BENJAMIN FULFORD. L’ORIGINE DE LA PANDÉMIE 

Publié le 5 Août 2020

BENJAMIN FULFORD. L’ORIGINE DE LA PANDÉMIE 
DU COVID-19 REMONTERAIT À UN COMPLOT 
DE LA BANQUE MONDIALE DE 1978. 
 
Le 3 juillet 2020
Les Sionistes s’en donnent à cœur joie en l’absence d’un accord pour réamorcer l’économie mondiale. Ils poussent à la guerre entre la Chine et les Etats-Unis, font la promotion de leur arnaque de la pandémie et du vaccin et provoquent des émeutes dans le monde entier. Si nous devons les vaincre une fois pour toute, nous devons réaliser que nous avons affaire à un ennemi qui agit selon des plans à long-terme, remontant parfois à des centaines d’années.
 
Le dernier exemple en est l’arnaque en cours du Covid-19 et du vaccin. Le service de renseignement Britannique MI6 nous révèle à présent :
« Le cas du Covid-19 remonte à un document de la Banque Mondiale daté de 1976. C’est une forme d’eugénisme impliquant les Nations Unies et ses organismes ».
Si vous examinez la mappemonde des cas du soi-disant Covid-19 sur le lien ci-dessous, vous remarquerez qu’il s’agit essentiellement d’une maladie qui touche les pays contrôlés par les monothéistes (y compris les colonies secrètes d’Inde et du Japon). L’Afrique est en grande partie épargnée par l’arnaque tout comme la plupart de l’Asie Orientale. Donc, si c’est de l’Eugénisme, comme le prétend le MI6, la cible comprend principalement les gens d’ascendance Européenne.
 
Les Francs-Maçons de la Loge P3 affirment que la campagne du Covid-19 va s’intensifier jusqu’à ce qu’un accord soit trouvé pour instaurer une « République Mondiale ». Il est certain que l’implication de la Loge P3 est plus facile à détecter au Japon et en Corée où tous les résultats positifs des tests peuvent être retracés soit à des sectes Chrétiennes (P3) ou à des fonds spéculatifs de la Mafia Khazar.
 
C’est pourquoi il est dérangeant que les entreprises pharmaceutiques bénéficient d’une immunité juridique au cas où leurs « vaccins » causeraient des dégâts. « C’est une situation unique où nous en tant qu’entreprise ne pouvons simplement pas prendre le risque si dans … quatre ans le vaccin montre des effets secondaires », a déclaré Ruud Dobber, un cadre dirigeant d’AstraZeneca.  
 
En outre, la prévalence statistiquement impossible du Covid-19 parmi les politiciens, les célébrités, etc. est un indice que l’élite est incitée à jouer le jeu du coronavirus afin de maintenir le troupeau dans la peur. Il y a également, bien sûr, l’aspect des Casquettes Blanches utilisant le coronavirus comme prétexte d’une grande purge des Satanistes, mais ce n’est qu’une partie de l’histoire.
 
L’autre grand thème mis en avant par les Sionistes est l’escalade d’un conflit entre les Etats-Unis et la Chine. La machine de propagande du Département d’Etat des Etats-Unis fait la promotion d’un document trafiqué connu sous le nom de « Discours Secret du Général Chi Haotan », qui prétend contenir certains plans secrets Chinois pour envahir les Etats-Unis, tuer les femmes et les enfants et utiliser la guerre biologique.
 
Bien sûr, c’est l’inverse qui est vrai, étant donné que tous ceux qui ont lu le Projet pour un Nouveau Siècle Américain, savent que le régime Sioniste n’a cessé de promouvoir la guerre biologique à spécificité raciale ou ethnique comme « outil politique utile ». En outre, les Sionistes ont pris le contrôle de l’infâme Unité 731 Japonaise de guerre biologique et n’ont cessé de développer des armes biologiques depuis lors. Elles ont été bien documentées, utilisant des agents de guerre biologique comme des insectes manipulés génétiquement au cours de la guerre de Corée, par exemple. Depuis le 11 septembre, ils ont construit des instituts de recherche de guerre biologique dans le monde entier, y compris à Wuhan en Chine.
 
Le chef de la propagande antichinoise est le Secrétaire d’Etat Sioniste Mike Pompeo qui a déclaré des choses telles que :
« L’ancien paradigme d’engagement aveugle avec la Chine a échoué. Nous ne devons pas le poursuivre. Nous ne devons pas y revenir », et « La vérité est que nos politiques – et celles des autres nations libres – ont ressuscité l’économie Chinoise défaillante, seulement pour voir Pékin mordre les mains internationales qui l’ont nourrie ».
 
