable?"

 Le secret de la création de l'argent doit être révélé au public dans son intégralité. Le pouvoir de la création monétaire a rendu les Banksters plus puissants que n’importe quel pays du monde. En fait, les Banksters internationaux, qui comprennent la Banque mondiale, le FMI, la BRI et toutes les banques centrales, y compris la Réserve fédérale, constituent le gouvernement fantôme qui contrôle presque tous les États-nations du monde. Maintenant que ce crime de comptabilité frauduleuse est mis au jour, la meilleure chose que tous les lecteurs puissent faire est de partager cette connaissance avec tous leurs contacts. Plus il y en a qui apprennent à propos de cette escroquerie, plus tôt elle prendra fin.

 Le secret bancaire de base, est fondé sur une comptabilité frauduleuse

Le système monétaire a été créé pour être corrompu de haut en bas. Pire encore, il a été fondé sur la base de pratiques frauduleuses; avec le pouvoir acquis de la création monétaire, une banque ne peut jamais faire faillite. Ils ne font que créer tout l’argent dont ils ont besoin, mais ils ne la comptabilise pas dans leur grand livre. En d’autres termes, cet argent n’est pas comptabilisé dans leur compte de flux de trésorerie. Ils ont le pouvoir de créer de la monnaie à partir de rien et de la prêter contre des intérêts, c'est-à-dire: l'usure.

 

 

Mais ce qui est largement inconnu, c'est qu'un prêt accordé n'est pas non plus réservé! Par conséquent, ils n'ont aucune dette liée à leur pouvoir de création monétaire. Les banques ne peuvent pas faire faillite! Par conséquent, les prêts qui ne sont pas ou seulement partiellement remboursés ne constituent jamais une perte pour la banque. - Chaque petite fraction du prêt, plus les intérêts qui ont été remboursés, représente un bénéfice de cent pour cent pour les banques!

 Lorsque, par exemple, 100 euros sont créés et prêtés et ne sont pas comptabilisés dans le registre, si seulement 20 euros sont restitués, la banque réalise déjà un bénéfice de 20 euros, car les 80 euros restants de cet argent fantôme blanchi n’ont jamais existé comme une créance sur la dette, c'est pourquoi il ne peut jamais y avoir de perte!

 C'est pourquoi le remboursement de 20 € est un bénéfice pur pour la banque. C’est précisément le nœud du grand secret bancaire: il est délibérément axé sur une comptabilité frauduleuse, ce qui confère au secteur bancaire un pouvoir immense, combiné à la création de monnaie fantôme.

 

Leur secret de création monétaire réside dans le fait de ne pas en rendre compte

 

Le vrai secret de la création monétaire réside dans le fait qu’elle n’est pas comptabilisée. En d'autres termes, l'argent nouvellement créé n'est pas géré dans le grand livre. Par conséquent, une banque sans créances sur son bilan et dotée du pouvoir de créer de la monnaie ne peut jamais faire faillite, il y a toujours suffisamment de monnaie disponible pour combler les lacunes et par conséquent, les problèmes financiers bancaires n’existent donc pas. La réalité, c’est que l’argent est créé à partir de rien et à un coût nul à partir du moment où il est prêté. Cet argent n’est intentionnellement jamais inscrit dans la comptabilité des banques!

 

 

Les banquiers sont scandaleusement trompeurs quant à la création monétaire. Ils savent très bien, comme tout le monde, qu’une fois l’argent créé, il faut l’inscrire dans leur grand livre, ce qui apparaîtra dans leur bilan!

 Lorsque des questions de nature professionnelle sont posées au sujet de cette procédure, ils n'osent jamais y répondre. Tout est gardé secret. Pendant ce temps, les masses prennent conscience de la création monétaire à partir de rien, une monnaie qui ne sort en aucun cas du coffre-fort de la banque. Mais personne, ou du moins très peu d’entre eux, ne connaît le canular comptable correspondant.

