La bonté

Publié le 10 Octobre 2015

La bonté
La bonté

Que dire de la bonté? Premièrement, elle existe depuis toujours, autant chez les humains que chez les animaux. Selon le Petit Larousse, c'est la disposition de quelqu'un à être bienveillant, compatissant, charitable (http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/bonté/10181).

Je dirais que la première bonté est celle des parents envers leurs enfants, et des grands-parents envers leurs petits-enfants (en général, puisqu'il y a toujours des exceptions), et vice-versa. Un parent est prêt à presque tout pour aider son enfant, bien l'éduquer et le défendre! Selon une étude, la bonté serait même innée chez les humains : Est-ce qu'on naît gentil?

Chez la plupart des animaux, quel bonheur de voir une maman avec son petit! Elle en prend un soin jaloux et le défend contre les intrus (souvent les mâles) et les prédateurs du mieux qu'elle le peut. Chez certaines espèces, même le mâle prend grand soin des petits. Chez les éléphants, tous collaborent au bien-être des éléphanteaux. Et que dire du chien envers les personnes qu'il aime!

Comme le dit le Dr Jacques Lecomte, http://www.vivreetesperer.com/?p=674 : « L’individu ayant une propension fondamentale à la bonté, mais pouvant également se tourner vers la violence, par manque existentiel, il convient de faciliter les situations susceptibles de faire émerger le meilleur de chacun tout en étant lucide sur le fait qu’aucune société ne peut transformer radicalement les individus. Chacun a sa part de responsabilité : les individus comme les institutions. ».

Il y a la bonté humaine envers les personnes et celle envers les animaux. Nous n'avons qu'à penser à des personnes comme Mère Thérésa, qui s'est donnée sans compter : naturellement, elle est un cas rare et nous ne sommes pas obligés d'en faire autant. Tous les humains sont foncièrement bons, mais certains ne le démontrent pas. Il suffit qu'il arrive une catastrophe et à peu près tout le monde est près à aider. La bonté existe dans notre quotidien par de petits (dont un simple sourire) ou grands gestes, ici et là. Parfois, elle est publique, parfois, elle passe inaperçue : ce qui compte, c'est le bien que nous faisons. Après tout, nous sommes tous UN, n'est-ce pas? Comme le disaient les Trois mousquetaires d'Alexandra Dumas : « Un pour tous, tous pour un! ».

Mère Thérésa :https://fr.wikipedia.org/wiki/Mère_Teresa

Voici une vidéo intitulée « L'incroyable bonté de l'homme » : https://youtu.be/C0NwM8ICU6g

Cléo. Au revoir!

Rédigé par Cléo

Publié dans #Santé, #Spirituel

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article