Boeing EA-18 Growler
Les Américains se sont également pris une sale dégelée au cours de leur dernière expédition de provocation de la Chine dans la Mer de Chine Méridionale. Un rapport Chinois crucial, inaccessible et non repris par les médias Occidentaux, et traduit par l’analyste basé à Hong Kong Thomas Wing Polin, est essentiel pour comprendre le contexte.
Le rapport se réfère à des avions Américains de guerre électronique Growler qui ont été rendus complètement inopérants par des dispositifs de brouillage électronique installés sur les îles et les récifs de la Mer de Chine Méridionale ».
 
La vulnérabilité de l’électronique Américaine a également été exploitée par les Russes récemment lorsqu’ils ont transformé un navire de guerre Américain de classe Aegis en Mer Noire en baignoire flottante qui aurait pu être coulée par un navire de guerre du 19ème siècle.
 
Les Sionistes semblent également vouloir utiliser la guerre climatique dans une tentative de rompre le barrage des Trois Gorges en Chine. Si le barrage cédait, il inonderait 400 millions de Chinois et tuerait au moins 500.000 personnes. Cependant, ceux qui seraient tentés d’utiliser de telles armes, doivent réaliser que la Chine pourrait opérer des représailles en faisant sauter par exemple la Caldera de Yellowstone.
 
Les Chinois, de leur côté, notent des « changements structurels » qui ont mené à « un retrait Américain des affaires mondiales et un renoncement à leurs responsabilités », et « que la pandémie du COVID-19 est probablement la première crise mondiale en plus d’un siècle où personne n’a même pensé à faire appel au leadership des Etats-Unis ».
En tout cas, malgré toutes les controverses entre le régime du Président des Etats-Unis Donald Trump et les Chinois, le monde entre maintenant dans une ère où ni les Etats-Unis ni la Chine se seront prédominants. La raison en est qu’aussi bien le complexe militaro-industriel Américain que les sociétés secrètes qui dirigent la Chine réalisent qu’ils font face à un ennemi commun : la Mafia Khazar – alias les Sionistes.
 
La situation à laquelle fait face le gouvernement de la société privés des Etats-Unis est la pire. Le monde en est conscient, c’est la raison pour laquelle les esclaves des Sionistes que sont les Américains sont interdits de visite dans la plupart des pays, y compris le proche voisin et supposé allié Canadien, sous prétexte de « Covid-19 ». A l’exception du Royaume Uni, les Américains ne peuvent se rendre que dans quelques rares pays des Caraïbes et de l’Europe de l’Est comme le Belarus et l’Ukraine.
 
La véritable raison pour laquelle les Américains sont empêchés de voyager est que le régime du Président des Etats-Unis Donald Trump a nationalisé le Conseil de la Réserve Fédérale. Cela signifie qu’à l’intérieur des Etats-Unis, ils peuvent créer de l’argent à partir de rien et le verser directement aux citoyens Américains et aux entreprises Américaines. Cependant, cet argent, ne peut pas, à de rares exceptions, être utilisé en-dehors des Etats-Unis. Cela signifie que les Américains sont bannis de la plupart du monde en partie pour les empêcher de prendre leurs dollars fiduciaires fabriqués en Amérique pour les diffuser en-dehors des Etats-Unis.
 
A l’intérieur des Etats-Unis, l’équipe de Trump a regonflé les champions locaux comme Tesla, Amazon.com Inc., Apple Inc., Google de Alphabet Inc., Facebook Inc., et Microsoft Corp. Dans une tentative de reconstruire leur économie. Le problème est que 40 ans de désindustrialisation et la plus grosse dette de l’histoire de l’humanité ne peuvent se résoudre par des injections de liquidités à court-terme dans quelques entreprises Américaines. C’est particulièrement vrai lorsqu’on réalise, qu’aucune de ces entreprises ne produit grand-chose à l’intérieur des Etats-Unis. Au contraire, ces entreprises nuisent à l’économie Américaine en utilisant la monnaie de singe de la Banque de la Réserve Fédérale pour racheter des douzaines d’entreprises qui auraient pu devenir des concurrents de ces géants. En d’autres termes, la réaction à la soi-disant pandémie conduit à fermer des dizaines de milliers de véritables affaires, tout en concentrant la richesse et le pouvoir entre les mains de quelques oligopoles de haute-technologie de la Mafia Khazar.
 