 Par exemple, lorsqu'une hypothèque est en souffrance, non seulement les biens confisqués par la banque, mais la partie remboursée de ce prêt, plus les biens eux-mêmes, représentent un profit de cent pour cent pour la banque, tandis que le "débiteur" reste responsable de la partie impayée du prêt jusqu'à la vente aux enchères du bien, et si un écart entre le prêt impayé et le prix de vente en résulte, le débiteur reste responsable de son remboursement. Cette horrible escroquerie donne à l'État Profond le pouvoir d'acheter et de manipuler tout et tous les habitants de la planète, y compris les gouvernements.

 

Clarification de l'arnaque comptable des banques

 

En général, on ne sait pas que le système de comptabilité des banques est une arnaque; les nouveaux fonds ne sont pas enregistrés dans leurs flux de trésorerie tandis qu’ils enregistrent les dépenses en cas de défaillance, mais c'est le fait de ne pas comptabiliser la création d’actifs qui fait du système comptable des banques une arnaque intolérable.

 

 

Pire encore, ils parlent au public de leurs faillites imminentes, ce qui ne peut jamais se produire, mais cela est mentionné dans le but d’extraire encore plus d’argent des caisses nationales, comme cela a été le cas, par exemple, des banques Too Big to Fail en 2008 et de la crise financière à Chypre en 2013, quand des milliards de dollars d’argent des contribuables ont été injectés!

 Apprenez-le par cœur: Les banques centrales et les banques commerciales ne peuvent jamais faire faillite à cause de la monnaie créée à partir de rien, et qui devrait être enregistrée dans leurs comptes de caisse. Les banques peuvent maintenir cette pratique car elles ne sont redevables à personne, sauf peut-être aux Rothschild https://www.youtube.com/watch?v=K38khtCrN-4) .

 Comme dans toutes les autres activités, ils devraient appliquer le GAAP, c'est-à-dire les règles comptables généralement admises, mais elles ne sont délibérément pas respectées. Même leurs auditeurs publics externes certifiés, tels que KPMG, Price Waterhouse, Lloyds, etc., certifient leurs comptes à leur demande, tout en sachant pertinemment que ces règles GAAP ne sont pas respectées! Les banques disent le contraire à la population, demandant un soutien financier aux gouvernements en faisant semblant d'être au bord de l'effondrement, ce qui est un autre mensonge flagrant, mais c'est le signal que des détenteurs de comptes comme vous et moi peuvent être pillés grâce à la législation sur la sauvegarde (bailin) déjà largement intégrée dans la loi. Les gens doivent maintenant comprendre qu'il est très dangereux de garder de l'argent à la banque.

 

La réserve fractionnaire ne peut pas fonctionner dans un marché libre

 

Les banques du monde entier fonctionnent selon le système de la «réserve fractionnaire». Bien qu'un banquier fiable doive garder 100% en réserve contre les dépôts à vue, il devrait donc conserver une once d'or dans son coffre-fort pour chaque once de billets qu'il a émis en contrepartie. Et il ne devrait être autorisé à prêter que le produit des dépôts à terme, et non des dépôts à vue.

 

 Mais en vertu de la règle du "système de réserve fractionnaire bancaire", il est autorisé à prêter 10 fois ce montant, ce qui signifie que ce système ne peut pas fonctionner dans un marché libre; c’est pour cette raison que le gouvernement fantoche du peuple a légiféré sur le système de réserve fractionnaire bancaire. Comme cela ne peut pas fonctionner lorsque les billets sont échangeables contre une marchandise, telle que de l’or, les billets doivent être de la «monnaie légale» ou strictement de la monnaie en papier qui peut être créée par voie fiduciaire pour le rentabiliser au profit des banskters.

 Pour les raisons exposées ci-dessus, le système de réserve fractionnaire bancaire est beaucoup plus rentable que toute entreprise normale. Dans tous les secteurs, les rendements moyens élevés attirent la concurrence, ce qui réduit les rendements en retour.

