Humour d'un habitant de Gaia

Publié le 24 Septembre 2015

Monsieur le Sombre.

Nos services ont étudié votre dossier : à ce jour vous êtes redevable, non seulement à votre bailleur mais aussi à l'ensemble de la copropriété.

En effet vous aviez un bail renouvelable, et ce, jusqu'à une date précise la mention AD VITAM AETERNAM n'étant pas précisée, la location a donc pris fin.

Je vous rappelle qu'au lieu de vous faire discret, vous n'avez eu de cesse que de fomenter des troubles entre voisins, vous avez transformé cette location en bail commercial afin dans retirer un enrichissement personnel ainsi que pour votre famille, vous avez transformé cette location de rêve en dépotoir non seulement en laissant trainer un tas d'immondice, mais n'avez pas respecté la réglementation sur le tapage diurne et nocturne que vous n'avez à aucun moment cessé répandre.

IL vous a été signifié par voix d'huissier de justice Divine un commandement de quitter les lieux, commandement qui à ce jour n'a toujours pas été exécuter , car si vous même avez quitté les lieux , certains membres de votre famille occupes encore la place sans droit ni titre.

Dans un soucis de bonté votre bailleur à donc proposé des arrangements à votre famille:

Pour les sans emplois un travail dans la lumière.

Pour les chétifs un lifting complet de l'âme dans la meilleur des clinique.

Pour ceux qui aiment voyager un aller sur un plan ou rège dualité et ego nourriture indispensable à leurs survie.

Vous reconnaitrez j'espère la grandeur d'âme de votre bailleur qui ce soucis du moindre détails envers ses débiteurs.

Néanmoins vous le savez ce jugement est exécutoire, pas moyen de surseoir à cette exécution,, votre famille doit rendre les clefs sinon il y aura expulsion.

Le juge de l'application des peines va devoir faire exécuter la loi, il n'y aura pas de vacances judiciaire.

Rédigé par Constellation Sirius

Publié dans #Information

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article