Être VEGAN

Publié le 6 Octobre 2015

Être VEGAN
Être VEGAN

Être VEGAN, c'est respecter la Vie sous toutes ses formes...

"Il va devenir de plus en plus évident que l'un des plus grands cadeaux que chacun d'entre nous peut faire au monde, à l'humanité, aux générations futures, aux animaux, à nous-mêmes et à nos proches, est de devenir vegan" - Will Tuttle

QU'EST-CE QUE LE "VEGANISME"?

Le véganisme est fondé sur le principe universel de la compassion. Donald Watson, qui a créé le terme vegan en 1944 à partir du mot anglais vegetarian (végétarien en français), définit le véganisme comme "l'extension logique du végétarisme", et il précise : « Le Véganisme est une philosophie et une façon de vivre qui cherche à exclure, autant qu’il est pratiquement possible, toutes les formes d’exploitation et de cruauté envers les animaux, que ce soit pour se nourrir, s’habiller, ou pour tout autre but ; et par extension, le véganisme soutient et encourage le développement et la mise en oeuvre d’alternatives sans utilisation d'animaux, pour le plus grand bien des êtres humains, des animaux et de l’environnement ». Etre vegan est donc un choix éthique, et une pratique quotidienne, dans laquelle on met concrètement en action le respect de la vie, fondé sur la non-violence, la paix et la compassion envers tous les êtres sensibles.

ON DISTINGUE 3 STADES VERS LE VEGANISME :

Le Végétarisme : Les végétariens consomment des végétaux (céréales, légumes, légumineuses, graines, oléagineux, fruits...), ainsi que des oeufs et/ou du lait. Les végétariens ne mangent aucun animal (ni viande, ni volaille, ni charcuterie, ni poisson, ni fruits de mer...). Ils ne consomment pas non plus de sous-produits de l'abattage des animaux (comme la gélatine par exemple).

Le VégétaLisme (ou "végétarisme strict") : Les végétaliens ne consomment aucun produits d'origine animale, et ne mangent donc ni viande, ni volaille, ni charcuterie, ni poisson, ni sous-produits d'animaux, ni oeufs, ni lait, ni miel... Cependant, le végétarisme ou le végétalisme ne consistent pas seulement à supprimer le steak, et à manger ce qui reste, c'est-à-dire les haricots verts, le riz ou les pâtes... En réalité, lorsqu'on commence à s'intéresser à la cuisine végétarienne et végétalienne, on découvre tout un univers culinaire, avec de nouveaux ingrédients et des mets délicieux, riches et variés ! Le plus souvent, dans leur pratique de la compassion au quotidien, les végétaliens sont aussi souvent "vegan".

Le Véganisme : Ce terme, issu de l'anglo-saxon, est parfois confondu avec le "végétalisme" en français. Cependant, un vegan, en plus d'être végétalien, élargit sa compassion active à l'ensemble de sa vie, et fait attention à ne pas utiliser de produits issus de la souffrance animale, que ce soit pour ses vêtements, ses chaussures, les produits ou objets qu'il utilise, ses loisirs, etc. Il n'utilise donc aucun produit d'origine animale : ni cuir, ni laine, ni fourrure, ni produits cosmétiques ou produits ménagers testés sur les animaux... Un vegan ne chasse pas, ni ne pêche, refuse les corridas ou les marinelands, choisit les cirques sans animaux... et plus généralement un vegan n'accepte d'utiliser dans sa vie, que des produits qui ne sont pas issus de la souffrance d'un animal. Ce mode de vie reste un idéal, et il appartient à chacun d'y tendre selon ses possibilités...

Source et suite : http://www.veganisme.fr/

Rédigé par Cléo

Publié dans #Santé

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article