C’est la raison pour laquelle le secteur bancaire est légalement protégé, de sorte qu’il n’ya pas de concurrence des étrangers. Un banquier peut prêter un montant qu'un homme d'affaires pourrait utiliser pour acheter un article. Lorsque le vendeur de cet objet redépose ce montant, un banquier peut le prêter à nouveau avec intérêt. La bonne nouvelle pour le banquier est que ses revenus sont composés plusieurs fois. La mauvaise nouvelle est qu’en raison de l’effet de levier pyramidal, un défaut peut se répercuter en cascade. 

 

Dans chaque pays, la banque centrale modifie périodiquement le pourcentage de la réserve - théoriquement de 100% à 0% des dépôts - les banques doivent tenir compte de ces anomalies changeantes, selon la manière dont les bureaucrates responsables perçoivent l’état de l’économie.

 Le système bancaire de réserves fractionnaires, avec tous ses attributs malheureux, est essentiel pour le système financier mondial tel qu’il est actuellement structuré. Vous pouvez planifier votre vie en tenant compte du fait que les gouvernements et les banques centrales du monde entier feront tout leur possible pour maintenir la confiance dans le système financier. Pour ce faire, ils doivent empêcher la déflation à tout prix. Et pour ce faire, ils continueront d’imprimer plus de dollars, de livres, de yens et d’euros. Alors que les crises monétaires, les ruées sur les banques et les épisodes d’effondrement économique ont des effets dévastateurs sur les actifs en papier, ils offrent souvent la possibilité d’acheter des actifs durables à très bon marché, comme c’est le cas aujourd’hui pour l’or et l’argent. Utilisez ce moment à votre avantage, et vous ne regretterez jamais le suivi de ce conseil.

 

Bâle III définit le prix de l'or gratuit

 

L'utilisation de l'or est nécessaire pour éviter une catastrophe financière à l'ensemble de la population. Outre les monnaies existantes, la forme de monnaie la plus ancienne, l’or, sera libérée le 29 de ce mois lors de la mise en œuvre de l’accord de Bâle III. Bâle III a pour objectif de s’assurer que tous les pays soient adossés à des actifs-or, sinon ils ne pourront pas participer à la réinitialisation de la monnaie mondiale.

 Avec Bâle III, on dit que l'or physique - pas l'or papier - sera à égalité avec la monnaie fiduciaire et les autres titres de créance. Cela signifie la fin de la manipulation du prix de l'or, nécessitant un prix de l'or beaucoup plus élevé pour les produits physiques.

 La seule façon de survivre à la crise de la dette est que les pays convertissent leur monnaie établie en or en tant que réserve, ce qui implique un prix de l'or beaucoup plus élevé. Ce prix plus élevé est nécessaire pour accumuler des fonds propres correspondant à leur dette massive.

 

Pensez à la complication impliquée. parce que l'or va faire tomber les banques centrales privées avec leurs monnaies fiduciaires. Confirmant ce que Q nous avait déjà dit il y a quelque temps que l’or allait faire tomber les banques centrales.

 Comme l'or véritable va monter en prix. Un court laps de temps a été ouvert au cours duquel beaucoup d’entre nous peuvent tirer parti de ces connaissances en achetant de l’or et de l’argent dès maintenant. Puisque l’or continuera à augmenter, il finira par éclipser les effets de dette qui sont tous des devises papier.

 Encore plus, quand les gens vont se rendre compte que les billets papier qu’ils détiennent ne valent absolument rien, ils vont vouloir le changer en argent réel, ce qui implique de l’or et de l’argent. Ces prix vont augmenter et faire baisser les devises papier, ce qui détruira les banques centrales privées.

 

Arnaque de l'argent/dette expliquée

 

La dette ne peut être utilisée comme argent. Néanmoins, le système monétaire mondial dans son ensemble repose sur la dette, ce qui est une contradiction en soi! En conséquence, le système financier se dirige vers un échec catastrophique et inévitable. Il n’y aura aucune solution, car la dette ne peut être utilisée comme argent.

 L’argent créé par l’énergie des gens ordinaires qui se font confiance, ce qui donne de l’argent fiduciaire, est juridiquement synonyme d’argent créé par les banques centrales, c’est-à-dire de l'argent/dette, qui transfère la confiance placée dans la première à la suivante: de l'argent de la dette. Il en résulte de l'inflation, qui est en soi un vol simple. 