La disparité croissante des richesses à l’intérieur des Etats-Unis créé également une grande instabilité sociale. Au cours des dernières 48 heures, il y a eu des éruptions de violence dans de grandes villes comme Seattle, Portland, Atlanta, Chicago, New York, Los Angeles, Oakland, Louisville, Austin, et Richmond*. Depuis, nous avons assisté à des protestations soutenues et des émeutes pendant près de deux mois d’affilée, et il semble bien que le chaos ne va disparaître prochainement.
*Des villes essentiellement « Démocrates » gangrénées par Antifa et Black Lives Matter (NdT)
 
Le fait que près de 40% des entreprises et des particuliers Américains ne payent pas leurs loyers ou locations est un signe que les choses vont empirer avant de s’améliorer. Il est tragique de remarquer que la situation a déjà dégénéré au point que 30 millions d’Américains n’ont pas eu assez à manger la semaine dernière.
 
Un indice que l’hyperinflation guette les Etats-Unis est que le pays est à court de pièces de monnaie. L’Argentine a fait face au même problème lors de leur période d’hyperinflation parce que les pièces valaient plus en étant fondues que leur valeur nominale. Vous pouvez être sûr que quelqu’un fait des affaires en fondant des cents etc., et en revendant le métal. Si les choses continuent d’empirer, on ne tardera pas à voler des couvercles de bouches d’égout.
 
Déjà des villes comme New York, Los Angeles et San Francisco ne peuvent plus assurer le ramassage des ordures. Les rues sont jonchées d’aiguilles usagées, de déchets humains et de drogués.
 
Le désordre intérieur et le comportement international signifient que les « les Etats-Unis sont à présent un pays en déliquescence », selon des sources du service de renseignement MI6. Le fait que même un allié proche comme le Royaume Uni considère les Etats-Unis comme un état en déliquescence signifie que les nouvelles sanctions mondiales contre les dirigeants des Etats-Unis ne sont qu’une question de temps. Selon les Nations Unies, par exemple, l’assassinat du Général Iranien Qassem Soleimani était un « assassinat illégal et arbitraire ». Particulièrement si selon les découvertes des Nations Unies il n’y a pas de preuves que Soleimani planifiait une attaque imminente contre les Etats-Unis ou leur personnel.
 
La focalisation des Etats-Unis sur sa faillite continue de créer un vide du pouvoir sur la scène mondiale qui prépare le terrain pour diverses guerres régionales. Le plus grand danger provient de la Turquie, qui exerce une grande pression pour créer un nouveau califat et se prépare à une confrontation avec la France, l’Egypte et la Russie. Dans ce contexte, la soudaine hospitalisation des Rois du Koweït et de l’Arabie Saoudite indique que la bataille pour le Moyen-Orient et ses ressources pétrolières s’intensifie.
 
Des informateurs du renseignement Turc nous ont approché pour nous expliquer que le Premier Ministre Turc Recep Erdogan est un crypto-Sataniste qui se prétend Musulman. Comme preuve, ils invoquent le fait que la Turquie encourage les semences suicides et que les milices qu’elle soutient (soutenues également par Tel Aviv) sont impliquées dans le trafic d’organes.
 
Erdogan vient juste de transformer à nouveau la Hagia Sophia en Mosquée dans le cadre de son rôle de promouvoir la guerre entre Musulmans et Chrétiens.
 
Il est intéressant de noter que le soi-disant ennemi Libyen d’Erdogan, le seigneur de guerre Khalifa Haftar est également, semble-t-il, un agent du Mossad. Apparemment, ils tentent d’inciter les militaires Russes à intervenir au Moyen-Orient. « Pour compliquer encore la situation il y a des revendications que l’Iran – ennemi juré d’Israël dans la région – a également fourni de l’aide militaire à Haftar dans sa campagne pour renverser le Gouvernement d’Accord National (GNA) de Tripoli reconnu par les Nations Unies.
 
Le conflit en cours entre l’Egypte et l’Ethiopie concernant un barrage que l’Ethiopie construit sur le Nil Bleu, la source de 80% de l’eau de l’Egypte, pourrait également se transformer en une guerre régionale féroce.
 
Ce qui est intéressant est que les Russes profitent de cette tentative Sioniste pour impliquer leur pays dans une sorte de guerre au Moyen-Orient. Plus particulièrement, nous recevons un tas de rapports de nos sources Russes sur la colère suscitée par Poutine en raison des plans pour une campagne de vaccination en octobre.
 
En tout cas, jusqu’à ce qu’un nouveau système financier soit annoncé et que l’architecture mondiale d’après-guerre soit révisée, les Sionistes vont continuer à remplir le vide du pouvoir avec leurs complots criminels.
 
Les dernières nouvelles à ce sujet sont que le travail sur le nouveau système va reprendre pour de bon en septembre. Dans l’espoir d’une belle surprise d’octobre ?
Traduction de Patrick T

Rédigé par Nouvelle conscience

Publié dans #Benjamin Fulford

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :