Restauration de la République des États-Unis !

Publié le 22 Janvier 2019

Restauration de la République des États-Unis !
 
 

La Fermeture du Gouvernement des États-Unis (Shutdown) a permis au Président Donald Trump de le purger de ses traitres et de reprendre en main la Création Monétaire par l'État ! 

 

 


Le gouvernement de la Cabale USA, Inc., propriété de de la Cabale, a manifestement mis fin à son règne hier soir, le 20 janvier 2019 à minuit, tandis que la République américaine a été restaurée aujourd'hui, le 21 janvier 2019 - ce qui signifie que le pouvoir politique a été enlevé aux politiciens corrompus de Washington DC et rendu au peuple dans leurs gouvernements locaux dirigés par les États. 
Le chaos provoqué par la Cabale pourrait entraîner la loi martiale.
Un krach boursier aurait déjà eu lieu (étouffé par les médias appartenant à la Cabale) ou aurait certainement eu lieu avant le discours du président Trump sur l'état de l'Union du 29 janvier 2019. 

Si c'est le cas, cela achèverait la destruction du système financier de la Cabale centré à Londres (propriété de la reine Elizabeth) et à Rome (dirigé par le pape François) - qui comptait sur les dollars des contribuables américains par le biais de leur Réserve fédérale privée et des IRS (Impôts sur le Revenu prélevé par la Banque Fédérale pour son compte et non pour le Gouvernement des États-Unis), ainsi que sur les grandes entreprises qui jouent sur le New-York Stock Market, pour le maintenir vivant. 
Le marché avait perdu tous ses gains de 2018 et est en chute libre depuis le 1er octobre 2018.
Selon Benjamin Fulford, l'armée américaine, ainsi que les Chinois et les Russes, ont repris tous les comptes mondiaux, y compris les comptes du Vatican et de la Réserve fédérale, ce qui signifie que les IRS de la Cabale, la Réserve fédérale, les banques centrales et leur dollar US fiat n'étaient plus.

Le 21 janvier 2019, ou vers cette date, le président Trump devait déclarer l'état d'urgence nationale, ou la loi martiale. 

Il y avait de bonnes raisons à cela. 
Le terroriste Alfonso Ulloa avait organisé plus de 15.000 Honduriens et des milliers de Mexicains qui avaient l'intention d'entrer illégalement aux États-Unis les 21 et 22 janvier, rejoignant l'opération Gladio - une armée secrète nationale de mercenaires étrangers, criminels, terroristes et autres aspirants au titre de soldats de la fortune, organisés et payés par la gauche et George Soros. 

 

 

 


Aujourd'hui Lundi 21 janvier était aussi le 31e jour de la fermeture du gouvernement, ce qui a permis à Trump de réduire son administration et de congédier des centaines d'employés de l'État Profond du Senior Executive Service qui avaient été triés sur le volet par Obama et Clinton. 
Normalement, ce sont ces agents de SESs qui divulguaient régulièrement l'agenda de l'État Profond aux médias CNN et MSNBC, ne pouvaient pas être virés à moins d'être reconnus coupables de crimes, ou coupables d'inconduite flagrante (sauf en cas de réduction importante d'effectif comme maintenant).
Pendant la fermeture du gouvernement, Trump aurait réorganisé plusieurs agences (IRS, Federal Reserve, FBI, CIA, Homeland Security), de sorte que ce premier jour ouvrable de la semaine du 21 janvier 2019 devait montrer la fin du gouvernement fédéral tel que nous le connaissons - la véritable raison de la fermeture du gouvernement.http://www.rumormillnews.com/cgi-bin/forum.cgi?read=115613


L'état de l'Union du Président Trump pourrait ne pas être présenté au Congrès - comme il se peut qu'il n'y en ait plus. On estime qu'entre 80 et 140 membres du Congrès ont été cités dans les plus de 71.000 actes d'accusation déposés devant les tribunaux fédéraux depuis l'entrée en fonction de M. Trump. 
Parmi ces représentants inculpés au Congrès,  85% à 95% sont démocrates, et la plupart sont impliqués dans la pornographie, la pédophilie, l'exploitation des enfants et le détournement des fonds des contribuables américains,
Le 2 janvier 2019, des tribunaux militaires ont été mis en place au GITMO pour des élites de haut niveau telles que les Clinton, les Obama et les Bush, qui seraient en état d'arrestation en attendant les tribunaux. 