 

L’augmentation de la masse monétaire des banques centrales va bien au-delà de la confiance sociale. Le conflit entre les deux types d’argent - confiance vs dette - est clair: parce qu’un dollar / euro / yen / ou toute autre unité ne peut être dépensé qu’une fois - en principe pour des transactions privées entre citoyens, alors que cette même unité est à nouveau promise pour rembourser la dette publique par le biais de programmes dans lesquels les gouvernements sont engagés, sans le consentement ni la connaissance de nous, les citoyens.

 Cette arnaque liée à la dette entraîne les conséquences suivantes: si toutes les dettes sont remboursées, il ne reste plus d’argent en circulation. Parce que le premier composant de la masse monétaire - la monnaie fiduciaire - sert de garantie pour le second - l'argent/dette - et le second est pour l'achat du premier, alors que les deux soutiennent l'illusion de l'argent. En d'autres termes, la dette publique est nécessaire pour créer de l'argent, tandis que les gens se font dire que leur argent est nécessaire pour payer la dette publique, ce qui est bien sûr un non-sens total et un énorme mensonge!

 La garantie de l’argent fiduciaire est une promesse. L’argent/dette qui découle de la «dette» nécessite des garanties pour lesquelles des taxes sont créées, collectées par le gouvernement pour payer la spirale «interminable» ou perpétuelle de dettes envers la Banque centrale dans la devise que la banque elle-même a émise à partir de rien. Cela est ensuite mélangé à l'argent fiduciaire déjà en circulation, rendant l'ARNAQUE invisible.

 

La vérité sur le système monétaire pour le penseur analytique!

 

Cette arnaque est basée sur le principe des prêts perpétuels, imposés par les banquiers centraux aux gouvernements qui empruntent de l'argent qui n'existait pas avant le prêt, contre la garantie de l'argent de l'impôt du peuple. N'oubliez pas qu'il s'agit d'argent que les gouvernements eux-mêmes auraient pu créer sans frais et sans intérêts.

 

  

Mais les gouvernements ont été forcés de devenir vers des entreprises appartenant à la mafia Khazarian Rothschild et sont par conséquent obligés d'emprunter auprès des banques centrales.

 La vérité implique une manipulation à tel point que quelque chose naît de rien.

 À ce stade, pour comprendre l’arnaque et découvrir comment nous sommes asservis par le secteur bancaire, il est temps que les gens apprennent à penser de manière indépendante, en se détachant de notre illusion quotidienne. Les gens doivent comprendre et accepter le fait que quelque chose de créé à partir de rien, commercialisé comme ayant de la valeur est une fable, une simple tromperie.

 Beaucoup en ce monde a été intentionnellement mal interprétée et présentée sous un faux jour par les médias. Il y a un grand manque de penseurs indépendants et critiques. Ce manque peut être facilement résolu en lisant et en étudiant mon livre THE GREAT AWAKENING, partie 1 (https://www.amazon.com/dp/1727114205) et partie2 (https://www.amazon.com/dp/907968080X#reader_907968080X), et par conséquent, on peut expérimenter et comprendre consciemment les développements à venir avec joie.

 Un mot d'appréciation

Entre-temps, d'autres traducteurs en leur langue maternelle ont également offert leur aide pour une traduction gratuite en allemand, espagnol et français: si d'autres personnes souhaitent apporter leur aide, n'hésitez pas à le faire savoir.

info@finalwakeupcall.info

 Il reste encore de nombreux articles éligibles à la traduction dans la langue maternelle pour préparer nos concitoyens aux changements historiques à venir.

 Il est très important pour nous tous que le plus grand nombre de personnes possible se réveille et reste éveillé. L'information en langue maternelle est essentielle pour atteindre cet objectif; enfin libérer l'humanité de l'esclavage de la dette des banques de la cabale

Source: Final Wakeup Call

Traduction: Y. Dubé

 

 

 

Rédigé par Nouvelle Conscience

Publié dans #Le Phare

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article