Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Paul parle de la Coré du Nord et présente une collaboratrice - Cristal

Publié le 21 Septembre 2017

Démonstration réel des Chemtrails Incroyable non et en Russi en plus !

Des missiles nucléaires tactiques US sont déployés en Corée du Sud depuis plus de 30 ans !

image: http://reseauinternational.net/wp-content/uploads/2017/09/1021873044-1728x800_c.jpg

Des missiles nucléaires tactiques US sont déployés en Corée du Sud depuis plus de 30 ans !

La récente allusion du Secretaire d’Etat US à la défense de déployer des missiles nucléaires tactiques en Corée du Sud  est un mensonge flagrant contredisant totalement les faits sur le terrain :  c’est le déploiement des missiles nucléaires tactiques en Corée du Sud, entamé il y a un peu plus de trente ans et grandement renforcé depuis 2006 qui irrite au plus haut point Pyongyang et l’incite a prendre des mesures extrêmes.

Washington tente ainsi de tromper sa propre opinion et l’opinion internationale en présentant la Corée du Nord comme un État paranoïde et craignant à tout moment une annihilation instantanée.

En réalité, Pyongyang n’a cessé de condamner le déploiement par les Américains de 1500 à 5600 ogives nucléaires tactiques en Corée du Sud (chiffres avancées par les services secrets nord-coréens) en soulignant que ces armes visaient moins son territoire que ceux de la Chine voisine et la Russie.

Le déploiement d’armes nucléaires tactiques américaines en Corée du Sud précède l’acquisition par la Corée du Nord d’une arme atomique. De ce fait, c’est Washington qui menace l’ensemble de la stabilité régionale en y déployant non seulement des armes nucléaires mais en menaçant d’y recourir de façon pré-emptive en violation flagrante des principes du Droit international.

Kim Jong-Un est loin d’être irrationnel et ses services secrets sont connus pour leur extrême efficacité, notamment en Corée du Sud et au Japon où ils disposent d’un immense réseau d’influence et de sympathies. Pyongyang connaît la nature de la relation réelle entre Washington et Séoul. Il sait par dessus tout que les Américains ont introduit, les premiers, l’arme nucléaire en péninsule coréenne.
 

Toute la rhétorique creuse sur la non-prolifération développée par Washington est destinée à tromper leur opinion alors que dans les faits, ils ont non seulement déployé des armes nucléaires en Corée du Sud mais ne cessent de les transférer d’un site à un autre, plus particulièrement depuis le début des années 2010.

Pyongyang est plus qu’exaspéré par les agissements irrationnels US, d’autant plus qu’ils ne sont pas sans rappeler l’hystérie belliciste des sanctions et des blocus ayant marqué les relations entre les États-Unis et l’Empire du Japon entre 1930 et 1941.

L’arme du blocus et des sanctions a déjà déclenché des famines en Corée du Nord.

Pékin et Moscou savent que le déploiement du soit-disant THAAD, un système de défense antimissile à l’efficacité jamais éprouvée cache à peine le déploiement d’armes nucléaires tactiques (obus et projectiles d’artillerie, missiles balistiques à courte portée, missiles de croisière, etc.)

Toute la doctrine militaire du Nord est basée sur ces éléments d’information.

source:https://strategika51.wordpress.com/2017/09/19/des-missiles-nucleaires-tactiques-us-sont-deployes-en-coree-du-sud-depuis-plus-de-30-ans/


En savoir plus sur http://reseauinternational.net/des-missiles-nucleaires-tactiques-us-sont-deployes-en-coree-du-sud-depuis-plus-de-30-ans/#R5T29cDGTemmAGkS.99

La colère

 

Un message de Monique Mathieu.

Article:

La colère ne démarre pas de la même façon pour chacun de vous : elle peut être subite, elle peut durer longuement, elle peut s'éteindre aussi facilement qu'elle a commencé.

La colère est la non-compréhension d'une relation avec l'autre ou avec soi-même. La colère est une non-acceptation de la réaction ou de la relation, nous le répétons, avec l'autre ou avec un autre - par personne interposée parfois - et avec vous-même.