Les accusations portées contre eux incluraient la haute trahison capitale, la fraude électorale, le trafic sexuel d'enfants, le blanchiment d'argent, le détournement de fonds des contribuables américains, ainsi que les crimes liés à la vente de la Société Uranium One aux Russes, au 11 septembre 2001 et à l'attentat de Benghazi contre l'ambassadeur Américain.
Le procureur spécial de l'État Profond, Robert Mueller, devait être inculpé pour son implication dans le camouflage du 11 septembre 2001 (il a été nommé directeur du FBI 7 jours avant le 11 septembre et a supervisé ce que l'on appelle les "enquêtes" du 11 septembre), et pour sa fausse chasse aux sorcières Russes contre Trump.https://archive.4plebs.org/pol/thread/168059921/

Le 29 janvier 2019, le discours du président Trump sur l'état de l'Union était le lieu prévu pour dévoiler la loi du NESARA. 

Il s'agit d'une décision de la Cour suprême sur l'absence de dette qui a résulté d'une action en justice intentée par le président Clinton, qui a refusé de l'appliquer. 
L'entrée en application du NESARA exigera que de nouvelles élections américaines aient lieu dans les 120 jours suivant son annonce !

 

 

 


Auparavant, un rite satanique de sacrifice d'enfants du Culte du neuvième Cercle des Jésuites du Vatican était prévu juste avant le 23 février 2019 à l'église des Jésuites San Lorenzo à Rome dans le but de retirer le Pape François du pouvoir selon une source confidentielle au Vatican, qui rend compte au ITCCS (www.itccs.org).https://youtu.be/9WnoC2Wsgds
Le 19 juillet 2014, le Pape Francis a été condamné par un tribunal international pour avoir organisé des rites de viol et de sacrifice d'enfants en Argentine et en Europe. 

De toute évidence, le Cercle voulait une personne moins voyante portant la couronne papale. 
Le pape François a trouvé coupable de trafic d'enfants, viol, meurtre ! 
Le coup d'État contre le pape Jorge Bergoglio est provoqué par les dirigeants jésuites du neuvième cercle - un culte sacrificiel d'enfants de quatre cents ans au sein de l'Église catholique romaine - selon la source du Vatican. 

Le Vatican et les rois d'Europe ont décidé d'organiser des sacrifices d'enfants à Londres, en Écosse et à Montréal.
L'organisateur du coup d'État, le cardinal Marc Ouellet, du Canada, a lui-même participé à un rituel de sacrifice humain du neuvième cercle à la cathédrale Holy Rosary de Vancouver à minuit le 21 décembre 2018, selon des sources du ITCCS. 

Ouellet avait été condamné par le tribunal de la CIJCJ à Bruxelles (CIJC) pour avoir participé à des rites de sacrifice d'enfants et de pédophilie à l'église San Lorenzo à Rome et à la cathédrale Marie Reine du Monde à Montréal en 2014 et 2015.
M. Ouellet était un membre éminent de l'affilié canadien de la côte ouest du Cercle, connu sous le nom de The Twelve Mile Club - un réseau d'enfants sacrifiés qui fonctionnait à partir d'un club d'élite de Vancouver au 915 West Hastings Street et qui comptait des juges, politiciens, administrateurs de sociétés et officiers de la GRC de premier plan. 

Les élites mondiales ont pensé à l'enlèvement, au meurtre d'enfants autochtones et à l'immersion de leur corps dans l'océan. 
 
Par Judy Byington sur : Before Its News
Partagé par :   
https://operationdisclosure.blogspot.com/2019/01/judy-byington-us-republic-restored.html
 

Rédigé par Nouvelle Conscience

Publié dans #ALERTE RV - INTELLIGENCE, #Information

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article