Le Phare par Yves Dubé Obamagate

Publié le 14 Février 2018

Le Phare par Yves Dubé     Obamagate

Le grand ménage est commencé depuis longtemps, mais à partir de maintenant cela va devenir de plus en plus public. Ce n'est que le début. Et j'espère que cela aura des répercussions sur la corruption qui existe ici au Canada et au Québec et aussi en France, entre autre...En fait j'en suis déjà assuré.

 

Le Phare par Yves Dubé

 

Obamagate

 

Obamagate est le Watergate de notre génération .... mais en bien pire. Voici un petit rappel pour ceux qui ont la mémoire courte, ceux qui sont trop jeunes pour se souvenir ou pour ceux qui ont peur des livres d'histoire précis. Le Watergate est considéré comme l'un des plus grands scandales de l'histoire politique moderne. Le président républicain Richard Nixon voulait désespérément savoir ce que les démocrates prévoyaient pour leur campagne présidentielle de 1972 contre lui. Il a ordonné à une équipe d'assistants de confiance de les espionner et ils ont littéralement pénétré dans les bureaux du Comité national démocrate à l'intérieur du Watergate Building, menant ainsi à la chute de Nixon.

Pourtant, il semble qu'il n'y ait plus besoin d'entrer par effraction plus longtemps. Tout ce que vous avez à faire est d'utiliser le pouvoir électronique high-tech du gouvernement big brother où un président corrompu cherchant à anéantir l'opposition est prêt à écouter n'importe qui n'importe quand et où le 4ème amendement n'est rien de plus que des mots sur du papier. Quand le président Donald Trump a tweeté en mars 2017 que Barack Obama l'a espionné, c'est devenu une blague de CNN en train de tweeter sur "la demande d'écoute électronique sans fondement de Trump" et "Trump a simplement menti sur les écoutes téléphoniques". Sauf que ce n'était pas une blague et le président Trump avait raison ...

Apparemment, le plus grand crime du président Trump est d'avoir remporté une élection manipulé contre toute attente et contre la criminelle mondialiste Hillary Clinton. Maintenant, le président Trump est en charge du ministère de la Justice et il peut enquêter et poursuivre comme il l'entend en fonction de l'endroit où la preuve l'emmène. C'est l'Obamagate. Cela fait du Watergate un jeu d'enfant. La vraie question est: qu'est ce que Obama lui-même savait et quand cela a-t-il été porté à sa connaissance? Dan Bongino, ancien agent des services secrets et animateur de "The Dan Bongino Show", suggère que non seulement Obama le savait, mais il était un participant actif. Il fait valoir que l'ensemble du récit de collusion Trump-Russie était une "manipulation" depuis le début, un doublage de la surveillance d'Obama sur l'équipe Trump et les Américains dans son ensemble et c'est le "scandale politique le plus conséquent dans l'histoire des États-Unis."

Bongino déclare: «Vous pouvez voir l'histoire des médias de gauche à travers tout ça. L'espionnage, la mise en place, le cadrage de Donald Trump. Les gauchistes en ont parlé parce qu'ils pensaient que c'était réel ... parce qu'ils sont les bonnes poires des démocrates. Les amis, ce fut un montage. C'était une opération d'infiltration, une opération de piégeage pendant tout ce temps. Écoutez. Un sondage IBD / TIPP montre que "les Américains croient massivement que l'administration Obama a"surveillé de façon inappropriée "la campagne présidentielle de Donald Trump." Tout cela malgré la propagande concertée et l'effort de désinformation des médias mis de l'avant par les efforts les meilleurs et les plus cyniques des médias américains pour enterrer la vérité ou même empêcher la vérité de voir le jour.

Ce sondage montre combien les Américains sont en train de décrocher et de ne plus écouter les élucubrations hystériques des MSM (mainstream médias). Beaucoup recherchent des sources médiatiques alternatives pour avoir accès à la vérité quant à ce qui se passe. Cela fait du sens et permet de comprendre pourquoi des plateformes telles que Facebook et Twitter, de l'extrême gauche, essaient désespérément de tout arrêter, sauf les points de vue «officiels».

Le sondage montre sans aucun doute qu'une majorité de la population croit exactement le contraire de ce qu'une campagne médiatique incessante et coordonnée veut qu'elle croit. L'Amérique n'achète tout simplement pas l'oeuvre de fiction complet que le président Trump a comploté avec les Russes pour gagner la campagne 2016 et que le FBI héroïque est injustement sali par les défenseurs acharnés de Trump malgré leur propagande implacable essayant de les convaincre autrement.

Une nette majorité de 55% des Américains pensent qu'il est «probable» que l'administration Obama ait «surveillé la campagne Trump de façon inappropriée lors des élections présidentielles de 2016». Cela comprend 31% des démocrates, 87% des républicains et 55% des indépendants. Il semble que même ceux parmi le parti d'Obama n'achètent pas son histoire. 54% des Américains veulent un avocat spécial pour enquêter afin de savoir "si le FBI et le ministère de la Justice ont surveillé de façon inappropriée la campagne de Trump lors de l'élection présidentielle de 2016". Selon les lignes du parti - 74% des républicains et 50% des indépendants veulent un avocat spécial - comme le font 44% des démocrates. Un sondage de Rasmussen de cette semaine montre que seulement 42% des Américains croient que la Russie s'est mêlée de l'élection présidentielle de 2016 plus que le FBI et 34% pensent que le FBI a réellement fait plus d'ingérence que les Russes.

Cela signifie que nous vivons actuellement dans un pays où plus de la moitié - 58% des Américains - croient que leur propre FBI s'est ingéré dans une élection présidentielle plus qu'un gouvernement étranger hostile. Pendant ce temps, la cote d'approbation du président Trump est en avance sur celle de l'ancien président Obama à ce stade de sa présidence ratée. Bongino a mené la charge en exposant le scandale d'Obamagate dans un graphique sur son podcast, l'appelant le "plus grand scandale politique dans l'histoire des États-Unis." Tout cela signifie que, alors que les agents du gouvernement étaient censés être à l'écoute d'une soi-disant «activité criminelle», ils ont eu accès à tous les détails et à tous les plans de la campagne Trump. Ils connaissaient tout le contenu des discours de Trump ... avant qu'ils ne se produisent, rien de moins. Cela leur a permis de connaître sa ligne d'attaque sur Hillary Clinton. Ils savaient ce que Trump planifiait avant qu'il passe à l'action. Ont-ils consulté leur balle Magic 8? Peut-être ont-ils fait une lecture de tarot? Utiliser dans leur téléphone une option d'ami? NON! Ils ont illégalement obtenu de précieuses informations d'initiés à une échelle beaucoup plus grande que Nixon! Obama pensait qu'il avait commis le crime parfait. Avec une élection truquée pour Hillary, elle ne pouvait pas perdre. Après sa victoire facile, Hillary aurait le contrôle du ministère de la Justice. Alors, qui enquêterait ou poursuivrait? Sauf qu'Obama ne comptait pas sur le peuple américain ... et maintenant ses poules reviennent à la maison pour être cuites.

 

Source: Freedom Club USA

Rédigé par Chevalier de Lumière

Publié dans #Le Phare, #Divulgation, #Obamagate

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article