La colère est donc bien évidemment liée à la non-acceptation de l'autre, de ce qu'il est, par rapport à ce que vous êtes vous-même.

Parfois la colère est comme un feu de paille, elle s'éteint vite. Ce n'est pas réellement une colère, c'est une réaction d'ego, d'incompréhension. Nous ne considérons pas cela comme une colère.

Lorsque vous avez un moment de réactivité, il faut que vous compreniez la raison pour laquelle telle personne vous a gêné, pourquoi elle a généré un mal-être en vous, mal-être parfois exprimé par une colère ou une réaction.

Vous voulez maîtriser la colère et le non lâcher-prise, mais vouloir les maîtriser revient à comprimer ce mal-être en vous ; vous ne lui laissez pas la possibilité de s'exprimer avec sagesse et compréhension.

Si vous maîtrisez en permanence vos colères, elles vous étoufferont parce que la colère est une énergie qui est associée à la peur !

Nous l'avons déjà dit, la peur est inscrite dans tout ce qui vit dans la matière et dans les divers règnes, parce qu'elle fait partie des énergies de la troisième dimension ; vous ne pouvez pas vous y soustraire ! Vous pouvez la juguler et ne pas la laisser s'exprimer ; vous pouvez la laisser endormie en vous pendant toute votre vie sans la nourrir en permanence de vos peurs et même de vos colères, de vos crispations et de tout ce qui est énergie inférieure.

Vous ne pouvez pas savoir les associations qu'il peut y avoir dans vos divers comportements. Il y a la joie, la confiance, la sérénité, tout cela et encore beaucoup de choses qui font partie de l'Amour, et aussi tout ce qui est inférieur et qui fait partie de la peur. Nous mettons face les deux opposés : la peur et l'Amour. Cependant ces deux opposés sont complémentaires tant que l'Amour n'est pas suffisamment fort pour juguler la peur.

Pour pouvoir réellement arriver à dépasser, à lâcher prise, à être dans la compréhension de l'autre, il est d'abord nécessaire d'être dans la compréhension de soi-même !

Un mécontentement par rapport à une situation est une crise d'ego ! Lorsque vous avez une réaction un peu excessive, essayez de vous comprendre et de vous dire : "Je fais une crise d'ego, ce n'est pas ma partie spirituelle qui s'exprime, c'est ma partie humaine !" Car… vous êtes humain !

La peur se cache aussi dans l'ego. N'oubliez pas que l'ego ne veut pas passer au second rang ! Il faut travailler pour le comprendre et l'aider, mais vous en avez besoin. Si vous n'aviez d'ego et de personnalité, vous seriez presque inexistant ! L'ego est quelque chose de très important pour l'être humain, mais il faut le comprendre et ne le laisser s'exprimer que pour des raisons d'évolution ; il faut le comprendre et le transformer avec l'Amour qui émane de votre cœur.

Vous êtes en permanence sur plusieurs niveaux de conscience, sur plusieurs réalités, et il peut être difficile d'être constant, sauf si vous faites de l'Amour la priorité de votre vie, si vous voyez toujours le côté positif de la vie, si vous n'avez pas la moindre réaction, le moindre jugement ou la moindre appréciation par rapport à telle ou telle situation.

Vous pouvez rencontrer des êtres qui vous paraissent très sages, mais vous ne connaissez pas leur tourbillon intérieur, ce qui les agite ; parfois vous ne connaissez pas leur mal-être parce qu'ils ne l'expriment pas, parce qu'ils veulent toujours montrer leur meilleur côté, donner le meilleur aspect d'eux-mêmes. Par quoi cela est-il généré ? Par l'ego, par la personnalité, parce qu'ils veulent tout simplement être aimés, appréciés ! Donc ils trichent souvent, et ce faisant ils trichent avec eux-mêmes ! Même s'ils paraissent pleins d'Amour et de Lumière, ils peuvent tricher avec eux-mêmes !

Dans la matière, la perfection n'existe pas ! »

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

  • qu'il ne soit pas coupé
  • qu'il n'y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence à  notre site  http://ducielalaterre.org
  • que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu

Rédigé par Chevalier de lumière

Publié dans #Paul, #Cemtrails, #Cristal

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article